Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsGillier-pantone + gaz GPL

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
yael
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 02/02/10, 09:08
Localisation : thailande du nord

Gillier-pantone + gaz GPL

Message non lupar yael » 04/02/10, 09:04

Je m'excuse par avance si la question a deja ete souleve mais je n'ai rien trouve par le moteur de recherche...
Et donc ma question est:
Peut-on utiliser le dopage a l'eau type gillier-pantonne sur un vehicule fonctionnant au gas GPL ???
Merci par avance.
Yael.
0 x

Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 8

Message non lupar citro » 04/02/10, 11:09

:mrgreen: Bonjour et bienvenue yael.

Cette idée faisait également partie de mes projets. :arrowl:
J'étais assez curieux de voir ce que cela pourrait donner.
J'ai quelques pièces en double pour une transformation sur safrane 2.2 si équipée au GPL mais je ne suis pas passé à la pratique...
:? (manque de temps)
Comme je roule de moins en moins avec cette voiture depuis que j'ai des véhicules électriques, le résultat des tests serait moins probant.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Re: Gillier-pantone + gaz GPL

Message non lupar Flytox » 04/02/10, 19:26

Bonjour yael
yael a écrit : Peut-on utiliser le dopage a l'eau type gillier-pantonne sur un vehicule fonctionnant au gas GPL ???


Intéressante question ! 8)

Suppositions:
Sur l'aspect gain en pollution cela doit être moins spectaculaire que sur un vieux diesel. :mrgreen:
Le mélange étant 'homogène" et ne créant que très peu de particules d'origine.

Pour les imbrulés et le CO , le dosage de la quantité de vapeur doit être aussi pointu à trouver que sur Gillier Pantone essence surtout en tenant compte des éventuels misfire d'allumage.

Pour les NOx cela devrait améliorer.

Sur l'aspect conso, avec un mélange homogène gazeux ??? Les micro explosions de gouttelettes d'eau ne vont pas fractionner des gouttelettes de gaz... Le temps d'inflammation / combustion change peut être aussi , mais reste à savoir si c'est bénéfique.
Conclusion habituelle , il faut essayer :mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49158
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 04/02/10, 19:29

Ca devrait mieux marcher sur un GPL que sur un diesel...pour peu que ca soit régulé.

La T° de combustion du GPL est (un peu) plus élevé que l'essence qui lui est plus élevé que le diesel. Or la T° de chambre est clairement un des paramètre principal de l'efficacité du dopage à l'eau dans les moteur. Donc oui ca marchera bien sur un GPL...à condition d'adapter l'injection.

Sans régulation le dopage à l'eau ne sert à rien...aucune efficacité ne pouvant être constatée. Sur un diesel c'est régulé par conception des pompes d'injection (ca régule plus ou moins bien + charge variable = explication de la disparité des résulat) mais pas sur un moteur à allumage...faut donc jouer sur les réglages de l'injection...

Autrement dit: pour que le dopage à l'eau marche sur un GPL il faudra appauvrir ton moteur...idéalement en refaisant une cartographie...mais ca dur à faire...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Message non lupar Flytox » 04/02/10, 20:19

...faut donc jouer sur les réglages de l'injection...

Autrement dit: pour que le dopage à l'eau marche sur un GPL il faudra appauvrir ton moteur...idéalement en refaisant une cartographie...mais ca dur à faire...


Difficile effectivement, il faut leurrer les informations qui parviennent au boitier d'injection. Genre lui faire croire qu'il fait très chaud , ou que la pression dans le collecteur d'admission est plus basse. Tout ça avec la sonde lambda qui fait sa propre rétroaction dans la boucle de régulation. On peut aussi leurrer la réponse de la sonde lambda...

C'est toujours pareil, sur les vieilles machines peu ou pas électronisées , il y a de la marge de manoeuvre....sur les machines récentes injection liquide etc...le niveau de difficulté augmente très nettement :cry:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 8

Message non lupar citro » 04/02/10, 21:11

:arrow: Mes voitures GPL (il ne m'en reste qu'une) étaient toutes équipées d'une injection multipoint de GPL en phase gazeuse (EGI de chez NECAM KOLTEC). Les injecteurs passifs étant disposés sur la pipe d'admission au même niveau que les injecteurs essence, à proximité des chapelles.
La régulation de l'injection GPL fait appel à une cartographie dédiée pour chaque modèle de voiture.
Le calculateur GPL travaille avec pour informations, la dépression admission, la position du papillon des gaz, les tours moteurs et la sonde lambda.

Cependant, il possède des facultés "d'auto-adaptation". Il en est de même pour le calculateur essence qui est "émulé". En mode GPL, un boitier émulateur bascule les sorties injecteurs du calculateur essence dans des selfs, faisant croire au calculateur essence qu'il continue à piloter l'injection, ainsi le calculateur essence continue à gérer le reste du fonctionnement moteur (allumage, régulation ralenti, pilotage des accessoires comme la clim...)

Je ne me suis donc pas trop posé la question de la modification des réglages GPL avec un dopage Gillier-Pantone...

Ma principale préoccupation concernait la manière de doser les gaz Pantone. :?:
Me perdant en conjectures, je n'ai pas poussé plus loin... :?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Message non lupar Flytox » 04/02/10, 22:07

Bonjour Citro
citro a écrit :La régulation de l'injection GPL fait appel à une cartographie dédiée pour chaque modèle de voiture.
Le calculateur GPL travaille avec pour informations, la dépression admission, la position du papillon des gaz, les tours moteurs et la sonde lambda.

Cependant, il possède des facultés "d'auto-adaptation".
Je ne me suis donc pas trop posé la question de la modification des réglages GPL avec un dopage Gillier-Pantone...


Justement ces facultés" d'auto adaptation" nous permettent peut être de fonctionner sans modifier la cartographie ou l'électronique.
Un GVI + un réacteur alimenté que en eau ( pas d'addition d'air secondaire) ne devrait pas troubler la richesse pour l'admission tant que l'arrivée de vapeur se fait en aval les divers capteurs ( température s'ils existent et pression d'admission).

Après on peut toujours essayer d'appauvrir le mélange en faisant rentrer de l'air à travers le Gillier Pantone. ( j'ai peur que le réglage ne devienne pointu sans régulation comme disait Christophe).
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 8

Message non lupar citro » 04/02/10, 22:32

Hello Flytox
Flytox a écrit :Justement ces facultés" d'auto adaptation" nous permettent peut être de fonctionner sans modifier la cartographie ou l'électronique.
Un GVI + un réacteur alimenté que en eau ( pas d'addition d'air secondaire) ne devrait pas troubler la richesse pour l'admission tant que l'arrivée de vapeur se fait en aval les divers capteurs ( température s'ils existent et pression d'admission).

Après on peut toujours essayer d'appauvrir le mélange en faisant rentrer de l'air à travers le Gillier Pantone. ( j'ai peur que le réglage ne devienne pointu sans régulation comme disait Christophe).
De toute façon ce projet n'est plus dans la file d'attente. :?
0 x
yael
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 02/02/10, 09:08
Localisation : thailande du nord

Gillier pantone sur essence.

Message non lupar yael » 09/02/10, 08:34

Et bien on voit que vous suivez ca fais plaisir !!! Je ne rencontre pas beaucoup de pantoniste ici en thailande bien que des kits hydrogene commencent a se developper mais a 400 euros tous de meme !!!
Il semblerai donc que ca ne vaille pas vraiment le coup de combiner gillier-pantone et GPL.
Je vais quand meme continuer le montage sur l'autre vehicule: essence de 1400 cc a carbu, tres simple (genre moteur de 4L)en esperant que les reglages ne seront pas impossibles.
tous vos conseil sont les bienvenue.
Les mecanos sont en train de modifier le collecteur d'echappement, j'ai prevue de grouper les 4 echappements en un des la sortie bloc moteur et d'y faire passer le reacteur au milieu (il devrai donc etre au chaud et tres pres du carbu)...Pour l'alimentation en melange air/eau du reacteur, j'avais pense a un carburateur de moto 125 cc alimente en eau par gravite depuis un reservoir et relier a l'autre carbu par cable (donc en appuyant sur la pedale j'agirais sur les deux carbus simultanement) pour faire simple. ...d'apres vous comment devrais-je regler la richesse du melange du petit carbu, riche en eau ou peu ???
photo jointe du moteur si besoin...
https://www.econologie.info/share/partag ... 3xS1uJ.jpg
0 x
Where there is a will there is way.
Ou il y a une volonte il y a un chemin.
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 12/02/10, 20:39

Bonjour
Les mecanos sont en train de modifier le collecteur d'echappement, j'ai prevue de grouper les 4 echappements en un des la sortie bloc moteur et d'y faire passer le reacteur au milieu (il devrai donc etre au chaud et tres pres du carbu)...Pour l'alimentation en melange air/eau du reacteur, j'avais pense a un carburateur de moto 125 cc alimente en eau par gravite depuis un reservoir et relier a l'autre carbu par cable (donc en appuyant sur la pedale j'agirais sur les deux carbus simultanement) pour faire simple. ...d'apres vous comment devrais-je regler la richesse du melange du petit carbu, riche en eau ou peu ???


La construction du réacteur ne pose pas de difficulté si il est approximativement avec les dimenssions (du moins entrefer tige réacteur)
Ce qui vas poser probléme sur un moteur avec papillon accellerateur c'est quelle endroit tu rentre dans le moteur audessus ou endessous du papillon ?
Au dessus faible depression au basse vitessse endessous forte dépression au ralentie donc le control est completement differrent .
Si tu prend l'option audessus du papillon, oublie ton idée de carburateur..
Un bulleur ou un GV est preferable
Pour la régulation de vapeur ce n'est pas aussi délicat, rend le fonctionel a 100kmh il sera encore passablement fonctionelle a 70kmh et a 120 kmh ..
Avant de travailler sur la richesse fait marcher le sytéme de facon a ce qu'il consomme un peu moins de 0,5 litre d'eau au 100km vue la cylindrée , prevois une petite vane en sortie du bulleur pour diminuer et ajuster le consomation d'eau .
Pour le moteur au propane je n'ai aucune experience de dopage a l'eau sur ces moteurs ..

André
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités