Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Améliorer le rendement des alternateurs

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13802
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 532

Message non lupar Flytox » 03/12/13, 20:37

On va faire comme si la modération avait été équitable et avait respecté la sensibilité de tous le monde..... :| :P

Modéré par Flytox
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 04/12/13, 11:09

merci Flytox,
du coup j'ai pas lu les réponses de moinsdewatt, mais j'imagine qu'elles ont été tout aussi constructives ...

pour en revenir au débat technique, et surtout au fil du sujet, je ne pense pas que notre but soit d'améliorer le rendement d'un alternateur de centrale nucléaire comme tu cite ou autre gros alternateur, mais plutot de fabriquer des alternateurs pour un foyer type 6kW, comprends tu ?

donc ton 3ème lien sur un alternateur de centrale hydroélectrique ne nous concerne pas ici ...

ton 1er lien wikipédia est intéressant mais il cite les grosses machines, et non pas les petites, comme pour l'alternateur automobile dans le lien : le rendement n'est pas donné ...

le 2ème lien tu as mal lu, il s'agit du rendement de MOTEUR synchrone et non pas d'alternateur synchrone, d'où ma question de la réversibilité du rendement en utilisation non prévue d'origine;

de toute façon si un alternateur avait un super rendement mais prévu pour la revente d'électricité il ne nous concernerait pas non plus ici, moi je parle de machines à se faire soi même, et je crois que c'est + le fil du sujet ?

mais ceci pose la question suivante : ou se trouverait l'intéret d'une machine surunitaire sinon à super rendement dans les mains d'un industriel ou d'un foyer ?

déjà + intéressant ...
0 x
piedalu
x 16

Message non lupar piedalu » 05/12/13, 16:46

Bonjour à tous

jonule a écrit
mais ceci pose la question suivante : ou se trouverait l'intéret d'une machine surunitaire sinon à super rendement dans les mains d'un industriel ou d'un foyer ?

L’intérêt financier, nul, je pense que rien ne changerait.
L'intérêt écologique serait positif avec des conséquences sur la santé.

Salutations
0 x
machaon
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 77
Inscription : 25/01/09, 00:11

Message non lupar machaon » 05/12/13, 22:32

bonsoir a tous

bien vu jonule

le rendement des alternateurs embarqués (type VL et PL) est catastrophique! (moyenne 50%).
je conseille vivement la lecture de cette these, certe un peu longue, mais instructive.

http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00 ... 007091.pdf

Je suis actuellement en plein essai d'un GE fabriqué a partir d'un alt 24V et moteur honda de recup. (voir groupe elctrogen 24v econologie)
resultats en cours
machaon
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4199
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 416

Message non lupar moinsdewatt » 07/12/13, 13:35

jonule a écrit : .....
pour en revenir au débat technique, et surtout au fil du sujet, je ne pense pas que notre but soit d'améliorer le rendement d'un alternateur de centrale nucléaire comme tu cite ou autre gros alternateur, mais plutot de fabriquer des alternateurs pour un foyer type 6kW, comprends tu ?....


Et bien , dans ce cas votre démarche devrait commencer à aller chercher l' info exacte sur le rendement d' un tel alternateur, au lieu de relayer des infos inexactes comme quoi le rendement ne serait que de 30 % comme ça a été dit plus haut.

Pour ce genre d' alternateur, je n' ai personnellement pas d' info.

moi je parle de machines à se faire soi même, et je crois que c'est + le fil du sujet ?


Ah dans ce cas, c' est du bricolage. N'esperez pas de gros rendement sans rien connaitre à l' electromagnétisme, et les logiciels de calculs de flux magnétiques. Et amusez vous bien.
0 x

piedalu
x 16

Message non lupar piedalu » 09/12/13, 14:43

Bonjour à tous

Merci pour lien machaon, c'est du constructif.

Salutations
0 x
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 09/12/13, 16:33

oui 30% je voulais dire sur un moteur thermique de voiture par exemple, en partant sur les 100% de départ qu'il y a dans le carburant, en transfert électrique, les 70% etant sous forme de chaleur,
ce n'est pas de cette façon qu'il faut présenter le rendement, je suis d'accord

pour le bricolage, quelqu'un qui a répliqué une neogen, ancienement machine de muller :
http://picasaweb.google.com/sellier.bru ... lerParAPOC

aujourd'hui avec les imprimantes 3D il est possible de réaliser des pièces de précision pour le modèle mécanique ;=)
0 x
Avatar de l’utilisateur
mc gyver
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 04/12/13, 18:21

et si on regardais "la belle verte"

Message non lupar mc gyver » 09/12/13, 20:24

et si on regardais "la belle verte"? ce film devrait tous vous contenter. helas ce n'est qu'un film....
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4199
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 416

Message non lupar moinsdewatt » 14/12/13, 13:30

jonule a écrit :oui 30% je voulais dire sur un moteur thermique de voiture par exemple, en partant sur les 100% de départ qu'il y a dans le carburant, en transfert électrique, les 70% etant sous forme de chaleur,
ce n'est pas de cette façon qu'il faut présenter le rendement, je suis d'accord



Si vous appelez ''poire'' ce qui est une pomme, c' "est sur que personne ne peut se comprendre.

30% de rendement mécanique pour un moteur thermique de bagnole, la oui, c'est ok.
0 x
piedalu
x 16

Message non lupar piedalu » 29/06/14, 11:15

Bonjour à tous

J'ai réussi à retrouver le document ou j'avais tout équilibré:
https://www.econologie.info/share/partag ... fjb6yV.pdf
A la page 20 vous avez le signalement de mon erreur en bleu.

Une énergie abondante serait une catastrophe? pas sur.
Je pense qu’une énergie abondante, donc peut coûteuse est favorable. Je prends pour exemple la lumière du soleil. Gratuite et abondante, elle nous est facturée dans nos impôts fonciers dont elle est un des facteurs de calcul en fonction des dimensions des ouvertures de l’habitat. Donc même une énergie gratuite serait intéressante pour l’économie, il suffirait de la facturer. Je pense aussi qu’une énergie propre est possible, car l’absence de solution à une situation n’a jamais était une preuve d’impossibilité permanente.

La surunité n’existe pas, quoi que…
L’expression d’une énergie considérée ne peut pas se manifester instantanément à deux endroits différents.
Cependant dans un alternateur en charge, nous avons, la puissance absorbée (Pa) s’oppose aux pertes totales (Pt) et à la réactance d’induit qui est l’équivalent de la puissance utilisée (Pu).
Pa = Pu + Pt
Hors dans le même temps, si la réactance d’induit (Pr) est égale à (Pu) aux pertes prés ; l’équation doit s’écrire : Pa = Pu + Pt + Pr
Cela est correct car une réactance magnétique induite s’exprime en volts ampères réactifs (VAR) et son existence ne nécessite aucune dépense d’énergie.
Cependant la manifestation de la réactance d’induit est bien l’énergie du couple antagoniste (Pr) opposé à la puissance absorbée sur l’axe de l’alternateur.
Je ne pense pas que la puissance utile puisse être en même temps captée du coté de l’utilisation et captée du coté de l’alternateur pour s’opposer au couple moteur. Car dans ce cas nous aurions l’équation : Pa = 2Pu + Pt et le principe de la thermodynamique caduque.
Alors, paradoxe de la physique ?
Aurions nous depuis longtemps la surunité effective sous les yeux ?
De quel recoin de la physique, le couple antagoniste de la réactance d’induit tire t’il sont énergie. Car sont origine qui est la réactance d’induit ne nécessite apparemment aucune énergie pour exister ?
Ce que j’ai écrit, est constaté par l’utilisation courante des alternateurs. Il doit donc avoir d’une part le principe de la thermodynamique et quelque chose d’autre, mais quoi ?
0 x


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité