Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Présentation

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 08/03/07, 23:48

pas de soucis, RDV à prendre, ce sera plus simple pour réaliser une maquette.

en effet je fais référence aux circuits magnétiques
regarde sur wikipedia

tout objet dit "magnétique" qui pénètre dans un champs magnétique constant fait partie intégrante (dévie ou prolonge)du champs dans lequel il a pénétré

En gros, les efforts d'attraction et de répulsion sont strictements identiques, quelque soit l'angle d'approche ou la forme de l'aimant; il y a toujours un pôle Nord et un pôle Sud qui forment un circuit magnétique dont le "flux" est invariable

valable pour un aimant ou un métal ferreux.

il faut donc un matériaux intermédiaire aux caractéristiques "magiques" ou une bonne astuce mécanique.
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^

Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3527
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 43

Message non lupar gegyx » 09/03/07, 00:25

Capt_Maloche a écrit :tout objet dit "magnétique" qui pénètre dans un champs magnétique constant fait partie intégrante (dévie ou prolonge)du champs dans lequel il a pénétré.

En gros, les efforts d'attraction et de répulsion sont strictements identiques, quelque soit l'angle d'approche ou la forme de l'aimant; il y a toujours un pôle Nord et un pôle Sud qui forment un circuit magnétique dont le "flux" est invariable.
valable pour un aimant ou un métal ferreux.
il faut donc un matériaux intermédiaire aux caractéristiques "magiques" ou une bonne astuce mécanique.
GARY Wesley déclarait :
" J'ai découvert qu'un morceau de fer allongé placé sur les pôles d'un aimant et proche de ses extrémités change de polarité quand il est dans le champ magnétique et avant d'arriver en contact avec l'aimant - sans toutefois arriver au contact réel. L'épaisseur du fer doit être proportionnelle à la force de l'aimant et la ligne neutre ou ligne de changement de polarité du fer doit être calculée soit au plus près ou au plus loin de l'aimant selon la force de ce dernier et selon l'épaisseur du fer. "
http://quanthomme.free.fr/energielibre/ ... Kawai1.htm

le schéma par ici :
http://www.keelynet.com/energy/gary.htm
------
A tous les expérimentateurs, la machine de Gary semble simple : deux aimants et une plaque de fer doux, dont il faut trouver la bonne épaisseur en fonction de la force de l'aimant. Plus des essais sur les équilibres et les distances.
Il semble que ce soit un bon début pour l’expérimentation, car il permet d’assimiler le changement de polarité, vanté par les connaisseurs, et qui est sans doute, un « point essentiel » à envisager dans toute expérimentation, pour espérer le graal.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51513
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1043

Message non lupar Christophe » 09/03/07, 10:37

Euh Gegyx je voudrais pas dire mais cette hypothèse me semble bien...grossière...Comment pourrait il avoir une ligne de démagnétisation au "coeur" d'un champs magnétique?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 09/03/07, 18:03

le métal présenté devant un aimant "ferme" le circuit magnétique et dirige les lignes de champs (comme la plaque de métal d'une porte de placard)
les lignes de champs magnétique "entrent" d'un côté et "sortent" de l'autre, il y a donc forcement un pôle Nord et Sud qui se créent sur le métal.

en l'absence de résistance du métal présenté (supra conducteur), il n'est plus attiré par l'aimant, mais repoussé par dia magnétisme

à réfléchir...
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités