Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsDopage à la vapeur d'eau

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Re: Dopage à la vapeur d'eau

Message non lupar Flytox » 08/05/17, 23:47

izentrop a écrit :Bonjour,
Ce qui est prouvé c'est le gain en puissance grâce au refroidissement par l'eau (logique). D'ailleurs c'est annoncé dans le titre " la combustion refroidie par eau sur une Audi TTS "
A puissance égale, le moteur peut être réduit en poids et en volume, d'ou gain probable de consommation, à condition de n'embarquer qu'une quantité d'eau raisonnable :wink:

C'est dans l'air du temps, les produits manufacturés sont de plus en plus allégés en matière première.


Quand il s'agit de mécanique, tu as toujours une lecture bien sélective... L'article cité conclut par :"
FEV explique que l'injection d'eau peut au choix être optimisée pour favoriser les performances, on obtient alors plus 10 % de puissance, et plus 18 % de couple, ou réglée pour réduire la consommation. On peut alors diminuer la masse de carburant jusqu'à 10 %. Aux constructeurs intéressés de se renseigner auprès de FEV.


A puissance égale, le moteur peut être réduit en poids et en volume, d'ou gain probable de consommation, à condition de n'embarquer qu'une quantité d'eau raisonnable :wink:

Quand il s'agit de F1 ce genre d'optimisation est d'actualité, sur une voiture de série ce n'est qu'un mauvais argument commercial spécial gogo surtout quand on a beaucoup beaucoup plus de puissance que nécessaire pour respecter la règlementation de vitesse du code de la route ( et en plus que personne n'utilise). Le gain de consommation n'est pas "probable" mais réel. La quantité d'eau consommée (poids) reste très raisonnable (au moins sur la BMW) surtout sur ce genre de tank (1693 kg).
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4443
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 329
Contact :

Re: Dopage à la vapeur d'eau

Message non lupar izentrop » 09/05/17, 00:13

FEV explique que l'injection d'eau peut au choix être optimisée pour favoriser les performances, on obtient alors plus 10 % de puissance, et plus 18 % de couple, ou réglée pour réduire la consommation.
On peut alors diminuer la masse de carburant jusqu'à 10 %.
Ce n'est pas dans la même phrase, ça ne veut rien dire et je ne voit pas de preuve la dedans. Rien de plus que l'utilisation de l'enthalpie de vaporisation de l'eau.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7518
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: Dopage à la vapeur d'eau

Message non lupar janic » 09/05/17, 08:03

Ce n'est pas dans la même phrase, ça ne veut rien dire et je ne voit pas de preuve la dedans.
Tu confonds, encore une fois, preuve et explication d'un phénomène. La preuve, dans n'importe quel domaine, se trouve dans la constatation d'un phénomène inhabituel, (que l’on appelle des faits) et qui se vérifie par la multiplication de celui-ci. Pour les explications, les balbutiements de la science ont maintes fois démontré que les théories se succèdent, se contredisent régulièrement, jusqu'à l'explication suivante.
Cela donne des réflexions comme celle-ci attribuée à Richard Dawkins, vulgarisateur de la théorie de l’évolution : « la théorie de l’évolution par sélection naturelle cumulative est la seule théorie que nous connaissons qui soit, en principe, capable d’expliquer l’existence de la complexité organisée. Même si elle était démentie par les faits, elle serait encore la meilleure théorie possible. » C'est cette dernière phrase qui est importante!
Contradiction d’un discours qui d ‘un coté dogmatise et de l’autre prend des précautions de langage. Donc même chose ici, les faits démontrent cette action de l’eau dans la combustion thermique dont diverses explications cherchent à donner sens, et toutes peuvent avoir aussi bien raison que tort.
Mais sur le plan pratique, les utilisateurs, des diverses méthodes d'adjonction d'eau, se fichent, là aussi, des théories et ne recherchent que des résultats concrets dans la baisse de consommation ou de pollution, le reste c'est du blabla sans intérêt pratique.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4443
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 329
Contact :

Re: Dopage à la vapeur d'eau

Message non lupar izentrop » 09/05/17, 08:39

Bonjour,
janic a écrit : les utilisateurs, des diverses méthodes d'adjonction d'eau, se fichent, là aussi, des théories et ne recherchent que des résultats concrets dans la baisse de consommation ou de pollution
Les améliorations sont possible sur un moteur déréglé ou poussif, comme n'importe qu'elle autre méthode d'optimisation, mais pour un moteur moderne au point, je n'ai jamais vu de réduction de consommation mesurée par la méthode scientifique. Les mesures faites par les utilisateurs sur route ne rentrent pas dans ces critères.

Même pour BMW, à ma connaissance on n'a que les annonces du constructeur, pas de mesures effectués sur ban par une équipe scientifique indépendante.

L'enthalpie de la vapeur d'eau amène un refroidissement supplémentaire aux refroidissement par huile, eau et air du véhicule, permettant un gain de puissance, je suis d'accord.
"diminuer la masse de carburant jusqu'à 10 %" ne veut pas dire réduction de consommation. Par rapport à quoi ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7518
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: Dopage à la vapeur d'eau

Message non lupar janic » 09/05/17, 09:38

Les améliorations sont possible sur un moteur déréglé ou poussif, comme n'importe qu'elle autre méthode d'optimisation, mais pour un moteur moderne au point, je n'ai jamais vu de réduction de consommation mesurée par la méthode scientifique. Les mesures faites par les utilisateurs sur route ne rentrent pas dans ces critères
toujours cette obsession du scientifiquement prouvé, ce qui n'est qu'un aspect de la question car qu'est-ce que recouvre ce terme pour celui qui l'utilise.
Pour autant tu as en partie raison quand aux réglages quelques fois incertains de certains véhicules.
Mais la question est ailleurs car, en effet, sur des véhicules bien réglés (mesure de pollution préalable) la différence reste nette en faveur de l'adjonction d'eau, façon Gillier Pantone, et, plus important encore, les résultats d'amélioration sur des véhicules déréglés ou poussifs (selon ta formulation) obtiennent des résultats équivalents, voire meilleurs que sur des véhicules récents sophistiqués et donc bien plus couteux à l'achat, bien plus fragiles à l'usage et énormément plus couteux à l'entretien et aux réparations. En quelque sorte pourquoi faire simple quant on peut faire compliqué?
Ainsi prend l'exemple des normes NEDC concernant la pollution des véhicules thermiques dont les règles ont été "scientifiquement" établies, mais qui n'ont aucune cohérence avec l'utilisation (même en conduite économique) avec la réalité du terrain et c'est cette réalité qui compte pour l'utilisateur, pas des pseudo sciences conçues pour tromper l'utilisateur (comme d 'habitude). Or les moteurs bien réglés ne le sont que sur une plage particulière d'utilisation et en dehors de celle-ci, ils sont de fait mal réglés donc surconsommateurs de carburants. Le système Gillier pantone, bien conçu, compense ces hors de plage optimum, y compris sur des moteurs récents et sophistiqués.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Re: Dopage à la vapeur d'eau

Message non lupar Flytox » 09/05/17, 23:22

izentrop a écrit :
FEV explique que l'injection d'eau peut au choix être optimisée pour favoriser les performances, on obtient alors plus 10 % de puissance, et plus 18 % de couple, ou réglée pour réduire la consommation.
On peut alors diminuer la masse de carburant jusqu'à 10 %.
Ce n'est pas dans la même phrase, ça ne veut rien dire et je ne voit pas de preuve la dedans. Rien de plus que l'utilisation de l'enthalpie de vaporisation de l'eau.


C'est vrai que cette expression n'est pas très parlante / bien choisie (traduction fouareuse ?). Mais ce n'est pas non plus la preuve qu'il n'y aurait pas de diminution de consommation du moteur. Utiliser l'enthalpie de vaporisation de l'eau bien sûr et entre autres, mais au moment ou cela se produit dans le cycle ce n'est pas du tout anodin. Cela permet d' "optimiser l'avance" sans cliqueter et c'est un mieux pour le rendement. (Tu as l'explication dans le papier de BMW).
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité