Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Je viens d'inventer le moteur à mouvement perpetuel je crois

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3498
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 34

Message non lupar gegyx » 23/05/12, 22:45

:shock: Décidément, c'est maladif !

Moi je ne mange que du Khalouf hallal...

Alors j'ai bon ? :|
0 x

snapshoot
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 52
Inscription : 19/05/12, 22:53

Message non lupar snapshoot » 23/05/12, 23:22

j'aime bien ta photos là, c'est ses couille poilus là????
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 24/05/12, 04:19

Arf, la poussée d'Archimède.... La dynamique des fluides etc

Réfléchis bien, observes bien sur ce ralentit ce qui se passe avec ce pistolet à gaz:
http://www.youtube.com/watch?v=WN8qLO0Q9DI

snapshoot a écrit :1/ la pression ne va pas se perdre car le gaz ne va pas se détendre, vu qu'il est entierment comprimé et confiné, déjà dit 100 fois! :| ....eh oui, le porc n'est pas bon pour le cerveau et je dois à chaque fois réexpliquer :evil:

2/ le gaz va être injecté une fois seulement, au tout début du armement du mécanisme, puis c'est tout.

Bein alors c'est simple de comprendre ce qui cloche...

D'abord si le gaz est injecté, il faudra bien que l'air contenu dans le confinement s'échappe à quelque part.. C'est ça qui initiera ton mouvement de rotation... Parce qu'aprés, toute pression étant égale par ailleurs – la même pression va se rééquilibrer partout de facto – dans ton espace confiné... et il ne se passera: plus rien !

Ensuite, même si on admettait que tu ais trouvé une astuce: tu te retrouverais alors de toute façon dans ce qu'on appelle un «milieu continu» amha.

Théorie éprouvée des ‘milieux continus’ a écrit :Si l'on regarde la matière de « très près » (échelle nanoscopique), la matière est granulaire, faite d'atomes

Et donc même les gaz, ce qui fait que même si ton système marchait, tu aurais un frottement du gaz contre les parois. Donc perte par friction du gaz donc ralentissement et puis perte par échauffement.

Ce ne serait donc pas perpétuel... (Équations de Navier-Stokes dont équation de bilan de l'énergie...) Et encore quelques autres phénomènes: t'as sûrement déjà constaté l'échauffement provoqué par le passage de l'air sous pression dans une pompe à vélo...

En plus simple.... tant que le chien n'a pas mordu dans un ballon (qui contient un gaz sous pression) il ne se passe rien:
http://www.youtube.com/watch?v=CoiFGva_JoY

La poussée se produit à la seconde où le chien plante ses crocs ce qui libère la pression et provoque le mouvement du ballon par explosion dans le sens opposé. CQFD.

Tu auras éventuellement une poussée au début du cycle (si tu as prévu que l'air pouvait s'échapper), et après plus rien, nada, nothing: point final.

T'as bien fait de venir ici, on t'as fait l'économie de te construire le prototype :mrgreen:
Dernière édition par Obamot le 24/05/12, 04:45, édité 1 fois.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2010
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 15

Message non lupar plasmanu » 24/05/12, 04:39

snapshoot a écrit :1/ la pression ne va pas se perdre car le gaz ne va pas se détendre, vu qu'il est entierment comprimé et confiné, déjà dit 100 fois! :| ....eh oui, le porc n'est pas bon pour le cerveau et je dois à chaque fois réexpliquer :evil:

2/ le gaz va être injecté une fois seulement, au tout début du armement du mécanisme, puis c'est tout.


Il va falloir éclairer nos lumières.
La pression par rapport à quoi.
T'as une cuve intelligente qui connait le delta intérieur/extérieur.
Sachant que la pression atmosphérique vaut 1. Celle du vide 0.
Ta pression de travaille vaut x. Si elle ne devient pas y: rien ne bouge.
Trop de pression: c'est liquide.
Tu immerges: ça monte en pression.

La seule possibilité que je vois: c'est un effet houle.
La pression extérieur qui fluctue: impactant la pression intérieure.

Si d’ après toi, ton système est indépendant de la pression extérieure. Il n'y a pas de notion de delta.
Ça doit fonctionner:
- au niveau de la mer
- au sommet de l'Everest
- dans l'espace
- par 10000m de fond

Hier soir je me suis tapé une basse côte de bœuf de 300g: je vois toujours pas.
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 24/05/12, 04:49

Pas mieux ! [Mode joke "ON"]

T'aurais du dire: beau-vidé au lieu de parler de bœuf!

:mrgreen:
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2010
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 15

Message non lupar plasmanu » 24/05/12, 05:01

Ha oui, mais c'est pesé en Ardèche à 180m d'altitude et il y avait du gras sur les bords.
Le rapport étalon 1 de pression est faux, ainsi que le rapport poids/masse.
Me suis fait eu, mais c’était bon :mrgreen:
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 24/05/12, 13:18

9 pages en moins de 4 jours sur un négationiste de la réalité de la conservation de l'énergie, négationistes très nombreux, têtus, sans cesse, et très nombreux parmi les négationistes des réalités de toutes sortes !!!!

https://www.econologie.com/forums/les-negati ... 11692.html

https://www.econologie.com/forums/post233532.html#233532

Vous pouvez expliquer sans cesse en détails la réalité prouvée par des milliards d'appareils qui marchent entre les mains de 7 milliards d'humains, il refusera d'autant, bouché, coincé !!!
0 x
snapshoot
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 52
Inscription : 19/05/12, 22:53

Message non lupar snapshoot » 24/05/12, 16:54

1/ l'augmentation de la température du gaz est plus avantageuse que contraignante, car ça va me faire gagner "gratuitement" quelques bars en plus ....

2/ vous n’êtes même pas fichus pour comprendre un exposé (pleins de dessins pourtant!) de 20 pages, un mécanisme très simple comportant que 4 pièces, deux sont mobiles...
qu'ai-je à gagner si vous comprendriez le mécanisme?
qu'ai je à attendre de vous?
mon but premier était de faire connaitre mon model au maximum de gens dans des forums soit disant spécialisés....mais là, vous ne m'aidez pas.........je dois faire avec car j'ai pas le choix, donc je dois répondre et re-répondre à des questions "pas intelligentes" et déjà expliquées dans mon exposé, pas pour vous, les donneurs de leçon/question bêtes, mais pour les lecteurs qui vont venir ici.

3/ LE GAZ ,à PRESSION X ,NE POURRA PAS S'échapper!!!!
la valeur "X" bars est suffisamment grande pour vaincre tout les frottement (et vos soucis!), elle peut etre fixe ou variable....mais avec une certaine marge et pas n'importe comment (ni trop bas ,ni trop haute, il faut respecter un minimum de paramètres).

4/ par rapport à quoi on mesure la pression des gaz? je ne répondrai pas à cette insulte....

5/ effet houle: j'ai parlé de l'effet houle moi?.......... non!!!!!

6/ le delta: en dehors du mécanisme (ce qui entoure la pièce N°3 et le couvercle N°5) peut être une simple pression atmosphérique.
le vide on le crée à l’intérieur du mécanisme, il faut enlever l'air qui pourra gêner le mouvement de la pièce N°4, c'est tout.
donc c'est indépendant de la pression de l'exterieru.

7/
D'abord si le gaz est injecté, il faudra bien que l'air contenu dans le confinement s'échappe à quelque part.. C'est ça qui initiera ton mouvement de rotation... Parce qu'aprés, toute pression étant égale par ailleurs – la même pression va se rééquilibrer partout de facto – dans ton espace confiné... et il ne se passera: plus rien !


bon, comme déjà expliqué (mais ça sert à rien de le rappeler!) rien ne peut s’échapper.
le mouvement commence des que la force F1 deviendra assez grande pour vaincre et blablabla..........etc.
la pression étant uniforme en tt point des surface interne de la pièce N°4, et c'est tant-mieux ainsi, la force qui apparaîtra de facto (la F2) est inhibée par l'engrenage des pièces N°1 et N°2 (la N°2 étant immobile).

8/ perte d’énergie?
elle est inépuisable, un gaz sous pression dans une bobonne de gaz butane le restera des milliers d'années, c'est l’énergie potentiel autrement exploitée, c'est l’âme même de mon invention!

s'il vous plait, je suis entrain de rendre service à l'humanité là, ne me rendez pas cette tache difficile plus qu'elle l'est avec vos commentaire à droit et à gauche et lisez bien l'exposé avant de dire n'importe quoi ici, un petit effort bon-sang
:!: :!: :!: :!:
Dernière édition par snapshoot le 24/05/12, 17:06, édité 1 fois.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 24/05/12, 17:06

Bein quand on voit le simplisme de certaines de tes interventions:

snapshoot a écrit :si vous laissez tomber un objet depuis 10 kms d'altitude par exemple sous son poids, il commence à s’accélérer, puis , à cause du frottement de l'air (que lui même est une force fonction de la vitesse et d'autre paramètres) , verra sa vitesse se stabiliser , mais restera permanente....jusqu'à ce que cet objet touche le sol.

moi mon idée et de faire en sorte que l'objet ne touche jamais le sol, et reste tout le temps sous la force de son poids (mais hèlas y en a face le frottement de l'air, mais pas grave, les avion volent quand meme dans l'air, non?).


:mrgreen: :cheesy: tu te fondes sur des raisonnements tellement primaires, qu'on comprend que tu sois tenté de t'accomoder de «ton modéle théorique individuel et exclusif!»

On comprend à quel point ton égo te pousses — en cette circonstance — à tenter de te rassurer. Car au fond, si ton modèle marchait, tu n'aurais pas besoin de l'exposer... Il te suffirait de le réaliser.

Au fond, ton principal problème ne relève pas tant, ni de la mécanique, ni de la physique: mais de ta psychologie. Et là il y a du boulot. Tu devrais prendre 100€ et consulter... (conseil d'ami, hein... tu fais ce que tu veux...) Au lieu de ne répondre de façon ciblée qu'aux questions qui t'arrangent en éludant soigneusement le reste!

Et faire mine de s'emporter pour ne pas avoir à répondre, est d'ailleurs un grand classique dans ce registre... CQFD!

snapshoot a écrit :4/ par rapport à quoi on mesure la pression des gaz? je ne répondrai pas à cette insulte....

Sache qu'il n'y a jamais de question indiscrètes... il n'y a que les réponses qui le sont... — surtout lorsque quelqu'un dans ta situation, cherche à se mentir à lui-même — que ce soit consciemment ou non — ça fini par crever les yeux, tellement c'est évident: tu devrais méditer là-dessus, la prochaîne fois que tu accuses quelqu'un comme Plasmanu (et quelques autres que TU INSULTES, car oui, c'est bien toi qui insulte) à tort! :evil:
Dernière édition par Obamot le 24/05/12, 17:15, édité 3 fois.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Superform
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 294
Inscription : 09/11/04, 14:00

Message non lupar Superform » 24/05/12, 17:07

Bonjour,

j'ai lu le document en entier, tenté de comprendre le fonctionnement.

J'ai juste une question.

page 14,
on injecte un gaz sous haute pression dans la cavité de la pièce N°4, la cavité étant contre la paroi interne de la pièce N°3, donc le gaz sous pression ne risquera pas de s’échapper.


On a donc ici un espace confiné d'où un gaz sous pression ne peut pas s'échapper.

Comme une bouteille de butane, non ?
Pourtant, une bouteille de butane ne se déplace pas, malgré que la pression autour d'elle est bien moindre ? la seule solution serait qu'elle laisse échapper du gaz ?

Je n'ai pas beaucoup de notions de physique, alors j'ssaie d'expliquer simplement mon interrogation...
0 x


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité