Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Sclérose du système scientifique Français !!

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 2

Message non lupar Cuicui » 03/01/13, 22:37

Obamot a écrit :— le mouvement perpétuel n'a jamais existé.
Je n'en sais rien. En tous cas, je n'ai jamais affirmé le contraire.
J'admire ceux qui mouillent leur chemise pour faire de l'expérimentation.
0 x

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 04/01/13, 00:35

quartz a écrit :Une petite vidéo, bien faite !! [sur le formatage des idées]

Qu'est-ce que tu veux dire par là, ça n'a jamais empêché la terre de tourner autour du soleil... :roll:

Tu veux dire que ceux qui "trouvent" se sont ceux qui se sont préalablement formaté le cerveau pour y parvenir, c'est ça? Ou que c'est l'inverse (il n'y aurait que ceux qui ne se seraient pas formaté qui aurait trouvé des solutions... Image ) Quoi qu'il en soit tant mieux pour eux si ça leur a réussit, puisque ça n'a pas empêché de trouver des choses aux uns et aux autres (et un syllogisme de plus... un...!)

Dans tout les cas on est superbement à côté du vrai problème: il faut avoir un esprit sacrément rétif pour penser/imaginer qu'un cerveau formaté (ou non) serait un prérequis à l'existence (ou non) de toute chose!

Elles existent ou n'existent pas quelle que soit ce qu'on en pense... Les faits sont les faits, puisque la nature et/ou la physique quant à elles, se foutent pas bien mal que ton cerveau soit formaté ou non, ni dans quel sens...

Tu vois Cuicui, on a beau écrire petit, chacun est formaté pour comprendre à sa manière, ou — pour les plus "honnêtes" — faire semblant de ne pas comprendre quand ça les arranges :mrgreen: :cheesy:
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8779
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 156

Message non lupar janic » 04/01/13, 09:05

obamot bonjour
Tu vois Cuicui, on a beau écrire petit, chacun est formaté pour comprendre à sa manière, ou — pour les plus "honnêtes" — faire semblant de ne pas comprendre quand ça les arranges
Nous sommes tous concernés!
Ce qui me dérange, c'est ce remplacement de la religion d'un dieu par la religion de la science comme si celle ci était, à son tour, dépositaire d'une vérité absolue. Peu importe que cela soit le fait de scientifiques pointus ou de bricoleurs, le simple fait de nier une possibilité (aussi infime soit-elle) c'est fermer la porte à un autre possible. De même le rationalisme, qui a sa raison d'exister, se place trop en opposition à l'irrationnel qui n'est qu'un autre versant d'une même réalité.
Ne pas pouvoir expliquer, prouver, n'est justement pas la preuve d'une non existence. Ayons un peu d'humilité car trop de choses nous échappent encore (heureusement peut-être d'ailleurs) car "science sans conscience est la ruine de l'âme"
0 x
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 04/01/13, 09:32

Cette vidéo explique le comportement mentalo-philosophique des individus en générale !
il y en a toujours qui sortent du lot !
En clair cela reprends le concept de l'élasticité, concept valable pour les gens et la matière.
un morceau de verre est capable d'une certaine élasticité avant rupture, faible mais réelle.
une fois rompu son organisation est différente, cela n'est pas très réversible.
Pour les gens c'est presque pareil on est tous capable d'accepter des concepts différents des notre.
mais lorsque ces nouveaux concepts sont trop éloignés des concepts que nous avons acceptés préalablement et bien ils deviennent irréelles !
on en revient aux formats de pensées cela se rigidifie avec l'âge, et je sais de quoi je parle.
On observe très bien la réticence des anciens à intégrer de nouvelles techniques de travail.
d'autre on une élasticité personnelle plus importante, c'est plus une chance qu'une qualité, je me prends pour exemple, j'ai commencé l'électronique par les lampes !!
aujourd'hui je joue avec des circuits intégrés dont le niveau d'intégration dépasse l'imagination, sans parler des circuits numériques ou analogiques programmables à volonté !!
J'ai pas mal de potes qui aujourd'hui sont toujours dans le domaine mais sont incapables de mettre les mains dans le cambouis.
ils gèrent les projets mais ne comprennent plus vraiment comment les machines fonctionnent intimement.
Ils ont décrochés ils ne pouvaient plus appréhender trop de changement dans leurs conceptions des choses !
alors bien sur tu vas me dire que pour la physique fondamentale c'est pas pareil se sont les bases basiques plateau d'assise du machin !
et bien pas plus, c'est vrai que c'est un fond très très stable sur lesquelles on se réfère à juste titre.
mais un beau jour un bonhomme au mental élastique va trouver un truc qui change tout.
c'est peut être déjà fait d'ailleurs, mais l'ambiance est tellement rigide qu'il va falloir des années avant que cela soit regardé avec intérêt.
Pour exemple Leonhard Paul Euler mathématicien Suisse mort en 1783 pour le situer dans le temps, à écrit des formules pour lesquelles nous commençons tout juste à trouver des applications.
Tout ceci à un nom chez les professionnels du comportement,
le retard culturel il est de 30 à 35 ans environ il y a 20 ans il était encore de 50 ans !
nous avons bien progressé, grâce au moyens de communications modernes !!
Nous somme dans un débat polarisé.
d'une part il faut des gens comme vous qui s'accrochent à leur héritage sientifico-culturel et de l'autre des hallucinés comme nous qui croyons qu'il peut y avoir autre choses de vrai.
perso je suis un peu schizoïde car mon métier me contrains à utiliser les bases scientifiques établies et le soir je rêve de tout mettre à la poubelle.

voilà ce que le film voulais énoncer en raccourci

PS: vous avez raison de faire ce que vous faite, mais nous aussi ce qu'il faut c'est ce respecter !
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.
Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 04/01/13, 15:26

Quartz, tu as eu quelques lumières de discernement que d'autres n'ont pas eu. Cela m'avait bien étonné et j'avais trouvé ça bien. Hélas, le naturel revient vite au galop. Non on ne peut pas admettre ce que tu dis. IL N'Y A PAS DE REJET, mais manque d'autodiscipline. Point barre.

Les «circuits intégrés dont le niveau d'intégration dépasse l'imagination, sans parler des circuits numériques ou analogiques programmables à volonté» que tu prends à titre d'exemple, sont le reflet du succès tangible de la science officielle: vois-tu le paradoxe avec le reste de ton discours? :lol:
(Par ailleurs, c'est toi qui fait l'amalgame entre une science officielle VS une parallèle ou que sais-je, ce n'est pas moi, mais je tenais tout de suite à le préciser, car tu as des idées fausses à propos de tes interlocuteurs, éventuellement parce que ça t'arrange de le voir comme ça, mais sache qu'en étant l'un d'eux, je ne suis pas près à l'admettre, parce que c'est faux.)

janic a écrit :obamot bonjour
Tu vois Cuicui, on a beau écrire petit, chacun est formaté pour comprendre à sa manière, ou — pour les plus "honnêtes" — faire semblant de ne pas comprendre quand ça les arranges
Nous sommes tous concernés!
Ce qui me dérange, c'est ce remplacement de la religion d'un dieu par la religion de la science comme si celle ci était, à son tour, dépositaire d'une vérité absolue. Peu importe que cela soit le fait de scientifiques pointus ou de bricoleurs, le simple fait de nier une possibilité (aussi infime soit-elle) c'est fermer la porte à un autre possible.

Salut Janic,
Là n'est pas la question (et j'en débat volontier) mais merci pour cette remarque, ça permet de refixer le cadre de cette situation. Comme à titre exemplatif:
— il faut prendre en compte que ces détracteurs admettent que leur démarche n'est pas scientifique mais qu'en même temps ils s'en défendent d'une certaine manière;
— ceux que tu défends dans ton post font éventuellement passer la ferveur devant la rigeur, c'est une bien curieuse façon d'aborder le problème et montre de façon nette l'intrusion du cognitivo-comportemental dans le débat (et qui n'a rien à y faire, et ce de différentes autres manières) et ce n'est pas franchement comme ça qu'on peut lutter contre le modèle théorique actuel!
— le seul moyen, à mon humble avis, est d'avoir des exigences plus sévères encore, afin de leur clouer le bec! Ou tout au moins équivalentes. C'est ce manque qu'on peut éventuellement reprocher à Franck Delplace, qui fait un bien curieux mélange des genres, en s'avançant un peu vite sur une théorie qui n'est qu'une hypothèse reprenant en gros des éléments du modèle théorique actuel et en lui adjoingnant des considération de pseudo-psychologie, voulant y faire sans doute une connexion mythologique ou que sais-je... (Comprenne qui pourra) Mais qui n'a pas vraiment lieu d'être;
— il n'a jamais été question ici — pour ma part — de nier (ou quoi que ce soit à cet égard) un autre possible. Ce qui pose problème dans un forum:
— c'est la non-entrée en matière sur les points de contestation dans le débat;
— l'exclusion dedits contestataire de la discussion, qui fait songer à un fonctionnement sectaire;
— la répétition des message et des fils ad nauséam (qui est la nature même d'une des pratiques du trollisme);
— le déni éventuel mais exprimé de fait, des lois de la physique, sans apporter d'explication contraire;
— le déni éventuel (mais exprimé à contrario puisqu'admis) que les mesures ne soient pas faites dans les règles de l'art;
— le déni éventuel (mais exprimé à contrario puisqu'admis) que la façon dont les montages sont faits peuvent induire des résultats erronnés ou trompeurs;
— l'utlisation relative du forum, non pas comme tribune, mais pour tirer parti de ses possibilités promotionnelles;
— les attaques personnelles qui fusent pour éviter de répondre aux questions de fond, et aux objections technico-scientifique.
Etc

Et là, c'était la goutte d'eau qui a fait déborder le was (not was..) :lol:

La preuve que ce n'est pas le cas, c'est que ce forum dispose d'une section concernant l'énergie libre. Mais ça tient plus probablement au fait qu'il règne une grande dose d'amateurisme parmi les intervenants, que ceux-ci ne tiennent pas compte de ce qu'on leur dit et qu'ils prolongent ici le débat qu'ils ne peuvent avoir dans d'autres forums pour des motifs identiques. Ce qui a eu pour conséquence de durcir le ton.

Même ici, quelqu'un qui avait décidé pendant plusieurs années de ne pas prendre parti, a dû faire un peu machine arrière, malgré lui, parce que cela devenait outrancier et qu'on ne peut pas laisser dire n'importe quoi. Comme des méthodes et des techniques discutables, et non un quelconque rejet de tout ce qui ne serait pas «la voie normale»!

Comme je l'ai déjà dit, il y a éventuellement un flagrant manque de discernement dans se groupe (cela transparaît et s'en est gênant non...?), et ce n'est pas leur rendre service que de ne pas intervenir.

De plus pour les raisons évoquées (et avec les réserves d'usage) certains expérimentateurs ou commentateurs se permettent de mettre en cause les règles déontologiques même (que ce soit directement ou indirectement ou par omission), et pratiquées par tous les chercheurs honnêtes de part le monde y compris ceux qui ne sont pas de grands adeptes du modèle théorique généralement reconnu (sans rien mettre d'autre à la place, sans débat ni rien) en rejettant purement et simplement la science officielle en bloc! C'est une insulte aux chercheurs qui sont dans le camps d'en face et qui eux s'astreignent à une grande rigeur (comme l'on fait les équipes Kousmine, par exemple: elles ont prouvé des théses opposées à celles en vigeur, en produisant des résultats et une reproductibilité de leurs travaux, tant en laboratoire que dans le terrain...). Alors en effet c'est humiliant, puisque dans le monde qu'ils rejettent il y a aussi des scientifiques qui se soumettent aux règles et qui se battent pour faire reconnaître leurs propres travaux de recherche SANS N'AVOIR JAMAIS RIEN PUBLIÉ AVANT QUE ÇA NE SOIT AVÉRÉ (ou sans jamais faire des mises en causes à contrario) comme avec la récente affaire de Séralini avec les OGM. Affaire qui se suffit en elle-même pour prouver les probllèmes et zone d'ombre dans le monde scientifique, sans qu'il y ait nécessité d'appuyer sur le clou en instrumentalisant des hypothèses peu vraisemblables pour tenter valider par un beau syllogisme de plus, que toute action non soumise à l'autocritique deviendrait alors justifiable en elle-même — intrinsèquement et automatiquement valide eu égard aux problèmes du monde scientifique trop vite qualifié «d'officiel» — VS un autre qui serait marginal mais qui lui, détiendrait la vérité! Absurde!!!

Non même ça, cela n'a pas sa de raison d'être, il n'y a pas à vivre dans un ghetto juste parce que le reste du monde aurait voulu nous y mettre (lol) ou que ce serait confortable d'y être, parce que comme ça, on pourrait y pratiquer les règles que l'on voudrait...!

Ensuite, au nom d'une forme de parano qui transparaît, on en vient aux attaques personnelles, plutôt que d'en venir au débat de fond est un angle d'attaque très peu crédible. C'est tellement pratique.... Mais en rien scientifique. Réveillez-vous, car je crois bien que la sclérose est plutôt par là.

janic a écrit :De même le rationalisme, qui a sa raison d'exister, se place trop en opposition à l'irrationnel qui n'est qu'un autre versant d'une même réalité.

Comme les deux ont droit de cohabiter, comme déjà dit. Je ne vois pas le problème. Ceux qui en voient sont justement ceux qui ont de la peine à faire la part des choses, et s'écartent de facto du discernement, hélas.

janic a écrit :Ne pas pouvoir expliquer, prouver, n'est justement pas la preuve d'une non existence.

Ni la preuve d'une existence... (Ne jamais oublier l'anti-thèse, elle peut être utile à la compréhension...)
La question ici a été soulevée par l'absence d'une certaine humilité qui agace, et relevé même par Cuicui, qui a su pointer un regard lucide à ce titre.

janic a écrit :Ayons un peu d'humilité car trop de choses nous échappent encore (heureusement peut-être d'ailleurs) car "science sans conscience est la ruine de l'âme"

Ce qu'il y a de bien avec elle, c'est qu'on peut la retrouver (ou non) dans les deux camps... Et qu'elle n'a pas l'air d'étouffer ceux qui se vautrent dessus.

Janic, il est quand même curieux que ta grande sagacité, ne te mette pas aussi la puce à l'oreille de certains des points ci-dessus! J'ose espérer que la grande rigeur dont tu fais preuve et que tu appliques au plan VG, se retrouvera dans une appréciation critique des questions décrites. Désolé, tu ne sembles pas être allé assez loin à mon goût :lol: tu vois, mon point de vue est paradoxal, à la fois je défend les chemins de traverses, mais en même temps, je ne voudrais pas défendre n'importe quoi, tant la démarche est fragile.
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8779
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 156

Message non lupar janic » 04/01/13, 18:05

obamot
je n'ai pas suivi le débat du début et de plus je n'ai aucune compétence sur le sujet. Donc je suis plutôt dans le ressenti. Et ce que je perçois ce sont des prises de parti (normal en soi) alors que généralement ceux-ci ne sont pas dans l'expérimentataion mais dans le simple critique (justifiée ou pas d'ailleurs). J'ai lu des critiques sur Naudin par exemple, mais celui-ci essaie de reproduire avec succès ou échec, peu importe des hypothèses ou théorie. Or il ME semble que c'est ça qui est le plus important, remettre sur son métier son ouvrage et après de nombreux échecs persévérer malgré tout car c'est ainsi que la plupart des découvertes ayant changé l'humanité ont vu le jour.
La forme hyper scientisée de notre époque a autant de probabilité de découvrir que d'étouffer ce qui, comme le dit une signature "il ne savait pas que c'était impossible,c'est pourquoi il l'a fait"
Dans le domaine où j'ai quelques expériences ou vécu que de fois j'ai vu étouffer ou combattre ce qui aurait justement permis de résoudre des problèmes humains et qui se sont traduits par des souffrances et des morts parce que "la science" prétendait l'inverse ou son impossiblité.
donc restons circonspects!
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 04/01/13, 18:29

C'est pas faux...

Rien directement ni contre le principe de ce que tu décris ni Naudin ou qui que ce soit. D'ailleurs si Gégyx m'y autorise, je veux bien publier ici le MP que je lui avais envoyé pour le prévenir et prévenir Naudin... C'est tout dire! (et auquel il n'a jamais répondu, alors il peut bien se la jouer avec ses Dr Jekyl et Mister Hyde, et de "jouer le jeu de la victime" du moment qu'il ne vous dit pas tout....)

Donc, vu d'ici il n'y a pas de souci ! :cheesy: juste certains qui font l'effort de comprendre et d'autres non (ou alors ce n'est pas dans leurs capacités, c'est regrettable mais que peux-t-on y faire...). Et que par rapport à ça il faut garder les pieds sur terre.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4347
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 434

Message non lupar moinsdewatt » 04/01/13, 20:48

Cuicui a écrit :
Obamot a écrit :— le mouvement perpétuel n'a jamais existé.
Je n'en sais rien. En tous cas, je n'ai jamais affirmé le contraire.
J'admire ceux qui mouillent leur chemise pour faire de l'expérimentation.


Moi je ne les admire pas du tout.
Je n' arrive méme plus à avoir de pitié devant leur problème psychologique à continuer à ''croire'', alors que des centaines d' années précédentes d' essais montrent que c' est vain.
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Message non lupar Alain G » 05/01/13, 08:22

moinsdewatt


Ben moi j'arrive de travailler et quand je vois des commentaires comme les tiens tu coule dans le grand canyon à la vitesse de la lumière!


Tu fait partie du "je ne l'ai pas vu donc je n'y crois pas", j'ai fait bien des choses dans ma vie de tech qui m'ont surpris et ont surpris bien de mes clients et à t'entendre du haut de ton pedestral ben je pense que ton esprit fermé aurait bien plus besoin d'un psy que bien des gens que tu critique et surtout>>>>>


UN FOU NE SAIT PAS QU'IL EST FOU!



Alors ce que tu pense tu devrais le garder pour toi car à part tes copiés/collés ont n'a pas grand chose à se mettre sous la dent!!!


Si tu pense monter en crédit avec tes sermonades plutôt ridicule ben sache que ce n'est pas du tout le cas et je commence à être blasé des petits cons comme toi qui se permette de descendre les pionners qui ont fait de ce site ce qu'il est!


Et si tu ne comprend pas bien je prendrais parti pour que tu ai un congé forcé et comme ça on reviendra à 95% de contenu au lieu du chamaillage intempestif de ces derniers temps!

Est-ce clair?
:mrgreen:
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 05/01/13, 08:56

Si ça devait arriver, ça serait un comble!

Virer quelqu'un qui défend une approche scientifique! Ça serait vraiment très gros, même pour quelqu'in qui ne se montre parfois pas très diplomate, quand il ne nous fait pas bien rire avec son sens de la répartie.

T'as déjà avoué que tu étais un «moteur» derrière l'éviction de Dedeleco, qui lui aussi défendait l'approche scientifique envers et contre tous (je ne le défends pas, je constate). Si ça devait se reproduire, je crois bien que ça pourrait porter un coup fatal à la crédibilité de ce forum! Moinsdewatt a le droit de dire qu'il n'est pas d'accord, ce d'autant qu'il a donné des arguments techniques qui semblent imparables, puisque ceux d'en face s'évertuent à ne pas répondre! C'est ça qui est inadmissible: ce mépris pour la critique! Ce mépris qui nuit à toute progression, on appelle ça de la résistance au changement. Difficile de faire pire. J'ai eu droit au même régime en faisant des suggestions qui étaient loin d'être aggressives: même déni, même arrogance! Et aucune attaque perso, puisque j'ai fait ça par MP. Mais aucune réponse!

Finalement je me demande si ce n'est pas toi le sorcier! Parce que tu t'es déjà rendu compte des énormités débitées dans ces fils (grâce à ton bagage technique) et tu ne dis rien... Tu t'en es d'abord pris à moi à l'époque de Dédé, pour finalement changer ton fusil d'épaule. T'es quand même un type assez ambigu... Presque autant que ma pomme lorsque je tente de ne pas prendre position! Mais là j'ai du mal. J'estime que répondre avec humour ne porte pas atteinte, dès lors que toutes les autres solutions ont échoué pour faire passer un message. Il n'y a donc pas de motif.

Si je ne t'avais pas à la bonne, je dirais que c'est toi qu'il faut mettre au frigo mon grand :mrgreen: :cheesy: Mébon, mettre un canadien au frigo, c'est comme mettre un poisson dans l'eau ^^
0 x


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités