Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Cash Investigation: mortel Diesel

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1653
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 112

Message non lupar grelinette » 04/10/13, 13:41

C'est déjà un peu évoqué dans ce débat, mais j'ai appris dernièrement que la réglementation va prochainement interdire le brûlage de tous les végétaux à domicile à cause des particules émises par le bois et le végétaux en combustion.
Quid des cheminées à bois traditionnelles et autres inserts ???...

Tous les bois et végétaux devront obligatoirement être déposés dans les déchèteries ce qui ne sera pas être simple à gérer car les infrastructures de récupération ne sont pas encore adaptées.

Essence, gasoil, vieux véhicules, végétaux, bois de chauffage, etc... ça commence à faire beaucoup de points noirs tout ça !
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15610
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5983

Message non lupar Did67 » 04/10/13, 15:36

Sur la biomasse, c'est doublement con de la bruler :

a) cela pollue terriblement (car à quoi bon se plaindre des Diesels si le voisin vous enfume ?).

b) et cette biomasse peut se valoriser énergétiquement ! si "cellulosique" [herbe sèche, paille], par la méthanisation ; si "ligneuse" [bois] par la combustion...

A noter que bientôt tout feu serait interdit dans Paris : http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Actualite ... nee-585930
0 x
BobFuck
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 534
Inscription : 04/10/12, 16:12
x 1

Message non lupar BobFuck » 04/10/13, 17:40

Même les "rocket stove" ?

> bientôt tout feu serait interdit

Je supprime "dans paris" parce que ça ne saurait tarder à se généraliser, après tout, le bois, ça pue et ça pollue*

* (selon les lobbyistes de l'industrie pétrolière et nuculaire)
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1653
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 112

Message non lupar grelinette » 06/10/13, 21:44

Did67 a écrit :Sur la biomasse, c'est doublement con de la bruler :

a) cela pollue terriblement (car à quoi bon se plaindre des Diesels si le voisin vous enfume ?).

Les particules issues de la combustions du bois ne sont-elles pas moins nocives que celles issues du gasoil ?

b) et cette biomasse peut se valoriser énergétiquement ! si "cellulosique" [herbe sèche, paille], par la méthanisation ; si "ligneuse" [bois] par la combustion...

Si cette biomasse présente autant de qualité énergétique, il serait judicieux d'en favoriser la récupération et la collecte.
Travaillant actuellement dans les espaces verts, je constate que les déchetteries sont sous-dimensionnées pour récupérer tous les déchets verts. Sans parler de certaines qui sont si mal conçues que beaucoup de particuliers préfèrent jeter à la poubelle leurs tontes de gazon ou branches de taille de haie... c'est vrai que perdre 1 h pour aller jeter 3 sacs d'herbe, ça fait réfléchir et ça en dissuade beaucoup.
De plus, on a le droit de jeter 1 m3 maximum par jour et par personne, 1 m3 c'est une seule remorque moyenne. Quand je taille une haie, élague ou coupe un arbre même de taille moyenne, j'ai au moins 3 m3 à évacuer, et pas d'autre solution que d'en brûler une partie.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1653
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 112

Message non lupar grelinette » 06/10/13, 22:21

On s'éloigne un peu du sujet d'origine (pollution du diesel) mais beaucoup d'études semblent dire que la combustion de la biomasse, en particulier dans les cheminées ouvertes, pollue quasiment autant que les fumées des voitures !....

A cela on peut encore ajouter ça :
http://www.dissident-media.org/infonucleaire/bois_est.html
("Tchernobyl dans nos cheminées")

Peut-on avoir des données fiables sur cette pollution par combustion de la biomasse, et le comparatif avec la pollution d'origine automobile ?
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15610
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5983

Message non lupar Did67 » 07/10/13, 09:48

grelinette a écrit :
Les particules issues de la combustions du bois ne sont-elles pas moins nocives que celles issues du gasoil ?
.


Quand je parlais de "polluer", je ne parlais pas que de particules ! Je parlais de tous les composants d'un feu "qui fume". Il n'y a quà mettre le nez par-dessus pour voir comment cela "nettoie les muqueuses" et vous arrache les larmes... C'est un cocktail d'un tas de choses pas très "agréables".

Pour ces fumées : observer une "cheminée" qui fume dans une vallée et la nappe qui se forme sur des centaines de mètres. Si c'était un véhicule, on serait condamné immédiatement, le véhicule immobilisé, etc...

Mais en effet, il y a des nuances dans les dangers des particules, selon la taille et la composition : les plus fines pénètrent le plus dans les bronchioles ; celles dériéves du gazole seraient plus cancérigènes... On ne peut pas tout mettre dans le même sac et c'est une des difficultés !

Mais il est clair que si certains pays / certaines villes ont légiféré, c'est bien parce que c'est toxique : le fameux "smog" de Londres était un mélange de rejets de cheminées et de brouillard.

Le grand smog de Londres (en anglais, The Great Smog ou Big Smoke : « la grande fumée »)1 de 1952 est le smog particulièrement dense qui recouvrit Londres durant la période allant du vendredi 5 au mardi 9 décembre 1952, considéré comme la pire pollution atmosphérique de toute l'histoire du Royaume-Uni. Les premiers comptes rendus avaient laissé penser que 4 000 personnes avaient connu une mort prématurée du fait du smog, qui aurait également rendu malades 100 000 personnes, mais des recherches plus récentes ont montré que le nombre de morts liées au smog était sous-estimé ; il serait nettement plus élevé, de l'ordre de 12 000 morts. Le grand smog de Londres de 1952 est reconnu comme étant l'un des épisodes de pollution les plus significatifs de l'histoire en termes d'impact sur la recherche environnementale, sur la règlementation mise en place par le gouvernement, ainsi que sur la sensibilisation du public à la relation entre la santé et la qualité de l'air.

On oublie vite !!!

Attention : je ne remùets pas ne cause l'intérêt de la biomasse (et donc du bois). Je mest en garde contre une utilisation irresponsable d'un poinbtde vue écologique : combustion de bois dans des mauvaises conditions (bois pas assez sec, régulation "par étouffement", dans un appareil de faible rendement...

Ma chaudière à pellets à condensation approche les chaudières à fuel question émissions de particules : les pelelts sont normés et secs, la combustion est pilotée par une platine électronique (un petit ordinateur). Mais cela vaut un bonbon... Et elle est "neutre" en CO² fossile...(qu'il ne faudrait pas oublier).
Dernière édition par Did67 le 07/10/13, 09:53, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49162
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 07/10/13, 09:50

grelinette a écrit :Peut-on avoir des données fiables sur cette pollution par combustion de la biomasse, et le comparatif avec la pollution d'origine automobile ?


N'est ce pas détaillé dans les documents à télécharger depuis ce sujet: https://www.econologie.com/forums/les-morts- ... t1901.html ?

Il date un peu, il y a certainement des études plus à jour mais les bases sont là...

Pour retrouver des études plus à jour, l'AFSSE a été remplacée par l'ANSES depuis: http://www.anses.fr/fr

Sur les particules ils ont 73 documents: http://www.anses.fr/fr/search/site/part ... fr&iso2=en (dont les anciens de l'AFSSE de 2005 / 2004)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
raymon
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 901
Inscription : 03/12/07, 19:21
Localisation : vaucluse
x 8

Message non lupar raymon » 07/10/13, 10:26

D'accord le chauffage au bois est polluant.mais est-il aussi dérangeant à la campagne qu'à la ville et c'est justement là que se trouve la ressource. A mon avis se chauffer au bois en site isolée n'est pas très grave les grosses particule vont se déposer rapidement. Dans des zones fortement urbanisé c'est différent évidement.
Donc le bois à la campagne oui et en ville autre chose, c'est à dire pompe à chaleur, pellets, gaz...
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1653
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 112

Message non lupar grelinette » 07/10/13, 11:06

C'est un point souvent souligné dans les débats sur la pollution issue de la combustion du bois dans les cheminées, mais pourquoi les foyers ouverts sont-ils plus polluants que les foyers fermer ?
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49162
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 07/10/13, 11:38

grelinette a écrit :mais pourquoi les foyers ouverts sont-ils plus polluants que les foyers fermer ?


Parce que la combustion y est plus optimisée autant au niveau de la combustion en elle même que de la récupération des calories!!

Tout simplement car les arrivées d'air, le tirage et le parcours des gaz de combustion / fumées sont plus étudiés...

Mais on dévie largement du mortel diesel là...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités