Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsMoteur pantone sur Toyota Hilux 2.4L

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 13/05/06, 23:23

Oui c'est ce que je pensais egalement.
Mais selon les experiences d'André grace au dopage à l'eau il est possible d'appauvrir au maximum la carburation en remplaçant les gicleurs du carbu sans avoir les inconvenients d'un trop fort appauvrissement. Pertes de perf et surchauffe moteur.
Dans ce cas l'economie est plus importante.
C'est vrai qu'André a obtenu des resultats satisfaisant sur sa voiture essence mais ce n'est pas uniquement grace au Pantone.
Il a suprimmé la vanne EGR et à bidouller la sonde lambda.
Sur ma voiture il n'y a rien de tout celà mais de toute façon on entre ici dans un domaine que je ne metrise pas.
C'est pour celà que je n'y arrive pas.
Sur le Diesel d'après moi c'est plus simple parce que le moteur accepte plus facilement un dosage air/eau approximatif.
J'ai fais avaler de l'eau vaporisé à un moteur Diesel sans aucun soucis. Laurentdelaon fait avaler de la vapeur d'eau à son moteur avec du succes et Lau a obtenu des resultats du premier coup car il a fait un bon reacteur qui chauffe bien il est bien dimensionné et utilise un bulleur qui permet une bonne vaporisation de l'eau.
Mais en faisant de même sur ma voiture essence je n'ai rien obtenu de vraiment significatif.
0 x

Avatar de l’utilisateur
pluesy
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 291
Inscription : 26/11/04, 22:39
Localisation : saint die 88 vosges

Message non lupar pluesy » 14/05/06, 01:17

sur le pantone il ya deux entrée possible d'air :

par le bulleur (elle passe alors integralement dans le reacteur et participe certainement a la reaction s'il yen a une) et a la sortie du reacteur (en melange avec se qui sort du reacteur) mais a cet endroit une prise d'air fait baisser la depression et donc l'efficacité du reacteur mais aussi l'efficacité du carbu qui tourne alors en pauvre

on peut comparer un carbu dont le venturi fait 30mm de diametre soit environ 700mm2 en pleine ouverture a la section de passage d'un pantone (environ 50mm2)
si on ne passe pas de vapeur dans l'entrefer (et donc que de l'air) on apporte 7% suplementaire d'air a plein gaz 14% a mi-gaz et 28% a 1/4 de gaz soit un rapport air /essence pouvant varier de 14/1 (pantone fermé) a 18/1 (papillon 1/4 de gaz et pantone ouvert)

il est vrai qu'en reduisant le diametre des gicleurs (ou en utilisant une injection monopoint en lieu et place du carbu) on peut descendre encore plus bas mais s'il ya un manque accidentel d'eau dans le bulleur le moteur risque d'avoir un petit coup de chaud... :lol:

remarque sur ma vielle bx essence carburé j'ai dejas tourné avec des des rapports superieur a 25/1 (gicleur 1er corp completement bouché et obligé de tourner sur le deuxieme corps avec l'air suplementaire du 1er corps) j'ai seulement grillé 3 bougies sur les 4 et apres decrassage carbu et changement bougies le moteur tournait rond... :lol:
Dernière édition par pluesy le 14/05/06, 09:44, édité 1 fois.
0 x

«Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.»
[ Albert Einstein ]
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 14/05/06, 08:14

pluesy a écrit :sur le pantone il ya deux entrée possible d'air :

par le bulleur (elle passe alors integralement dans le reacteur et participe certainement a la reaction s'il yen a une) et a la sortie du reacteur (en melange avec se qui sort du reacteur)


Dans le deuxième cas tu parles d'un montage en 100% Pantone.
Sur un dopage à l'eau à ma connaissance personne n'a jamais installé une vanne d'air en sortie du reacteur.
En 100% C'est obligatoire pour donner de l'air au moteur puisqu'il n'y a pas de carburateur. Parcontre en dopage à l'eau on garde le système de carburation d'origine donc tout apport d'air supplementaire n'est pas souhaitable, bien que quasi obligatoire.
0 x
Avatar de l’utilisateur
lau
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 19/11/05, 01:13
Localisation : vaucluse

Message non lupar lau » 14/05/06, 09:57

geotrouvetout a écrit :Salut Lau,

et faire nickeler ta barre, reviendrait moins cher q'une barre en nickel ???
GEO :idea: .


oué geo, surement!
reste à savoir encore si l'action d'une barre 100% nickel est la même qu'un simple nickelage de surface d'une tige acier.
J'ai l'impression qu'on nage vraiment dans le brouillard.
Quand je pense au matos et au financement que possèdent certains centres de recherche avec des gars ayant une grande connaissance dans le domaine de la physique et de la technologie actuelle!!
https://www.econologie.com/forums/depollutio ... t1864.html

Mais enfin, ils ont des gosses ces types! et ça les gêne pas que leur enfants auront de plus en plus de mal à respirer avec toute cette pollution?...qu'est ce qu'ils font de leur temps libre...surement pas de se préoccuper de baisser notre pollution :!: Les programmes de dépollution des gaz d'émission est de la poudre aux yeux.
C'était mon petit coup de gueule du dimanche matin :x
0 x
Le nombre de molécules contenues dans une goutte d'eau est égal au nombre de goutte d'eau que contient la mer noire!
Avatar de l’utilisateur
pluesy
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 291
Inscription : 26/11/04, 22:39
Localisation : saint die 88 vosges

Message non lupar pluesy » 14/05/06, 10:08

c'est pour ca qu'il est apparament plus delicat de pantoniser une essence en dopage a l'eau ou on a la gestion de l'air comme difficulté suplementaire

la recette d'andré se serait donc d'apauvrir le plus possible le melange via le carbu ou l'injection electronique et de compenser la montée en temperature en injectant de l'eau via le pantone

si il est facile de tromper le calculateur en mettant un potar sur la sonde qui mesure le debit d'air en injection electronique

c'est moins evident sur un carbu (changement des injecteurs ou ajout d'une prise d'air variable en aval du carbu).

mais si ca marche ca vaut peut etre le coup d'essayer ...
0 x

«Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.»
[ Albert Einstein ]

Avatar de l’utilisateur
geotrouvetout
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 108
Inscription : 18/09/05, 21:10
Localisation : 76

Message non lupar geotrouvetout » 14/05/06, 12:49

Salut,

Pour lau, reste a savoir aussi la tenu du nickelage sur l'acier (fluide, gaz et temperature) .

Autre chose, j'ai regarde les photos page 11, les centreurs sont-ils conducteurs ou isolants , j'ai toujours pense (peut etre a tort) que si les centreurs sont conducteurs, il y a un court circuit entre le tube et la barre :!: .

GEO :idea: .
0 x
boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais

Message non lupar boulon » 14/05/06, 13:17

pluesy a écrit :c'est pour ca qu'il est apparament plus delicat de pantoniser une essence en dopage a l'eau ou on a la gestion de l'air comme difficulté suplementaire

la recette d'andré se serait donc d'apauvrir le plus possible le melange via le carbu ou l'injection electronique et de compenser la montée en temperature en injectant de l'eau via le pantone

si il est facile de tromper le calculateur en mettant un potar sur la sonde qui mesure le debit d'air en injection electronique

c'est moins evident sur un carbu (changement des injecteurs ou ajout d'une prise d'air variable en aval du carbu).

mais si ca marche ca vaut peut etre le coup d'essayer ...


bonjour pluesy
On peut supposer plusieurs causes à effets :

1) le fait de faire manger un mélange plus chaud au moteur peut induire une meilleure combustion(pas trop pour ne pas créer de l'auto-allumage), et de ce fait, un mélange en bonnes proportions détonnante avant, peut devenir trop riche du simple fait que tout le carburant est utilisé(moins d'imbrûlés)
et au dessus d'une certaine limite, le rendement est mois bon, il devient indispensable de limiter l'essence
ex un peu similaire : trop froid(au démarrage), il faut mettre le starter, puis le mélange devient trop riche avec la montée en température
dans le cas ci-dessus, on aurrait l'impression que, pantonisé, annuler le starter ne suffit pas, on aurait envie de le "repousser" encore plus

2) la pantonisation crée du "carburant" supplémentaire et fausse le rapport détonnant
0 x
Avatar de l’utilisateur
lau
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 19/11/05, 01:13
Localisation : vaucluse

Message non lupar lau » 14/05/06, 14:43

geotrouvetout a écrit :Salut,

Pour lau, reste a savoir aussi la tenu du nickelage sur l'acier (fluide, gaz et temperature) .

Autre chose, j'ai regarde les photos page 11, les centreurs sont-ils conducteurs ou isolants , j'ai toujours pense (peut etre a tort) que si les centreurs sont conducteurs, il y a un court circuit entre le tube et la barre :!: .

GEO :idea: .


les centreurs en fer sont conducteurs, de toute manière je n'en mets plus maintenant.
ce matin j'ai monter un col avec la bagnole en la faisant forcer un peu. J'ai retiré le réacteur qui a à peine 100 bornes: il y avait déjà une pellicule de rouille venant du bulleur et que j'ai essuyé. La tige est couleur arme à feu comme l'a dit André; c'est vrai que sur ce coup, le chalumeau m'a bien aidé. Pas encore de point de chauffe.
J'ai meulé le début de tige pour la rendre conique; les tétons de centrage sont ajustés et le réacteur est mis en place à la massette, il n'y a aucune vibration.
0 x
Le nombre de molécules contenues dans une goutte d'eau est égal au nombre de goutte d'eau que contient la mer noire!
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 14/05/06, 15:54

Bonjour Boulon
La sonde Lambda actuellement me sert que pour un instrument
de mesure donc a sa lecture j'ajuste le ratio, cela se situe a entre 50millivots a 10millivolt,
sans ajustage et au ralenti, cela se situe 900 millivolts ,quand le systéme etait original cela opere 450millivolts soit un ratio 14,7/1
la courbe est difficile a lire dans les valeurs 50mmilivolts j'estime
un ratio de 18/1 , normalement sans panton a 18/1 le moteur tourne mais il ne tire pas cela prend plus de pédale a gaz pour rouler a la même vitesse,
ce qui sort du réacteur ne refroidis pas l'admission des gaz au contraire c'est au alentour de 150c est parfois plus..
Quand le bulleur se vide et que je roule a sec d'eau je m'en aprecois aussez vite, le moteur ne tire plus , (il ne peut cliqueté il y a un knock sensor)
Avant je l'appauvrisait a l'oreille je diminue jusqu'a le moteur faiblisse et j'enrichie légerement jusqu'a qu'il tourne bien)
j'ai refait a mainte reprise le test avec la sonde Lambda conecter original la consomation est plus élevée (il serait souhaitable pour la simplicité de laisser opérationel, mais il y a une differrence..)
Ce que le dopage a l'eau permet dans un moteur essence c'est d'avoir du couple avec un faible ratio c'est tout.
et plus le remplissage du moteur est important papillon des gaz ouvert monté une côte avec un trailler on peu enore appauvrire plus.
Je pense que l'on ne doit faire un comparaison total avec un diesel et un moteur explosion , il y trop de differrence dans le cycle combustion.

Bonjour géotrouvetout

On est entrain de tout brisser le post de Lau qui etait dédié au toyota

Pour les tétons de centrage et l'isolation ,ce n'est pas trés important.
un fois la tige (rodé) elle se recouvre d'une péliculle d'isolant
et la vapeur circule sur cette isolant , Sur mon diesel la tige est souder par un centreur sur le réacteur .. (tanner d l'entendre vibrer)
J'ai tester une tige acier avec un isolant tape de teflon et le tout recouvert d'un tube inox , je n'ai pas constater de differrence notable pour un 100% panton, (je spécifie maintenant aprés bien des constations de differrences avec le dopage a l'eau)

André
0 x
Avatar de l’utilisateur
lau
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 19/11/05, 01:13
Localisation : vaucluse

Message non lupar lau » 30/05/06, 17:42

Salut!
voilà j'ai coupé mon bulleur pour virer la grille en fer qui me pourrissait tout et surtout changer le tube d'aspiration 1/2 pouce pour mettre un 3/4 de pouce percé de petits trous de 3mm; j'en ai profité également pour agrandir le hublot pour ne pas en perdre une miette.

Le nouveau tube 3/4 vu de dessous avant fermeture
Image

Prêt à assembler
Image

soudage à l'inox
Image

prêt à monter
Image

Le bullage est encore plus sensible qu'avant et à l'oreille, on dirait un bullage dans une cathédrale.
la fréquence est beaucoup plus élevée, comme dans un fond sonore qui résonne...assez impressionnant quand je pense que j'ai seulement augmenté le diamètre d'entrée et fait un passage de l'air par des trous au lieu des fentes auparavant.
Image

Ma tige en fer positionnée tel qu'à l'intèrieur. Il faut que je la rode encore quelques centaines de km
Image
Dernière édition par lau le 30/05/06, 22:30, édité 1 fois.
0 x
Le nombre de molécules contenues dans une goutte d'eau est égal au nombre de goutte d'eau que contient la mer noire!


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités