Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsMercedes 300TD expérimentation pantone

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 17/07/07, 23:15

Salut Michel
Courage à toi. C'est pas facile de bidouiller la voiture surtout que tu as encore plein de boulot à faire dans ta maison je suppose.
A+
0 x

michelm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 411
Inscription : 14/02/05, 13:13
Localisation : 94 Val de Marne

Message non lupar michelm » 18/07/07, 12:55

Salut Pitmix
Oui du boulot dans la maison et en plus une autre ancienne en Auvergne à restaurer des fois que je m'ennuierais les WE !
Bon c'est quand que l'on fait un rassemblement de véhicules dopés à l'eau dans la région parisienne ?! Un défilé sur les Champs Elysées ou devant le ministère de l'écologie !!
Michel
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 18/07/07, 15:59

Pas Samedi 21 parce que je suis de perm mais Dimanche y a pas de problème :cheesy:
0 x
michelm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 411
Inscription : 14/02/05, 13:13
Localisation : 94 Val de Marne

Débitmètre

Message non lupar michelm » 04/11/07, 15:00

Bonjour à tous
Non je ne roule pas ou si peu (donc je ne pollue pas !).
J'ai voulu tester un capteur piézoélectrique monté sur une durite d'injection (acier) pour mesurer le temps d'ouverture d'un injecteur et donc en déduire la consommation instantanée.
Je sais que ça servait pour caler dynamiquement une injection mécanique : on détecte la déformation du métal au moment de la montée en pression et on en déduit l'ouverture de l'injecteur.
J'ai donc fait un essai : une cellule piézo prise entre des pièces en alu qui vont transmettre la déformation.
Si je ne serre pas trop mon montage le signal est fortement parasité probablement par les vibrations.
Si je serre bien j'ai un signal mais le problème c'est qu'il est faible et que j'ai malgré le câble blindé une composante à 50Hz qui perturbe et en plus une composante continue d'environ 200mV facile à supprimer. J'avoue que pour le moment je ne me vois pas sortir facilement un signal exploitable pour en déduire la consommation !
Je me demande si je ne vais pas revenir au débitmètre classique !
Quelques images de la constitution du capteur et du signal, ce n'est pas gagné ! Je devrais peut-être mettre plusieurs cellules piézo au lieu d'une pour avoir un signal plus fort...

Michel

Image

Image

Image

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13888
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 570

Re: Débitmètre

Message non lupar Flytox » 04/11/07, 18:48

Bonjour Michelm
michelm a écrit :Bonjour à tous
Si je ne serre pas trop mon montage le signal est fortement parasité probablement par les vibrations.
Si je serre bien j'ai un signal mais le problème c'est qu'il est faible et que j'ai malgré le câble blindé une composante à 50Hz qui perturbe et en plus une composante continue d'environ 200mV facile à supprimer. J'avoue que pour le moment je ne me vois pas sortir facilement un signal exploitable pour en déduire la consommation !


As tu fais l'essai en diminuant significativement l'épaisseur et le poids de la demi pièce qui enserre le tuyau coté piezo. Ta pièce est épaisse et rigide, si tu la serres trop fort tu risque de l'empêcher de gonfler localement et de récolter d'autres bruits que le gonflement du tuyau.

Image

Sur le coté du piezo qui reçoit les vibrations il faudrait mettre du "couplant" de la graisse par exemple ( qui laisse bien passer les sons et ultrasons). En effet même une épaisseur de quelques microns d'air empêche totalement les ultrasons de passer.

Sur le coté opposé du piezo qui ne reçoit pas les vibrations tu pourrai coller quelque chose de lourd et absorbant ( dans certain capteurs ultrasons ils utilisent de la poudre de tungstène avec de l'araldite ). C'est pour éviter / atténuer des échos dans le capteur lui même. En clair tu auras moins de signaux bizarres ( rebond) à l'écran de l'oscillo.

A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
pluesy
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 291
Inscription : 26/11/04, 22:39
Localisation : saint die 88 vosges

Message non lupar pluesy » 04/11/07, 23:21

les capteurs piezo fournisant un signal de tres haute impedance (une résistance de charge de 1mega ohm sur un piezo c'est quasi un court circuit !!!) je pense que pour eliminer un maximum de parasites électrique il faut mettre un ampli suivit d'un filtre directement au cul du piezo le courant circulant dans le cable etant un peu plus consequent (alimentation de l'ampli + signal basse impédance ) il sera moins perturbable ....
pour ne pas cour circuiter inutilement le signal du piezo l'emploi d'un ampli op haute impedance (bi fet) genre TL 071 ou 072 peu etre judicieux....
0 x

«Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.»
[ Albert Einstein ]
michelm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 411
Inscription : 14/02/05, 13:13
Localisation : 94 Val de Marne

Message non lupar michelm » 27/04/08, 15:00

Bonjour à tous.

Je n'avais pas roulé depuis longtemps avec la voiture, je n'ai pas remis la cellule piezo pour cet essai : aller et retour Paris Auvergne comme d'habitude. Je constate toujours un aller plus gourmand que le retour alors que ça devrait à la limite être le contraire !?

Aller 385 km vent très très faible, auto bien chargée (à 3 plus outillage et divers) vitesse 130, 110, 90, au compteur. Très peu de circulation et pas de camions.
Vitesse moyenne 96 km/h, consommation 9,26L/100km (carburant ELF) avec environ 3 L d'eau, dépression en général à 50 mm de mercure. Température sortie réacteur de 120 à 150°C en moyenne (110 à 130 km/h).

En auvergne 391km à vide mais routes diverses dont montagne avec fortes accélérations pour relancer la voiture qui est lourde et en boîte auto. Température sortie réacteur très variable de 90 à 160 °C. Conduite pas tellement économique et avec des petits trajets et de la ville. 8,84L/100km.

Retour 385 km vent faible de Nord Est donc pas favorable, quelques camions à doubler, vitesse + 5 km/h en moyenne : 101 km/h, consommation 8,65L/100km !(carburant grande surface). Un peu moins de charge (environ 3%).
Dépression un peu plus forte entre 50 et 100 mm de mercure.

J'ai du mal à comprendre plus je roule vite, plus j'accélère, et moins je consomme ! En roulant peu vite je ne dois pas souvent accrocher le réacteur et par contre en accélérant plus par moment j'arrive à mieux amorcer le système... ?!

Il va falloir un jour que je fasse l'aller retour sans rien pour voir la différence, ou bien reprendre mon montage avec débitmètre pour vraiment savoir s'il y a une différence en fonction de la charge et de la vitesse ! Il est vrai que cette voiture de 145CV n'est pas souvent en pleine charge sur route à vitesse stabilisée, même sur autoroute il faut des montées significatives pour solliciter le moteur.

Maintenant comme je roule le plus souvent en moto j'ai préparé un montage de dopage à la vapeur d'eau, affaire à suivre...

Michel
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 10

Message non lupar Andre » 27/04/08, 17:06

Bonjour Michelm

Hier test de consomation en conduite faible vitesse , beaucoup de zone de 50kmh et de village a traverser et plusieurs arrets
C'etait le genre de conduite qui ne m'etait pas favorable au sytéme
Mai la cela s'améloire j'ait fait 204 km avec 12,4 litres ..
(évidement pour certain cela parrait pas bon mais auto 3 litres automatique , coup de frein arret au lumiere rouge et stop..)
j'ai apporté quelques modifications avec un detecteur de niveau dans le GV ,de facon a le garder pratiquement sec, juste suffisamant d'eau pour actionner la sonde éléctrique et au besoin l'alimenter manuellement avec une petite pompe , évidement cela demande une surveillance constante , mais avant de m'investire tout automatique je veux savoir les parametres a controler.
Il me reste a déterminer la consomation d'eau au bas régimes
au premier abort il me semble que cela prend plus d'eau aux bas régimes que en puissance sur autoroute ?? , il me reste a le confirmer, et comprendre pourquoi ? cela me parait illogique
mais quand on fait des tests il faut s'attendre a des surprises .

Pour la température sortie réacteur elle est variable une fois le moteur chaud entre 120c a 185c le plus souvent a 140c 150c

Pour tes chiffres l'année derniere j'avais le même probléme plus économique a 100kmh ,110kmh que dans les zones de 50km et 70kmh et 90kmh ,
je suis allé chercher des injecteurs chez un menbres du forum Tigman et voir ses constructions, quand deux bricoleurs se rencontrent il y a beaucoups dire ...

Sur le 300D 123 les injecteurs originaux sont des DNOSD 240 avec un petit trou central , je vais tester des DNOSD 261 sans trou central tarré un peu plus haut.
Les nouveaux filtre a gasoil de Mercedes j'ai l'impression qu'il ont reserré les microns , dificulté a marcher a l'huile , pourtant les diesels Americain GM ou Cumins marche avec des 10microns ?

André
Dernière édition par Andre le 28/04/08, 06:26, édité 1 fois.
0 x
michelm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 411
Inscription : 14/02/05, 13:13
Localisation : 94 Val de Marne

Message non lupar michelm » 27/04/08, 19:22

Bonjour André

6 L/100km c'est exceptionnel ! Les consommations suivant la revue technique sont de 9,4L à 90km/h, 13L à 120km/h et 10,4L cycle urbain pour le 300TD automatique série 123 (mais sans turbo) et mes consommations quand j'en avais une étaient entre 9,5L et 11L.
C'est avec 100% d'huile ?

J'ai peut-être un problème c'est que mon générateur de vapeur est un peu loin du réacteur, il est sous la voiture (partie basse de l'échappement) et je me demande depuis longtemps si la température est suffisante. Il faudrait que je démonte tout et modifie le montage : réacteur moins long et générateur de vapeur juste à coté pour récupérer le maximum de chaleur mais j'ai peur de mouiller le réacteur dans ce cas...

Michel
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 10

Message non lupar Andre » 28/04/08, 06:22

Bonjour
C'est avec 100% d'huile ?


C'est au gasoil , avec de l'huile , je n'ais pas réussit a decendre sous le 7,5 litres au 100km et souvent c'est 8 litres au 100km
Je vais changer les injecteurs et les tarrer plus haut pour l'huile
Au printemps j'ai toujours quelques petits problémes avec les filtres a gasoil sur l'huile , malgrés un bonne purge , un arret prolongé quand tu as déja marché a l'huile , cela fait une sorte de nettoyage des conduits (même la jauge a carburant fait défaut , cela vas prendre un nettoyage)

André
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités