Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Les vases communicants?

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Opale2sang
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 27/03/16, 22:40
x 4

Re: Les vases communicants.

Message non lupar Opale2sang » 28/03/16, 18:47

Bon, je comprend votre méfiance, j'éssaye un autre croquis, a vous de juger.

vase_01.png
vase_01.png (9.74 Kio) Consulté 1887 fois


Dites moi si ici (c'est une autre configuration possible) je parviens a "sauver" plus de 50% de l'eau et ou se trouve les pertes selon vous.

Cordialement.
0 x

Opale2sang
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 27/03/16, 22:40
x 4

Re: Les vases communicants.

Message non lupar Opale2sang » 30/03/16, 17:11

moinsdewatt a écrit :
Si le réservoir est en 2 moitié en hauteur ça revient a avoir un réservoir plus haut que l' autre comme j' ai dit plus haut.

Moi j' ouvre un robinet de la cuve en haut à gauche et je vide dans la cuve en bas à droite.
100 % est transféré ! :mrgreen:

Je reste à dire que ce fil est inutile.


C'est faux.

Le croquis représente les étapes une a une en aucun cas le premier réservoir en haut a gauche ne se retrouve au dessus de la "cuve en bas a droite".

C'est juste que cela fonctionne.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1891
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Re: Les vases communicants.

Message non lupar Gaston » 30/03/16, 17:52

Opale2sang a écrit :C'est juste que cela fonctionne.
Pour la production d'énergie, ce qui compte en plus du volume transféré, c'est la différence de hauteur entre le réservoir de départ et celui d'arrivée.

En vidant des 1/2 réservoirs dans des réservoirs déjà à moitié pleins, on divise d'autant l'énergie "récupérable".
1 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48995
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 730

Re: Les vases communicants?

Message non lupar Christophe » 30/03/16, 18:02

Bien sur qu'il n'y a rien de "récupérable" de plus avec cette astuce.

Il n'empêche moi j'aime bien le concept de compartimentage pour améliorer le 50% de transfert par gravité :)

Comme je l'ai dis plus haut, cela pourrait faire l'objet d'un problème sympa en physique...histoire de repérer les élèves les plus malins! Je ne pense pas que j'aurais personnellement trouvé cette astuce...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Opale2sang
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 27/03/16, 22:40
x 4

Re: Les vases communicants.

Message non lupar Opale2sang » 30/03/16, 19:24

Gaston a écrit :
Opale2sang a écrit :C'est juste que cela fonctionne.
Pour la production d'énergie, ce qui compte en plus du volume transféré, c'est la différence de hauteur entre le réservoir de départ et celui d'arrivée.

En vidant des 1/2 réservoirs dans des réservoirs déjà à moitié pleins, on divise d'autant l'énergie "récupérable".


Et bien voila qui est juste on perd de l'énergie potentielle, car chaque vidange finalement se fait d'une hauteur inférieure à la hauteur totale de la colonne d'eau.
Concrètement je pense que si on continue à descendre les étages un à un sans faire l'appoint, en effectuant un grand nombre de mouvement avec à chaque foi une amplitude de plus en plus faible, et c'est ça qui correspondrait selon moi au véritable rendement du dispositif.
le volume en eau d'un étage pourrais être déplacé plus de 2000 fois (un seul étage et pas la colonne d'eau entière et dans le cas de 100 étages).
Vous trouvez ça normal
C'est là que je coince moi.
Je vais vous faire un autre croquis j'espère demain pour l'heure je vais manger.

Cordialement.
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4017
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 376

Re: Les vases communicants.

Message non lupar moinsdewatt » 31/03/16, 19:35

Opale2sang a écrit :Bon, je comprend votre méfiance, j'éssaye un autre croquis, a vous de juger.

vase_01.png


Dites moi si ici (c'est une autre configuration possible) je parviens a "sauver" plus de 50% de l'eau et ou se trouve les pertes selon vous.

Cordialement.


Ca n'est plus UN réservoir à gauche et Un réservoir à droite mais

30 réservoirs à gauche et 30 réservoirs à droite.

chaque réservoir à gauche (ou a droite) doit étre sans fuite vis à vis du réservoir inférieur. Et il faut 30 vannes.

Ca n' est plus un système de vase communiquant, mais une usine à Gaz, enfin plutôt une usine à liquide.
Vachement pratique ! :roll:
0 x
Opale2sang
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 27/03/16, 22:40
x 4

Re: Les vases communicants?

Message non lupar Opale2sang » 01/04/16, 13:00

@ moinsdewatt, en effet mais je trouve dommage de jeter une idée comme celle-ci a la poubelle, d'ailleurs c'est bien le principe que je souhaiter souligner (plus il y a d'étages et moins on perd d'eau).
Une idée brute c'est sur sa à tout de suite pas le même effet qu'un dispositif terminer et optimiser.
Mais ce n'est pas grave je vais continuer à l'étudier seul.
Je vous remercie pour vos commentaires constructifs qui rejoignent globalement ce que je pensais déjà avant.

Cependant on peut aussi utiliser ceci avec une colonne d'eau a l'air libre si on compense l'épaisseur des cloisons en positionnant les réservoirs tout autour de la colonne, bon sa n'apporte rien a priori, car si on y met un flotteur, le volume de ce derniers augmente les pertes, c'est alors une sorte de moteur a eau ...

Avec un rendement difficile a évaluer je pense.

Mais bien évidemment toujours inférieur à 50% de pertes en eau ...

Cordialement.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Re: Les vases communicants.

Message non lupar Obamot » 02/04/16, 06:22

Spéculation quand tu nous tiens...! :shock: :( :?: :evil: :twisted:

Christophe a écrit :Les schémas sont bons pourtant: rien de faux dans le raisonnement

Et bien l'énergie grise qu'il aura fallu pour transformer en citerne 100 étages avec des sections, n'aura jamais été fourni avant la construction et ne fournira jamais rien après...De plus il faudra renforcer les dalles, l'eau c'est 1T/m3 x surface...! Ça va coûter bombon pour absorber le moment de flexion au centre et renvoyer ça dans les fondations à chaque étage... Augmenter le gabarit, étirer le vide d'étage, élargir les murs, ferrer les dalles en conséquence etc...c'est tout le contraire de l'optimisation pour construire un "machin" qui ne sert à ....rien.
Tout ça pour aucun gain et toi tu dis que "le raisonnement serait correct".
C'est faux car si on oublie le coût du gros œuvre, le résultat ne peut-être qu'en-dessous de zéro si on compte qu'il faut bien pomper la flotte dans les citernes...là on est déjà en-dessous de zéro!. Et non à un hypothétique >1 (que cela soit habilement "plus ou moins revendiqué" n'est pas le problème, on peut démonter une fausse théorie assez facilement):

Archiméde.jpg
Archiméde.jpg (8.38 Kio) Consulté 1775 fois


Une telle réponse c'est zéro pointé en fac.
Car au bilan final, il faut bien tenir compte de l'énergie grise est là c'est <0
Et on peut l'affirmer! Et si on peut l'affirmer, c'est donc bien que la proposition de départ est fausse !

CQFD :mrgreen:
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Opale2sang
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 27/03/16, 22:40
x 4

Re: Les vases communicants?

Message non lupar Opale2sang » 02/04/16, 09:18

Bonjour, en effet Obamot est dans le vrais, son point de vue est juste et l'affirmation "je ne peux pas affirmer que ceci >1".

Bien sur que c'est "j'affirme que c'est <1" qu'il aurait fallu écrire cela va de soi.

Par contre si on préfère utiliser des pompes pour remonter l'eau des 50% d'un transfert par vase communicant, là c'est faux car avec le temps l'énergie dépenser à un certain nombre de transferts par pompe un jour ou l'autre reviendra à la somme nécessaire pour modifier les citernes, donc l'argument n'est pas aussi valable qu'il n'y paraît, mais globalement, en effet on ne va pas gagner des millions avec ce dispositif, qui je le rappelle n'est qu'une première ébauche de l'idée.

Par contre je propose un autre croquis comme promis (avec pas mal de retard désolé).

moteur a eau.png
moteur a eau.png (19 Kio) Consulté 1770 fois


Les pertes sont toujours inférieures à 50% de l'eau, et évidemment le volume du poids en fait partie, et il faut souligner que l'énergie cinétique produite par le mouvement de la poulie, ne peut pas avoir un rendement > à 1, mais quand même je persiste et signe déplacer un poids juste en ouvrant des vannes avec un rendement inférieur à 50% de perte en eau pourrait être intéressant.

Fermer les yeux sur ce système, c'est comme de dire ben déplacer un aimant avec un électroaimant avec un rendement supérieur à 50% ne sert à rien.

Mais bon la comparaison est inexacte car il faut compter l'énergie nécessaire a l'ouverture des vannes, et c'est bien vrai, mais je continue à penser que théoriquement ce système est intéressant à étudier car des compartiments avec un certain volume peuvent bénéficier de l'énergie de transfert pour rendre les vannes moins énergivores, voire quasiment gratuite d'un point de vue énergétique.

Quant au système de poulies et poids il n'a d'intérêt que si l'eau disponible pour faire l'appoint est au-dessus du dispositif bien sur, mais aussi et surtout il permet d'exploiter une source d'eau avec un faible débit.

Cordialement.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Re: Les vases communicants?

Message non lupar Obamot » 02/04/16, 10:55

Juste pour que l'on en sache un peu plus sur toi (et à tout hasard):

Tu as quel âge?
Tu as fait quelles études certifiées avec diplôme, t'as déjà un "vrai" métier?
Dans quel domaine tu es chercheur exactement?

Sinon on risque d'expliquer des choses que tu aurais déjà vu en classe, ce qui serait une perte de temps, ou que tu n'aurais pas vu, et peut-être que tu ne comprendrais pas?

Cordialement. ^^
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités