Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsRenault Premium 260 injection d'eau

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
jojo3013
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 27/10/13, 15:20

Renault Premium 260 injection d'eau

Message non lupar jojo3013 » 27/10/13, 18:09

Bonjour je vient vers vous pour demander conseil pour la pantonisation d'un Renault Premium 260ch de 19 de PTAC.

Caractéristique:
-Camion frigorifique reconvertie en habitation.
-Dimension : 10.70 mètres de long 2.60 de large et 3.90 de haut.
-Poids actuel : ~12 Tonnes.
-Puissance : 260 chevaux
-Cylindrée : 10 litres
-Injection directe basse pression (320 bars)
-Turbocompresseur et Intercooler.
-poids moteur 785 kg :cheesy: je sait ont s'en fou...
-6 cylindres en ligne.

-Consommation 22 à 25 litres au 100 km.
-Roule à l'huile et aime ça..

Le premier détail de taille est ou injecter le gaz pantone, au vue de la taille de l'intercooler, injecté le gaz avant le turbo signifierais avoir de la vapeur qui ce condense dans l'intercooler (il fait la taille du radiateur, ça rigole pas en PL). Donc je pensais injecter le gaz juste avant la pipe d'admission, cela veut dire que tout le système devra être sous pression : le réacteur, le générateur de vapeur instantané, le goute à goute, le réservoir d'eau, et la prise d'air.

Alors première question, quelqu'un à t'il une idée de la pression dans l'admission sur ces moteurs ?. Car ça va posé problème au niveau de l'évaporation de l'eau (principe de la cocote minute, plus il y à de pression, plus le point d’ébullition de l'eau augmente).

Voilà je commence par là, une autre question, je trouve que le forum n'est plus trop actif sur le pantonne, y a t'il un autre forum qui soit plus actif sur le sujet ? Et il y à t'il encore des installateur de pantonne, je parle de fabrication artisanale sur mesure et régler comme il faut, pas des kit tous prêt qui ont un des résultat plus que douteux. J'ai eut l'occasion de testé un pantonne sur un de mes véhicule et j'ai vue une net différence (couple moteur, économie ~20% et fonctionnement plus silencieux du moteur), malheureusement une tubulure en cuivre à craqué près du réacteur et ne fessant pas de brasure je n'ai pus réparé.

Ayant épluché pas mal de site depuis des année je suis tout de même en demande d'information.

Je sait faire de la soudure à l'arc, et maitrise l'électronique et ai de bonne connaissance en mécanique.

Je compte faire mon réacteur tout inox dans un tube d’échappement acier situer à la verticale 10cm de diamètre par 30cm de long, je donne des dimension vite fait à l'arrache, 3 réacteur, composé d'un tube diamètre 20-18mm intérieur, et un barreau de 15mm*125mm de long. Avec la technique des point de soudure sur les barreaux et rentrée en force dans les tubes.

Le générateur de vapeur instantané sera quand à lui installé à l'horizontale, et en inox également, pas de dimension précise pour le moment, mais sont emplacement fait que j'ai de la place et sont système d'alimentation (goute à goute) fait que je peut le surdimensionné.

Une durite (silicone et tuyau de cuivre) de 20 millimètre par 1 mètre reliras le géné au réacteur et isolè en température par un manchon isolant. idem entre réacteur et admission mais avec une longueur de 1.70 mètre

Voilà pour les grandes lignes, j’attends vos conseille et encouragement, Merci :)
0 x

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13811
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 533

Re: Renault Premium 260 injection d'eau

Message non lupar Flytox » 27/10/13, 23:23

Bonjour jojo3013 Bienvenue au club.

jojo3013 a écrit :Le premier détail de taille est ou injecter le gaz pantone, au vue de la taille de l'intercooler, injecté le gaz avant le turbo signifierais avoir de la vapeur qui ce condense dans l'intercooler (il fait la taille du radiateur, ça rigole pas en PL). Donc je pensais injecter le gaz juste avant la pipe d'admission, cela veut dire que tout le système devra être sous pression : le réacteur, le générateur de vapeur instantané, le goute à goute, le réservoir d'eau, et la prise d'air.


Les deux solutions sont possibles:
- Injecter la vapeur avant le turbo est beaucoup plus simple. Il n'y a pas de problèmes de condensation à attendre dans l'intercooler. Entre le débit d'air important, l'air qui est plus chaud dans un intercooler que dans une admission classique sans turbo, l'eau sous forme de fines gouttelettes et la vapeur seront emportée sans problème au fur et à mesure. Il "suffit" que ton système de production de vapeur ne crache que de la vapeur ou très fines gouttelettes ( avec + ou - d'air suivant les montages).

- Effectivement on peut injecter après le turbo ou l'intercooler etc, mais il faut gérer ...les variations de pression qui induisent des inversions possibles du sens d'écoulement des gaz et ou liquides.... C'est nettement plus difficile de rester simple...et chui pas persuadé que cela donne de meilleurs résultats.

Alors première question, quelqu'un à t'il une idée de la pression dans l'admission sur ces moteurs ?. Car ça va posé problème au niveau de l'évaporation de l'eau (principe de la cocote minute, plus il y à de pression, plus le point d’ébullition de l'eau augmente).

Dans la revue technique, ils en parlent obligatoirement au niveau des réglages de la "wastegate". A la limite tu t'en fous de la valeur de cette pression, de toutes les façons il faut chercher les paramètres qui améliorent le fonctionnement de ton Gillier Pantone, c'est beaucoup plus empirique que calculé ( le nombre de paramètres est beaucoup trop important pour que cela se calcule pour un amateur).

Voilà je commence par là, une autre question, je trouve que le forum n'est plus trop actif sur le pantonne, y a t'il un autre forum qui soit plus actif sur le sujet ?


Les Pantonnistes Anonymes se retrouvent sur Face de Bouc.:mrgreen:
Tssssssssssssss! La référence c'est Econologie ! :mrgreen: :mrgreen:


Et il y à t'il encore des installateur de pantonne, je parle de fabrication artisanale sur mesure et régler comme il faut, pas des kit tous prêt qui ont un des résultat plus que douteux. J'ai eut l'occasion de testé un pantonne sur un de mes véhicule et j'ai vue une net différence (couple moteur, économie ~20% et fonctionnement plus silencieux du moteur), malheureusement une tubulure en cuivre à craqué près du réacteur et ne fessant pas de brasure je n'ai pus réparé.


Si tu pouvais documenter ce serait super. :P


Je compte faire mon réacteur tout inox dans un tube d’échappement acier situer à la verticale 10cm de diamètre par 30cm de long, je donne des dimension vite fait à l'arrache, 3 réacteur, composé d'un tube diamètre 20-18mm intérieur, et un barreau de 15mm*125mm de long. Avec la technique des point de soudure sur les barreaux et rentrée en force dans les tubes.


Avec 3 réacteur cela pas mal de travail....

Le générateur de vapeur instantané sera quand à lui installé à l'horizontale, et en inox également, pas de dimension précise pour le moment, mais sont emplacement fait que j'ai de la place et sont système d'alimentation (goute à goute) fait que je peut le surdimensionné.


Quand tu as une partie d'eau liquide dans un Générateur de Vapeur Iinstantané à l'horizontale, chui pas persuadé que le fonctionnement soit très "régulier" quand on tourne / freine / accélère. La flotte se balade d'un coup sur des parties non mouillées / surchauffées ou froides etc...Le fonctionnement ne peut être que erratique. Le GVI à la verticale, les mouvements d'eau sont nettement plus limités et le fonctionnement plus stable / prévisible reproductible.

Une durite (silicone et tuyau de cuivre) de 20 millimètre par 1 mètre reliras le géné au réacteur et isolè en température par un manchon isolant. idem entre réacteur et admission mais avec une longueur de 1.70 mètre


Tu peux faire plus court?
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
jojo3013
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 27/10/13, 15:20

Message non lupar jojo3013 » 28/10/13, 23:28

Ok, désolé pour le temps de réponse, je captait plus là ou j'étais.

Merci flytox pour tes réponses et ta réactivité, j'ai pus lire, mais pas pue répondre grrrrr, déjà je suis heureux de savoir que éconologie est toujours actifs sur le pantone, ça fait plaisir et fut un temps(la barbe m'en pousse) c'était vraiment la cohue ici.

Alors pour ce qui est d'injecter avant le turbo, c'est possible, mais je te raconte pas la distance que ça va faire jusqu’à l'admission, ou plutôt si tien d’ailleurs, tu n'a pas saisie les dimensions de la bête, donc le moteur fait plus de 1.20 mètre de long, donc c'est à peut près la distance entre la sortie échappement du turbo et l'admission, après pour relier les 2 faut passé au dessus du moteur, d’où les 1.70mètre à vue d’œil tous ça. En passant par l'intercooler tu peut rajouter 2 mètres. Et il est bigrement efficace, de la a ce que ça condense à l'intérieur je me suis un peut avancé, mais entre le refroidissement et la pression, c'est fortement possible.

Pour le Wastegate, je connaissais pas merci, malheureusement sur la doc technique il renseigne pas trop à ce sujet, car mon bloc moteur peut délivré suivant les modèles entre 260 ch et 340 ch en modifiant les réglage PI, Turbo, système de régule de l'avance etc. Du coup tous ça est un peut flou, et c'est fait exprès. j'ai une info c'est 1 bar à 1000 tour/minute, c'est peu, on l'entend pas le turbo à 1000 tour,le régime normal étant à 1500 ...

Pour ce qui est de documenté mon premier essai, ça date l'installe sur mon 210D merco, et si j'avais pus revoir le gars surement il me l'aurai refait, mais j'ai pas pus, trop de distance, le test a été trop court, mais j'ai bien vue la différence.


Pour le coup des trois réacteur, oui c'est du boulot, j'ai intérêt à m'entrainer avant de soudé les pièces, mais j'ai visualiser le truc dans ma tête, avec mes connaissance c'est faisable, et elle sont pas énorme en soudure. Par contre niveau découpe ont ma bien montré comment faire.(ça faut me demandé, pour faire un coude et j'explique, pas besoin de plier, mais faut soudé).


Pour le géné, j'ai bien reçu le message, c'est aussi pour ça que j'ai d'écrit mes intentions, effectivement, maintenant que tu le dit, je me souvient que plusieurs ont eut des soucies avec des géné a plat, je peut le mettre à la verticale ou quasiment, mais c'est dans un coude de l'échappement, du coup ça fragilisera l'échappement, j'aurai aimé évité (je fait un peut de hors piste lol).


Pour ce qui est de faire plus court en durite, j'ai déjà répondu un peut avant, mais en changeant le géné de place il sera à coté du réacteur donc 40 cm, et pour le reste, des photo t'éclaireront mieux que de long discours. Et je ferait de vrai mesure au passage.

Donc demain, des photos. Et une maintenant pour le présenté.

Le château ambulant, ça lui va bien, il est tout le temps en travaux, je vie dedans et je change souvent de jardin..

Image
0 x
jojo3013
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 27/10/13, 15:20

Message non lupar jojo3013 » 29/10/13, 01:23

Là je suis debout sur la roue avant, le radiateur et l'intercooler sont à droite, mais je suis pas assez haut pour tout prendre, donc ont les voie pas.

Image

Donc en haut de la tof, on à le collecteur d'admission, les six trèfles à quatre feuille sont là pour me porté bonheur, juste en dessous le collecteur d'échappement et en dessous le turbo, et à gauche du turbo, dans le trou noir, je pense casé le pantone, c'est une durite métalique d'échappement souple 44cm de long sur 10 de diamètre, il faut que je trouve de la durite silicone de maxi diamètre et y inséré un tube pour le pantone, déjà ça c'est pas gagné , et au plus bas de la tof le truc tout biscornu, c'est l’arrivé d'air du filtre à air qui est encore plus loin sous le camion. Les 2 gros tube à droite vont vers l'intercooler.

Pour l’échelle vous avez la roue en font, c'est ce qu'il y à sur les tracteur de semis remorque, les roue arrière font le même diamètre, la première tof est trompeuse.

La barre devant la roue avant, c'est mon levier de vitesse, ne vous laissé pas impressionné par la taille, ce n'est qu'un moteur. Je prend tous les conseil, je ferait le trie au fur et à mesure, j'ai pas trop le droit à l'erreur tout de même.

Donc je doit rassembler le maximum d'info avant de démonter, car je suis mobile et doit le rester.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13811
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 533

Message non lupar Flytox » 29/10/13, 22:52

...juste en dessous le collecteur d'échappement et en dessous le turbo, et à gauche du turbo, dans le trou noir, je pense casé le pantone, c'est une durite métalique d'échappement souple 44cm de long sur 10 de diamètre, il faut que je trouve de la durite silicone de maxi diamètre et y inséré un tube pour le pantone, déjà ça c'est pas gagné ...


Pas bien compris comment tu veux utiliser ton tuyau en silicone :cry:

Pour la condensation dans l'intercooler:

Image

Comme ordre de grandeur, la température de l'air entre à plus de 100° et ressort à 60°. De quoi vaporiser quand même pas mal d'eau même sous + 1 bar. Vu la cylindrée le courant d'air doit être assez violent dans l'ensemble de l'admission, la flotte à peu de risque de s'accumuler.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités