Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Réformes DARCOS, Education Nationale et Grèves

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
bpval
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 561
Inscription : 06/10/06, 17:27

Message non lupar bpval » 20/12/08, 20:16

Salut Remundo et les autres

Visiblement le sujet te tiens à coeur, et tu as tenu à en faire un post à part, tant le sujet est vibrant.
JE SUIS SIDERE par tout ce que tu dis.
Non pas par tes propos, mais par l'affect lié à tes propos.
Toi le Sycomorien, le pote à Tournesol, tu souffres!!!!
Tu tentes de capter les rayons solaires, et tu récoltes un amalgame merdique de jeunes âmes captives qui ne savent comment ressortir d'un système formatif.

MËME toi le prof, tu veux t'en échapper.
Tu inventes, tu brevetes, tu algorithmise la grande évasion.
Finalement tu est physiquement humain, malgré les intégrales et les dérivées .... oufff je respire
Bises
J'aime quand le gens se dévoilent et se lâchent
Ciao
0 x
PIF PAF POUM

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8491
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 141

Message non lupar Remundo » 20/12/08, 23:20

Salut Bpval,

ça c'est un peu fait par hasard. C'est Christophe qui m'a proposé ce post et de fil en aiguille, j'ai lâché un peu de ce que j'ai sur le coeur, mais aussi dans la tête.

C'est une analyse d'une personne, (il faut le reconnaître un peu anormale :P ) ayant vécu de l'intérieur et de l'extérieur tout ça, avec en plus, et c'est rare un double regard éducatif et industriel sur la chose.

C'est mon vécu, mon analyse, ça vaut ce que ça vaut...

Tu sais, quand on va à Créteil dans des ZEP violentes, ça marque. C'est vrai.

Tout cette science que je développe, c'est en moi, c'est une passion ; mais ça m'a fait tenir aussi dans cette période. C'est indéniable et humain : l'évasion était une nécessité impérieuse pour moi :idea:

J'ai pas souffert, mais j'en ai bavé... Y'a des profs qui souffraient bien plus que moi, vraiment. Moins durs psychologiquement, plus exposés, ou ne trouvant pas l'énergie pour maintenir le dessus sur l'adversité, certains posaient des congés maladies à n'en plus finir, d'autres craquaient in situ en salle des profs.

Ces élèves, que j'aimais bien malgré leur dualité mi-ange, mi-démon, ils ne méritent pas leur sort, mais ils le provoquent en même temps. C'est paradoxal. Un espèce d'engrenage irrémédiable. Ils ne veulent rien concéder, là est leur malheur. On arrive à en extraire certains du sable mouvant où ils s'agitent frénétiquement. Malheureusment pas tous :|

Vraiment merci de ce post que tu as fais.

Je ne m'y attendais pas et je salue sa finesse. Il me touche vraiment beaucoup. C'est pas souvent que ça arrive
:idea:

P.S. Tu doutais que j'étais humain :?: :D
0 x
ImageImageImage
C moa
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 704
Inscription : 08/08/08, 09:49
Localisation : Alger
x 8

Message non lupar C moa » 21/12/08, 20:26

Remundo a écrit :Aller, je vais encore de taquiner CMoa !!
SIncèrement, j'en rirais si ce n'était pas si dramatique !!!
A l'extérieur du bahut ? Alors pourquoi s'en servent-ils à l'intérieur ? Je confirme qu'ils s'en servent très rarement contre les profs (le cas Karen Montétoutain...), mais beaucoup entre eux... pour s'intimider et régler leurs petites affaires de trafiquants pour qui le non paiement d'un bédo vaut bien un intestin tranché...
Comme je l'ai dit, la violence à l'école n'est que le prolongement de la violence à l'extérieure. Tu peux même te dire que bien souvent il n'y a pas de raison plus stupide que simplement celle d'avoir été regardé de travers ou bousculé. Dis toi bien que si tu as des gamins qui sont armés pour agresser, une bonne partie ne le sont que pour se défendre. Si ils ne montrent pas qu'ils sont aussi guedin que les autres, c'est la galère pour eux pendant toute leur scolarité. Crois-moi, à la rentrée il ne me fallait pas deux minutes pour savoir qui allait être la tête de turc de l'année (je peux même te dire aujourd'hui quel adulte était la tête de turc de sa classe).

Au fait, c'est qui les principaux producteurs et importateurs de shit en France ? ça se passe au Maghreb... au Maroc plus précisément.

Les réseaux africanomagrhébins sont parmi les plus actifs dans le cannabis en France. Faut pas confondre les causes et les conséquences :idea:
Que ces réseaux viennent d'Afrique ne change rien au fait que c'est à l'état et à la république d'empêcher cette saloperie de rentrer sur le territoire. On le sait très bien puisqu'une fois par an minimum on voit à la télé un reportage avec des journalistes qui parviennent à remonter une filière jusqu'à sa tête, un coup c'est de la drogue, un coup c'est de la prostitution, un coup un trafic de voiture.... Ce qui me choque c'est que la police ne soit pas capable de faire ce que font deux ou trois journalistes motivés alors qu'ils disposent de moyens et de réseaux bien plus importants que les dits journalistes.

Avec de tels propos qu'essaies tu de démontrer ?? Que ce sont ces gamins qui vont chercher cette came ?? Non !!! Ils ne font que la revendre, elle est déjà là !!! Pour ceux qui participent plus activement à ces réseaux, dis-toi aussi que c'est un beau gâchis !!! Pour eux bien sur mais aussi pour la société, tu n'imagines pas à quel point ces réseaux sont organisés et hiérarchisés avec des "managers" et des procédures pour anticiper les coups durs !!! C'est un gâchis pour la société car si ces gamins n'avaient pas été "tentés" ils auraient pu mettre leur énergie et leur(s) talent(s) au service de la société et auraient monté des sociétés multinationales qui seraient la fierté de notre pays (voir Airness et d'autres)
Mais le problème ne se situe pas là. Les quelques agressions de jeunes filles se font au prétexte que la femme doit être soumise à l'homme dans les cultures africaines

Paradoxalement, la violence ne fait que s'intensifier. Le problème est ailleurs. Il est culturel, avec des communautés qui se replient sur elles-mêmes et qui veulent absolument vivre en France opposant farouchement leur culture et mode de vie au respect des règles élémentaires de la République.
De nouveau, avec de tels propos qu'essaies-tu de démontrer ?? Ne nous trompons pas, la très grande majorité de ces gamins sont Français et ce n'est pas parce qu'ils passent 1 mois de vacances au bled que cela change quelques choses. Les seuls points communs de ces gamins avec leurs cousins c'est leur peau et leur langue (et encore certains ne parlent même plus le dialecte local). Même un des symboles régulièrement repris par les médias à savoir la religion leur est en partie inconnue. Comme la plupart des petits fanfan qui fêtent noël juste pour les cadeaux, la plupart de ces jeunes font le ramadan uniquement parce que c'est la tradition !!!
Ces enfants sont français et tant qu'on leur renverra à la gueule qu'ils ne sont pas vraiment d'ici, ils auront du mal à trouver leur place !!! Pourquoi crois-tu que la plupart disent "mon pays est là bas" mais qu'aucun va s'y installer ?? Ils savent bien au fond d'eux (notamment lorsqu'ils sont en vacances là bas) que ce lointain pays n'est pas le leur.

Par ailleurs, soit assuré qu'au Maghreb comme dans bien d'autres pays d'Afrique, les femmes sont le pilier des familles et qu'elles sont libres, libres de penser, de s'exprimer, de suivre une éducation.... Ce sont souvent elles qui éduquent les enfants (garçons et filles ensemble) et savent aussi faire valoir leur avis. Les hommes en ont conscience et savent ce qu'ils leur doivent.
Saches que dans ces pays, on entend peu les femmes sur la place publique mais lorsque les cours des céréales ont brusquement augmenté et qu'elles ont commencés à défiler dans les rues de la côte d'ivoire, du Cameroun ou du Sénégal, cela a fait les gros titres et les politiques ont commencé à faire de l'huile !!!
Ce n'est pas non plus un hasard si les emprunts sous forme de micro-crédits sont essentiellement dévolues aux femmes. Les responsables savent qu'ils n'auront pas de problèmes avec elles !!!

Bien sur si tu vas au Tchad ou en Somalie, la situation est moins rose pour elles mais arrêtons de croire que c'est une généralité.

Alors, oublie ce que tu as vu à la télé sur les sociétés africaines et va là bas voir comment cela se passe (pas juste 1 semaines dans un hôtel de Djerba). Ces journalistes sont tellement bons qu'ils parlent de l'Afrique comme d'un pays. Comme si la situation et les problèmes français étaient les mêmes que ceux de l'Espagne, de la Grèce, de l'Allemagne ou l'Irlande....
J'invente rien... J'observe... Désolé d'ête un peu rude, mais c'est comme ça "là bas".
Désolé également d'être aussi rude mais ça me révolte d'entendre de tels propos qui me rappellent des heures sombres de notre histoire !!!

Dans "mon monde" (comme si j'étais habitant de la place Vendôme), il a fallu que je ne compte que sur moi pour me défendre...
Entends-nous bien, ne pas être du quartier ne signifie pas être riche ou habiter place Vendôme mais, sans vouloir te vexer, observer une situation (même pendant quelques années et même en y prenant un peu sa part) ne signifie pas savoir comment se passent les choses au plus profond des uns et des autres.

Si tu es témoin d'un accident, tu es sans doute capable d'exprimer de la tristesse en voyant le pompier ou le médecin rabattre un drap sur le corps sans vie de victime. Tu seras même peut être animé d'un sentiment de compassion envers la famille du défunt. Mais tu ne sauras jamais ce qui se passe dans la tête du pompier au moment où il cache ce visage, tu ne sauras non plus jamais ce que ressent le gendarme qui va devoir annoncer à la femme, le père ou la mère, la soeur... que cet être cher ne rentrera plus à la maison.

Tu as bien raison CMoa, les règles s'éloignent trop de celles de la République dans les banlieues.
Ecoute bien ce discours tenu par Françoise de Panafieu (tenu le 18/10/08), comment ces gamins pourraient respecter les règles de la république lorsque l'on entend un tel décalage dans ce discours entre le "on doit tous faire des efforts" et le "tout pour ma gueule !!!".
Ah, je voulais dire aussi : on ne change pas une mentalité, une culture, des modes de vie avec des milliards, même des dizaines.
Perso, je n'ai pas réclamé plus d'argent mais une révision globale du système éducatif car aujourd'hui 90% de cet argent est mal utilisé !!!
Depuis 30 ans, on a fait et on maintient tous les efforts d'éducation nécessaires dans ces quartiers.
Arrêtes de me faire rire, on a peut être rénové quelques lycées mais le fond du problème demeure, la plupart des profs sont jeunes, inexpérimentés, débarquent de leur campagne pour certains et c'est un vrai choc. Il n'y a pas plus de surveillants qu'ailleurs, les classes sont aussi chargées que dans les autres bahuts alors qu'il faudrait dédoubler les classes....

Bon j'arrête là, désolé d'avoir été long mais moi aussi j'en avais gros sur la patate !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8491
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 141

Message non lupar Remundo » 22/12/08, 00:22

Salut CMoa,
C moa a écrit :Comme je l'ai dit, la violence à l'école n'est que le prolongement de la violence à l'extérieure.

C'est indémontrable ; assurément l'une nourrit l'autre et le problème est avant tout comportemental et culturel.
Les réseaux africanomagrhébins sont parmi les plus actifs dans le cannabis en France. Faut pas confondre les causes et les conséquences :idea:
Que ces réseaux viennent d'Afrique ne change rien au fait que c'est à l'état et à la république d'empêcher cette saloperie de rentrer sur le territoire. On le sait très bien puisqu'une fois par an minimum on voit à la télé un reportage avec des journalistes qui parviennent à remonter une filière jusqu'à sa tête, un coup c'est de la drogue, un coup c'est de la prostitution, un coup un trafic de voiture.... Ce qui me choque c'est que la police ne soit pas capable de faire ce que font deux ou trois journalistes motivés alors qu'ils disposent de moyens et de réseaux bien plus importants que les dits journalistes.

Si tu crois qu'il suffit de 2 journalistes et que la police ne fait rienpour arrêter le trafic de drogue et tout le reste... un réseau n'est pas sitôt démantelé qu'un autre prend le relai puisque les parts de marchés sont libres...
Avec de tels propos qu'essaies tu de démontrer ?? Que ce sont ces gamins qui vont chercher cette came ?? Non !!! Ils ne font que la revendre, elle est déjà là !!! Pour ceux qui participent plus activement à ces réseaux, dis-toi aussi que c'est un beau gâchis !!! Pour eux bien sur mais aussi pour la société, tu n'imagines pas à quel point ces réseaux sont organisés et hiérarchisés avec des "managers" et des procédures pour anticiper les coups durs !!! C'est un gâchis pour la société car si ces gamins n'avaient pas été "tentés" ils auraient pu mettre leur énergie et leur(s) talent(s) au service de la société et auraient monté des sociétés multinationales qui seraient la fierté de notre pays (voir Airness et d'autres)

La France ne peut pas maîtriser les flux de cannabis qui l'irrigue de toute part, même avec toute la bonne volonté du monde,surtout avec la frontière espagnole totalement perméable et le maroc si proche... "ils ne font que la revendre" ? Qui les y oblige ? la France les éduque-elle pas gratuitement ? les loge ? les nourrit de même ? que je sache ... ce n'est en rien nécessaire à leur vie que de prendre part à tout ça. J'ai démontré ce que tu expliques très bien : c'est très bien organisée, de très grande ampleur et généralisé du gamin jusqu'au caïd, dans ces milieux, c'est même quasi religieux le bédo, et bien sûr, pour en fumer plus, on se met à en revendre soi-même, etc... Et presque tout le monde y prend part dans la "téci".
De nouveau, avec de tels propos qu'essaies-tu de démontrer ?? Ne nous trompons pas, la très grande majorité de ces gamins sont Français

administrativement et malheureusement souvent rien de plus.
et ce n'est pas parce qu'ils passent 1 mois de vacances au bled que cela change quelques choses.

Ils n'y vont quasiment pas et cela ne change rien, en effet.
la religion leur est en partie inconnue. Comme la plupart des petits fanfan qui fêtent noël juste pour les cadeaux, la plupart de ces jeunes font le ramadan uniquement parce que c'est la tradition !!!

Un peu subtil. C'est pour ça que j'entendais à tous les coins de rue inchallah dans le 9-3, et "mon frère" (musulman). Mais aussi pendant les émeutes du CPE "ALLAAHAAAK BAR" .

Ah mieux que ça et anecdotique : interdiction de manger du porc et pression sur le menu de la cantine où je mangeais. A part ça, rien de religieux, aucune influence... Et qu'est-ce que c'est pratique le ramadan ! toujours absent, somnolents pour les rares présents.

Autre anecdote... Surtout pas d'alcool aussi, j'ai demandé à un Kébab un verre de vin. Gros yeux surpris. Alors j'ai dit une bière : "Missieur, j'y vends pas d'alcool, ci interdit par le Coran". Je lui ai demandé en me marrant si le jus d'orange est permis et si oui, de m'en apporter un... par contre, le shit,là, on peut y aller... plusieurs fois on m'a accosté dans ce kébab lourdement pour m'en vendre (ces cons croyaient que j'étais étudiant...)). J'en ai eu marre de ces conneries et j'ai bouffé chez moi.

Une collègue se faisait même emmerder pendant son cours en prépa parce qu'un petit groupe voulait faire la prière. Véridique. C'était l'heure, paraissait-il... La Mecque, c'est dans quelle direction ? :cheesy:
Ces enfants sont français et tant qu'on leur renverra à la gueule qu'ils ne sont pas vraiment d'ici, ils auront du mal à trouver leur place !!! Pourquoi crois-tu que la plupart disent "mon pays est là bas" mais qu'aucun va s'y installer ?? Ils savent bien au fond d'eux (notamment lorsqu'ils sont en vacances là bas) que ce lointain pays n'est pas le leur.

Le problème, c'est qu'ils renvoient avant tout à la gueule des gens qu'ils rencontrent que eux ne sont pas comme la population française classique, à ce titre, ilexige de passer outre presque toutes les lois, puis en retour, quand on leur dit "non, ça ne va pas, ici c'est la République Française laïque", ils inversent le problème en disant que c'est nous qui les accusons. Permutation classique et de bon aloi. Le problème, c'est aussi qu'ils n'ont aucun pays de coeur : leur pays d'origine n'est pas le leur, la France ne leur convient pas non plus. Déracinés et sans repères, voilà les mots-clé.
Par ailleurs, soit assuré qu'au Maghreb comme dans bien d'autres pays d'Afrique, les femmes sont le pilier des familles
tout à fait
et qu'elles sont libres, libres de penser, de s'exprimer, de suivre une éducation....

AH BON !! :mrgreen:
déscolarisation des filles au Maroc
et aussi un doc global
http://www.planbleu.org/methodologie/idd007.pdf
Marrant les petits escaliers roses et bleus au maghreb... Et encore heureux qu'il n'y a pas le reste de l'Afrique.

C'est pour ça aussi que les femmes n'ont pas le droit de vote ?
Qu'elles n'ont pas droit à la contraception ? De refuser les avances de leurs maris ? De subir la polygamie ? Au droit de divorce (le Maroc, pays le plus "en avance", disons le moins en retard, n'a voté qu'en 2004 le retrait du droit exclusif au mari!!) ?

Que les filles sont mariées de force, parfois à 12 ans ?
Qu'on entend tous les jours des jeunes hommes de culture musulmane (la plus répandue en Afrique) agressant (tuant parfois...) leur soeur, leur cousine, au bled ou en France parce qu'elle n'ont pas été conforme à l'attente sociale de soumission de ces cultures ?

Qu'on les excise à tour de bras, principalement dans l'Afrique Noire et Saharienne ?

Héhé, je veux pas dire qu'il n'y a aucun homme éclairé en Afrique, ni aucune femme bien traitée... Mais attention... le continent africain est bien plus que "rude" pour les femmes Elles sont d'ailleurs tout à fait exemplaires, et font souvent leur purgatoire sur terre, pendant que les hommes décident pour elles.
Désolé également d'être aussi rude mais ça me révolte d'entendre de tels propos qui me rappellent des heures sombres de notre histoire !!!

Ce qui est incroyable, c'est qu'on ne peut pas dire des évidences sans se faire taxer immédiatement des "heures sombres", doux euphémisme car je vois bien ce qui est sous-jacent... Je crois être largement plus humaniste que certains faisant rapidement mon procès :idea:

Comme je l'ai dit, à chaque fois qu'on parle de ça, sans tabou. Hop ! ou le méchant, il ne sait pas de quoi il parle. Ho le vilain xénophobe, Oh les heures sombres !... D'abord j'en ai marre et ce sera mon dernier post sur ce sujet. (c'est pas contre toi spécialement, rassure toi, on reste copain)
Perso, je n'ai pas réclamé plus d'argent mais une révision globale du système éducatif car aujourd'hui 90% de cet argent est mal utilisé !!!

Sur le principe, je te suis complètement. En pratique, je ne sais pas comment cela peut se passer. De toute façon, dès que tu proposeras un truc bien, il sera refusé par la mayonnaise syndicalopoliticomédiatique. C'est ainsi.
Exemple : http://ecolesdifferentes.free.fr/ZEPDEPOTBILAN.htm
Plein de chose croustillante là-dedans, et comme d'habitude, on resasse, on se tire dans les pattes, on vote l'augmentation des moyens, on braille, on joue sur les mots, on tourne autour du pot...
Arrêtes de me faire rire, on a peut être rénové quelques lycées mais le fond du problème demeure, la plupart des profs sont jeunes, inexpérimentés, débarquent de leur campagne pour certains et c'est un vrai choc. Il n'y a pas plus de surveillants qu'ailleurs, les classes sont aussi chargées que dans les autres bahuts alors qu'il faudrait dédoubler les classes....

Les locaux sont tout à fait corrects, même plutôt mieux que dans des petites villes de provinces désindustrialisées. Les moyens sont extrêmement importants. Augmenter le nombre de surveillant n'a aucun effet : les élèves s'en foutent et les considèrent comme des sous-merde. Il faut minimum les CPE, voire les proviseurs pour commencer à les impressionner, et encore... on en a vu bien souvent se faire agresser !

Bon, pour conclure sur une touche optimiste pas besoin de se faire de souci, voici les forces vives de la France déjà au travail pour la remettre sur les rails
Regardez bien jusqu'à la fin, écoutez la qualité des concepts exposés : travaux pratique de mécanique, etc... avec eux, ça va marcher, c'est sûr :D
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8491
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 141

Message non lupar Remundo » 22/12/08, 00:56

Ah, je vous mets ça aussi... C'est bien dans l'esprit...
http://www.dailymotion.com/related/x7rv ... s?from=rss
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 2

Message non lupar bham » 22/12/08, 09:27

Allez pour mettre tout le monde d'accord :
Une petite vidéo des Fatals Picards sur la sécurité de l'emploi :

http://fr.youtube.com/watch?v=SG2AFd-DuH8

ça c'est pas mal non plus, Anne Roumanoff :

http://fr.youtube.com/watch?v=6gqIKiI4e ... re=related
0 x
C moa
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 704
Inscription : 08/08/08, 09:49
Localisation : Alger
x 8

Message non lupar C moa » 22/12/08, 12:31

Remundo a écrit :Si tu crois qu'il suffit de 2 journalistes et que la police ne fait rienpour arrêter le trafic de drogue et tout le reste... un réseau n'est pas sitôt démantelé qu'un autre prend le relai puisque les parts de marchés sont libres...[...]
La France ne peut pas maîtriser les flux de cannabis qui l'irrigue de toute part, même avec toute la bonne volonté du monde,surtout avec la frontière espagnole totalement perméable et le maroc si proche...
J'insiste car je trouve ça un peu trop facile. Sous prétexte que c'est difficile d'arrêter un réseau on préfère s'acharner à arrêter et à enfermer des petits dealers de quartiers. Pour info, il est un peu plus facile de remplacer un dealer qu'un réseau complet mais bon... :roll:
Ah mieux que ça et anecdotique : interdiction de manger du porc et pression sur le menu de la cantine où je mangeais. A part ça, rien de religieux, aucune influence... Et qu'est-ce que c'est pratique le ramadan ! toujours absent, somnolents pour les rares présents.

Autre anecdote... Surtout pas d'alcool aussi, j'ai demandé à un Kébab un verre de vin. Gros yeux surpris. Alors j'ai dit une bière : "Missieur, j'y vends pas d'alcool, ci interdit par le Coran". Je lui ai demandé en me marrant si le jus d'orange est permis et si oui, de m'en apporter un... par contre, le shit,là, on peut y aller... plusieurs fois on m'a accosté dans ce kébab lourdement pour m'en vendre (ces cons croyaient que j'étais étudiant...)). J'en ai eu marre de ces conneries et j'ai bouffé chez moi.
Merci de me servir sur un plateau les exemples du porc et de l'alcool. Saches qu'en Lybie et au Liban ils mangent du porc et qu'au Maghreb il n'est pas rare de voir les gens boire du vin (ils en font d'ailleurs des excellents). Cela prouve encore une fois qu'il faut arrêter de penser que tout ce qu'ils ont dans la tête vient de là-bas !!!
Une collègue se faisait même emmerder pendant son cours en prépa parce qu'un petit groupe voulait faire la prière. Véridique. C'était l'heure, paraissait-il... La Mecque, c'est dans quelle direction ? :cheesy:
Mais qu'ils demandent n'est pas un problème en soit. L'église de scientologie demande depuis des lustres à être retirée de la liste des sectes et à être reconnues comme une religion. Les témoins de Jéhova veulent faire reconnaitre comme une faute la transfusion permettant de sauver un des leurs. Ce qui est important c'est que la république refuse en bloc ce genre de requêtes et qu'elle soutienne ses fonctionnaires qui sont confrontées à ces demandes.
Le problème c'est qu'il y a toujours des brêches qui apparaissent ici ou là lorsqu'un proviseur accepte que deux jeunes filles rentrent dans l'établissement avec un voile, lorsqu'un maire accepte de mettre à disposition un créneau horaire de piscine réservée aux femmes avec des MNS également féminines ou encore lorsqu'un directeur d'hôpital accepte qu'un accouchement se fasse avec du personnel exclusivement féminin !!! Tous les extrémistes (qui ne représentent qu'une très faible minorité et connaissent souvent mal les textes) s'engoufrent immédiatement dans cette brêche et cela met en difficulté la république toute entière.
AH BON !! :mrgreen:
déscolarisation des filles au Maroc
et aussi un doc global
http://www.planbleu.org/methodologie/idd007.pdf
Marrant les petits escaliers roses et bleus au maghreb... Et encore heureux qu'il n'y a pas le reste de l'Afrique.

C'est pour ça aussi que les femmes n'ont pas le droit de vote ?
Qu'elles n'ont pas droit à la contraception ? De refuser les avances de leurs maris ? De subir la polygamie ? Au droit de divorce (le Maroc, pays le plus "en avance", disons le moins en retard, n'a voté qu'en 2004 le retrait du droit exclusif au mari!!) ?

Que les filles sont mariées de force, parfois à 12 ans ?
Qu'on entend tous les jours des jeunes hommes de culture musulmane (la plus répandue en Afrique) agressant (tuant parfois...) leur soeur, leur cousine, au bled ou en France parce qu'elle n'ont pas été conforme à l'attente sociale de soumission de ces cultures ?

Qu'on les excise à tour de bras, principalement dans l'Afrique Noire et Saharienne ?

Héhé, je veux pas dire qu'il n'y a aucun homme éclairé en Afrique, ni aucune femme bien traitée... Mais attention... le continent africain est bien plus que "rude" pour les femmes Elles sont d'ailleurs tout à fait exemplaires, et font souvent leur purgatoire sur terre, pendant que les hommes décident pour elles.
Bon il va falloir que tu revois tes classiques, la première loi sur la famille a été votée en Algérie en 1984 et revues plusieurs fois depuis. De manière générale, les fondalentalistes sont contre bien sur (tout comme les notres contre l'IVG). Certes il y a encore un décalage entre nos "standards" actuels et les leurs mais ils évoluent beaucoup plus vite que nous avons pu le faire !!!

Car c'est vrai qu'avec nos centrales nucléaires, nos supers ordinateurs et notre Internet, on aurait vite fait de nous croire bien supérieur à eux mais rappelons qu'il n'est pas loin le temps où la France était pauvre et en voie de développement. Ce n'est bien sur pas enseigné à l'école mais il y avait des bidonsvilles aussi chez nous (je ne parle pas de ceux que l'on peut voir sur le bord du périphérique) et en 1970 on comptait encore plus de 45000 personnes qui vivaient dans de si délabreuses conditions !!! C'était il y a moins de 40 ans....

De plus, quelques faits concernants nos femmes chéries dans notre pays si évolué et donneur de leçons :
- Elles ont obtenu le droit de vote en 1944 (texte voté à Algers capitale de la France pendant l'occupation). Pour l'annecdote, ma grand mère a voté comme mon grand père jusqu'à son décès fin des années 70. Comme tu peux le voir ici, elles l'ont obtenu après la turquie, l'albanie, l'arménie, la mongolie, le sri lanka, la république doménicaine et bien d'autres pays barbares... ;
- Nous sommes tellement en avance sur eux que la pillule n'est autorisée que depuis 40 ans, que l'IVG a été autorisée sous condition il y a 34 ans et 2 jours !!! AMHA, même dans notre pays, il faut être vigilant car il existe encore des extrémistes (catholiques pour le coup) qui veillent et cherchent pas tous les moyens à remettre en cause ce droit (renforcé en 2001) ;
- Et puis n'oublions surtout pas les violences faites aux femmes, d'après sos femmes battues, il y a tous les jours une femme qui meurent sous les coups en FRANCE !!! Une décède tous les 4 jours sous les coups de son compagnon(ou ex-compagnon). Sans compter les enfants, deux décèdent TOUS LES JOURS après avoir subi des maltraitances !!!

Y'a pas de doutes, nous sommes un pays évolué qui peut donner des leçons !!!

Juste pour conclure, nous sommes tellement avenants concernant nos chères et tendres qu'aujourd'hui il a fallu faire des lois pour imposer la parité !!!. C'était en 2001 et pour l'instant le moins que l'on puisse dire c'est que les résultats ne sont pas vraiment là pourtant en 7 ans il y a le temps de faire des choses !!!

Ce qui est incroyable, c'est qu'on ne peut pas dire des évidences sans se faire taxer immédiatement des "heures sombres", doux euphémisme car je vois bien ce qui est sous-jacent... Je crois être largement plus humaniste que certains faisant rapidement mon procès :idea:
Tout d'abord, je ne dis pas que c'est ce que tu as en tête mais une chose est sure, c'est que cela donne un terreau à ceux qui n'ont pas nécessairement le même discernement que toi. D'autre part, si tu lis attentivement ce que j'ai écrit (et mieux si tu prend l'avion et que tu passes quelques mois in situ), tu verras que tes "évidences" ne le sont pas tant que ça.

J'accepte sans problème que l'on me dise que ces jeunes sont pour certains désorientés, pour certains qu'ils ont fait les mauvais choix, qu'ils ne respectent pas les règles de la république et qu'il faut lutter contre cela mais je ne peux accepter que l'on dise que c'est un problème culturel !!!
Si c'est ça, y'a rien à faire, ils sont tous mauvais et on pourra faire ce que l'on veut on y changera rien !!! Et du coup, ça simplifie la résolution les problèmes structurels de ces quartiers, on oublie qu'il faut des moyens pour le tissu social local (association par exemple) et pour faire respecter l'ordre dans ces quartiers de 30-40 000 habitants chacun (pas juste un commissariat qui ferme à 19h00 quand la merde commence vraiment).
Sur le principe, je te suis complètement. En pratique, je ne sais pas comment cela peut se passer. De toute façon, dès que tu proposeras un truc bien, il sera refusé par la mayonnaise syndicalopoliticomédiatique.
C'est un vrai problème tu as raison mais c'est aussi peut être parce qu'on ne regarde pas le problème de manière globale et que ce que l'on présente comme une avancé n'est en fait qu'un pansement sur une jambe de bois....
0 x
Fakir
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 187
Inscription : 07/05/07, 12:34

Message non lupar Fakir » 22/12/08, 13:16

Merci Remundo pour ce témoignage vraiment intéressant.
Beaucoup de courage et d'humanisme
0 x
Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1

Message non lupar minguinhirigue » 29/12/08, 14:17

Vous avez doucement basculé d'un conflit autour d'une réforme imposée et non concertée (pour info Rémundo, c'est une des raisons majeures des manifestations : on les présente sans avoir obtenu de consensus avec les principaux concernés (profs, lycéens, parents d'élèves,...))... vers une critique de l'éducation dans les ZEP et autres zones difficiles.

Long échange sur l'éducation dans les ZEP. L'engrenage socio-éducatif y est si complexe que vous ne pouvez pas vous empêcher de parler de tous les conflits sociaux qui apparaissent.

Merci à C moa de rappeler que contrairement aux rêves républicains, la loi ne supprime pas les comportements déviants : ce n'est pas parce que lapider une femme adultère est interdit, qu'il n'y a pas, en France, des milliers de femmes qui meurent sous les coups de leurs maris. Ce n'est pas parce qu'avoir plusieurs femmes est interdit qu'il n'y a pas en France de nombreux maris infidèles, multipliant les conquêtes, ou le développement de notion de polyamour... La loi impose la parité en France et il y a pourtant moins de femmes au parlement qu'en Turquie ou au Pakistan. Je préfère m'abstenir de jugement moral sur ces pratiques (mm si je n'est pas trouvé d'autre terme que déviant), je rappelle juste que ce ne sont pas les lois qui font les hommes, mais les hommes, dans leurs pratiques, et dans leurs refus majoritaires d'un comportement minoritaire, qui font des lois (parfois tacites et orales)...

Le débat est long vous oubliez juste quelques points clés : Remundo parle de perte de repères, de manque d'encadrement parental, C moa relève justement que cette même éducation (enfants gambadants sans surveillance) n'a pas du tout le même effet sur les populations là-bas dans le pays ex-originel (Rémundo semblait dire que les problèmes majoritaires venaient des cultures Africaines).

Le problème c'est qu'une éducation est adaptée à un contexte, un contexte social, un contexte urbain... Là-bas, dans l'urbanisme traditionnel, la délinquance est faible, les maisons sont basses, les fenêtres donnent rapidement sur la rue, tout le monde voit tout le monde, et dans la rue, si tu fais une connerie, tu te fais engueuler par tes pairs plus âgés, pas de délégation de l'ordre public à une personne morale, absente la majorité du temps. Alors on peut laisser les gamins gambader en ville (filles comme garçons) il y a rarement des problèmes.

Mais là-bas comme ici, quand on case ces populations :
- dans des immeubles de très grand taille (réalité économique au regard du parcellaire dit-on)
- avec des rues inadaptées aux piétons (réalité économique au regard de la production automobile et rêve de modernité)
- sans vis-à-vis (prétendue intimité, dans la ville pourtant symbole de sociabilité des démocraties occidentales le cloisonnement est souvent la peur de l'autre)
- sans contact rapide avec la rue (grande hauteur, couloirs infinis, et ascenseurs modèles de modernité...)
- sans espaces de partages dans les complexes (trop chers dans les projets, ils n'ont pas été construits pour les grands ensembles)
- sans transports en commun (trop chers, également, reportés, jusqu'à ce que les gens soient suffisamment réunis pour faire pression sur les mairies) pourtant indispensables dans l'urbanisme de la grande échelle
- sans des acteurs éducatifs, policiers et sociaux ouverts aux problèmes de ces populations (j'y reviendrais)
- sans contacts intergénérationnels et avec délégation du maintien de l'ordre à des acteurs souvent absents.
Et bien on voit ce que ça donne, et pas seulement en France dans les cités, mais également dans les logements de ce type en Afrique, ou la délinquance trouve des points d'accroche... (rassure toi C moa, j'ai vécu quinze ans en Côte d'Ivoire et je parle en comparant Abidjan et Yamoussoukro).

Dernier point, la question des acteurs éducatifs, policiers, et sociaux qui opèrent dans ce contexte. Rémundo, quand tu nous parles de ces jeunes enseignants envoyés au casse-pipe, tu mets le doigts dans un problème récurant, valable pour l'éducation mais aussi pour la police, ou le social. Ce sont trop souvent des jeunes fanfarons sortis de l'enseignement républicain ou de vieux fonctionnaires républicains rodés... Parfois ancrés dans leurs préjugés, ils mettent du temps avant de comprendre, accepter et savoir traiter les "lois tacites non républicaines" bien présentes dans ces populations pourtant membres d'une république qui ne sait pas évoluer... Oui, l'histoire à donné la nationalité à des populations sans pour autant donner, ni à la république, ni aux nouveaux arrivants le moyen de l'intégration. Ce n'est pas l'un ou l'autre qui doit plier, mais les deux doivent faire des efforts, car ils sont dans le même bateau...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8491
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 141

Message non lupar Remundo » 29/12/08, 15:40

minguinhirigue a écrit :Rémundo, quand tu nous parles de ces jeunes enseignants envoyés au casse-pipe, tu mets le doigts dans un problème récurant, valable pour l'éducation mais aussi pour la police, ou le social. Ce sont trop souvent des jeunes fanfarons sortis de l'enseignement républicain ou de vieux fonctionnaires républicains rodés... Parfois ancrés dans leurs préjugés, ils mettent du temps avant de comprendre, accepter et savoir traiter les "lois tacites non républicaines" bien présentes dans ces populations pourtant membres d'une république qui ne sait pas évoluer... Oui, l'histoire à donné la nationalité à des populations sans pour autant donner, ni à la république, ni aux nouveaux arrivants le moyen de l'intégration. Ce n'est pas l'un ou l'autre qui doit plier, mais les deux doivent faire des efforts, car ils sont dans le même bateau...

Salut Minghi, je sais donc ce qu'il faut faire: continuer d'arroser tout ça à coup de dizaines de milliards d'euros (écoles,profs, polices, pompiers, ramasser les poubelles jusque dans les immeubles et lesespaces verts, ravalement d'immeuble, etc...

Les pauvres choux n'ont pas assez d'espace vert et de rues piétonnes. Et pas assez de bus. La République est vraiment méchante avec eux, elle les délaisse, etc...

Simplement, faudra que tous ces braves gens fassent comme les autres : bosser dur et fermer leur clapet.

Je rappelle seulement que les cités, à leur création, étaient parfaitement vivables, bien entretenues, avec eau chaude et froide électricité etc... habitées par beaucoup d'ouvriers français et étrangers, durs à la tâche, et bienheureux de trouver leur chez eux le soir, en bon état, sans faire la roumba tous les soirs car le lendemain, ça reprenait à 5h du mat en 3x8...

Par la suite, elles n'ont pas été entretenues par les co-propriétaires (souvent les enfants des premiers immigrés de travail) et sont devenues des ghettos : qu'on ne se méprenne pas, ce sont les populations qui y sont restées et se sont imposées par leurs coutumes et modes de vie trop éloigné du pays où ils sont sensés s'intégrer. Cela a fait fuir les propriétaires sérieux qui sont partis dès qu'ils l'ont pu (immigrés ou non).

Voilà un exemple que j'ai réussi à retrouver, entendu dans C dans l'air de ce qui se passe lorsque les lois "lois tacites" deviennent la règle (et pas la loi :idea: ).
http://fr.youtube.com/watch?v=cSoMVfBgymU&NR=1
diffusé sur France5 dans C dans l'air

Il faut savoir que c'est à peu près la même chose avec les profs et plus généralement tout représentant de l'autorité républicaine, même les pompiers se prennent des caillasses dans des guet-apen sciemment prémédites (autorité est peut-être d'ailleurs un mot inadéquat maintenant...)

J'oubliais de dire... Savez-vous comment sont surnommés les Français blancs dans les quartiers ? Je l'ai appris dans mon lycée et la téci.

Les "souchiens", et bien que ces Messieurs ne puissent pas aligner 3 mots de français bien orthographiés, ils ont le sens du jeu de mots et ça veut dire toute l'estime qu'ils nous portent :? Pourtant ils grandissent au petit lait de la République des "souchiens".

Ils aiment même utiliser cela sur les femmes blanches, qualifiées très élégamment de "souchiennes", encore mieux, n'est-il pas ?

L'organisation la plus véhémente et influente dans les quartiers en la matière est "les Indigènes de la République" et vous pourrez entendre la porte parole vomir ses inepties très francophobes.
http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=18499

Avec de telles conceptions, le clash est inévitable. C'est le choc des cultures, irrémédiable.

Heureusement, Abd Al Malik, [que j'aime bien soi dit en passant], la relève immédiatement, et il a raison : il a une vision beaucoup plus juste de ce qu'il faut faire.

Puisse-t-il faire des adeptes dans la téci :!: Mais je crois qu'NTM a vendu beaucoup plus de disques... :idea:
0 x
ImageImageImage


Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité