Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsDopage à l'eau sur Renault Trafic 2.5l sofim

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13828
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 542

Message non lupar Flytox » 02/11/11, 19:41

L'AVEC, c'est une récup de ventilo ou c'est toi qui la fabriqué de toute pièce ? :P
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 03/11/11, 10:42

L'AVEC, c'est une récup de ventilo ou c'est toi qui la fabriqué de toute pièce ? Razz

c'est moi qui l'ai fait, pas très compliqué, tu mesure la circonférence de l'entrée de la pipe d'admission, et t'essaie de trouver un tube en inox ou alu (amagnétique) de la meme taille, si tu trouve pas ( comme moi) tu prend un bout de tole (alu ou inox) et tu découpe comme ça:
Image
a= longueur divisé par 8
b= proportionelle à "a" selon le nombre d'or, moi j'ai fait un peu au pif parce que je sais pas comment calculer la proportion :cry:
mais s'est mieux si t'a les proportion.
d'ailleur si t'a la formule, je suis prenneur.
c=ça sa dépend de la place que tu as, mais pas nécessairement trés grand (2cm sufisent).

voila, par contre, y faut faire attention au sens de rotation des pales, il faut que le "cyclone" tourne dans le bon sens (par rapport a la pipe). Dailleur, sa marche pas sur toute les bagnoles, mais sa depend de la pipe . Sur la 405 diesel de mes parent, y un genre de boite en plastoc juste avant les départs d’admision et sa marche pas.Faudrait essayer avec 4 petit vortex juste avant le depart d'admission.
y a aussi, qu’il faut faire attention a ne pas réduire l’entrée d’air, il faut pour sa faire un raccord avec une «durite» plus grande, ou est logé le vortex, entre l’entrée de l’admission et l’ancienne «durite» d’arivée d’air.

C.N.C. ??????


Cuve à Niveau Constant.

Tu suis la température de la vapeur en sortie du réacteur ? Sinon c'est difficile de voir si on est noyé.


heu non, mais il faut quoi comme température pour que sa marche?
normalement, les 100°c sont attein puisque j'ai de la vapeur, non?
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13828
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 542

Message non lupar Flytox » 03/11/11, 19:10

pablo a écrit :heu non, mais il faut quoi comme température pour que sa marche?
normalement, les 100°c sont attein puisque j'ai de la vapeur, non?


Ben non, ça marche pas exactement comme cela, tu as un mélange d'air, de vapeur et de gouttelettes d'eau, et souvent ceux qui mesurent trouvent des températures autour de 95° !!! Souvent cela "s'autorégule" autour de 95° ou alors cela se barre dans tous les sens périodiquement ou pas en suivant plus ou moins la conduite.

Entre la vapeur sèche , la vapeur humide, le mélange air eau vapeur et la pression qui varie dans le circuit.....C'est difficile de savoir exactement ce qu'on mesure :mrgreen: Certain ont eut des résultats à "basse" température (75°? et moins) d'autres des résultats nettement au dessus de 100°. Quand on fait un minimum de km dans une configuration on finit par reconnaitre les variations de la machine. Si on change de configuration , on voit rapidement si cela est significatif pour le fonctionnement ou pas.

Exemple des modifs stabilisent les variations de température d'autres augmentent les acoups ou l'amplitude des variations haut bas. Ce qu'il faut , c'est trouver une relation entre ce qu'on voit avec cette température et les consommations / rendement du moteur.

Quand la température descend très vite au dessous de 80° c'est parti pour la noyade et cela met peut mettre 5 ou 10 km avant de repartir à la température de "croisière".( trop d'eau , trop froid, pas assez de charge, pas le bon ratio d'air ?)
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 05/11/11, 15:18

bon,sa merde!
C’est effectivement ma cuve à niveau constant qui déconne, et bon dieu d’bon dieu, ché po pourquoi! J’l’ai démontée, du circuit, bouché la prise d’air, et testé pour voir le niveau: sa s’arête pas de couler! Même quand la sortie est largement au dessus de la cuve! à jeter quoi.
C’est du bricodépot, à proscrire!!
donc bon voilà quoi, vous avez quoi comme cuve a niveau constant?
Flytox, par exemple, t’a quoi toi?

Au fait, vous avez vu le montage fait par «lapierreangulaire» sur une 306 de la mairie de Cahors?
j’y repense, parce que eux, il préconisent une cuve «giacominiR88/1» exclusivement
et leur GVI mesure 25cm, et non 12.6cm, (selon la formule L=240/C où L en mm, et C est la cylindrée pour un moteur diesel. /1,25 pour essence)
qu’en pensez vous?
Néanmoins, leur montage est assez interressant.
Image
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13828
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 542

Message non lupar Flytox » 05/11/11, 16:07

pablo a écrit :bon,sa merde!
C’est effectivement ma cuve à niveau constant qui déconne, et bon dieu d’bon dieu, ché po pourquoi! J’l’ai démontée, du circuit, bouché la prise d’air, et testé pour voir le niveau: sa s’arête pas de couler! Même quand la sortie est largement au dessus de la cuve! à jeter quoi.
C’est du bricodépot, à proscrire!!
donc bon voilà quoi, vous avez quoi comme cuve a niveau constant?
Flytox, par exemple, t’a quoi toi?


Dans ma configuration, le réservoir d'eau est plus bas que le bulleur donc je peux faire un système, où le niveau d'eau est maintenu par une pompe d'essuie glace qui remplis tout doucement le bulleur et, il y a un trop plein qui renvoie les excédents par gravité dans le réservoir. ( pas assez de recul pour dire si c'est un bon système :mrgreen: )

https://www.econologie.com/forums/dopage-a-l ... 0-930.html

Le système précédent utilisait également la pompe d'essuie glace et contrôlait le débit avec un robinet pointeau et un débitmètre à flotteur. La quantité connue d'eau arrivait dans le bas du réacteur ( partie qui faisait un peu la fonction de GVI)

Le temps de la mise au point du reste, il y a un système très simple, économique qui marche très bien, c'est le goute à goutte médical avec son petit robinet. :P

Au fait, vous avez vu le montage fait par «lapierreangulaire» sur une 306 de la mairie de Cahors?
j’y repense, parce que eux, il préconisent une cuve «giacominiR88/1» exclusivement
et leur GVI mesure 25cm, et non 12.6cm, (selon la formule L=240/C où L en mm, et C est la cylindrée pour un moteur diesel. /1,25 pour essence)
qu’en pensez vous?
Néanmoins, leur montage est assez interressant.


Ils font des choses très intéressantes, ils ont peut être trouvé le niveau constant qui va bien....?? Pour ma part , j'en ai fait 3 ( un en plastique/ araldite/ scéloron, un avec un vieux carbu et un avec un purgeur de chauffage central ). Aucun n'a fonctionné
correctement :frown: :mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 11/11/11, 10:51

salut,
il y a un probleme, au niveau de la chauffe du systeme.(pas sur mon montage, pour l'instant hs)
effectivement, le systeme a l'air de fonctioner mieux lors de long trajet, ou quand le moteur est en pleine charge, c'est a dire quand tout est bien chaud.
le probleme est que la majoritée des parcours effectuée en bagnole font souvent moins de 10 km, il faudrait donc reussir a ce que le systeme fonctione dés les premiers kms.
Y aurait il quelqu'un qui aurait trouver un montage adéquat?
en isolant le pot sa parrait pas suffisant, est ce que quelqu'un aurait essayé de faire recirculer les gaz autour du réacteur ?

J'ai lu le post de Flytox, c'est assez interressant, surtout au niveau de la hausse du ralenti, mais au bout de combien de kms? 80? là s'est déja moins interressant, mais bon, c'est pas fini il va bien reussir a ameliorer tout sa!

pablo,
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13828
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 542

Message non lupar Flytox » 11/11/11, 11:36

pablo a écrit :le probleme est que la majoritée des parcours effectuée en bagnole font souvent moins de 10 km, il faudrait donc reussir a ce que le systeme fonctione dés les premiers kms.


La montée en température des moteurs thermiques "lente" est une limitation effectivement. Il faut au moins 5 km dont 3 à environ 90km/h pour que la mienne aie l'indicateur de température en position normale. :cry: Pour que le système Gillier Pantone fonctionne bien jusqu'à présent c'était plutôt dans les 15 km....et souvent entre les 2, c'était préférable de faire un arrêt genre 5 minutes pour que ça marche tip top. André à le même genre de constatation. ( Pas d'explication ! :frown: :mrgreen: )

pablo a écrit :Y aurait il quelqu'un qui aurait trouver un montage adéquat?
en isolant le pot sa parrait pas suffisant, est ce que quelqu'un aurait essayé de faire recirculer les gaz autour du réacteur ?


Le pot chauffe beaucoup plus vite que le moteur du moins dans sa partie avant. Les tuyaux ne sont pas très épais et l'inertie thermique est beaucoup plus faible.

pablo a écrit :J'ai lu le post de Flytox, c'est assez interressant, surtout au niveau de la hausse du ralenti, mais au bout de combien de kms? 80? là s'est déja moins interressant, mais bon, c'est pas fini il va bien reussir a ameliorer tout sa!


Pas encore mesuré, mais à mon avis cela doit faire aussi dans les 5 km pour arriver à 80°. Le débit d'eau de la pompe à eau est vraiment important et le contenu du bulleur en LDR (moins d'un litre) doit être renouvelé plusieurs fois à la minute à 90Km/h.

pablo a écrit :mais bon, c'est pas fini il va bien reussir a ameliorer tout sa!


Il y travaille :mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 11/11/11, 12:56

La montée en température des moteurs thermiques "lente" est une limitation effectivement. Il faut au moins 5 km dont 3 à environ 90km/h pour que la mienne aie l'indicateur de température en position normale. Crying or Very Sad

yep! t'utilise quoi comme "indicateur de temperature"?j'aimerais aussis pouvoir suivre en "temps réel" le fonctionnement de mon montage.

pablo a écrit:
Y aurait il quelqu'un qui aurait trouver un montage adéquat?
en isolant le pot sa parrait pas suffisant, est ce que quelqu'un aurait essayé de faire recirculer les gaz autour du réacteur ?


Le pot chauffe beaucoup plus vite que le moteur du moins dans sa partie avant. Les tuyaux ne sont pas très épais et l'inertie thermique est beaucoup plus faible.


sa veut dire que si on arrive a bien isoler cette partie du pot (en plus c'est là qu'est placé le reacteur) , on peut peut-être gagner quelques kms, non? est-ce que sa a été fait?

Est-ce qu'il ne vaudrait mieux pas aussi faire des réacteur plus petit en diamètre (8 ou 10 mm) quitte a en mettre plusieurs en parallèle?
plus c'est petit et plus vite sa chauffe,

quelles sont les dimension de ton réacteur a toi Flytox?


pablo a écrit:
mais bon, c'est pas fini il va bien reussir a ameliorer tout sa!


Il y travaille Mr. Green


Bon courage!! :mrgreen:
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13828
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 542

Message non lupar Flytox » 11/11/11, 19:46

pablo a écrit :
La montée en température des moteurs thermiques "lente" est une limitation effectivement. Il faut au moins 5 km dont 3 à environ 90km/h pour que la mienne aie l'indicateur de température en position normale. Crying or Very Sad

yep! t'utilise quoi comme "indicateur de temperature"?j'aimerais aussis pouvoir suivre en "temps réel" le fonctionnement de mon montage.


J'ai fais la mesure tout à l'heure, avec une température ambiante de 23°, au bout de mes 5 km le bulleur était à 73°. En moins d'un kilomètre de plus il doit être à 80°. Fait avec le thermomètre infrarouge Velleman DVM8810 acheté sur Econologie (très bon appareil et.....même pas d'actions à Econo en plus :mrgreen:)
Il y a aussi l'indicateur du tableau de bord....il dit pas combien mais dit que c'est assez chaud.


Y aurait il quelqu'un qui aurait trouver un montage adéquat?
en isolant le pot sa parrait pas suffisant, est ce que quelqu'un aurait essayé de faire recirculer les gaz autour du réacteur ?


Le pot chauffe beaucoup plus vite que le moteur du moins dans sa partie avant. Les tuyaux ne sont pas très épais et l'inertie thermique est beaucoup plus faible.


sa veut dire que si on arrive a bien isoler cette partie du pot (en plus c'est là qu'est placé le reacteur) , on peut peut-être gagner quelques kms, non? est-ce que sa a été fait?


AMHA, le problème du Gillier Pantone qui ne fonctionne pas de suite n'est pas dut uniquement à l'échappement qui serai trop froid. Les divers tuyaux, collecteur d'admission et autre Bulleurs ne sont pas non plus en température et doivent condenser une bonne partie de la vapeur qu'on essaye d'acheminer dans la culasse. Sur ma Doloréan je chauffe l'air d'admission. En plein Hivers quand il gèle, je chauffe environ 30'' à 1 minute à l'arrêt, puis fait environ 1.5 km tranquillou jusqu'au Stop. La température d'air d'admission arrive à 39° et le moteur aime... bien tout doux....:mrgreen: Sûr que le moteur est plus vite opérationnel!


Est-ce qu'il ne vaudrait mieux pas aussi faire des réacteur plus petit en diamètre (8 ou 10 mm) quitte a en mettre plusieurs en parallèle?
plus c'est petit et plus vite sa chauffe,


Chui pas sûr que cela marcherait mieux , mais par contre c'est nettement plus violent à réaliser :mrgreen:

quelles sont les dimension de ton réacteur a toi Flytox?


De mémoire , j'ai pas le papier sous la main. Enveloppe extérieure du réacteur en cuivre diamètre 16/18 mm. Tige en inox diamètre 14 mm ( barre) longueur 120 mm. André t'expliquerai que ces dimensions ne sont pas critiques. Ce que tu as sous la main, si c'est pas trop éloigné, conviendra. :P

Pour l'enveloppe en cuivre, chui pas sûr que ce soit une bonne idée sur le long terme. Pour le temps de réaction (montée en température de la vapeur) quand on accélère, c'est le top, nettement plus rapide que l'inox. Au dessus de 500° environ, le cuivre s'oxyde et se recouvre d'une pellicule noire fragile. A force de produire cette couche d'oxyde (quand on accélère un peu fort), elle doit bien finir par se barrer avec l'érosion des gaz d'échappement, on doit finir par amincir ce tuyau jusqu'à le percer (supposition). Pas relevé le kilométrage de ce réacteur (au moins 2000 Km ?) sans problèmes.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 11/11/11, 21:33

AMHA, le problème du Gillier Pantone qui ne fonctionne pas de suite n'est pas dut uniquement à l'échappement qui serai trop froid. Les divers tuyaux, collecteur d'admission et autre Bulleurs ne sont pas non plus en température et doivent condenser une bonne partie de la vapeur qu'on essaye d'acheminer dans la culasse.


Dans mon cas y a pas de bulleur (gvi) et donc avec une bonne isolation du système, voire un "réchauffeur" du collecteur d'admission ou une bonne isolation de celui ci, on devrait pouvoir réduire les dégâts...

Pour l'enveloppe en cuivre, chui pas sûr que ce soit une bonne idée sur le long terme. Pour le temps de réaction (montée en température de la vapeur) quand on accélère, c'est le top, nettement plus rapide que l'inox. Au dessus de 500° environ, le cuivre s'oxyde et se recouvre d'une pellicule noire fragile. A force de produire cette couche d'oxyde (quand on accélère un peu fort), elle doit bien finir par se barrer avec l'érosion des gaz d'échappement, on doit finir par amincir ce tuyau jusqu'à le percer (supposition). Pas relevé le kilométrage de ce réacteur (au moins 2000 Km ?) sans problèmes.


c'est vrai que le cuivre est meilleur calloporteur que l'inox, (faudrait faire avec du tube inox assez fin, - d'1mm? pour avoir le meme raport).
sûr que sa vas ce percer, mais au bout de combien de km? il suffit de penser a le changer quand tu fait ta vidange :mrgreen:
et tu crois pas que la pelliculle se fait aussis a l'interieur du tube?? tu risque de l'aspirer dans ton moteur! :shock:

et au fait t'aurais pas idée d'un bon isolant qui résiste bien à la chaleur et qui n'est pas trop épais? :cheesy: et pas trop cher...

Allez bonne nuit,
pablo,
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités