Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5833
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar janic » 11/07/18, 08:27

Justement, l'intérêt de cet article est de montrer, chiffres à l'appui, qu'il existe une correspondance significative entre accidents et classe sociale, ce que les analyses habituelles s'efforcent (très bien!) de dissimuler par une construction de neutralité globalisante.

Je ne nie pas cet aspect de dissimulation (je suis habituellement opposé à toutes ces dissimulations) mais en même temps il faut prendre en considération que la société a changé et que les classes sociales les plus touchées sont aussi celles qui ont augmenté leur pouvoir d’achat pour devenir des possesseurs de voitures. De mon temps, comme disent les vieux (pardon les anciens) les jeunes gens (et la plupart du temps leurs parents aussi) n’avaient pas les moyens de s’acheter une voiture et se déplaçaient a bicyclette où a vélo moteur avec une population bien moins importante et donc l’implication dans les accidents était moindre , proportionnellement, qu’aujourd’hui. Actuellement, cette catégorie, en constante augmentation donc, veut une voiture le plus tôt possible, neuve ou d’occasion, parce que notre société est ainsi. Donc il est compréhensible, que ce soit les catégories les plus nombreuses qui soient aussi les plus touchées, surtout si l’on y ajoute la consommation d’alcools forts, les stupéfiants, les smartphones et autres produits accidentogènes qui ne sont pas aussi développés dans les classes aisées.

D'ailleurs, en lisant ton argumentaire, il semblerait que tu n'ais pas bien lu l'article en question...; ainsi, il y est précisé que loin de ton exemple de deux véhicules "s"emplafonnant", les classes "laborieuses" se tuaient majoritairement seules, par une sortie de route n'impliquant pas un autre véhicule...

Effectivement, je n’ai pas décortiqué, mais seulement lu assez rapidement cet article et certaines nuances ont pu m’échapper. Je n’ai évoqué » l’emplafonnement que parce qu’était considéré que les voitures haut de gamme étaient mieux équipées, plus solides, plus sécurisantes.
Mais à 160 ou 180 km la différence n'est guère sensible.
Pour "se tuer seules", il faut aussi analyser (en dehors de toute classe sociale) les raisons de ces sorties de route. L’inexpérience, la vitesse, l’alcool et autres stupéfiants, la fatigue, les médicaments, etc… et comme cette classe sociale est la plus nombreuse sur les routes, mathématiquement c’est aussi la plus touchée.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
grelinette
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1466
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 65
Contact :

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar grelinette » 11/07/18, 14:37

Bonjour,

Comme l'a dit Dirk-pitt, lire ce débat est fastidieux. Des chiffres et des raisonnements sont présentés pour expliquer que cette mesure de limitation de vitesse ne donnera aucun résultat positif, voire même l'inverse, et par déduction qu'il y aurait derrière cette mesure d'autres motivations du gouvernement plus "occultes" ...

Je suis surpris de ces avis sur ce site qui prône, en principe, la modération, le respect, ce qui va dans le sens de la "décroissance", et qui épingle généralement les excès en tous genres.
A bien des égards la baisse de vitesse de circulation me semble répondre à cela.

Ceci dit, que faut-il comprendre au travers des chiffres et raisonnements présentés afin de prouver l'inefficacité et l'absurdité de cette mesure ?

- Que le gouvernement aurait des objectifs autres que ceux annoncés officiellement ?
- Qu'il y aurait une sorte de "complot" derrière cette mesure ?
- Que les initiateurs de cette mesure se basent sur de mauvaises études, ou même qu'ils sont incompétents ?

Pour ma part, même s'il me faudra surement un temps d'adaptation pour me plier à cette mesure, je pense qu'elle va globalement dans le bon sens, et pas seulement pour un objectif de baisse des accidents.
1 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6548
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 428

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar Ahmed » 11/07/18, 17:52

Janic, je vois que décidément tu t'es contenté de parcourir cet article et d'y coller un commentaire exaltant le "relativisme absolu" qui t'es cher! :wink:

Grelinette, bien que je ne me sente pas spécialement visé par ton message, je préfère apporter quelques précisions.
Je ne doute pas du souci de faire baisser le nombre de morts, bien que je doute que ce soit par pur humanisme; quoi qu'il en soit point de complot derrière cela (juste quelques bons vieux déterminismes)! Que cela soit en phase (ou non) avec la décroissance n'oblige pas à la naïveté: une meilleure sécurité représente une condition de l'expansion automobile.
L'étude que j'ai citée, et qui a fait réagir Janic, va perdre une partie de sa pertinence avec les mesures drastiques de contrôle des véhicules qui vont rendre les véhicules très récents obligatoires (au nom de l'égalité formelle, ce ne sera pas discriminatoire).
Ceci dit, à titre personnel, le fait de pouvoir savourer mon ralenti sans être pressé par les autres, me convient parfaitement! 8)
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5557
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 211

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar sen-no-sen » 11/07/18, 18:33

grelinette a écrit :
- Que le gouvernement aurait des objectifs autres que ceux annoncés officiellement


L'objectif du gouvernement est d'optimiser le nombre de mort afin de maximiser le nombre de véhicules en circulation...
On pourrait très bien descendre en deçà des 1000 morts par an et depuis longtemps si l'on ne cessait de se mentir:il y a trop de véhicules en circulation(près de 30 millions d'automobiles!),la meilleure solution consiste à diminuer le nombre de ses véhicules via une politique basé sur des objectifs chiffré,cela n'aurait que des points positifs:
-Baisse du nombre de tuer et d'accidentés.
-Diminution de la pollution et des maladies pulmonaires(près de 15 000 morts prématuré).
-Diminution de l'obésité et donc des maladie cardio-vasculaire(et oui!)
-Baisse des dépenses publique en matière d'entretien des routes.
-Diminution des émissions de gaz à effet de serre.
-Pérennisation de l'emploi en France via une politique des transports en commun.
-Réaménagement territoriaux et retour au commerces de proximité(1).
-Baisse de notre dépendance vis à vis "d'états hautement douteux".
-Diminution des conflits dans le monde et par extension du nombre de réfugiés.
-Baisse du populisme et du gauchisme(et oui!).


(1) la mainmise de la grande distribution sur les commerce de proximité est directement imputable à l'essor de l'automobile...
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5833
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar janic » 11/07/18, 18:45

Ahmed bonjour
Janic, je vois que décidément tu t'es contenté de parcourir cet article et d'y coller un commentaire exaltant le "relativisme absolu" qui t'es cher
j'ai donc relu, lentement, chaque partie de cet article et nos deux points de vue ne sont pas antinomiques. Son analyse n'est pas fausse, je n'ai pas dit pareille chose, mais en même temps en se fixant (à tort ou a raison) sur la seule classe sociale fragilisée par une situation économique difficile compensée par des artifices, communs à notre époque, comme l'alcool et autres, cela fait perdre de vue que ce n'est pas le seul paramètre qui produit cette situation, sans plus, et que j'ai souligné. Pour autant je partage son avis que les responsables sont indifférents ou désarmés devant pareille situation et ils sont donc conduit à faire du rafistolage (ou emplâtre sur jambe de bois) et bien entendu faire du chiffre avec ses radars dans cette société axées sur le fric qui va dans les caisses de l'Etat plutôt que pour changer ce qui ne va pas.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6548
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 428

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar Ahmed » 11/07/18, 20:47

Tu vois, quand tu veux! :D
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5557
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 211

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar sen-no-sen » 11/07/18, 21:23

sen-no-sen a écrit :(1) la mainmise de la grande distribution sur les commerce de proximité est directement imputable à l'essor de l'automobile...


Petite erreur de frappe de ma part,il faut lire la mainmise de la grande distribution au détriment des commerces de proximité est directement imputable à l'essor de l'automobile.
Mon lapsus n'est toutefois pas totalement infondé dans le sens ou les monopoles de la grande distributions ont majoritairement récupéré le commerce de proximité,souvent avec pertes et fracas(cas récent de carrefour).
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1451
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 160

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar nico239 » 11/07/18, 22:19

grelinette a écrit :Pour ma part, même s'il me faudra surement un temps d'adaptation pour me plier à cette mesure, je pense qu'elle va globalement dans le bon sens, et pas seulement pour un objectif de baisse des accidents.


Question tout à fait ouverte....

Puisque cette mesure va dans le bon sens et puisqu'elle nous fait gagner 13m au freinage

On peut dire aussi que cette mesure nous fait perdre 13 voire 26m au freinage (j'extrapole sur la pub en vigueur) ce qui est criminel non? :mrgreen: puisqu'elle se contente de limiter la vitesse à 80 au lieu de la descendre à 70 ou à 60 ce qui serait BEAUCOUP plus sécure.

Donc pour toi puisque cette mesure va dans le bon sens on peut penser qu'encore moins vite serait encore plus dans le bon sens...

D'où la question : quelle serait ta tolérance à une baisse de la vitesse?
70, 60, 50? moins?
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5557
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 211

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar sen-no-sen » 11/07/18, 22:37

nico239 a écrit :
D'où la question : quelle serait ta tolérance à une baisse de la vitesse?
70, 60, 50? moins?


C'est une remarque pertinente,toutefois on ne peut pas extrapoler trop loin cette réflexion dans le sens ou la logique nous amènerais à répondre zéro.
Il existe un seuil lié à la puissance des véhicules qui rendrait une baisse de la vitesse inacceptable pour le conducteur.
Pour une moto hypersportive rouler à 90Km/h c'est déjà se trainer,par contre 30km/h c'est déjà beaucoup trop pour le cardio de nombre de cyclistes...la vitesse sur route réglementé d'un véhicule peut donc être établit à travers une convergence de paramètres de type prix/risque,et la puissance d'un véhicule selon un rapport agrément de conduite/pouvoir d'achat.
En deçà d'une certaine vitesse il est nécessaire d'accéder à une nouvelle stratégie,c'est à dire changer de mode de transport...chose que les gouvernements ne veulent pas mettre en place pour le moment.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5833
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: Analyses économiques sur le passage de 90 km/h à 80 km/h en France...

Message non lupar janic » 12/07/18, 08:03

Tu vois, quand tu veux!
eh, oui! quand chacun y met du sien! :cheesy:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: