Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsMoteur pantone sur Citroën 2cv 6

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
zac
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 1446
Inscription : 06/05/05, 20:31
Localisation : piton st leu
x 2

Message non lupar zac » 21/01/07, 11:41

laurent.delaon a écrit : L'o3 peut etre TRES dangereux meme en quantité infime pour l'organisme...


Au fait ça fait quoi?

je voudrais savoir de quoi je suis mort :lol:

@+
0 x
Dit le zèbre,homme libre (race en voie d'extinction)
C'est pas parce que je suis con que j'éssaye pas de faire des choses intélligentes.

boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais

Message non lupar boulon » 21/01/07, 12:57

Andre a écrit : il suffit de controler l'entrée d'air et la temperature de ce mélange avant de son entrer dans le réacteur.
La petite entrée d'air c'est elle qui determine la bonne vapeur par son volume et sa temperature ,parce que c'est sur que la vapeur qui sort contre la parois échappement est a 100c ,mais il faut quelle baisse pour entrer dans le réacteur pour redevenir en brouillard .


j'ai peur qu'on fasse fausse route, même si cette façon "d'entrer de la vapeur humide" remédie en partie au problème de produire des ions pour le réacteur (ions indispensable à la magnétisation)
s'il est vrai que les ions sont produit lors de l'ébullition des micro-gouttes (réf. bob_isat), il devient logique de penser :
on fait de la vapeur sèche avec un bulleur, puis on y mélange un peu d'air frais, ce qui a tendance à (T° baissante aidant) rassembler des molécules d'eau (qui étaient alors bien séparées (vapeur sèche)) en petites gouttes d'eau de 2 ou plusieurs molécules H2O, lesquelles, en se re-séparant brutalement contre la paroi brûlante du réacteur, sont susceptibles de produire des ions, qui (et c'est le plus important) sont ions au moment le plus opportin, c'est-à-dire qu'il n'ont pas le temps de se neutraliser l'un l'autre (H+ avec OH-), le moment où leur accélération et le frottement dans l'entre-fer produit la magnétisation intense nécessaire à la réaction (endothermique, cracking, ou ce qu'il faut)

mais le plus gros risque, c'est de noyer le réacteur : difficile de ne pas faire trop de gouttes, mais assez quand même pour entretenir "l'accrochage du réacteur"

il faut chercher à faire directement les ions à un endroit où il reste sous une influence qui les garde séparé (H+ séparé de OH-), lesquels pourraient alors être surchauffé en arrivant dans le réacteur (vu qu'il manque souvent la chaleur, autant partir d'un seuil plus élevé)

boulon
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 21/01/07, 13:38

Salut Denis
Y a un truc que je comprends pas. La fameuse odeur dont tu parles ça ne serait pas simplement l'odeur de l'eau qui est brûlée par ton moteur.
Ton pot d'échappement il fume blanc non ?
Ca pétarade ?? Ben oui si ton moulin aspire de l'eau c'est normal...
Les gouttes d'eau qui entre dans le carbu font déconner le moteur.
Tu as un tube en tricoclaire en sortie réacteur ?
Vois tu des gouttes d'eau remonter vers l'admission ?
Tu dis avoir obtenu une économie de 2L.
Dans quelles conditions utilise tu ta voiture pour faire ce constat ?
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 21/01/07, 16:17

Bonjour
denis a écrit :la sortie réacteur arrive à l'entré de filtre à air; mon niveau constant va bien,l'incovenient :il doit y avoir des pertes(évaporation du bol,versement) conso d'eau : 1l/100 c'est beaucoup! mais le moteur ne se noye pas.


C'est certain que tu consome pas tout ton eau, une bonne partie n'entre pas dans le moteur, heureusement.
quand le moteur a des ratés c'est que tu as forcé la dose sur la vapeur et c'est le mélange qui ne s'allume pas, plus particulieremnt au ralentie ou faible charge rarement en pleine puissance, c'est comme si les bougies se noyaient .
De toute facon trop d'eau dans un moteur essence fait l'éffet inversse.

Pour Boulon
Je travaille la dessus (quand je suis pas sur le forum, si je peux le lacher c'est presque une drogue !)
Tu as raison, c'est une question de d'ajustage et de dosage
mais c'est exactement ce qu'il faut faire avec un GV comme Michel ou un bulleur sec comme moi, la vapeur sort de la et elle est trop reellement en vapeur sec l'apport d'air la place dans des conditions favorables pour entrer dans le réacteur, je saurria expliquer la raison exact mais c'est ce genre de vapeur qui fait que le rendement s'améliore, et je suis persuadé qu'il y plusieurs facons de faire de la bonne vapeur et que l'on arrive au même resultats
Il faut juste comprendre c'est quoi qui doit entrer dans le réacteur
en bas de 100c a 80c a 60 c saturé au sur le bord d'etre saturé
c'est cela qu'il faut determiner pas se battre avec la tige
Il reste juste a trouver la façon la plus versatile, celle qui nous permet de modifier facillement le niveau de saturation
Un bulleur c'est trés simple mais pas modifiable et difficilement controlable ,de plus un chauffage avec LDR c'est parfois limite pour faire de la vapeur ,c'est pour cela que j'ai opter pour un chauffage échappement , (sur le chevrolet) c'est la que j'ai appris que dans les chemins cahoteux lorsque l'eau du fond éclabousse la partie chaude de l'échappement il y avait amélioration du systéme..
entierment d'accord que l'on ne doit faire bouillir un bulleur étanche ,mais pas sur un (Bulleur entrée d'air bouché)= bouilleur avec mise a l'air pas d'inconvenéant et même plus de problémes avec la régulation de temperature, le surplus de vapeur tu fais comme Denis tu le laisse sorir a l'air libre en pur perte c'est tout tu prend ce que tu a besoin.
c'est exactement dans ce principe il ya 3 ans que j'ai utilisé sur mon petit moteur faire de la vapeur avec une source auxiliaire bouilloir électrique la passer dans un tube en croix et aspirer mon air dans cette croix..(j'aurrais du perseverer dans cette methode)
André
0 x
boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais

Message non lupar boulon » 21/01/07, 17:18

Andre a écrit :Tu as raison, c'est une question d'ajustage et de dosage
mais c'est exactement ce qu'il faut faire avec un GV comme Michel ou un bulleur sec comme moi, la vapeur sort de la et elle est trop reellement en vapeur sec l'apport d'air la place dans des conditions favorables pour entrer dans le réacteur


une explication (et du coup peut-être un remède aux systèmes foireux) possible :
Image

qui pourrait expliquer pourquoi le système de camel1 (Michel) fonctionne bien et a des résultat chiffrables :
Image

si ce que je suppose est juste, çà permettrait d'améliorer son système (et surtout les autres comme PITMIX par ex.) "en connaîssance de cause"
bon ne vendons pas la peau de l'ours a......

boulon

boulon
0 x

Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 21/01/07, 17:39

Salut André
Mon soucis c'est que s' il ne s'agit que d'un problème d'alimentation du réacteur alors je ne comprend pas comment j'ai pu passer à côté.
J'ai essayé l'eau froide avec un carbu à eau, l'eau chaude avec un carbu à eau, l'eau chaude avec un carbu à eau et un échangeur avant le réacteur, le bulleur, la pompe lave glace avec un jet d'eau microscopique et la vapeur du reniflard, j'ai même essayé la vapeur directement sans réacteur.
Et pourtant rien ne m'a fait sentir que j'avais reussi.
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3491
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 29

Message non lupar gegyx » 21/01/07, 18:09

zac a écrit :
laurent.delaon a écrit : L'o3 peut etre TRES dangereux meme en quantité infime pour l'organisme...
Au fait ça fait quoi?
je voudrais savoir de quoi je suis mort :lol:
L’ozone irrite notamment les yeux et les voies respiratoires en attaquant les poumons et les bronches.
Mais…
dans Nexus n°48, un article sur L’Ozonothérapie…

« Utilisée couramment en Allemagne, en Suisse et en Autriche, cette méthode thérapeutique est quasiment confidentielle en France. Pourtant elle constitue une remarquable alternative écologique et économique (*) aux traitements chimiques. Car en fournissant aux cellules l’oxygène qui leur manque ; l’ozonothérapie leur permet de se nettoyer, de se régénérer, de rendre à l’organisme ses capacités naturelles de lutte et d’auto guérison »
(* éconologique :D )

Sous contrôle médical, plusieurs modes d’administration en fonction du terrain et de la pathologie du patient:
Dans un caisson recouvrant le corps , sauf la tête.
Huile et eau ozonisée.
Insufflation dans les cavités naturelles.
Injections sous cutanées ou intramusculaires.
Injection lente intraveineuse.
Petite et grande auto-hématothérapie : le sang est prélevé, ozonisé et réinjecté.

« Aucune contre-indication à l’ozono-thérapie, et aucune incompatibilité avec d’autres méthodes thérapeutiques.
La seule précaution à prendre, c’est d’éviter de l’inhaler, car c’est un irritant des voies respiratoires. »

« Les bienfaits de l’ozone » livre du Docteur Pierre Corson / Guy Trédaniel Editeur, Paris, 1998.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49148
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 752

Message non lupar Christophe » 21/01/07, 18:24

Ben je vois que Boulon a pas chomé!

Tu as fais ce schéma (ions) après avoir lu la synthese de JR je suppose? 8)

ps: les ions H+ ca serait pas plutôt des hydronium H3O+ ?
(rappel: hydroxyle = OH- et 2H2O= OH- + H3O+)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
laurent.delaon
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 168
Inscription : 13/08/05, 17:49

Message non lupar laurent.delaon » 21/01/07, 18:34

Bonjour Boulon,

tu travailles chez Smarty ?

Au fait, moi je n'ai pas de reacteur alors comment expliques tu mes 15% (sans reacteur que la vapeur) et 0.3 au CT pour 220000km mesure en hiver clio 1.9D?

Et je l'ai calculer sur plusieurs plein pas 1/2plein et 44% hop ...
sinon je pourrais dire je fait 30% d'economie preuve a l'appuie car la jauge a la moitié j'ai fais 530km. A chaque fois ;o))))


Je crois que l'O3 est un radical libre donc ca bouffe tout.
0 x
boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais

Message non lupar boulon » 21/01/07, 19:17

Christophe a écrit :Tu as fais ce schéma (ions) après avoir lu la synthese de JR je suppose?

ben oui, mais j'ai pensé que la différence de PH par rapport au PH neutre était insuffisante pour expliquer le fonctionnement du réacteur, même si elle est indispensable pour amorcer le truc

Christophe a écrit :ps: les ions H+ ca serait pas plutôt des hydronium H3O+ ?
(rappel: hydroxyle = OH-
2H2O= OH- + H3O+)

je n'y connaîs pas grand chose en ions, tout ce que je comprend, c'est qu'un ion positif plus un ion négatif donne quelquechose de neutre :

le tout est de savoir si ce "neutre" peut se séparer dans le réacteur uniquement sous l'influence du frottement à grande vitesse et forte chaleur

ou s'il doit être aidé par une magnétisation créée par des ions indispensable donc en présence en arrivant dans le réacteur (réf. théorie à crispus)
au lieu de mettre H+, j'aurais sans doute dû mettre H3O+ (c'est les chimistes qui peuvent le dire :mrgreen: )
mais il n'est pas impossible que H3O+ = (H+) + (H2O) à la sortie du réacteur alors

si 2 (H2O) = facilement (OH-) + (H3O+) lors d'une ébullition quelquonque d'une solution à PH différent de neutre (surement ce qui se passe dans un bulleur ou GV (expliqué par les pdf de bob_isat), serait-il possible que le réacteur sépare plus encore :?:

boulon
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité