Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Mouvement non perpétuel !

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Epilogis
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 12
Inscription : 17/02/18, 14:12
x 6

Mouvement non perpétuel !

Message non lupar Epilogis » 17/02/18, 14:56

Bonjour à toutes et tous,

Heureux d'arriver sur ce forum, je suis avant tout quelqu'un de curieux et qui aime comprendre et résoudre des problèmes... Bon bricoleur, je me suis intéressé au mouvement perpétuel jusqu'à finir par comprendre qu'il n'est malheureusement pas possible, grâce notamment à des gens comme vous, qui, contrairement à moi, savent ce qu'est une équation des forces et qui ont compris et appris les lois fondamentales de la physique et de la mécanique.
Bref, maintenant que j'ai flatté tout le monde 8) je vais tenter d'éviter de me faire incendier !
Le but du mécanisme ci-dessous n'est pas d'être permanent.
Image2.jpg
Image2.jpg (252.75 Kio) Consulté 922 fois


Je me dis qu'en inversant un moteur de type "machine à laver" (ça doit bien avoir un nom : "rotor stator", "bobinage"...?) on doit pouvoir produire une énergie électrique (courant continu ou alternatif ? aucune idée). Re-bref. En couplant ce moteur avec un mouvement de balancier assez puissant pour durer un "certain" temps, on devrait pouvoir produire un courant durant ce temps "certain" !
Si tel est le cas, alors comment calculer la durée de ce laps de temps en fonction de la masse accrochée et de la force nécessaire pour que l'axe du moteur tourne assez vite pour produire de l'énergie ? Je me dis aussi que pour que cela dure, une masse lourde (disons une tonne, hein, on est pas à ça près !) montée au préalable à une hauteur de 10 m, parallèlement au moteur, reliée à l'axe du moteur par un bras de levier rigide, doit être nécessaire compte tenu du frottement qui permet justement de faire tourner le moteur "à l'envers".
Je sais bien qu'un tel système est voué à s'arrêter, peut-être plus vite que je ne l'imagine. Mais supposons qu'il ne s'arrête qu'au bout de 7 ou 8h (d'où la masse de 1000 kg :mrgreen: ) rien ne m'empêche de le réamorcer en remontant la masse à 10 m.
Comment ? Là non plus je ne cherche pas à éviter le problème : avec une crémaillère, actionnée à la force... des bras, des jambes, etc... humainement quoi. Peu importe. Si ce temps peut être relativement court, disons deux ou trois minutes, c'est encore mieux.
1 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3495
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 296

Re: Mouvement non perpétuel !

Message non lupar moinsdewatt » 18/02/18, 13:48

Au max la seule energie que vous aller récupérer est l' energie initiale employée pour monter les 1 tonnes de 10 métres.
moins toutes les pertes inévitable.

En fait cela ne sert à rien, sauf à faire du stockage d' énergie. Ce que font trés bien les centrales hydrauliques STEP.
Mais pas avec une tonne. Avec un millions de m3 d'eau, ce qui fait un millions de tonnes.
Au barrage de Grand Maison par exemple (en France).
2 x
Epilogis
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 12
Inscription : 17/02/18, 14:12
x 6

Re: Mouvement non perpétuel !

Message non lupar Epilogis » 18/02/18, 16:53

Merci moinsdewatt pour ta réponse (si cela ne dérange pas que j'emploie le tutoiement...?)

En effet; c'est aussi ce que je me suis dit. Le hic restant le stockage de cette énergie : batteries ?
Mais ma question n'était pas "Est-ce que mon système est nouveau ou efficace" car il va de soi qu'il y a des pertes et une rendement médiocre.
Quant au fait de devoir remonter la masse plusieurs fois par jour cela n'est pas une grande contrainte si l'on ne doit y passer que quelques minutes au total... Bien sûr, s'il faut mouliner 3h pour la remonter c'est moins marrant !
Je voulais juste savoir : comment calculer la puissance fournie par un tel système ?
Et aussi s'il pourrait fonctionner...? (c'est la base en même temps :cheesy: !)
En gros, avec un mécanisme de pignons inversés et couplés sur l'axe du moteur pour le faire tourner en permanence durant l'oscillation de la masse ;
Une masse d' 1T ;
Un bras de levier de 10 m (ce sont les seules données que je puisse fournir :roll: ) :
Forces de frottement, couple de l'axe, puissance fournie par le moteur en mode production d'NRJ : aucune idée :?: :!: :!:
Combien de temps le système resterait en mouvement, donc produirait une énergie (décroissante car fonction du temps et des frottements j'imagine) ?
Et de quel ordre de grandeur serait cette énergie récupérée ?

Par exemple, si un panneau PV à coût égal (pcq franchement, monter un système pareil ça doit coûter un minimum d'€ !) produit 20 fois plus d'énergie (même quand il pleut :lol: !!!) alors ça n'a aucun intérêt !
1 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2048
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 335

Re: Mouvement non perpétuel !

Message non lupar sicetaitsimple » 18/02/18, 17:47

Epilogis a écrit :Quant au fait de devoir remonter la masse plusieurs fois par jour cela n'est pas une grande contrainte si l'on ne doit y passer que quelques minutes au total... Bien sûr, s'il faut mouliner 3h pour la remonter c'est moins marrant !


Bonjour,
je pense que tu n'as pas bien compris la réponse de moinsdewatt. Il te disait que de toutes façons tu ne pourrais récupérer plus que l'énergie que tu avais dépensé musculairement.
Un homme "normal" (pas un champion olympique) est capable à ma connaissance de déployer environ 100W sur un effort continu, pendant mettons une heure.
Tu peux lever ton poids, pédaler sur un vélo d'appartement avec une dynamo et une batterie, tout autre système, mais en une heure tu auras stocké au mieux 100Wh. Combien tu en récupéreras, ça dépend du rendement de ton stockage, mais forcément moins.

Ca risque en effet de ne pas être marrant du tout!
1 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6630
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 435

Re: Mouvement non perpétuel !

Message non lupar Ahmed » 18/02/18, 17:52

Il n'est pas nécessaire de se donner la peine de calculer tous les paramètres.
Le mouvement de balancier ne fera tourner l'axe que d'une fraction de tour à chaque lent balancement, ce qui ne permet pas d'obtenir le fonctionnement d'une dynamo ou d'un alternateur quel qu'il soit.
L'a priori consistant à postuler que de remonter une masse d'une tonne sur une hauteur suffisante pour présenter un intérêt ne prend que quelques minutes "à la force des bras" est totalement infondé*.
Certes, ce pendule pourra osciller un bon moment, sauf que si ton but de produire de l'électricité était atteint (ce qui ne serait pas impossible en modifiant ton schéma de principe), alors ce mouvement serait rapidement amorti, en fonction de l'énergie soutirée au système (électricité+pertes en chaleur et frottements).

* Puisqu'un mouvement continu, comme le pédalage ne génère guère plus de 100 W, il est illusoire de vouloir produire de la même manière une puissance de stockage destinée à étaler cette "production" dans le temps!

Nota: mon message s'est croisé avec le tien, Sicetaitsimple... 8)
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2048
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 335

Re: Mouvement non perpétuel !

Message non lupar sicetaitsimple » 18/02/18, 17:59

Ahmed a écrit :
* Puisqu'un mouvement continu, comme le pédalage ne génère guère plus de 100 W, il est illusoire de vouloir produire de la même manière une puissance de stockage destinée à étaler cette "production" dans le temps!
Nota: mon message s'est croisé avec le tien, Sicetaitsimple... 8)


Au moins là nous sommes d'accord! :lol:
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6630
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 435

Re: Mouvement non perpétuel !

Message non lupar Ahmed » 18/02/18, 18:07

Peut-être pas que là? :wink:
Mais, convenons que nous parlons ici d'un sujet simple et évident et ne prêtant guère à contestation, sauf, comme cela s'est déjà vu sur ce forum, avec de complets néophytes en matière de physique élémentaire...
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8220
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 92
Contact :

Re: Mouvement non perpétuel !

Message non lupar Remundo » 18/02/18, 18:08

ton système peut fonctionner, mais c'est un peu compliqué.

Et surtout l'amplitude angulaire du balancier va faiblir au fur et à mesure que de l'électricité sera prélevée, sans compter les pertes par frottements.
1 x
ImageImageImage
Epilogis
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 12
Inscription : 17/02/18, 14:12
x 6

Re: Mouvement non perpétuel !

Message non lupar Epilogis » 18/02/18, 18:23

Merci à vous tous pour vos réponses.

En effet, je n'avais pas saisi exactement la première réponse.
Vu comme cela, c'est super clair, et je pensais que... l'être humain valait mieux qu'une simple ampoule à incandescence :idea: (et encore !).

Côté mécanisme, il est variable à l'infini je suppose : crémaillère de type poids d'horloge comtoise, avec plusieurs masses etc... plutôt qu'un balancier.
Mais d'après vos réponses, autant pédaler directement ou acheter une éolienne, ce sera moins crevant :mrgreen:

MERCI beaucoup pour vos éclaircissements, c'était super de votre part (surtout un dimanche : rabâcher le même principe physique encore et encore au nouveau venu !)
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6630
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 435

Re: Mouvement non perpétuel !

Message non lupar Ahmed » 18/02/18, 18:38

Nous sommes tellement entourés de moteurs (directement ou non) que nous avons du mal à estimer leur énorme puissance par rapport à nos modestes forces individuelles... Ta méprise est donc bien compréhensible et c'était d'autant plus agréable de te répondre, que tu n'étais pas dans une posture d'intransigeante affirmation. 8)
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité