Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsDopage à l'eau sur Renault Trafic 2.5l sofim

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 09/07/11, 12:42

et une photo :
Image
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.

Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 09/07/11, 17:23

Bonjour

Il manque le conduit de sortie du réacteur ainsi que son entrée dans la tubulure admiission et aussi a savoir la dépression que tu as
J'ai operé longtemps avec un petit carburateur genre de model réduit fabrication maison tout en laiton le venturie du petit carburateur etait de 4 mm un des inconveneants de ce syteme, cela necessite une bonne dépression pour qu'il pulverise bien de l'eau et aussi le la sortie du carburateur doit déboucher dans un conduit assez gros dans un endroit chauffer par l'échappement , pour éviter que les grosses gouttes se collent au parois et arrivent dans le réacteur
Une tige mouillé et cela fonctionne plus

Si je regarde ton syteme l'entrée d'air auxiliaire est inutile voir même nuisible, a moins que tu as un énorme dépression au niveau du carburateur ou qu el abusedu carburateur soit trés petite comme celle d'un model reduit moteur COX .

Ce qui rend complexe l'usage du carburateur ou pulverisation cela fait des gouttes de differrentes grosseur seule les gouttes genre émulsion celle qui vole en l'air sont utilisable ,donc un certain volume assez consitant apres le carburateur et un endroit chaud avec un point bas pour recuprér les grosses gouttes, sur la pipe échapement, pour les vaporiser .

le bon fonctionement du systeme dépend principalement de la préparation des gouttelettes que tu entre dans le réacteur .
Outre l'encombrement c'est le bulleur qui est le plus simple a mettre en operation

(je n'ai pas compris pourquoi un bulleur faisait de la restriction ou uneperte de puissance sur ton moteur ? )
Il ne fait pas faire trop de restriction sur l'admission originale, du moteur juste un venturie avec un col assez gros le but est d'avoir une dépression avec le minimu de restriction
André
0 x
Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 09/07/11, 20:29

_
Il manque le conduit de sortie du réacteur ainsi que son entrée dans la tubulure admiission et aussi a savoir la dépression que tu as


Et merde, je savais que j'avais oublié quelque chose!
le conduit en question est en cuivre 16 mm, mais comment mesurer la depression?

Si je regarde ton syteme l'entrée d'air auxiliaire est inutile voir même nuisible, a moins que tu as un énorme dépression au niveau du carburateur ou qu el abusedu carburateur soit trés petite comme celle d'un model reduit moteur COX .


L'entrée auxiliaire a été mise suite a des remontée d'eau, pour reduire un peu la depression dans le carbu (la vanne est quand meme quasiment fermée)
(je n'ai pas compris pourquoi un bulleur faisait de la restriction ou uneperte de puissance sur ton moteur ? )

je n'ai pas compris non plus,
Il ne fait pas faire trop de restriction sur l'admission originale, du moteur juste un venturie avec un col assez gros le but est d'avoir une dépression avec le minimu de restriction

pour le venturie, quel sont les angle a prendre, et comment le fabriquer, si ce n'est avec un tour (pas en ma possession) ?

Qu'en est-il de la magnetisation de la tige?
j'ai entendu dire qu'il falait que la tige soit prealablement aimantée,
impossible avec de l'inox.
Ou alors est-ce le passage de l'eau en vortex autour de la tige qui crée le champ magnetique?
ceci dit, lors du demontage du bulleur, j'ai regarder la tige, :
il y avait des dépot de rouille (bulleur en fer, (extincteur)) linéaires sur la dite tige. etrange, si on se fie aux hypotese du vortex crée dans le réacteur.

Je serait curieux aussi de voir un comparatif (photos) entre piston/chemise, soupapes etc d'un moteur sans dopage a l'eau et d'un dopé depuis longtemps.
Concevant qu'il est difficile de trouver deux moteur de la meme année ayant a peu prés le meme kilometrage, dont l'un aurait été dopé a l'eau depuis au moins 50 000 kms, je me contenterais des photos de ce moteur dopé depuis longtemps.(andré experimente depuis longtemps si j'ai bien compris)
Mon sceptisme vient du fait que sa m'enbeterais beaucoups de casser mon moteur et de devoir par la suite, démentir le systeme a priori génial de Mr Pantone.
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13825
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 540

Message non lupar Flytox » 10/07/11, 17:44

pablo a écrit :
Il ne fait pas faire trop de restriction sur l'admission originale, du moteur juste un venturie avec un col assez gros le but est d'avoir une dépression avec le minimu de restriction

pour le venturie, quel sont les angle a prendre, et comment le fabriquer, si ce n'est avec un tour (pas en ma possession) ?


L'angle optimal est nettement plus grand que 7° ( dépression beaucoup trop faible). Mes prochain essai seront plutôt dans la zone 10 à 20° ( demi angle). Dans les retours d'expérience que j'ai put lire içi , pas grand monde a relevé / donné l'angle exact qu'il utilise. :cry: :mrgreen:

Qu'en est-il de la magnetisation de la tige?
j'ai entendu dire qu'il falait que la tige soit prealablement aimantée,
impossible avec de l'inox.


Ca marche aussi bien si ce n'est mieux ( pas de corrosion) avec une tige amagnétique ( inox), donc même s'il y a de possibles phénomènes magnétiques ( à élucider) pendant le fonctionnement, ce paramètre ( tige magnétique, orientée selon ....et autres boniments) n'a aucune importance.


ceci dit, lors du demontage du bulleur, j'ai regarder la tige, :
il y avait des dépot de rouille (bulleur en fer, (extincteur)) linéaires sur la dite tige. etrange, si on se fie aux hypotese du vortex crée dans le réacteur.


Sur une tige j'ai constaté un dépôt avec une évidente trace de rotation d'environ 90° sur sa longueur. Un phénomène aérodynamique très classique peut tout aussi bien voire mieux l'expliquer. La tige n'était pas parfaitement centrée dans le tube et le jeu mal répartit et pas pareil de chaque coté du tube....La vapeur passe plus facilement là ou est le jeu maximum.

Je serait curieux aussi de voir un comparatif (photos) entre piston/chemise, soupapes etc d'un moteur sans dopage a l'eau et d'un dopé depuis longtemps.
Concevant qu'il est difficile de trouver deux moteur de la meme année ayant a peu prés le meme kilometrage, dont l'un aurait été dopé a l'eau depuis au moins 50 000 kms, je me contenterais des photos de ce moteur dopé depuis longtemps.(andré experimente depuis longtemps si j'ai bien compris)
Mon sceptisme vient du fait que sa m'enbeterais beaucoups de casser mon moteur et de devoir par la suite, démentir le systeme a priori génial de Mr Pantone.


Pas encore démonté la bourrique ( déculasser) mais par contre après quelques millier de kilomètres j'ai enlevé le collecteur d'admission. Les queues de soupapes d'admission étaient bien crado comme d'hab sur un diesel....sauf sur une soupape(cylindre n° 2 ou 3 ?) ou la tige était nickel , comme neuve. Elle ne s'est pas nettoyée toute seule ( aucune consommation d'huile entre 2 vidanges et 350000 Km). Pas contre cela m'a permis de m'apercevoir que le système d'amenée de vapeur n'alimentait pas pareil chaque cylindre. :frown: :mrgreen:

Bref la vapeur nettoie le moteur, ce que j'ai put constater aussi quand j'ai acquis le véhicule. Il consommait de l'huile du maxi au mini entre 2 vidanges au repère sur la jauge d'huile. Après le montage Gillier Pantone et quelques milliers de kilomètres, la consommation d'huile à diminué et le niveau d'huile reste nettement au dessus du mini au moment de la vidange. Re Bref, je pense que le nettoyage du haut moteur ( segmentation) est bénéfique pour la longévité du moteur.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13825
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 540

Message non lupar Flytox » 04/08/11, 22:48

Extrait de:

https://www.econologie.com/forums/post209460.html#209460


pablo a écrit :salut,
toujour en l'attente d'un soudeur( sa va venir) , j'ai pas pu continuer l'experimentation avec le gvi, et avec le systeme du tube enroulé autour du pot, sa marche pas vraiment.
n'ayant pas pus fabbriquer de venturi , j'ai mis en place un systeme de clapet entre le filtre a air et l'arrivée du reacteur, pourrait-il le remplacer eficacement?

Jaimerais aussis avoir des detail sur les "bug sévere" qu'ont eu les experimentateur du GVI ainsi que des nouvelles a propos des autre experimentateur ( ceux ou sa marche Very Happy )


Tu peux nous expliquer qu'est ce que c'est ton "système de clapet" ??? :?:

Pour les bugs sévères:
L'essai avec un "GVI" constitué de 4 petits tubes cuivre brasés sur l'extérieur de l'échappement ne marche pas. Pas de" bonne" vapeur , fonctionnement inconstant , les brasures criquent, la réponse n'est pas vraiment instantannée...à oublier. Voir première partie du post

https://www.econologie.com/forums/dopage-a-l ... t3270.html

AMHA le GVI doit être posé incliné ou posé verticalement mais pas horizontalement. En effet les différent: accélérations, freinages , tournants déplacent l'eau brusquement sur des surfaces de différentes températures provoquant un fonctionnement instable. :mrgreen:

Le niveau d'eau doit être plus soigné que dans un bulleur. Attention le niveau constant fait à base de purgeurs de chauffage central a un fonctionnement capricieux voire impossible à faire fonctionner avec les vibrations du pot ou accoustiques et autres contrepressions qui changent de sens à tout bout de champs.
:mrgreen:

Le raccordement arrivée eau , sortie vapeur doit être également soigné ( c'est chaud, ça vibre, il y a des chocs thermiques, l'ensemble du pot bouge quand le bloc moteur bouge avec les variations de couple, quand on change de vitesse , accélère etc...) Il doit y avoir obligatoirement une partie de l'accouplement qui est souple sur l'entrée eau.

Par exemple une entrée d'eau de 4/6 mm cuivre qui dépasse de 10 cm pour accueillir un tuyau caoutchouc fonctionne. Les 10 cm de longueur , c'est pour que la température diminue suffisamment au bout pour ne pas cramer le caoutchouc quand il n'y a plus d'eau. Le bout de 10 cm ne doit pas rester droit, n'importe quel cintrage l'empêchera de trop vibrer ( rentrer en résonance) et se casser à la base contre le pot.

Attention le GVI est souvent au point le plus bas, pratiquement sous la voiture, pour l'Hivers il faut couper l'eau d'alimentation quelques kilomètres avant l'arrêt, cela permet de le vider en entier, si on a peur qu'il gèle et se fende.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 05/08/11, 15:14

ok, gg toute ces infos merci,
mon systeme de clapet est en fait une bouche d'aeration de tableau de bord de GS bidouille avec un ressor.
bon chui presse desole, a plus, et encore merci!
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 01/11/11, 19:01

Salut a tous,
bon voilà maintenant quelque temps que j'ai monté le fameux GVI .D'ailleurs , y a un problème sur le plan :il est écrit
« Formule empirique pour calculer ces dimensions en fonction de la cylindrée d'un moteur diesel avec des tubes intérieur de 16/18 mm et extérieur de 20/22mm. »


Et sur le dessin on voit les cotes 20/22 et 24/26Image





Perso, j'ai pris ce que j'avais sous la main, des tube intérieur de 16/18 mm et extérieur de 20/22mm.

Au début, j'avais mis un tuyau de régulation de la pression de la cuve comme le conseille Michel, mais aux essais, il s'est avéré que la dépression lors des accélérations était trop importante et aspirait le flotteur, fermant l'arrivée d'eau. J'ai donc coupé le tuyau et bouché la prise d'air que ça faisait a l'aspiration , mais pas celle de la cuve.
Avant: Image

Après:Image

Ce qui fait que maintenant sa marche quelque soit le régime moteur.
Et j'ai une conso un peu surprenante: 4 litre d'eau au 100 km
Donc sa vaporise à mort, mais le problème s'est que sa ne se ressent pas vraiment à la conduite, et a la consommation non plus.

Autant j'avais été surpris par l'efficacité du vortex (j'ai gagné 100 borne sur un plein!!), autan là je suis déçu.

Mais j'abandonne pas, y doit y avoir une couille à mon montage, où sont les 30% d'économie?
Est ce que la qualité de l'eau est importante a ce point? Celle de ma source est calcaire, bien calcaire même. Le prochain plein sera a l'eau de pluie.

Devrais-je essayer avec une tige plus courte? Actuellement 25 cm.

L'entrée dans l'admission est elle suffisante (pas de venturi, et tube coupé d'équerre)?
D'ailleurs, comment je pourrait mesurer la dépression dans le système (assez facilement j'entends).
Merci de votre aide

Au fait, j'ai tout soudé avec le chalumeau « révolutionnaire », et sa a marché! inkrédibl!
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13825
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 540

Message non lupar Flytox » 01/11/11, 20:30

pablo a écrit :Perso, j'ai pris ce que j'avais sous la main, des tube intérieur de 16/18 mm et extérieur de 20/22mm.


C'est bon, d'une machine à l'autre...il y aura toujours quelques variations.

Au début, j'avais mis un tuyau de régulation de la pression de la cuve comme le conseille Michel, mais aux essais, il s'est avéré que la dépression lors des accélérations était trop importante et aspirait le flotteur, fermant l'arrivée d'eau. J'ai donc coupé le tuyau et bouché la prise d'air que ça faisait a l'aspiration , mais pas celle de la cuve....

...Ce qui fait que maintenant sa marche quelque soit le régime moteur.
Et j'ai une conso un peu surprenante: 4 litre d'eau au 100 km
Donc sa vaporise à mort, mais le problème s'est que sa ne se ressent pas vraiment à la conduite, et a la consommation non plus.!


AMHA ton niveau constant ne marche pas et fait n'importe quoi. Et ta consommation de 4 litres .....se fait par la mise à l'air du niveau constant qui dégueule tout ce qu'il sait à partir d'un certain régime. Ce genre de saleté se bloque pointeau ouvert. Si ton moteur bouffait 4 litres d'eau aux 100 km , tu le sentirais :mrgreen: .

Autant j'avais été surpris par l'efficacité du vortex (j'ai gagné 100 borne sur un plein!!),...

Excellent. Tu peux mettre la photo et indiquer l'emplacement ?

Mais j'abandonne pas, y doit y avoir une couille à mon montage, où sont les 30% d'économie?
Est ce que la qualité de l'eau est importante a ce point? Celle de ma source est calcaire, bien calcaire même. Le prochain plein sera a l'eau de pluie.


Tu devrais changer ce système de niveau constant, c'est une impasse. Après les résultats pourront arriver . :P

Devrais-je essayer avec une tige plus courte? Actuellement 25 cm
.

Chui d'accord avec André, quand on modifie la longueur de la tige....c'est difficile de voir la différence. Ce ne doit pas être un paramètre très significatif. :mrgreen:


L'entrée dans l'admission est elle suffisante (pas de venturi, et tube coupé d'équerre)?
D'ailleurs, comment je pourrait mesurer la dépression dans le système (assez facilement j'entends).
Merci de votre aide


Comme manomètre, on peut mettre un tuyau souple transparent de 4/6 mm en forme de "U". On remplis le fond du "U" avec de l'eau. Le brancher d'un coté entre la sortie réacteur et l"admission et l'autre à l'air libre. Avec la dépression l'eau monte coté admission, et il suffit le mesurer le changement de hauteur d'eau. La précision est suffisante.....mais faut faire gaffe ...à pas avaler l'eau d'un coup sur un coup d'accélérateur. Le mieux c'est de mettre une chambre étanche (plus grande que le volume du tuyau) pour récupérer l'eau en cas de problèmes juste avant le branchement à l'admission. Pour la taille du "U" prévoir au moins 1,5 m de haut.
Dernière édition par Flytox le 02/11/11, 19:23, édité 1 fois.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 02/11/11, 19:09

oué
ton niveau constant ne marche pas et fait n'importe quoi. Et ta consommation de 4 litres .....se fait par la mise à l'air du niveau constant qui dégueule tout ce qu'il sait à partir d'un certain régime. Ce genre de saleté se bloque pointeau ouvert. Si ton bouffait 4 litres d'eau aux 100 km , tu le sentirais Mr. Green .

J'y avais pensé,mais sa veut dire que mon gv est plein d'eau dans ce cas là, et sa devrait fonctionner quand meme un peu non?
q'est ce qui vaut mieux comme C.N.C ?

Citation:
Autant j'avais été surpris par l'efficacité du vortex (j'ai gagné 100 borne sur un plein!!),...

Excellent. Tu peux mettre la photo et indiquer l'emplacement ?

euh ouai, voilà:
Image
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13825
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 540

Message non lupar Flytox » 02/11/11, 19:36

pablo a écrit :J'y avais pensé,mais sa veut dire que mon gv est plein d'eau dans ce cas là, et sa devrait fonctionner quand meme un peu non?
q'est ce qui vaut mieux comme C.N.C ?


Si ton GV ne produit pas la vapeur "qui va bien" parce que noyé sous les eaux , ton réacteur ne vas pas bien fonctionner non plus. :cry:

C.N.C. ??????

Tu suis la température de la vapeur en sortie du réacteur ? Sinon c'est difficile de voir si on est noyé.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités