Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Rendement moteur thermique selon carburant

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Iridium
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 110
Inscription : 14/10/08, 11:12

Rendement moteur thermique selon carburant

Message non lupar Iridium » 12/03/10, 12:02

Salut a tous.

Une idée viens de me passé par la tète.
dans le cadre d'un moteur a explosion nous cherchons toujours a obtenir le mélange le plus comprimé possible.
dans le but d'en extraire un maximum de rendement lors de l'explosion.
celon les carburants , se rapport volumétrique varie énormément.
le diesel est long a prendre feu la pression moyenne effective sera de plus en plus limité au fur et a mesure que les cycle se déroulerons dans un délais de plus en plus court.
un auto allumage suivi d'un allumage piloté détruit les chambre de combustion.
le carburant étant bcp plus volatile.
on limite donc les rapport volumétrique sur des moteur a allumage commandé.
cependant les rendement diminue d'autant.

J'ai pensé simplement a un moteur dont le rapport volumétrique pourrait par exemple monté jusqu'a 20:1.
si le carburant s'autoinflamme a un rapport de 8:1 le moteur devrait ètre capable de modifié sa géométrie dans le but de permettre de fonctionné avec un rapport volumétrique de 8:1.

outre le fais que cela permet d'optimiser au mieux le rendement celon le carburant utilisé, il permet également de bruler n'importe quel carburant.

on peut imaginer dans un premier temps un villebrquin monté sur ressort.
cette image juste pour donnée une image de cette idée.
je poste ceci au cas ou d'autre personne seraient interessé par l'idée.
Pour ma part sa ne m'interesse pas de concevoir un moteur de se type.

a+
0 x

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Message non lupar Flytox » 12/03/10, 21:27

Bonjour Iridium

Le concept du taux de compression variable est très bon mais n'est pas vraiment nouveau. C'est apparemment plus difficile qu'il n'y parait à réaliser. Pour le moment personne n'a produit ce moteur en grande série, en autres, pour des problèmes de prix prohibitif et de fiabilité, d'autant qu'il faudrait pouvoir montrer un gain réel amortissable en dehors de papiers publicitaires.....:mrgreen:

http://automobile.challenges.fr/dossier ... le_p1.html
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
kistinie
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 337
Inscription : 16/11/09, 09:18

Message non lupar kistinie » 25/05/10, 08:17

Le plus simple est de disposer d'un Tx de compression fixe et de varier les carburants pour la phase de démarrage.

Comme sur le McCormick-Deering 15\30 de 1927.

C'est d'ailleurs le principe des diesels industriels marins dont le rendement est un des meilleurs actuel.

Essence ou gaz à froid, puis fuel lourd ou kérosène, puis eau en émulsion ou Pentone

https://www.econologie.com/forums/tracteur-m ... t6552.html
0 x
----------------------------------------------

Penser global ... Agir local
et
Fais le bien, qu'on soit pas emmerdée !

-----------------------------------------------
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 25/05/10, 09:43

kistinie a écrit :Le plus simple est de disposer d'un Tx de compression fixe et de varier les carburants pour la phase de démarrage.

Comme sur le McCormick-Deering 15\30 de 1927.

C'est d'ailleurs le principe des diesels industriels marins dont le rendement est un des meilleurs actuel.

Essence ou gaz à froid, puis fuel lourd ou kérosène, puis eau en émulsion ou Pentone

https://www.econologie.com/forums/tracteur-m ... t6552.html


Tu plaisantes j'espère? :lol: :lol: :lol:

Le moteur à compression variable existe et il est en plein développement: MCE-5, et c'est en France que ça se passe, PSA s'y intéresse de très près...
http://www.mce-5.com/
0 x
kistinie
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 337
Inscription : 16/11/09, 09:18

Message non lupar kistinie » 25/05/10, 12:45

non
je suis très sérieuse
Un moteur à régime fixe, donc pour de l'hybride, poly-carburant, me semble un bien meilleur compromis, plus fiable, moins cher, plus simple.

Mais bon, va pour l'usine à gaz du rapport volumétrique variable qui effectivement, s'impose lorsque l'on utilise des bougies et un régime variable...Pour les inconditionnels du vroum vroum ! ;-))

Dans ce cas d'un diesel, c'est inutile car un diesel sait bruler comme énergie secondaire, de l'essence ou du gaz et au passage, son rendement monte encore.
0 x
----------------------------------------------



Penser global ... Agir local

et

Fais le bien, qu'on soit pas emmerdée !



-----------------------------------------------


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité