Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Améliorer le rendement des alternateurs

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8752
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 212

Message non lupar Remundo » 17/11/13, 11:43

salut Moinsdewatt,

Piedalu laisse entendre que l'homme est une espèce comparable au criquet, qui dévaste son environnement pour croître toujours plus.

Quant à la surunité, beaucoup la cherchent, et ça risque de durer très longtemps.

@+
0 x
ImageImageImage

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 440

Message non lupar moinsdewatt » 17/11/13, 12:13

Remundo a écrit : salut Moinsdewatt,

Piedalu laisse entendre que l'homme est une espèce comparable au criquet, qui dévaste son environnement pour croître toujours plus.


Oui c' est clair.

Remundo a écrit : Quant à la surunité, beaucoup la cherchent, et ça risque de durer très longtemps.

@+

OK. Certains cherchent le Graal, faut croire que des gens ont du temps à perdre.
0 x
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 17/11/13, 18:04

"l'espoir fait vivre ?!"

en attendant, même si un alternateur n'est pas surunitaire, s'il est grandement amélioré, ça ne peut être que louable;

pour les énergies renouvelables comme éoliennes et hydroélectricité c'est une excellente voie

ImageImage
0 x
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 17/11/13, 18:14

rien que des choses simples, pas d'extraterretres (code : 18573-22) :

http://mon.danstagueule.fr.free.fr/NRJr ... 573-22.pdf

avec n'importe quel moteur courant continu :
http://mon.danstagueule.fr.free.fr/NRJr ... 573-22.pdf

http://www.yourgreendream.com/diy_fisher_paykel.php
0 x
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 959
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 126

Message non lupar dede2002 » 17/11/13, 20:26

Merci pour ce lien sur les moteurs :D

Les criquets, ils dévastent les cultures des humains, pour eux c'est une ressource "renouvelable"...
0 x

piedalu
x 17

Message non lupar piedalu » 26/11/13, 23:05

Bonjour à tous

Mon absence a été plus longue que prévu. Mais à la retraite quand on offre de son temps l’effet pervers et que l’on ne maîtrise plus son emploie du temps.

Merci Remundo pour ton explication, c’est bien de cela que je pensais au sujet des criquets.

Bravo jonule pour ta pensée positive.
J’ai une formation de technicien en automatisme et équipement électrique. Ce qui ne m’a pas empêché de faire 36 métiers et de connaître 36 misères pour finir informaticien. J’ai regardé les 2 premiers liens. J’approuve ce qui y est écrit. Mon assemblage (théorique) applique les phénomènes physiques qui y sont expliqués.
Je n’ai pas accédé aux 2 autres liens car :
1 est en anglais et je ne comprends rien
1 me demande d’autoriser une redirection automatique et je me méfie. Je n’ai qu’un antivirus gratuit.

D’accord dede2002, la prédation des humains est autre chose que celle des criquets, bien plus redoutable avec des conséquences irréversibles.

Pour revenir à mon idée en essayant d’être relativement compréhensible, je vais faire une comparaison avec un montage simple et en tirer des conclusions.

Comparaison
Prenez une poulie libre sur un axe avec deux poids égaux suspendus de chaque coté. Je peux soulever l’un des deux poids avec une énergie légèrement supérieure aux pertes part frottement. Donc dans ce laps de temps pendant lequel l’un des poids est soulevé j’obtiens une surunité.
Pour la pérennité de cette surinité au delà de ce laps de temps, il faut que les conditions qui la permettent soient permanents.
Le montage que j’imagine permet la pérennité de ces conditions favorables à la surunité.

Conclusions
Toutes les applications physiques actuelles mettent en relation le principe de l’action opposée à la réaction. Donc aucun assemblage à ma connaissance n’a à ce jour la capacité de neutraliser la réaction sans utiliser l’action. Donc aucune machine n’a la capacité de prouver l’impossibilité de la surunité.
Mon assemblage (théorique) permet en permanence de neutraliser la réaction sans utiliser l’action. Donc ce serait à ma connaissance la seule machine capable de prouver l’impossibilité ou la possibilité de la surunité en fonction des résultats obtenus si elle était réalisée.

Ma simplicité de raisonnement risque de m’attirer les foudres de quelques internautes. Mais en général les réponses les plus simples sont toujours les plus satisfaisantes.

Salutations
0 x
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 27/11/13, 10:47

non ce que tu dis illustre bien les rouages des débats : la surunité théorique est oui impossible, à cause des frottements et de l'attraction terrestre principalement (donc dans l'espace à voir pour certains principes ...) ce qui ne peut faire un rendement supérieur à 100%.
ainsi même les chaudières à condensation qui affichent un rendement de + de 100% exploitent le calcul même du rendement et de son contexte;

par contre on peut oui décoller d'un rendement de 10 à 30% pour s'approcher d'un rendement proche de 75 à de 90% sans pour autant le dépasser, avec des moyens bien répartis, c'est à dire action/réaction par exemple comme tu le cite.

l'homme scientifique apprend petit à petit à puiser l'ensemble du contexte (vent, soleil, air, hydrogène, espaces atomiques, ...) pour aider l'homme préhistorique à améliorer le rendement de ses "machines".

à titre d'exemple l'homme scientifique apprend à l'homme préhistorique que ce qu'il appelait "feu" dans sa guerre est un "plasma" qu'il a nommé ainsi (évolution du language et du vocabulaire par la parole et définition d'un dictionnaire, lui même limité par ses définitions), le bois ne brule pas mais c'est le gaz issu de la pyrolyse du bois qui brule, bien avec le bon volume d'air, et qu'ainsi la fumée est un gaz à exploiter, qui portée à t°C suffisante brule : c'est une amélioration du rendement du bois.

mais doucement, on est qu'en 2013 8)
0 x
surunitairedream
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/11/12, 10:23

Message non lupar surunitairedream » 28/11/13, 10:22

[quote="piedalu"] ""Bonjour à tous

Mon absence a été plus longue que prévu. Mais à la retraite quand on offre de son temps l’effet pervers et que l’on ne maîtrise plus son emploie du temps."""

Bonjour @peidalu .........je t'ai laissé un message privé !

@aux autres :

Toujours à répéter et répéter des théories que vous ne connaissez qu'en surface ....pffff !

Un conseil Lisez...et essayez de comprendre(en profondeur cette fois !)la théorie de Noether (et oui,vous ne connaissiez pas!!Pour cause!!et pourtant c'est celle qui vaut pour finalité de savoir pour oui ou non ce qui est possible),et peut être.....peut être.......dans un sursaut de réflexion "personnelle" (pour une fois) , aller vous entrevoir autre chose qu'une posture d'impossibilité définitive de MP .
0 x
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 28/11/13, 11:21

noether comme "pas d'éther" ?
tu as un lien ?
moi je suis toujours curieux, même si je sais pas encore ce que je mange ce soir ;=)
0 x
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 28/11/13, 11:39

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9or ... hysique%29
ah ok : considérer ce qui est négligeable et ce qui ne l'est pas pour arriver à une formule tangible ...
cela dépend évidemment du contexte : ce qui est négligeable généralement est très petit devant la grandeur considérée, et pourtant elle existe : c'est donc une question de d'échelle.

ce qui est d'ailleurs marrant c'est que de toute petites choses ont des fois beaucoup + de pouvoirs que de grandes choses alors qu'ils ne sont justement pas pris en compte, je pense évidemment au pouvoir de l'hydrogène et de ses liaisons contenues dans l'eau par exemple, et la capacités de certains matériaux à pouvoir recevoir des éléments dans leurs espacements moléculaires alors qu'ils n'étaient à priori pas prévus pour ça ...

oui je parle bien de la fusion froide et des réactions nucléaires, si on peut admettre que ce sont des réactions surunitaires ...
0 x


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités