Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Réaction de Focardi-Rossi: est-ce la fusion froide ?

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Réaction de Focardi-Rossi: est-ce la fusion froide ?

Message non lupar elephant » 19/01/11, 10:11

Comme je l'ai expliqué il y a quelques instants (ici https://www.econologie.com/forums/fusion-fro ... 99-50.html ) , je suggère que nous continuions les débats et la veille sur le sujet de la réaction de Focardi-Rossi dans ce sujet spécialisé.

Voici un des liens de base:

http://pesn.com/2011/01/17/9501746_Foca ... or_market/

et voici celui du brevet:

http://www.wipo.int/pctdb/images4/PCT-P ... 125444.pdf

J'ai consulté Jean Louis Naudin hier soir: il connaît et a l'air de faire confiance aux expérimentateurs.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 19/01/11, 11:34

elephant a écrit :Je propose à tous d'émigrer sur un nouveau sujet, intitulé

Réaction de Focardi-Rossi: est ce la fusion froide ?

ce qui facilitera les recherches des internautes.

Si vous êtes d'accord, rejoignez y moi

Sinon, laissez le nouveau sujet périr dans les profondeurs de l'oubli... :cry:
Sceptique mais après tout, pourquoi pas?! ^^

Bien que ça en soit très éloigné, il n'y a pas si longtemps, qui pensait que la lance à plasma avait un tel pouvoir de fusion de tout matériau au point de traverser les murs de béton sans effort? Et ça juste avec le pouvoir de l'eau?

Si théoriquement la fusion froide était possible (encore faut-il déterminer ce qu'on entend par «température ambiante») à force de plancher, il y aura bien un jour où quelqu'un trouvera la bonne combinaison avec l'assemblage idoine auquel personne n'avait encore pensé!

Toute la question serait de savoir si la fusion froide existe à l'état «naturel» dans le cosmos et surtout comme tu le rappelles dans l'autre sujet: si la technologie utilisée peut permettre de déclencher la réaction nucléaire en question: ça pourrait aider, de faire des mesures de radiation... et ça c'est du domaine du possible!

Ce serait encore plus rigolo qu'au moment ou toute la communauté scientifique écarte cette théorie, que quelqu'un arrive à démontrer que c'est possible :lol:

Car si c'est possible, ça risque de remettre en cause le modèle théorique :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 19/01/11, 12:11

Obamot a dit:

ça pourrait aider, de faire des mesures de radiation... et ça c'est du domaine du possible!


se procurer la poudre de Nickel , tourner une pièce en cuivre, y braser un tube d'arrivée, un tube de sortie pour vidanger l'air, bobiner un fil de nichrome dans des perles de stéatite autour, emprunter un compteur Geiger ou à scintillation et une bouteille d'hydrogène.

Et je ne sais même pas s'il faut tourner une pièce en cuivre, les tubes de cuivre des circuits frigorifiques doivent tenir à 10 atmosphères, je crois. Le bricolage doit être à la portée d'un frigoriste.

Le petit souci c'est que, chauffé, le cuivre s'oxyde vite. Pour l'intérieur, pas de problème: sous atmosphère d'hydrogène, il va être propre comme un sou neuf ( les circuits frigorifiques sont brasés à l'argent sous atmosphère d'argon + 3 % de H2 )

Sauf si....Rossi a oublié de dire un petit quelque chose...
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 19/01/11, 12:32

...on peut voter? :cheesy:
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 4
Contact :

Message non lupar dedeleco » 19/01/11, 13:23

En tout cas cela correspond strictement à la fusion froide initié par Pons et Fleishman en 1989 qui n'a pas réussi à prouver de façon reproductible ce type de constat expérimental avec dégagement d'énergie en excès et production de nouveaux éléments chimiques non présents au départ.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion_froide
http://en.wikipedia.org/wiki/Cold_fusion
Une armada de phénomènes physiques ont montré dans encore plus de laboratoires sur toute la terre de tels effets étranges non reconnus, car non reproductibles et étranges, non cohérents avec ce que on connait de clair et sur, c'est à dire reproductible !!!!

Néanmoins il reste à découvrir et comprendre beaucoup de phénomènes, comme la foudre en boule, aussi étrange et aussi non reproductible et elle bien réelle vu l'armada de témoignages.

Contrairement à la plupart des affirmations d'énergie en trop, qui sont souvent très incohérentes au niveau logique, ce laboratoire à Bologne a une cohérence scientifique dans ses affirmations (sauf la compréhension du phénomène de catalyse reconnu comme inexpliqué mais considéré correctement dans le cadre de ce qui est connu en physique actuellement) et donc vus que l'excès d'énergie est énorme, il devient possible de vérifier sa réalité en chauffant sa maison en mesurant sur leur engin sans avoir besoin de comprendre.
Leur catalyseur secret (sinon vol assuré de plus de 10 ans de recherche pour rendre reproductible ce que bien d'autres ont observé par le passé de façon aléatoires) empêche de reproduire et donc il faut attendre.
Il existe un risque de rayonnements dangereux et le mystère est que ce rayonnement est plus faible qu'attendu à priori.


Je remets les infos de base en particulier l'article à lire avant tout :
http://www.journal-of-nuclear-physics.c ... _paper.pdf

les video données par tagor :
https://www.econologie.com/forums/post190941.html#190941
en Italien et on devine :
et posts qui suivent .
que on trouve les videos avec infos partielles sur :
http://www.journal-of-nuclear-physics.com/?p=360
l'essentiel physique est dans :
http://www.journal-of-nuclear-physics.c ... _paper.pdf
et un brevet :
http://www.wipo.int/pctdb/en/wo.jsp?WO= ... SPLAY=DESC
avec les articles anciens dedans et des explications claires cohérentes .

le site pour cela présente bien un résumé :
http://pesn.com/2011/01/14/9501743_10_k ... _in_Italy/


Ce qui est sur : un grand nombre de papiers scientifiques ont publié des faits étranges avec traitements physiques, chaleur, écoulements, électrolyses, décharges, avec léger changement net de composition chimique variées étranges (nouvelles impuretès) et dégagement de chaleur aléatoires.
Tout cela est appelé fusion froide.
Rossi continue dans cette lignée, mais avec un grand dégagement de chaleur qui si vrai est facile à mesurer de façon indiscutable.
inexplicables autrement que par transmutations nucléaires surprenantes.
Donc, vu la cohérence scientifique des informations données, cela mérite de mesurer ce dégagement de chaleur excessif reproductible quelque soit l'explication qui reste à découvrir.

Il est certain que sans la répulsion électrique entre noyaux nucléaires les noyaux nucléaires fusionneraient instantanément en une énorme supernova dégageant une énergie nucléaire gigantesque (énergie du soleil en une seconde au lieu de 8 milliards d'années) pour finir en noyaux de fer d'énergie minimale et une étoile à neutrons (fig 1 du pdf).
Donc nous et notre terre et le soleil sommes métastables comme un mélange hydrogène oxygène, mais avec une énergie nucléaire colossale, plus de un million de fois.
Rossi prétend avoir une composition d'impuretés catalyseur et de traitement qui réduit la répulsion Coulombienne (électrostatique) pour permettre moins rarement cette fusion à énergie énorme.
Il a un discours cohérent, et a mesuré de nouveau éléments non présents au départ.
Il se protège contre des rayonnements possibles avec plomb et bore.
Donc à vérifier avec soin par le dégagement d'énergie de 10 fois l'énergie fournie. et la compréhension ne se fera qu'après la mesure d'une réalité indiscutable et reproductible, même si incompréhensible..

C'est donc à vérifier.

Un article par un Français Dufour qui discute des possibilités :
http://www.journal-of-nuclear-physics.com/?p=275
et cela va discuter beaucoup !! comme dans :
http://www.mail-archive.com/vortex-l@es ... 38023.html
avec pas mal de travaux passés similaires et brevets qu'ils oublient dans leur brevet (mais bien moins d'énergie dégagée) !!!
0 x

Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 19/01/11, 14:14

Merci Deledeco pour avoir " réinitialisé " le sujet.

Tu as dit:

Une armada de phénomènes physiques ont montré dans encore plus de laboratoires sur toute la terre de tels effets étranges non reconnus, car non reproductibles et étranges, non cohérents avec ce que on connait de clair et sur, c'est à dire reproductible !!!!


Au fond qu'on fait Roentgen et Marie Curie: ils ont constaté des choses bizarres ( plaques photographiques voilée, minerai d'uranium plus radioactif que prévu ), ils ont travaillé, ils ont trouvé.

On aurait fait les premières mesures de Curie avec un minerai d'autre origine, on n'aurait pas eu les même résultats.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 4
Contact :

Message non lupar dedeleco » 19/01/11, 14:39

Avant les Curies, il y a eu des observations passées étranges d'autres sur plaques photos qui l'ont signalé à Becquerel qui après vérification, l'a donné à Marie Curie ce sujet casse gueule, voire impossible, mais elle était géniale et acharnée aussi au travail, très aidée avec les découvertes de Pierre Curie indispensables pour mesurer en détails !!!
Sinon cela aurait été retardé de 10 ou 20 ans ???

Pareil pour l'électricité étrange depuis plus de 2000ans, et très progressivement étudiée et comprise encore plus lentement !!

Donc tout est possible mais il faut le rendre reproductible et mesurable !! Quelque soit la bizarrerie !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 19/01/11, 15:04

Soyons honnêtes maintenant: certaines recherches ne sont plus du domaine arrière cuisine ou fond de garage: ce n'est pas parce qu'on est génial qu'on a accès à spectromètre de masse, microscope électronique à balayage et autres engins lourds ou hyperlourds.

Or, ces engins sont parfois indispensables pour analyser le "pourquoi ça marche" de certaines manipulation.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 4
Contact :

Message non lupar dedeleco » 19/01/11, 18:21

Avec ces gros moyens, certains, à travers le monde, ont trouvé et publié l'apparition d'atomes d'impuretés qui n'existaient pas avant, sans plus comprendre !!
A Bologne ils prétendent pareil !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13142
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4490

Message non lupar Did67 » 19/01/11, 18:44

Et avec un peu de tchatche et de culot, certains ont publié des choses étranges qui se sont avérées être des trucages dans certains cas (la souris greffée de je ne sais plus quel russe), d'autres sont passées aux oubliettes (dans les années 70, Kervran a développé une théorie sur la transmutation biologique - voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Corentin_Louis_Kervran - et des agronomes lui ont emboité le pas "coryant" que des atomes de Calcium se transformaient en Potassium - ce qui évitait l'achat d'engrais ; Benvéniste à "théorisé" la mémoire de l'eau pour expliquer l'homéopathie ; un chercheur américain défend bec et ongle qu'il n'y au=cun lien entre le VIH et le SIDA...).

Parmi les chercheurs, il y a aussi des gens qui ont un "égo" comme ça, d'autres qui sont prêt à tout pour devenir célèbres, d'autres prêts à tout car la collecte de fonds dépend aussi de la notoriété et du battage médiatique, d'autres trop nuls pour ne jamais être invités à une conférence et qui du coup vont être sollicités dans le monde entier...

La chose qui me gêne là, ce n'est pas qu'on n'explique pas un phénomène étrange.

C'est qu'une expérience contredirait a priori l'ensemble des théories connues.

Ce qui est significativement différent du phénomène qui ne s'explique pas par "vide de connaissance". Les phénomènes liés au courant électrique (étincelles, champs magnétiques, etc...) ne s'expliquaient pas tant qu'on ne connaissait pas le courant.

L'eau coule du haut vers le bas et tant qu'on ne connait pas la gravité, on ne se l'explique pas. Mais après, une fois que la gravité est connue, difficile de croire quand faisant des incantations, l'eau coulera du bas vers le haut (sauf bien sur, sur la face exposée aux vents de certains immeubles, avec l'air qui remonte, entraîne des gouttes ; ou sauf "bélier", etc...).

Donc la question est : "vide de connaissance" ou "contradiction" avec ce qu'on sait des énergies nucléaires. A ce niveau, je suis incompétent. Et sceptique par nature...
Dernière édition par Did67 le 19/01/11, 18:51, édité 1 fois.
0 x


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité