Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Le moteur surnuméraire

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
oneil4
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 05/09/16, 18:33

Le moteur surnuméraire

Message non lupar oneil4 » 05/09/16, 18:52

bonjour a tous,

je viens ici pour vous parler du fameux moteur surnuméraire,

je sais pertinemment qu'il y a des personnes qui croient ainsi que des personnes qui ne croient pas.
moi je fais partie des septiques, cependant, je regarde.

j'ai remarquer que toutes les dites inventions étais rondes.

sans rentré dans des calcul qui me dépasse, j'ai eu une idée, alors je vous en fait part ( j'ai franchis le cap de l'inscription sur le site, mais sa fais quelques année que je regarde le forum avec passion )

plutôt que d'avoir un générateur rond, pourquoi ne pas essayer avec un système linéaire type piston arbre a came ( comme un moteur de voiture quoi )
avec plusieurs cylindre.

voici la suite des mes idées en vrac :

piston 1 et 3 plus fort que 2 et 4, sa relève 2 et 4 qui deviennent plus fort que 3 et 5, piston 1 redescendent car 3 et 5 sont plus fort que 1, bref ainsi de suite vous voyer ce que je veux dire, une histoire de force.

sinon, plutôt que d'avoir un mouvement de rotation, il faudrait avoir un mouvement en demis cercle, avec c'est même piston qui en montent se retrouve confronter a un ressort qui au bout d'un moment fait tout redescendre en bas, est le cycle recommence.

en sortie du mécanisme générateur, un système comme sur les roue arrière de vélo, sa force dans la monter ( génération d’énergie ) et clic en redescendant ( pas d’énergie ) .


voila, me lapidé pas aussi bien pour mon orthographe que pour mes idée. merci de m'avoir lu, et j'attend vos réponse avec impatience
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7357
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 552

Re: le moteur surnuméraire

Message non lupar Ahmed » 05/09/16, 20:52

Ce n'est pas une histoire de croyance, mais de connaissances et, de ce dernier point de vue, il n'y a absolument aucune raison que ton système fonctionne, puisqu'il y a des forces qui vont tendre rapidement à s'équilibrer, car la seule énergie qu'elles peuvent posséder est celle du déséquilibre initial, lui même résultant de l'énergie chimique fournie par l'expérimentateur...
Pour prendre un exemple plus simple, tu ramasses une brique, puis tu la lâche sur ton pied: tu constates les effets de l'énergie que tu as transmise au départ à la brique; la seule différence étant que la phase d'accumulation est lente, alors que celle de dissipation est rapide (ouille!), mais la quantité est inchangée.
Effectivement, tu as des progrès à accomplir, aussi bien en physique de base qu'en orthographe: un vaste champ s'ouvre à toi, petit veinard! :wink:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5891
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 299

Re: le moteur surnuméraire

Message non lupar sen-no-sen » 05/09/16, 21:40

Salut!
Pour un septique tu es plutôt croyant! :mrgreen:

Disons le clairement: ton système n'a aucune chance de fonctionner...
Avant de perdre ton temps dans la recherche de la sur-unité sache que:
1) l'énergie se conserve.
2) L'entropie augmente.

Au lieu de vouloir faire de la sur-unité (en somme de l'énergie à partir de rien) fait plutôt des recherches sur les trous noirs.
Car si l'entropie augmente,l’énergie se conserve,et il serait alors possible de la réutiliser,y parait même que notre univers fonctionnerait comme cela(univers ekpyrotique).
Pour le reste les systèmes mécanique "auto entretenu" ou sur-unitaire sont une légende...et une insulte à la physique...

Cordialement.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3777
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 338

Re: le moteur surnuméraire

Message non lupar moinsdewatt » 05/09/16, 22:02

Pas sérieux s'abstenir.
0 x
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 362
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 32

Re: Le moteur surnuméraire

Message non lupar eclectron » 06/09/16, 10:35

Pour rester simple, enfin je vais essayer ! :wink:
Tout moteur utilise une source d’énergie.
Un moteur dit surnuméraire devra pomper de l’énergie quelque part.
S'il n'y a pas de source d'énergie externe et si l’on se cantonne à des mécanismes connus utilisant des principes connus, le résultat est… connu : le surnuméraire n’existe pas.

La pompe à chaleur est un exemple surnuméraire réussi.
A partir d’un 1KWh d’énergie électrique on peut pomper 3 à 5 KWh d’énergie calorique dans l’environnement, gracieusement chauffer par le soleil, notre ami pour longtemps.
Cet exemple de pompe a chaleur peut paraître séduisant, il n’y a qu’à reboucler et c’est gagné !?
Et bien non, la nature est bien faite, le kWh d’énergie électrique (énergie organisée) nécessite beaucoup d’énergie calorique (énergie diffuse (non organisée)) pour être produit.
En admettant aucune perte dans ce système bouclé, ce qui en soit est impossible, au mieux on obtient un mouvement perpétuel : Ca bouge mais ça ne sert à rien ! mais rien que ça c'est impossible.
Dès que l’on veut en tirer quelque chose, le système s’arrête.

Un autre exemple de surnuméraire réussi est le photovoltaïque.
Vu de la Terre, on branche et hop de l’électricité.
Sauf que la centrale nucléaire qui nous éclaire, le soleil, turbine à plein régime et cela constitue la source d’énergie de notre « moteur » photovoltaïque.

Pour qu’un système surnuméraire soit possible il faut accepter d’aller au-delà du connu, avoir un esprit de chercheur qui accepte de vivre avec l’incertitude et n’hésite pas à se tromper.
Il faut aller au-delà du connu et cela suppose déjà de bien connaître le connu : la physique officielle à l’instant t, pour ne pas se fourvoyer par ignorance dans des voies déjà explorées depuis longtemps.

D’un point de vue personnel, je n’ai pas de doute sur le fait que l’univers comporte plus de dimensions que nous n’en percevons avec nos sens physiques ou avec nos moyens techniques actuels, je n’ai pas trop de doute non plus qu’une "source" sous-tende tout l’univers observable.
je n'ai aucun doute sur le fait que la physique actuelle est incapable de tout expliquer.
A mon avis, si quelque chose est possible, c’est dans cette voie qu’il faut explorer: le multi dimensionnel.
Aller titiller l’invisible avec des moyens visibles et voir ce qui se passe.
juste une intuition... :twisted:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1885
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Re: Le moteur surnuméraire

Message non lupar Gaston » 06/09/16, 10:50

eclectron a écrit :Un moteur dit surnuméraire devra pomper de l’énergie quelque part.
C'est plutôt "surunitaire" que "surnuméraire" (surnuméraire : en surnombre, "en trop") :wink:

eclectron a écrit :Pour qu’un système surnuméraire soit possible il faut accepter d’aller au-delà du connu, avoir un esprit de chercheur qui accepte de vivre avec l’incertitude et n’hésite pas à se tromper.
Il faut aller au-delà du connu et cela suppose déjà de bien connaître le connu : la physique officielle à l’instant t, pour ne pas se fourvoyer par ignorance dans des voies déjà explorées depuis longtemps.
Tout à fait.
Et c'est pourquoi aucun système mécanique (piston, ressort, contrepoids ...) surunitaire ne peut exister :!:
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3882
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 254
Contact :

Re: Le moteur surnuméraire

Message non lupar izentrop » 06/09/16, 11:06

eclectron a écrit :La pompe à chaleur est un exemple "surnuméraire" réussi.
Il y a un mot en trop là :mrgreen:

Toutes les énergies renouvelables et fossiles sont émises d'abord par le soleil, de même que l'énergie qui nous fait vivre, sauf l'énergie nucléaire.
Le mot "surnuméraire" n'as-t'il pas une origine créationniste alors que tout indique que rien ne se crée, tout se transforme comme l'écrivait déjà Anaxagore de Clazomènes, il y a bien longtemps ?...

Tu commences à réviser tes croyances, J.F ?? :wink:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 362
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 32

Re: Le moteur surnuméraire

Message non lupar eclectron » 06/09/16, 15:36

J’ai surtout écrit pour ce brave jack O’neil, feu MacGyver, pour qu’il ait une réponse plus objective face au discours des vieux ronchons !
Les vieux ronchons me remercieront ! :cheesy:

@Gaston
Surunitaire ? surnuméraire ? J’avoue m’adapter à l’interlocuteur, le principal étant de se comprendre.
On parle tous d’un truc en plus et qui vient de quelque part, voire du néant. :wink:
(plus l'infini plus moins l'infini = 0= néant créateur :twisted: )

@ izentrop
Je recolle les morceaux, je n’avais pas fait le rapprochement avec Mich…tu me l’avais sans doute dis à l'époque mais je l’avais oublié entre temps.
Content de te revoir. :cheesy:

Je n’ai pas évolué sur l’énergie libre depuis nos échanges privés.
Ça reste pour moi une hypothétique source, hypothétiquement exploitable.
Le tout restant à démontrer, bien entendu.
J’ai toujours vu la chose de cette façon, enfin depuis que je m’y intéresse.
Donc aucune contradiction avec la thermodynamique, on est même en plein dedans.

« Rien ne se crée, tout se transforme » et ça n'étonne personne qu’avec cette règle, l’univers avec nous dedans, soyons là ?
Je n’ai pas la réponse mais il y a matière à garder l’esprit ouvert, non ? et ne pas se verrouiller trop vite sur des conclusions hâtives.

Qu’il reste un peu de Mystère pour les générations futures, sinon il vont d’ennuyer. :mrgreen:

PS: Help !je ne trouve pas comment faire des citations nominatives, à part à la main ? :oops:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1885
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Re: Le moteur surnuméraire

Message non lupar Gaston » 06/09/16, 15:44

eclectron a écrit :@Gaston
Surunitaire ? surnuméraire ? J’avoue m’adapter à l’interlocuteur, le principal étant de se comprendre.
Certes, mais justement pour moi "surnuméraire" a une connotation de "inutile", une idée de moteur surnuméraire serait donc une idée de moteur "inutile" :mrgreen:

Pour ce qui est de l'énergie libre, si elle existe il faudra inventer un moyen de "l'extraire", mais je suis certain que ce moyen ne pourra pas être seulement mécanique.

Cela dit, j'aimerai bien une description plus détaillée (un schéma ?) de ton idée de pistons et de ressorts car j'avoue que ta description ne me suffit pas à avoir une idée du mécanisme que tu veux utiliser.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7357
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 552

Re: Le moteur surnuméraire

Message non lupar Ahmed » 06/09/16, 16:39

Gaston a raison de se montrer exigeant sur le vocabulaire: c'est bien de se mettre à la portée de son interlocuteur, mais pas au point d'encourager le flou artistique!

Pour faire une citation dans les règles, tu cliques sur la troisième icône qui est en haut à droite (symbole d'un texte précédé et suivi d'un carré foncé), au-dessus de de la zone texte (après l'icone du souligné); sinon, tu peux toujours opérer directement avec la double balise HTML correspondante, mais c'est plus long...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités