Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Vers une réintroduction des farines animales en Europe?!

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 755
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 4

Message non lupar highfly-addict » 28/11/12, 15:13

Je reformule alors ma question :
Déjà pas foutus d'interdire au niveau mondial la pêche baleinière, alors que les enjeux économiques sont faibles, je me demande comment une interdiction de pêche des poissons internationale est simplement possible ...
Mais admettons, on fait comment pendant ces "quelques" années pour contenir la demande, empêcher la pêche illégale (mais ô combien rémunératrice, puisque on est sur un marché noir), indemniser ceux qui vivaient de la pêche légale et du commerce de ses produits, etc ....?

Bref, tout ça pour arriver au constat que nourrir des poissons d'élevage avec des farines animales (produites de toute façon), c'est peut être hélas "la moins pire" de toutes les options.
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8198
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Message non lupar janic » 28/11/12, 17:45

Bref, tout ça pour arriver au constat que nourrir des poissons d'élevage avec des farines animales (produites de toute façon), c'est peut être hélas "la moins pire" de toutes les options.
ceci ne serait valable que pour des fermes d'élevage aux dimensions réduites et pose encore le problème de ces produits réservés aux nantis. Ce n'est pas difficle de faire un ratio population mondiale/consommation personnelle/ poids annuel de pêche rapporté aux fermes possibles: une goutte d'eau dans le mer...si je puis dire. Sinon, je l'ai évoqué ailleurs, la population mondiale va vers un végétarisme quasi total par obligation plutôt que par choix.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 28/11/12, 18:43

janic a écrit : la population mondiale va vers un végétarisme quasi total par obligation plutôt que par choix.

Trop cool comme opinion pour quelqu'un qui est un zélateur du libre arbitre comme toi :lol:
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6284
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 409

Message non lupar sen-no-sen » 28/11/12, 19:50

Janic a écrit:

Sinon, je l'ai évoqué ailleurs, la population mondiale va vers un végétarisme quasi total par obligation plutôt que par choix.


Compte tenu des orientations scientistes en cours depuis plusieurs décennies,je crois que malheureusement, nous nous orientons vers des solutions beaucoup moins vertueuse que le végétarisme(qui pourrait bien être un végétarisme OGM...).

highflyaddict a écrit:

Bref, tout ça pour arriver au constat que nourrir des poissons d'élevage avec des farines animales (produites de toute façon), c'est peut être hélas "la moins pire" de toutes les options.


Il faut rappeler au passage, que l'élevage de poissons avec de la farine animale n'empêche en rien le pillage de la faune sauvage!
Ma remarque n'est donc pas utopique,elle est simplement la seule solution sérieuse envisageable.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8198
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Message non lupar janic » 28/11/12, 20:25

obamot bonsoir
janic a écrit:
la population mondiale va vers un végétarisme quasi total par obligation plutôt que par choix.

Trop cool comme opinion pour quelqu'un qui est un zélateur du libre arbitre comme toi

le libre arbitre n'a rien à y voir. C'est la situation alimentaire mondiale qui y conduira et chacun devra faire avec...libre arbitre ou pas, sinon c'est comme considérer que la fonte des glaces dépend d'un libre arbitre! A son tout début peut-être, mais maintenant plus.

sen no sen bonsoir
Compte tenu des orientations scientistes en cours depuis plusieurs décennies,je crois que malheureusement, nous nous orientons vers des solutions beaucoup moins vertueuse que le végétarisme(qui pourrait bien être un végétarisme OGM...).

là aussi, rien de vertueux! Les politiques comme l'économie devront faire des choix: désertifier les océans de leurs poissons (sachant que l'humain n'en est pas le seul consommateur et donc ses conséquences sur la faune et la flore aquatique) et désertifier les surfaces agricoles (OGM ou pas) pour nourrir une population animale suivant l'augmentation de la population humaine consommatrice. C'est une simple règle de trois! Si l'on considère que la population mondiale passe à 10 milliards dans quelques années et sachant qu'actuellement environ 60% de terres agricoles sont utilisés pour l'élevage cela donnerait:60:7x10=86%
Comme le forçage animal est de plus en plus interdit, la production à l'hectare n'augmentant pas (voire diminuant), il est inenvisageable qu'il puisse en être ainsi.
Et encore je n'ai pris en compte que la consommation dans la situation actuelle sans tenir compte des pays émergents qui augmentent leur consommation avec l'augmentation de leur niveau social et donc que les fortes consommations sont surtout le fait des pays nantis.
http://www.la-viande.fr/niveaux-de-cons ... -en-france
http://www.planetoscope.com/elevage-via ... monde.html
http://www.encyclo-ecolo.com/Viande
etc...
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6284
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 409

Message non lupar sen-no-sen » 28/11/12, 20:35

janic a écrit :
là aussi, rien de vertueux! Les politiques comme l'économie devront faire des choix: désertifier les océans de leurs poissons (sachant que l'humain n'en est pas le seul consommateur et donc ses conséquences sur la faune et la flore aquatique) et désertifier les surfaces agricoles (OGM ou pas) pour nourrir une population animale suivant l'augmentation de la population humaine consommatrice.


Je ne pense pas que le système économique s'oriente de lui même vers la logique du végétarisme,c'est plutôt le choix de chacun qui peut nous orienter vers cela(on en revient à notre libre arbitre).

La logique du système économique est basé sur un postulat scientiste,non sur le renoncement.
Les OGM, la viande génique etc.. ne sont que la représentation matériel de cette idéologie.
Désormais tout les secteurs de la vie sont touchés... :|
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8198
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Message non lupar janic » 28/11/12, 20:43

Je ne pense pas que le système économique s'oriente de lui même vers la logique du végétarisme,c'est plutôt le choix de chacun qui peut nous orienter vers cela(on en revient à notre libre arbitre).
Désolé, lorsque sur les étals du marché tu ne trouves pas ou plus un produit, il n'est plus question de choix, mais d'obligation et s'il existe encore sa rareté (donc l'économie)en fait le prix et donc son accès aux plus nantis. Le chien qui se mord la queue!
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6284
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 409

Message non lupar sen-no-sen » 28/11/12, 20:53

janic a écrit : Désolé, lorsque sur les étals du marché tu ne trouves pas ou plus un produit, il n'est plus question de choix, mais d'obligation et s'il existe encore sa rareté (donc l'économie)en fait le prix et donc son accès aux plus nantis. Le chien qui se mord la queue!


C'est peut être le but malheureusement, lorsqu'il n'y aura plus grand chose,on proposera des ersatz...ça commence déjà avec l'apparition du Panga, poisson inexistant sur les étals des poissonneries il y a seulement 10ans.
La rareté permettra au contraire l'acceptation du public(enfin j'espère sincèrement que les modes de vie changeront...c'est pas gagné).
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 29/11/12, 06:03

Oui, offre VS demande, rapporté au –«quasi» total– ça commence et fini..où?
janic a écrit :
obamot a écrit :
janic a écrit :la population mondiale va vers un végétarisme quasi total par obligation plutôt que par choix.

Trop cool comme opinion pour quelqu'un qui est un zélateur du libre arbitre comme toi

le libre arbitre n'a rien à y voir. C'est la situation alimentaire mondiale qui y conduira et chacun devra faire avec...libre arbitre ou pas

Si, si j'insiste, on reconnaît bien ici, la même façon manichéenne de voir le monde! Celle qui pousse à prendre position et à écrire les propos que tu tiens (ou tout au moins sous cet angle).

Que tu ais tort, ou le contraire n'est franchement pas le problème ici: juste que sous une telle perspective il faudra trouver d'autres solutions, puisque comme tu le sais très bien, par le biais d'une sorte de totalitarisme alimentaire que tu appelles de tes vœux — et vu sous n'importe quel angle — ça ne prendrait jamais (voir les fils fleuves sur ce sujet).

Cette façon de voir tient relativement de la doctrine religieuse (d'ailleurs ça en fait intégralement partie, bis rep c'est ce qui conduit au dogme: la preuve!). Dès lors que les peuples n'arrivent pas à s'entendre sur ce terrain, t'as beau faire des calculs méticuleux: quiconque serait bien en peine d'y parvenir...

Tu te contredis même, puisque tu dis:
janic a écrit :la population mondiale va vers un végétarisme quasi total par obligation plutôt que par choix.

Et plus loin:
janic a écrit :Les politiques comme l'économie devront faire des choix

Comme le rappelle Sen_No_Sen, faut quand même souligner que selon le paradigme ambiant, c'est pas la consommation de viande qui viendra en tête des précoccupations (ni aujourd'hui ni demain) mais un monde qu'il faudra sortir de la perfusion du pétrole, régit par la loi de l'offre et de la demande: sauf à considérer le kg de viande à € 500.— par le biais d'une clef de répartition en fonction de la consommation de fourrage et du pétrole qu'il a fallu consommer dans cette fillière...? J'y croirai quand je le verrai! Ce qui n'arrivera d'ailleurs pas, puisque les animaux d'élevage ne se nourrissent pas tant de grain, mais principalement des tiges (ou tout au moins de ce que ne mangent pas prioritairement les humains, nous ne sommes donc pas en concurrence avec eux sur ce point.)
On pourrait alors discuter encore pendant bien longtemps, de quelle pénurie souffrira l'humanité en premier (comme la pénurie de pétrole VS le manque d'eau ou que sais-je...) bien avant que de se préoccuper de supprimer les produits carnés quasi-totalement (comme dans ta prédiction!) même si il y a des rapports de cause à effet entre tous ces questionnements, ce ne sera sûrement pas pour autant l'élément décisif de l'action des politiques. Dans ce domaine, ce n'est de toute façon pas eux qui choisissent mais les peuples m'a-t-on dit (lol)

Il est donc à souhaiter que le changement de cap ne se fera pas par obligation! Parce qu'on pourrait attendre encore très longtemps et parce qu'il faut espérer qu'il interviendra bien avant.

janic a écrit :sinon c'est comme considérer que la fonte des glaces dépend d'un libre arbitre! A son tout début peut-être, mais maintenant plus.

Des centaines de mios de gens se prennent bien un cancer ou une maladie cardiovasculaire, ils en connaissent pourtant les causes (comme le tabagisme, l'alcoolsime, la malbouffe, le manque d'exercice) est-ce que, pour autant, ça les arrête!
L'une d'entre-elle est la consommation excessive de sucre blanc raffiné contenu dans les sodas: interdit de boire ça à des ados, pour voir... si par ce biais tu seras suivi... :shock: :mrgreen:

Donc j'entends bien ton opinion, mais ce qui est curieux, c'est ton angle d'attaque perpétuel qui rechigne à considérer les notions de pédagogie de base — pourtant criantes — dans l'arsenal à prendre en compte pour «stimuler les bons choix». D'où les mots malheureux parfois employés.

C'est pourquoi j'ai encore dû me pincer quand j'ai lu ça !! :lol:
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 29/11/12, 06:50

NB: point à rajouter sur la question de l'offre VS demande — s'agissant spécifiquement du pétrole — lorsqu'il viendra inéluctablement à manquer, le problème se réglera d'ailleurs forcément localement...!

Puisque la viande (fillière à relativement faible valeur ajoutée en l'état) et provenant de destinations lointaines deviendrait hors de prix à l'export. Ce ne serait donc pas tant la question liée à la famine mondiale (du moins pas dans la quasi totalité des régions du globle) mais plutôt des contraintes provenant de données purement géographiques qui régiraient impérativement la disponibilité des produits animaux, ou tout au moins fixeraient la «régulation du marché» au plan purement local (ce qui est déjà le cas actuellement).

Donc le supposé côté «végétarisme obligatoire» eu égard à l'impérieuse nécessité de produire de la nourriture en suffisance au plan mondial pour atteindre «l'auto-suffisance alimentaire sous contrainte», relève (hélas!?) purement de l'utopie ne serait-ce que par la nature égoiste des hommes. (même si par humanisme – ou que sais-je – on peut être enclin à pencher vers un tel idéalisme) on ne peut hélas pas l'ignorer...

Il y aura donc bien des populations qui auront accès à de la nourriture en suffisance (et pas d'autres) idem avec les produits animaux, mais c'est déjà actuellement le cas.

D'ailleurs n'est-ce pas même voulu par le système actuel...? Non pas qu'il souhaite directement «l'exterimination des populations» dans le seul but de nuire — encore que ce point ait été débatu ici sous le terme d'un monde à «prédation encadrée» — mais par le nerf de la guerre censé pousser les populations à «se mettre au travail» au quotidien?

Ainsi — bien que problème complexe — je trouve que c'est une vision simpliste que de dire que «le futur sera VG à cause de la famine».
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité