Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsMontage pantone 4x4 toyota LJ73 2.4L turbo

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
nikko
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 19/02/14, 19:19
Localisation : région centre

Message non lupar nikko » 22/02/14, 13:17

Tu as un bugg quelque part. Le moteur ne fonctionnerait pas s'il soufflait au lieu d'aspirer par le turbo. Quand les durites d'origine sont branchées, le fonctionnement est normal et le turbo aspire.


Alors enfaite le moteur aspire correctement vers 1500 2000tr/min mais pas au ralentit.


Tu peux expliquer ce que tu veux faire ?


Je voulais mettre la sortie réacteur au plus prèt de l'entré turbo pour avoir une meilleur aspiration, mais cela fait pareil.

Quelques coudes passent, mais une anse / point bas peux faire de gros problèmes, comme possibilité d'avaler une razade de flotte et tuer le turbo et ou le moteur.....Crying or Very Sad Mr. Green


J'ai regarder il n'y à pas de point mort bas en faite la condensation retombe dans le réacteur .
0 x

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13776
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 520

Message non lupar Flytox » 23/02/14, 13:54

nikko a écrit :
Tu peux expliquer ce que tu veux faire ?


Je voulais mettre la sortie réacteur au plus prèt de l'entré turbo pour avoir une meilleur aspiration, mais cela fait pareil.

Ce tuyau réacteur vers admission semble important:
- Trop long (> 1m ?), il limite de trop le débit vapeur , refroidit et condense trop.
- Trop gros diamètre (diam > 18 mm ?), il refroidit condense trop.
- Trop court (< 30 cm ?), c'est peut être pas la "bonne" vapeur qui entre dans l'admission ? (transformation "inachevée" des gouttelettes d'eau (nombre et diamètre )).

En fait comme c'est "facile" à changer, on peut essayer plusieurs tuyaux / matières (cuivre / silicone etc...)/ diamètres / longueurs / isolés thermiquement ou pas, voir ce qui réagit le mieux.

J'ai regarder il n'y à pas de point mort bas en faite la condensation retombe dans le réacteur .

C'est plus au moins "obligé", et explique peut être que la mise en route du réacteur sur moteur froid qui se fait sur au moins (10 km?) le temps de "sécher" la tige du réacteur.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
nikko
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 19/02/14, 19:19
Localisation : région centre

Message non lupar nikko » 23/02/14, 21:48

Trop long (> 1m ?), il limite de trop le débit vapeur , refroidit et condense trop.


Mes tuyaux font à peut prêt 50 cm

- Trop gros diamètre (diam > 18 mm ?), il refroidit condense trop.


ils font 12.7 intérieur mais je tâte a mettre du silicone.
je vais les isolés je pense en gaine à chauffage.

Pour l'instant j'ai consommer 300ml pour 30km et environ 40min de roulage point de vue gasoil j'ai pas encore fait le plein.
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 23/02/14, 22:05

Bonjour
dede2002 a écrit :Bonjour,

Quelqu'un a-t-il déjà essayé de mixer le deux plans, prendre l'air pour le bulleur après le turbo et envoyer la vapeur avant le turbo, en dosant le débit?


Oui cela pose un probléme la ligne d'air que tu prend du turbo et que tu envoie dans le bulleur aux bas régime devient en succion (quand le turbo ne tourne pas vite c'est en dépression dans le collecteur admission ) assez pour aspirer l'eau du bulleur et l'envoyer directement dans l'admission , j'avais placé un clapet antiretrour sur cette ligne , operer a long terme avec cela c'est un grand risque de défoncer le moteur si la fiabilité du clapet et pas garentie .

André
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13776
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 520

Message non lupar Flytox » 24/02/14, 19:53

Bonjour André

Andre a écrit :Oui cela pose un probléme la ligne d'air que tu prend du turbo et que tu envoie dans le bulleur aux bas régime devient en succion (quand le turbo ne tourne pas vite c'est en dépression dans le collecteur admission ) assez pour aspirer l'eau du bulleur et l'envoyer directement dans l'admission , j'avais placé un clapet antiretrour sur cette ligne , operer a long terme avec cela c'est un grand risque de défoncer le moteur si la fiabilité du clapet et pas garentie .

André


+1; Il y a aussi le bulleur qui contribue au problème que tu cites. Le "grand" volume d'air du haut du bulleur a été mis en pression quand le turbo fonctionne. Quand on coupe l'accélérateur d'un coup, la pression du turbo chute rapidement , et l'air sous pression du bulleur va avoir tendance à se détendre / repousser la flotte là où il peut....c'est à dire du coté où il y a le moins de perte de charge, coté entrée d'air qui vient du turbo....Effectivement il faut un système qui fasse anti retour ou anti siphonnage d'une manière ou d'une autre. :P

Plus sécurisant comme cela: :mrgreen:

Image
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

nikko
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 19/02/14, 19:19
Localisation : région centre

Message non lupar nikko » 24/02/14, 20:52

c'est plutôt dangereux comme système quand même si le clapet n'est pas ou plus étanche attention la casse le turbo prendra cher.

pour mon montage j'ai mis des durites silicone de 9mm intérieur, je me dit aller c'est parti je vais tester, trajet de 17km 25min et le retour pareil, total 34km 50min environ avec pause je repart moteur presque froid "une heure plus tard" je rentre regarde le niveau et la j'ai du consommer 1.5L facile pourtant la veille même trajet "repos moteur toute la journée" et j'ai consommer beaucoup moins d'eau 400ml environ "mon système est 100% étanche .

Conclusion quand le moteur est bien bien chaud la consommation d'eau est nettement supérieur sachant que c'est des gros moulin comme on en fait plus sur ces 4x4.

Comment faire pour limiter cette conso? dois-je mettre une vanne en entré buller que je ferme au fur et à mesure que je roule durite encore trop grosse?

ou ça craint rien une tel conso d'eau?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13776
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 520

Message non lupar Flytox » 24/02/14, 21:42

nikko a écrit :c'est plutôt dangereux comme système quand même si le clapet n'est pas ou plus étanche attention la casse le turbo prendra cher.

Interdit de se louper sur l'anti retour :mrgreen:

pour mon montage j'ai mis des durites silicone de 9mm intérieur, je me dit aller c'est parti je vais tester, trajet de 17km 25min et le retour pareil, total 34km 50min environ avec pause je repart moteur presque froid "une heure plus tard" je rentre regarde le niveau et la j'ai du consommer 1.5L facile pourtant la veille même trajet "repos moteur toute la journée" et j'ai consommer beaucoup moins d'eau 400ml environ "mon système est 100% étanche .

Si tu peux voir la turbine du turbo jette y un œil, s'il bouffe de l'eau en grosses gouttes, il va morfler....:|


Conclusion quand le moteur est bien bien chaud la consommation d'eau est nettement supérieur

C'est beaucoup plus facile d'évaporer avec du LDR à 85°C que à 60°C.

Comment faire pour limiter cette conso? dois-je mettre une vanne en entré buller que je ferme au fur et à mesure que je roule durite encore trop grosse?

Tu peux toujours commencer par mettre un gicleur ( 3 à 4 mm ?) à l'entrée d'air du bulleur. Il devrait se calmer un peu.

Ce serai bien que tu surveilles "en permanence" la température sortie vapeur du réacteur. C'est un bon indicateur de ce qui se passe.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
nikko
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 19/02/14, 19:19
Localisation : région centre

Message non lupar nikko » 24/02/14, 22:00

Je vais regarder le Turbo demain je te redis ça si elle n'a rien c'est que la vapeur est bonne?

justement y a le LDR qui passe dedans ça me crée une belle vapeur bien fine.

la température sortie réacteur doit être de combien?

le gicleur dont tu parles est le même que dans les carbu de mon?

merci pour tes conseils
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13776
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 520

Message non lupar Flytox » 24/02/14, 22:23

nikko a écrit :la température sortie réacteur doit être de combien?


Question difficile :mrgreen: . Au dessous de 70°C je pense que cela ne marche pas. Souvent cela "yoyote" autour de 95°C, puis cela peut s'envoler d'un coup vers 140°. Cela peut monter sans problème jusqu'à (170°C ?). C'est ,suivant les montages, la façon de conduire (cool ,nerveux) assez différent, et le plus souvent assez instable, un modif de "rien du tout" peut te faire gagner 40° ou engendrer des oscillations sur quelques secondes ou minutes. Il faut observer le genre de réponses en température par rapport au genre de parcours (ville, route de campagne, autoroute, montagne etc...) et faire des relevés de conso réguliers (mais attachés à une seule modif à la fois de préférence).:mrgreen:


le gicleur dont tu parles est le même que dans les carbu de mon?

Non c'est beaucoup plus gros. Un "gicleur" c'est un étranglement quelconque du passage. Tu le réalises comme tu veux (rondelle métallique ou plastique percée, tuyaux emboités les uns dans les autres etc...) Enfin tu te débrouilles que cela ne puisse pas se barrer dans le turbo / moteur etc...:mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 827
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 91

Message non lupar dede2002 » 25/02/14, 08:52

Andre a écrit :Bonjour
dede2002 a écrit :Bonjour,

Quelqu'un a-t-il déjà essayé de mixer le deux plans, prendre l'air pour le bulleur après le turbo et envoyer la vapeur avant le turbo, en dosant le débit?


Oui cela pose un probléme la ligne d'air que tu prend du turbo et que tu envoie dans le bulleur aux bas régime devient en succion (quand le turbo ne tourne pas vite c'est en dépression dans le collecteur admission ) assez pour aspirer l'eau du bulleur et l'envoyer directement dans l'admission , j'avais placé un clapet antiretrour sur cette ligne , operer a long terme avec cela c'est un grand risque de défoncer le moteur si la fiabilité du clapet et pas garentie .

André


Merci André, en effet c'est fondamental!

Une idée, pourrait-on utiliser une pompe électrique pour pousser (ou aspirer) l'air du bulleur, on contrôlerait plus facilement le débit?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité