Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8097
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 83
Contact :

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Remundo » 01/10/17, 10:06

j'ai pas les détails, mais effectivement si c'était en croisière très haut, ça n'est pas lié à des oiseaux.
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Did67 » 01/10/17, 11:09

L'avion était à mi-parcours, au-dessus de l'Atlantique. Donc vers les 10 000 m d'altitude. Là où l'air est plus rare. Pas d'oiseaux en vue, je pense. Les oiseaux, c'est les phases de décollage ou d'atterrissage (comme dans le cas de l'Hudson).

Ils sont bizarres ces réacteurs d'A380. La Quantas en avait explosé un de chez Rolls-Royce, au tout début... Il y a avait un défaut, prestement corrigé sur tous les autres avions.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_32_Qantas

Ceci dit, en effet, normalement, le "pire" a été prévu...

Au passage, c'est plus critique sur la nouvelle génération bi-réacteurs gros porteurs, du type "dreamliner". Là, il y a environ 450 passagers à bord et si un moteur explose, il en reste un. Normalement, avec ça, il continue son vol. Mais au décollage, cela peut faire très mal !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46707
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 358
Contact :

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Christophe » 01/10/17, 17:32

Remundo a écrit :ça n'est pas lié à des oiseaux.


Il y a très peu de chance que cela soit lié à des oiseaux...

Mais le record d'altitude des oiseaux est de plus de 10 000 m (me demandez pas biologiquement comment c'est possible...) les oies sauvages et certains rapaces y arrivent...certainement grâce à de beaux thermiques...

Donc ces records (certifié par des pilotes) ne sont pas forcément possibles sur un océan par contre (où les thermiques sont bien moins forts)...quoique avec des ouragans qui traversent l’Atlantique en ce moment....
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46707
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 358
Contact :

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Christophe » 02/10/17, 01:58

Voilà un article qui indique plus de détails la gravité de l'incident: http://m.leparisien.fr/faits-divers/air ... 300815.php

Voilure endommagée, cellule impactée par les débris...on parle d'un miracle et plus que de la chance...comme énoncé plus haut...

Cela constrate avec les premiers articles qui parlait simplement de panne ou d'arrêt moteur...

«On a eu plus que de la chance», ose Sandrine consciente d'avoir échappé au pire dans ces circonstances.
1 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Did67 » 02/10/17, 10:30

Oui. Enfin ne jamais oublié que les médias ont besoin de surfer sur le "sensationnel".

Très franchement, qu'une personne X ou Y ait eu un trouille terrible, rien d'anormal.

Qu'en effet, on puisse imaginer que ce morceau, qui s'est détaché, aurait pu être projeté latéralement vers la cellule, pourquoi pas ??? Ensuite, si cela était le cas, des avions sérieusement "éventré" se sont déjà posés...

Don "on" est autorisé à se faire peur !

Que sur la base d'une passagère lambda, on avance qu'on a échappé à un drame, j'appelle ça du marketing. Ou surfer sur le cerveau reptilien de ses lecteurs - ceux qui aiment se faire peur par procuration... A priori sur le A380 de la Quantas, les dégâts étaient beaucoup plus considérables, des faisceaux entiers fracassés, des fonctionnalités inopérantes, pourtant il est revenu à Singapour (ou Hong-Kong ou je ne sais plus d'où il était parti)...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1739
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 55

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Gaston » 02/10/17, 10:39

Did67 a écrit :Au passage, c'est plus critique sur la nouvelle génération bi-réacteurs gros porteurs, du type "dreamliner". Là, il y a environ 450 passagers à bord et si un moteur explose, il en reste un. Normalement, avec ça, il continue son vol. Mais au décollage, cela peut faire très mal !
Ca fait partie du dimensionnement de l'appareil (et des tests de certification) : un bi moteur doit pouvoir décoller* sur un seul moteur (et un quadrimoteur avec 1 moteur en panne).

* En fait, ils doivent pouvoir terminer un décollage une fois passée la vitesse de décision, on ne demande pas qu'il puisse décoller sur un seul moteur depuis l'arrêt.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Did67 » 02/10/17, 10:53

Ce qui est logique.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46707
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 358
Contact :

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Christophe » 03/10/17, 12:02

Bin en toute logique mathématique un quadrimoteur devrait pourvoir décoller avec 2 moteurs en panne non? Puisqu'un bimoteur le peut avec 50% de sa motorisation...

Quelques nouvelles de l'enquête: cela n'avance pas, pour le moment ils ne savent pas exactement ce qu'il s'est passé...

https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... 118859.php

Aucun début d'explication

Pour l'heure, rien ne permet encore d'expliquer ce qui a pu provoquer la soudaine désintégration en vol de toute la partie avant du moteur 4 - l'aube de soufflante et sa nacelle - au dessus du Groëland, à l'altitude de croisière et apparement, sans signe annonciateur.

« Nous en sommes encore au stade des interrogations, reconnait un spécialiste de la sécurité aérienne. Compte tenu de l'altitude de l'appareil (11.270 mètres), l'ingestion d'un oiseau ou d'un drone est exclue. L'appareil étant en vitesse de croisière, les moteurs n'étaient pas non plus dans une phase d'effort particulier. Sur les photos, on distingue bien une cassure sur l'axe basse pression, au raz de l'emplacement du fan [l'aube de soufflante, NDLR], mais on ne sait pas si cette rupture est la cause ou la conséquence de la panne ».

Pas d'incident comparable

Aucun expert n'a souvenir d'un tel incident sur un avion moderne. En novembre 2010, un Airbus A380 de la compagnie australienne Qantas avait connu une explosion en vol de l'un des moteurs, qui l'avait contraint à un atterrissage d'urgence.

Mais il ne s'agissait pas du même modèle de moteur - les A380 de Qantas ont des moteur Rolls-Royce et ceux d'Air France, des moteurs GP7200 fabriqués conjointement pas GE et Pratt& Whitney - ni surtout du même type de panne. L'A380 de Qantas avait connu une explosion de la turbine, dans la partie arrière du réacteur, suite à la rupture d'un disque. La panne du vol AF66 concerne la partie avant, dite « froide », du réacteur.


C'est bel et bien du "jamais vu"...

GP7200.jpg
GP7200.jpg (88.2 Kio) Consulté 171 fois


ps: y a pas des drones militaires capable de voler à 10 000 m?
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1739
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 55

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Gaston » 03/10/17, 12:16

Christophe a écrit :Bin en toute logique mathématique un quadrimoteur devrait pourvoir décoller avec 2 moteurs en panne non? Puisqu'un bimoteur le peut avec 50% de sa motorisation...
Il faut prendre le problème dans l'autre sens :
Un bimoteur peut décoller avec 50% de sa puissance parce que le constructeur a installé des moteurs suffisamment puissants pour le faire parce que la règlementation l'y oblige.
Pour qu'un quadrimoteur décolle avec deux moteurs, il faudrait que les moteurs soient plus puissants (plus lourds, plus chers, ...) et le constructeur ne le fait pas car la règlementation ne le demande pas.

Christophe a écrit :ps: y a pas des drones militaires capable de voler à 10 000 m?
Je pense que l'article envisageait d'un drone "récréatif".
Un drone militaire capable de voler à cette altitude a la taille d'un petit avion.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46707
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 358
Contact :

Re: AF66: explosion d'un réacteur GP7200 sur Airbus A380 au dessus de l'Atlantique

Message non lupar Christophe » 03/10/17, 12:41

Gaston a écrit :Pour qu'un quadrimoteur décolle avec deux moteurs, il faudrait que les moteurs soient plus puissants (plus lourds, plus chers, ...) et le constructeur ne le fait pas car la règlementation ne le demande pas.


Euh...physiquement la poussée au décollage (et en vol) d'un avion de même masse, taille, portance et "équivalent plaque plane" (= frottements) demande la même poussée quel que soit le nombre de moteurs...

Je veux dire par là que 4/4 et 2/2 de poussée c'est pareil...donc 2/4 et 1/2 aussi...

Donc tu pars sur le principe qu'un bi-réacteur est mieux motorisé qu'un quadri-réacteur...donc qu'il décolle plus court (et vole plus vite) ?

Gaston a écrit :Je pense que l'article envisageait d'un drone "récréatif".
Un drone militaire capable de voler à cette altitude a la taille d'un petit avion.


Oui bien sur mais cela reste un drone...mais qu'aurait fait un drone militaire au milieu de l'Atlantique?

Sinon il reste l'hypothèse de l'OVNI (dans sa définition générale...) :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Recherches populaires