Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Roue de Worcester

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 05/02/10, 09:04

La partie géométrique de ce problème est assez complexe.

Il est plus facile de le comprendre sous une analyse énergétique.

Que vous montiez une pierre par un ascenseur (tout droit...) ou par une grande roue, ou par n'importe quel chemin, vous allez de toute façon dépenser plus d'énergie que l'énergie potentielle gravitationnelle que vous allez donner à la pierre, par l'augmentation d'altitude.

Et quand elle va descendre, elle ne pourra pas donner plus d'énergie que l'énergie potentielle gravitationnelle perdue par la baisse d'altitude, quel que soit le chemin suivi.

cf http://www.web-sciences.com/fiches1s/fiche19/fiche19.php pour la définition de l'énergie potentielle gravitationnelle.
0 x
A bientôt !

Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 07/02/10, 21:17

Bonjour à tous

Pour compenser le manque de précision, il suffit d'augmenter l'echelle de la réalisation :D

Et puis, même si je suis aujourd'hui convaincu, il n'en a pas toujours été ainsi, ces petites maquettes sont très formatrices, j'en ai encore 2 ou 3 au garage

Négative ou opposée, en effet on parle bien de forces dans la petite sémonstration graphique
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 07/02/10, 22:56

Bonsoir à tous, :D

J'ai fait beaucoup de maquettes moi aussi y compris certaine sur les idées de Capt, mais dans le domaine magnétique.
Pour en revenir à la gravité, J'en ai conçu quelques unes sur le modèle proposé un peu plus haut,
Tout s'équilibre toujours.
Selon mon expérience, pratique je précise, se qu'il faut localiser c'est une asymétrie de comportement.
Pour être plus clair si on parviens à trouver un design ou une astuce quelconque,
qui créer une asymétrie de comportement vis à vis de la gravité là on a une chance.
si non c'est pas la peine.
Ceci n'engage que moi bien sûr, si vous avez besoin de réaliser une ou des maquettes pour vous en convaincre allez y, j'ai fait pareil.

A+++
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.
Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 08/02/10, 23:27

Salut Quartz :D

Aors, où en es tu de ces déviations de champs?

J'ai lu récemment qu'un des graal de la physique venait d'être découvert physiquement à l'échelle particulaire, ça devrait t'interresser:

Une particule unipolaire, oui oui, juste un pôle Sud ou un pôle Nord, dingue non?
certes à l'échelle quantique

à croire que les circuits magnétiques dont je me sert pour les démonstrations sur nos maquettes, ne sont que le résultat d'une multitude de phénomènes à une autre échelle
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 08/02/10, 23:41

Bonsoir à tous, :D

Salut Capt, oui j'ai lu les infos concernant cette découverte.
Le niveau mathématique est un peu élever pour moi, mais en gros j'ai compris le principe.
Cela dit c'est pas demain la veille que l'on va acheter des pastilles de néodyme tout nord ou tout sud !!

Concernant les tests de déviations, je commence à appréhender un peu mieux le mécanisme,
lorsque je dit un peu mieux, c'est pas plus que ça.
Nous avons les outils et les designs pour dévier le champ à loisir.
Mais en revanche en se qui concerne l'énergie consommée restituée nous somme conservatif en dynamique.
nous avons conçu une moulinette pour soulever des masses, importante,
de l'ordre de 50 Kg, le rapport On Off est de 5 G (lame de scie) à 47,5 Kg pour un effort sur le commutateur de l'ordre de 5 Kg
Mais pour le moment des que l'on tente de manœuvrer rapidement rien ne va plus.
A suivre donc.

A+++
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.

Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger

bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 09/02/10, 08:30

Capt_Maloche a écrit :J'ai lu récemment qu'un des graal de la physique venait d'être découvert physiquement à l'échelle particulaire, ça devrait t'interresser:

Une particule unipolaire, oui oui, juste un pôle Sud ou un pôle Nord, dingue non?
certes à l'échelle quantique


Si tu parles de l'expérience dans les cristaux, ce ne sont pas des particules élémentaires.

Par contre, l'expérience de Nantes qui reproduit des expériences Russes semble avoir mis le doigt sur des particules laissant une trace en spirale, inconnues par ailleurs. Cette expérience ressemble fortement à celle de la Z-Machine, sauf qu'elle se passe dans de l'eau.

Le résumé de wikipédia est clair et a tous les liens nécessaires :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monop%C3%B ... C3%A9tique

Capt_Maloche a écrit :à croire que les circuits magnétiques dont je me sert pour les démonstrations sur nos maquettes, ne sont que le résultat d'une multitude de phénomènes à une autre échelle


De toute façon :-)
0 x
A bientôt !
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 09/02/10, 08:33

quartz a écrit :Concernant les tests de déviations, je commence à appréhender un peu mieux le mécanisme,
lorsque je dit un peu mieux, c'est pas plus que ça.
Nous avons les outils et les designs pour dévier le champ à loisir.
Mais en revanche en se qui concerne l'énergie consommée restituée nous somme conservatif en dynamique.
nous avons conçu une moulinette pour soulever des masses, importante,
de l'ordre de 50 Kg, le rapport On Off est de 5 G (lame de scie) à 47,5 Kg pour un effort sur le commutateur de l'ordre de 5 Kg
Mais pour le moment des que l'on tente de manœuvrer rapidement rien ne va plus.


Intéressant, tu utilises le même principe que les fixations pour machine outil, avec un commutateur manuel qui fait tourner un aimant de 90° ?
0 x
A bientôt !
Projéthée
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 77
Inscription : 30/10/08, 17:53

Message non lupar Projéthée » 04/03/10, 16:00

Une réponse qui fera peut-être plaisir à Harry le ravi (en tous cas je la lui dédie)
M' étant repenché sur un système roberval depuis quelques temps, je pense avoir éliminer l' ennemi N°1 de ces mécaniques.
Avant de décréter quoi que ce soit catégoriquement à propos de cette géométrie ou de ses dérivés, observez bien celle ci-dessous, elle est beaucoup moins banale qu 'il n' y paraît.
Légende IMPORTANTE :
__ A est dorénavant monté LIBRE sur l’ axe principal
__ M’’ (liée à A) a été calculée, en masse et en distance par rapport au point R (centre de rotation de A et/ou du rotor) pour générer sur A un couple capable de s’ opposer aux deux couples de rotation qui s’ exercent sur les engrenages P à cause du placement des masses M.
Image
Mes déductions :
__ les engrenages I étant soumis à deux couples de même force mais opposés se retrouvent dans une position que l’ on peut qualifier de neutre. Tout au plus va-t-on générer des efforts au niveau de leur axe qui augmentera quelque peu les frottements mais RIEN qui soit susceptible d’ empêcher leur rotation autour de A. Un peu comme le bras d’ une balance ; chargez les plateaux autant que vous voudrez ,mais de manière égale, et l’ équilibre est conservé. Suivant la qualité de votre axe une pichenette suffit pour faire pencher d’ un côté ou de l’ autre.
Je tiens donc pour acquis que le système A-I-P-M-M’’ constitue une « balance » en équilibre.
__ il existe un autre système constituant une balance qui elle n’ est pas en équilibre.
Si l’ on considère le système Rotor-P-M, nous avons là aussi un système de bascule mais dont le centre de gravité se situe au point G (résultante de g + g).
__ puisque les engrenages I sont « neutres », il n’ y a donc à priori rien qui puisse empêcher le système d’ entrer en rotation pour tenter de trouver une position d’ équilibre. Position qu’ il ne trouvera pas étant donné que quelle que soit la position du rotor au cours du cycle G ne bouge pas. Jamais. Et c’ est là tout l’ intérêt de cette géométrie.

Donc, ou bien je me trompe dans mes déductions (prière de m’ indiquer précisément où et pourquoi), ou bien ELLE TOURNE.

Si quelqu’ un se sent de poser toutes les équations et/ou de faire une simulation pour prendre ce design en défaut, je ne pourrai qu’ approuver. En attendant, je commence à regarder les besoins en vue d’ une maquette. Dépêchez-vous.
0 x
harry le ravi
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 18/03/08, 14:30

Message non lupar harry le ravi » 21/03/10, 23:04

Ca semble très interresant mais très complex aussi.

Je ne vois pas trop comment calculer un couple là dessus.

Mais à tenter, je pense qu'un maquette peut être possible.

Mais je pense qu'il faudra être extremement précis sur la fabrication et sur l'équilibre des masses utilisées.

Bon courage.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

amusant 35 pages, autres mystères réels

Message non lupar dedeleco » 22/03/10, 02:02

Amusant ces 35 pages sur les mouvements perpétuels mécaniques !!
Admiratif sur l'ingéniosité pour trouver des cas qui font creuser les méninges sur 35pages.
Concrètement si le système n'est pas à l'équilibre statique (poids non équilibrés), il va bouger, jusqu'à ce que la perte par frottements l'arrête dans une position en quasi équilibre.
Les grands savants des siècles passés Lagrange et Hamilton ont fortement réfléchis sur tous ces problèmes de mécanique classique de façon générale avec l'énergie pour d'écrire les mouvements de n'importe quel système mécanique à partir des lois de base (Galilée), aussi bien cette roue ingénieuse que celui des planètes.
On établit le Lagrangien et les équations de Hamilton (vers 1850) et on résout le mouvement sur ordinateur (j'admire ces savants qui y réussissaient sans ordinateur!!).
Résultat sûr, avec un peu de dissipation, aucun système ne bouge perpétuellement!!
Si vous réussissez à faire le contraire, après 3 siècles d'essais, vous aurez démontré que les lois de base sont fausses dans ces conditions.
Enfin ces savants ont découvert le principe de moindre action en mécanique classique, qui avec Huyghens et Fermat (génies vers 1600 à 1700), a conduit à la mécanique quantique en 1927 avec la dualité onde particule et délocalisation spatiale!
Une meilleure preuve de cette fonction d'onde quantique délocalisée est la découverte de l'effet Hall quantique fractionnaire avec des quasi particules de charges non entières formées avec des électrons de charge entière.
Suivant le même principe quantique, on a découvert des quasiparticules quantiques avec des monopoles magnétiques récemment, mais de fait ils restent opposés dans l'échantillon comme dans les deux pôles opposés aux extrémités d'un aimant, mais en étant mobiles quantiquement comme des particules et donc des propriétés de statistique mesurables.
Mais on n'a aucun monopole isolé réel remettant en cause la physique.
Enfin la mécanique quantique laisse perplexe, avec par exemple :
lorsque on détecte un photon émis par une étoile il y a 10 milliards d'années et qui est décrit par une fonction d'onde de rayon 10 milliards d'années lumière (!!), aucun détecteur dans l'univers ne pourra détecter après, comme nous, ce même photon, et on se demande comment l'univers se rend compte ailleurs que ce photon a disparu en moins de la microseconde dans tout l'univers sur une sphère de rayon 10milliards d'années à une vitesse quasi infinie.
Certains ont montré qu'on ne peut pas transmettre de l'information ainsi et donc ce n'est pas dérangeant!!!
Concrètement, l'onde quantique est comme la vague circulaire obtenue en jetant une pierre dans une mare et le détecteur est le premier bateau qui est secoué par la vague, mais il la supprime, instantanément pour tous les autres bateaux qui ne sont jamais secoués!!!! C'est la dualité onde particule!!!
Certains pensent que chacun des autres bateaux est secoué dans des autres univers parallèles, apparus sous forme de sosies, suivant la description mathématique à la lettre!!!
Enfin, avec la mécanique quantique, au niveau microscopique, on peut être en beaucoup d'endroits possibles en même temps, comme une onde, (explication de la liaison chimique), ce qui permet en ayant plusieurs sosies en même temps de réaliser des calculs en parallèles avec un seul ordinateur quantique qui permettra de déchiffrer les codes secrets indéchiffrables avec ordinateur classique !!
0 x


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 1 invité