Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?[Sujet Unique] Moteurs magnétiques en tout genre !

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes

[Sujet Unique] Moteurs magnétiques en tout genre !

Message non lupar nlc » 09/03/06, 15:57

J'ai decouvert il y a quelques temps les moteurs magnetiques qui pourraient avoir un rendement surunitaire.
Et j'avoue que j'ai tendance a y croire, je suis presque sur qu'il y a moyen de faire quelque chose avec des aimants permanents.

Ceci dit, j'avais regardé sur le net et sur tous les sites que j'ai vu, j'ai jamais rien capté aux plans et aux principes de fonctionnement.

Et y'a pas longtemps je suis tombé sur cette page, [url]**tp://energiemagnetique.ifrance.com/nouvellepage4.htm[/url]
Edit Capt_Maloche 18/04/2011 ATTENTION, Virus sur ce lien
, qui paye pas de mine, mais qui explique un principe qui est super simple, et qu'on peut meme verifier par soi meme :

Prenez 2 aimants identiques et tenez les face a face, de sorte qu'ils se repoussent. Ensuite venez placer une plaque de fer entre ces 2 aimants. Au moment de l'insertion de la plaque, vous allez la sentir se faire "aspirer", et vous allez voir que les aimants vont etre attirés par la plaque.
Et quand on retire la plaque, on sent une resistance (l'opposé de la force d'aspiration a l'insertion), puis les aimants se remettent a se repousser.

Maintenant si on place plusieurs plaque de fer sur un disque rotatif, avec 2 paires d'aimants diametralement opposé, et qu'on s'arrange pour quand le disque tourne, une plaque de fer entre dans une paire d'aimant alors que de l'autre coté on a une plaque qui ressort de l'autre paire d'aimant, les forces d'insertion et d'extraction vont s'annuler. En gros le disque central est completement libre, les seuls frottements qui s'exercent sur lui sont l'air et l'axe.

Et donc on pourrait utiliser les mouvements de va et vient des aimants pour creer un travail. Et justement ce qui est interessant c'est que quelle que soit la contrainte que l'on demande aux aimants, ca ne se repercute pas sur le disque central, puisque les forces d'insertion et d'extraction des plaques de fer s'annulent (on sort d'une paire d'aimant d'un coté alors qu'on rentre dans l'autre paire d'aimant de l'autre coté).

Qu'un a deja essayé ce principe ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 09/03/06, 23:29

Il me semble que c'est un principe assez ancien, toujours en cours de développement en Allemagne (depuis les années 70) avec le Magnetbahn, qui y associe aussi la sustentation magnétique.

Infos ici sur le site Magnetbahn en français ou sur la page originale.
Site du groupe Transrapid


Un site français sur les trains à lévitation (et propulsion) magnétique pas très à jour cependant...

Un site très intéressant sur les aérotrains français, dont l'un des proto avait un moteur linéaire et apparemment une sustentation magnétique.
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3491
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 29

Message non lupar gegyx » 10/03/06, 00:32

Bucheron: C'est pas pour la sustentation ! c'est une "idée"pour un moteur "sur unitaire".
J-Louis Naudin avait fait une étude (mais je ne retrouve plus le lien), avec une balance électronique. Il avait constaté que la force pour éloigner une plaque de fer, du champ magnétique d'un aimant, était significativement moindre quand le mouvement se faisait parallèlement à la surface de l'aimant, que perpendiculairement… Ce qui donnait l'idée de récupérer la force de répulsion d'un aimant, avec un système de bielle-manivelle, alimentant un volant d'inertie, qui fournissait l'énergie de déplacement de la plaque de fer. Idée simplissime, mais pas facile, de construire un tel système, rotatif en maquette..)
Maintenant, Nlc si tu dis que l'énergie, nécessaire à faire tourner les plaques de fer peut être nulle, si les positions sont adéquates…. L'énergie de répulsion sera améliorée d'un bon tiers, et totalement exploitable.
0 x
Bibiphoque
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 749
Inscription : 31/03/04, 07:37
Localisation : Bruxelles

Message non lupar Bibiphoque » 10/03/06, 07:42

Salut,
Ce principe à l'air viable, à première vue, je ferais une remarque : la rigidité des plaques mobiles doit être excellente car la moindre déviation vers l'un ou l'autre des aimants entraine une augmentation de la force d'attraction, vers le plus proche, énorme.
Mais ça doit pouvoir se résoudre mécaniquement.
Dans le même style, il existe un proto appelé "interference disq generator" qui lui est basé sur le passage d'un ecran qui "coupe" le champ magnétique ( Al Franquoeur, si mes souvenirs sont bons.)
@+
0 x
Ce n'est pas parce qu'on dit depuis toujours que c'est impossible qu'il ne faut pas essayer :)
Neant
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 298
Inscription : 12/02/06, 12:47

Message non lupar Neant » 10/03/06, 07:51

J'ai invité ce monsieur à venir sur le forum, il se trouve qu'il habite dans la même région que moi. (D'après la lettre du blaireau au service de l'état qui est sur son site)
Le pauvre, il s'est carrement vu envoyer paître et carrement ridiculisé.
Bref j'ai encouragé le pauvre homme, faut pas laisser des gens comme ça se faire abbattre à bout portant, et même si son principe marche pas, au moins, lui il fait pas ça pour l'argent.
Donc j'éspère qu'on va le voir ici.
0 x

Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes

Message non lupar nlc » 10/03/06, 09:30

Oui j'ai vu le courrier qu'il a recu, c'est quand meme degueulasse.
J'ai toujours trouvé ca ridicule de casser quelqu'un ou quelque chose sous pretexte qu'on a appris que ca ne pouvait pas marcher. Tous ces mecs qui se pavanent et se prennent pour des dieux, ca me gonfle. Les bonnes idées et la plupart des inventions viennent de fond de garages !

C'est pour cette raison que je lui ai aussi envoyé un mail de soutient il y'a quelques jours, et pour lui demander egalement ou il en etait actuellement. Mais je n'ai pas eu de reponse :(
0 x
yahi
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 115
Inscription : 06/04/05, 19:48
Localisation : près de Nantes (44)

Message non lupar yahi » 10/03/06, 12:56

"Les bonnes idées et la plupart des inventions viennent de fond de garages ! "

c'est bien la peine qu'il y ait des centres de recherche bouf pognon !
;-)

mais désolé, j'ai pas essayé ses principes sur le magnétisme mais je suis persuadé qu'il y a effectivement du travail a faire dans cette branche !

Domage qu'il n'y ait pas plus d'initiatives relatées sur les forums !
bonne continuation dans vos projets !

yahi
0 x
Quand est ce qu'on aura le droit de ne plus utiliser de pétrole ?
Objet gratuit !
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 10/03/06, 13:32

gegyx a écrit :Bucheron: C'est pas pour la sustentation ! [...]
Ai-je dit ça ? Non !
Je dis qu'il me semble que les trains à sustentation magnétique utilisent le procédé décrit pour la traction aussi...

Maintenant, ça dépasse de très loin mes compétences techniques (mais pas mon intérêt pour la technique) donc ça n'a peut-être pas de rapport...
0 x
Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes

Message non lupar nlc » 10/03/06, 17:47

Bucheron : désolé mais gegyx a raison, il relevait le fait que ton message et tes liens n'ont rien a voir avec le sujet. La sustentation magnetique des trains et son mouvement son bien evidemment géré par le magnetisme ou l'electromagnetisme, mais cela n'a rien a voir avec ce dont je parlais, donc pas la peine d'essayer de te rattraper pour avoir le dernier mot ;) Cette aparté est close, plus la peine de revenir dessus.

Maintenant au sujet du principe que j'ai evoqué au depart, j'ai beau chercher, je ne vois pas de faille !!! Il semblerait bien qu'en toute logique le disque central ne peut pas rencontrer de point dur, qu'il est parfaitement libre, et peut donc etre entrainé avec tres peu d'energie.

Je pense qu'il va falloir que je teste en reel le montage pour voir s'il n'y a pas un piege quelque part...
Mais bien entendu, avant de tester ca je dois absolument valider les economies de carburant par l'electrolyse. J'ai prevu la journée de demain pour une installation dans le vehicule et des tests...
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 10/03/06, 21:45

Bonjour Nlc

quand un disque métalique se déplace dans un champs magnetique, il y a des courrants de foucault qui se générent dans les plaques ,il faut en tenir compte, la plaque se met a chauffer
c'est le principe des rondelles des compteurs éléctriques et des ralentisseurs sur certains camions.

Dans le cas éxpliqué par contre les flux sont en opposition ,cela merite une petite experience par curiosité, Bien que la perte dans les plaques peut etre diminuer si il utilise des plaques de ferrite.

avec des aimants néodymes maintenant cela nous permet de faire mieux qu'avec des éléctroaimants.

André
0 x


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité