Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Réformes DARCOS, Education Nationale et Grèves

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3490
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 29

Message non lupar gegyx » 29/12/08, 16:03

Houria est bien mignonne et semble cultivée.
Elle a su dire que le président était habile dans ses choix.

Connaissant le manager, elle pourrait être pressentie comme futur ministrable , ou favorite du roi.
A suivre.
:mrgreen:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8491
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 141

Message non lupar Remundo » 29/12/08, 16:21

Cher Gegyx, je savais que ça te plairait :mrgreen:
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1

Message non lupar minguinhirigue » 29/12/08, 19:23

Je sais bien que la situation est explosive, qu'il y a des agressions permanentes des jeunes issus de l'immigration envers les représentants de l'autorité... Je sais aussi que ces conflits se traduisent par une diminution considérable de la qualité de vie dans les banlieues et de la qualité des aides que l'Etat peut leur offrir (gymnases brulés, crèches dégradés...). La solution est donc avec des avancés significatives des deux côtés : prise de consciences des parents, aides de mieux adaptées de l'Etat (ce n'est pas forcément plus...)

Pour les violences, ce n'est pas de ces règles tacites dont je parle. Une règle tacite qui n'impose pas de contraintes physiques ou morales importantes à autruit doit pouvoir être tolérée : manger du porc à la cantine, porter des signes ostentatoires non exhubérants, suivre un jeûne religieux... On est différents mais égaux, et doit pouvoir affirmer et accepter ces différences sans générer de violences. C'est de ce genre de règles tacites dont je parle quand je dis qu'il faut des éducateurs, des policiers et des acteurs sociaux ouverts sur ces questions. Et si on est contre, il faut discuter pour faire changer, plutôt d'interdire et exclure.

Pour ce qui est des cités, je ne dis pas qu'elles sont à la base des ghettos mal entretenus, mais que leur conception est très mal adaptée à l'éducation et la culture africaine. Ceci entraine inévitablement des difficultés dans l'éducation des enfants d'immigrés. De plus le sacrifice de parties essentielles des projets de grands ensembles (crèches et écoles non construites, lignes de transport en commun très peu présentent initialement, etc...) a limité la création d'un lien social dans ces quartiers.

Je ne dis pas, il y a des lieux, où elles ont marché, il y a des centaines de "cités" où la vie est plutôt agréable. Mais l'organisation même de ces espaces est plutôt préjudiciable à des cultures où l'on vit dehors sous le regard de tous...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8491
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 141

Message non lupar Remundo » 29/12/08, 19:53

Salut Minghi...

Je suis assez d'accord avec toi, on peut être tolérant. Mais remarquons que les plus intolérant sont ceux qui n'ont que ce concept à brandir derrière leur repli identitaire et sans concession...

L'éducation dans les ZEP est à la croisée d'un chemin, tout comme les banlieues doivent choisir leur route... Les aides étatiques, déjà particulièrement abondantes, ne sont qu'un écran de fumée derrière le fond du problème.

Deux artistes emblématiques montrent deux directions radicalement opposées aux communautés qui vivent en banlieue...

Artiste: N.T.M. (nicke ta mère)
Chanson: Mais Qu'est Ce Qu'on Attend [pour foutre le feu]
NTM a écrit :Mais qu'est-ce, mais qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu?

Les années passent, pourtant tout est toujours à sa place
Plus de bitume, donc encore moins d'espace
Vital et nécessaire à l'équilibre de l'homme
Non, personne n'est séquestré, mais s'est tout comme
C'est comme de nous dire que la France avance alors qu'elle pense
Par la répression stopper net la délinquance.
S'il vous plaît, un peu de bon sens.
Les coups ne régleront pas l'état d'urgence
À coup sûr...
Ce qui m'amène à me demander,
Combien de temps tout ceci va encore durer?
Ça fait déjà des années que tout aurait dû péter,
Dommage que l'unité n'ait été de notre côté.
Mais vous savez que ça va finir mal, tout ça,
La guerre des mondes vous l'avez voulue, la voilà


REFRAIN:
Mais qu'est-ce, mais qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu?
Mais qu'est-ce qu'on attend pour ne plus suivre les règles du jeu?

Je n'ai fait que vivre bâillonné, en effet
Comme le veut la société, c'est un fait
Mais il est temps que cela cesse, fasse place à l'allégresse
Pour que notre jeunesse, d'une main vengeresse,
Brûle l'état policier en premier et
Envoie la République brûler au même bûcher.
Ouais! Notre tour est venu, à nous de jeter les dés
Décider donc mentalement de s'équiper
Quoi t'es miro? Tu vois pas? Tu fais semblant? Tu ne m'entends pas?
Je crois plutôt que tu ne t'accordes pas vraiment le choix
Beaucoup sont déjà dans ce cas
Voilà pourquoi cela finira dans le désarroi
Désarroi déjà roi, le monde rural en est l'exemple
Désarroi déjà roi, vous subirez la même pente, l'agonie lente
C'est pourquoi j'en attente aux putains de politiques incompétentes.
Ce qui a diminué la France
Donc l'heure n'est plus à l'indulgence
Mais aux faits, par le feu, ce qui à mes yeux semble être le mieux

Pour qu'on nous prenne un peu plus, un peu plus au sérieux

REFRAIN

Dorénavant la rue ne pardonne plus
Nous n'avons rien à perdre, car nous n'avons jamais rien eu...
A votre place je ne dormirais pas tranquille
La bourgeoisie peut trembler, les cailleras sont dans la ville
Pas pour faire la fête, qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu
Allons à l'Elysée, brûler les vieux
Et les vieilles, faut bien qu'un jour ils paient
Le psychopathe qui sommeille en moi se réveille
Où sont nos repères? Qui sont nos modèles?

De toute une jeunesse, vous avez brûlé les ailes
Brisé les rêves, tari la sève de l'espérance; Oh! quand j'y pense
Il est temps qu'on y pense, il est temps que la France
Daigne prendre conscience de toutes ces offenses
Fasse de ces hontes des leçons à bon compte
Mais quand bien même, la coupe est pleine
L'histoire l'enseigne, nos chances sont vaines
Alors arrêtons tout, plutôt que cela traîne
Ou ne draine même, encore plus de haine
Unissons-nous pour incinérer ce système


Artiste: Abd Al Malik
Chanson: Soldat De Plomb

Soldat de plomb
Soldat de plomb

Tout maigre dans ma grosse veste qui me servait d'armure,
j'avais du shit dans mes chaussettes et j'faisais dans mon... pantalon

Soldat de plomb
Soldat de plomb

J'avais juste 12 ans
les poches remplies d'argent j'avais déjà vu trop de sang

Soldat de plomb
Soldat de plomb

J'étais adolescent quand j'ai vu le destin prendre un calibre et nous descendre un par un
mort par overdose, par arme à feu, par arme blanche ou par pendaison

Soldat de plomb
Soldat de plomb

Bien sûr qu'un sourire nous aurait fait plaisir, juste un peu d'attention et peut-être ç'aurait été autrement nous aurions été des enfants normaux et pas des enfants soldats

Soldat de plomb
Soldat de plomb

Ca ne pouvait finir qu'en drame quand nous étions dans cette cave et que tout notre escadron s'est mis à snifé d'la came

Soldat de plomb
Soldat de plomb

Des copines que j'avais connu belles s'étaient changées en loque humaine à cause de l'héroïne qu'elles s'étaient injectées dans les veines
soldatesse, fatiguée

Soldat de plomb
Soldat de plomb

Certains de mes proches, de mes frères, décidérent de faire sauter la banque à coups de révolver
5, 10, 15 ans fermes et on ne parle plus que par lettre

Soldat de plomb
Soldat de plomb

Sous le volant les câbles pendent, ils roulaient vite pour pas se faire prendre
l'explosion sonna "boum" et il se fit pendre

Soldat de plomb
Soldat de plomb

Sans oublier les histoires bêtes
un contrôle d'identité, on finit une balle dans la tête

Soldat de plomb
Soldat de plomb

Alors ça finit en émeute, en guerre rangée
CRS contre jeunes en meutes, enragés


Soldat de plomb
Soldat de plomb

Alors aujourd'hui moi Abd Al Malik quand j'entends des journalistes me dire que parler de paix et d'amour ça ne sert à rien, si ce n'est divertir, je pense à ces mecs et ces meufs dont l'ultime demeure est sous une croix ou tourner vers La Mecque ces petits mecs et ces petites meufs qu'on ne considérera jamais comme des héros ou même comme de simples victimes de guerre

moi je ne vous oublie pas et en votre mémoire éternelle je ferais tout pour faire la paix avec moi-même et avec les autres aussi,
pour un monde meilleur


Vive la France arc-en-ciel, unie, débarrassée de toutes ses peurs

Soldat de plomb
Soldat de plomb

Donne-moi la main (X 4)

Qui vendra le plus de disques, j'ai comme un mauvais pressentiment :idea: :?
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8491
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 141

Message non lupar Remundo » 29/12/08, 19:59

Ah... pour déconner un peu...

On m'a dit le très classique NTM... et une fois, alors qu'on m'avait bousculé dans un couloir et que j'avais dit "s'il vous plait, un peu de calme", j'eus le plaisir de recevoir dans mon dos un "nicke ta grand-mère au cimetière"...

J'ai de bonnes oreilles et à la tête du gars nerveux quand je me suis retourné et approché franchement yeux dans les yeux,
(M'étant familiarisé un peu avec la sémantique et l'état d'esprit locaux), je lui ai répondu sur un ton bien doux et gentil : "baise ton arrière grand-mère à l'ossuaire"

Cette espèce de petit con s'est alors rendu compte de la profondeur de sa bêtise et ses copains se sont foutus de lui sans bien sûr avoir la moindre idée de ce que signifie "ossuaire".

Et j'ai passé mon chemin bien vite, les cours m'attendaient...

C'est le genre de petites anecdotes qui me font sombrer dans le pessimisme... :|
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1

Message non lupar minguinhirigue » 29/12/08, 20:19

Houria et NTM sont révoltés, ils n'ont pas tout à fait tort quand ils dénoncent une spirale qui limite énormément le développement des jeunes de banlieues, on en a largement parlé. Résoudre ce problème n'est pas une mince affaire... Ils enragent de voir ces merdes, certains d'entre eux ne connaissent que la violence ! Que faire d'autre ? Malheureusement, l'histoire donne tort à Houria et NTM, la lutte violente n'essaime que la violence, le feu n'entraine que le feu... Il faut que les deux "clans" choisissent simultanément de se donner la main et de calmer leur rage. Ils sont ensemble, qu'ils le veuillent ou non...

Je repense aux manifs lycéennes : quand tu dis que les CRS ont raison de charger, certes, quand il y a des casseurs dans la foule qui est chargée. L'article que j'ai mis en lien ne présente pas tout à fait le même exemple : http://www.rue89.com/2008/12/11/la-france-peut-elle-sembraser-comme-la-grece

Il y a des abus de part et d'autres, des lycéens casseurs comme des flics inutilement violents. Il faut savoir le reconnaitre. Et arrêter les amalgames.
0 x


Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité