Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Mu métal et aimants

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
alainblyon
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 11/07/11, 16:06

Mu métal et aimants

Message non lupar alainblyon » 14/07/11, 22:33

bonjour à tous ,
je vous livre une idée qui m'a traversé l'esprit .

Image

un moteur perpétuel ?cdlt
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 14/07/11, 23:44

Euh c'est quoi "mu métal" ? :shock:
1 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 15/07/11, 00:52

C'est du Ni, fer à mu très élevé et quasiment sans hystérésis, utilisé pour des blindages magnétiques à faible champ, contre les fluctuations industrielles, en dessous de sa saturation.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mu-m%C3%A9tal
http://en.wikipedia.org/wiki/Mu-metal
http://www.mecamagnetic.fr/accueil_fr.php
Quelques utilisations :
http://www.mecamagnetic.fr/accueil_fr.php?id=22
Une fois recuit, il ne doit pas être déformé.

Le mu métal dévie ou canalise toutes les lignes de champ avec son mu de 100000 .

Donc presque tout le champ de l'aimant devrait passer dans le mu métal dans l'idée de alainblyon, de sorte que l'aimant du bas ne subisse pas son champ contrairement à l'aimant du haut.
Cela va être repoussé plus vers le haut que vers le bas dans son idée.

Le problème est que le mu métal se sature comme toute ferraille vers B=1tesla et que le champ correspondant B/Mu=B/100000 est très faible de l'ordre du champ terrestre quelques 0,1Gauss et donc au dessus, le mu métal saturé, l'aimant n'est pas du tout blindé par le mu métal, ce qui fait que cela ne marchera pas !!
1 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 15/07/11, 09:58

Ok merci je pensais bien que c'était un truc dans le genre...

Même ca mérite quand même d'essayer de faire un prototype non?

Juste pour voir combien de rotation ca peut faire...
:?: :idea:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 15/07/11, 11:12

Même ca mérite quand même d'essayer de faire un prototype non?
Juste pour voir combien de rotation ca peut faire...

Vu les connaissances de 200 ans sur l'électromagnétisme, cela ne mérite pas du tout d'essayer !!
Aucun tour, à peine bougé, le mu métal sera saturé (champ trop fort de l'aimant) et donc ne changera rien .
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4072
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 386

Re: Mu métal et aimants

Message non lupar moinsdewatt » 15/07/11, 17:06

alainblyon a écrit :bonjour à tous ,
je vous livre une idée qui m'a traversé l'esprit .

Image

un moteur perpétuel ?cdlt


Quel rapport avec un éventuel état d' équilibre et l' idée ridicule du mouvement perpétuel ?

Beau grillage comme entrée en matiére sur ce forum.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 16/07/11, 01:27

Quel rapport avec un éventuel état d' équilibre et l' idée ridicule du mouvement perpétuel ?

S'il n'y a pas au moins une position au repos, sans repos, il y aura mouvement perpétuel, et donc il y a toujours au moins une position de repos dans un minimum d'énergie locale !! après dissipation de l'énergie d'oscillations chaotiques plus ou moins longues dans des frottements .
Les + le plus loin possible et les - le plus près possible du pole + fixe avec son mu métal.
l
Le mu métal proche de l'aimant fixe est saturé et ne change pas grand chose.
Très similaire au comportement d'une boussole proche d'un aimant fixe, boussole qui tourne et oscille avant de s'arrêter !!
0 x


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités