Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités..."Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5622
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 222

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar sen-no-sen » 24/02/18, 13:10

janic a écrit :sauf à maintenir en permanence un cheptel suffisant des flics sur place, et encore, des ZADistes finiront par y revenir inévitablement.


Il n'est pas possible de comparer la situation de notre Dame des landes d'avec celle de Bure.
L’aéroport de notre dame des landes était une ineptie économique issu de la pensée arriéré de vieux politiciens.
C'était un projet portée par le parti socialiste (tout les derniers maires de Nantes sont des socialistes) fondée sur la croyance qu'un tel projet apporterait le retour de la croissance...et autres conneries.
Les expertises menés par la cours des compte,par le secteur aéronautique,et le secteur de l'entreprise et écologique étaient claire:un tel projet présentait un cout bénéfice risque négatif,et E.Macron n'a fait que suivre ses recommandations...

Zadiste n'est qu'une appellation médiatique,en réalité les premiers opposants au projet étaient des agriculteurs locaux inquiétés par les nuisances de l'éventuel aéroport auquel est venu se greffer des militants de l'ultra gauche particulièrement actif dans le secteur nantais.
Ce qu'il faut souligné,c'est que la forte présence de ses milieux d’extrême gauche est consubstantielle à la présence du parti socialiste dans le département...parti dont les plus éminents de ses membres était acteur du projet! :lol:

Le cas de Bure est totalement différents,c'est un projet qui aboutira dans tout les cas de figure pour la simple raison qu'il n’existe aucun moyen sérieux pour traiter les déchets HA et MAVL et ceux indépendamment de toutes idéologies politique.
Les formes de contestations au projet ne sont donc que des tentatives désespéré fondé sur des simples oppositions de principes,non sur des alternatives.
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6081
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 73

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar janic » 24/02/18, 16:11

Le cas de Bure est totalement différents,c'est un projet qui aboutira dans tout les cas de figure pour la simple raison qu'il n’existe aucun moyen sérieux pour traiter les déchets HA et MAVL et ceux indépendamment de toutes idéologies politique.
Les formes de contestations au projet ne sont donc que des tentatives désespéré fondé sur des simples oppositions de principes,non sur des alternatives.
C'est sur qu'il n'y a pas d'autres alternatives puisqu'elles n'ont pas été cherchées. C'est aussi le discours qui avait été tenu pour l'implantation des CN: "il n'y a pas d'autres alternatives!" pour la sécurité nationale, puis "il n'y a pas d'autres alternatives" au choc pétrolier, etc... On trouve toujours des prétextes pour s'auto-justifier! L'allemagne a peut être fait un choix trop rapide, mais c'est aussi pour marquer le coup après Fukushima! Si ça ne règle pas les problèmes de pollution au carbone, cela règle au moins celui des déchets radioactifs à venir!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5622
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 222

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar sen-no-sen » 24/02/18, 17:49

janic a écrit : C'est sur qu'il n'y a pas d'autres alternatives puisqu'elles n'ont pas été cherchées.


Les déchets radioactifs sont consubstantielle aux centrale nucléaires.
Toutes exploitations d'énergie,quelle que soit sa nature entraine une production d'entropie qu'il faut évacuer...
Il n'existe pas d'énergie propre pas plus que de croissance durable.
Plutôt que de critiquer tel ou tel mode de production,c'est plutôt notre rapport à l'énergie qui doit être révisé.

puis "il n'y a pas d'autres alternatives" au choc pétrolier


Il ne peut y avoir d'alternative au choc pétrolier dans un monde qui s'en abreuve...

L'allemagne a peut être fait un choix trop rapide, mais c'est aussi pour marquer le coup après Fukushima! Si ça ne règle pas les problèmes de pollution au carbone, cela règle au moins celui des déchets radioactifs à venir!


Moins de déchets nucléaire,mais plus d'émissions atmosphérique polluantes..blanc bonnet bonnet blanc.
Les énergies renouvelables ne sont pas en reste,leurs impacts est toutefois plus subtiles:

Le barrage d'Assouan et ses conséquences : avantages et inconvénients

Les bénéfices sont nombreux : 2,1 millions de KW/an, des inondations jugulées, une sécheresse annulée, une navigation améliorée, des surfaces cultivées accrues, trois récoltes au lieu d'une...

Les conséquences négatives sont encore plus nombreuses. En voici quelques-unes dans le désordre :

Le déplacement de 500.000 Nubiens.
La fragilisation des berges du fleuve jusqu'à plus de 100 km en aval.
L'absence de limon fertilisant qui constituait l'apport principal pour le delta qui, depuis, recule beaucoup.
La disparition corrélative des sardines.
La perte par évaporation colossale (10 milliards de m3/an).
L'utilisation d'engrais chimiques pour compenser les apports perdus du limon.
La pollution agricole qui s'en suit.
La pollution industrielle parce que de nombreuses industries se sont installées au bord du fleuve.
La disparition des jachères, donc une surexploitation du sol.
L'absence de drainage du sel qui était emporté par la crue.
La poussée démographique importante due à cette fausse sécurité d'approvisionnement en eau.
La remontée de la nappe phréatique qui engorge les sols et menace les agglomérations et les monuments.
Le développement foudroyant des schistosomiases endémiques.
Les nouvelles variétés de poissons et de plancton dont on ne connaît pas les effets à long terme sur le milieu...

Personne n'a encore envisagé le coût du nettoyage du barrage qui se remplit des limons du fleuve qui ne sont plus distribués lors de la crue et la capacité du barrage diminue d'autant chaque année...

https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/developpement-durable-geopolitique-guerre-eau-622/page/4/
2 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6821
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 462

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar Ahmed » 24/02/18, 19:04

En Chine, le barrages des "trois gorges", sur le Yang Tsé Kiang (ou Yangsi Jiang) présente également de nombreux et considérables inconvénients et le problème de l'envasement, peut-être le moins apparent et urgent, est loin d'être résolu... :roll:
D'autre part la "manne" électrique a suscité un tel engouement qu'elle est loin de correspondre aux ambitions initiales, car l'impression d'illimité a entraîné de grands gaspillages. Un autre barrage aval est prévu pour augmenter la production: c'est une sorte d'engrenage...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5622
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 222

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar sen-no-sen » 14/04/18, 21:02

Notre-Dame-des-Landes : heurts lors de la manifestation à Nantes, 4 interpellations

Notre-Dame-des-Landes : heurts lors de la manifestation à Nantes, 4 interpellations

Alors que les opérations d'expulsion sont pour l'instant terminées, une manifestation de soutien aux zadistes se déroule ce samedi à Nantes. Avec une certaine tension, des jets de projectiles ayant conduit les CRS à riposter avec des canons à eau et des gaz lacrymogènes.


https://www.lci.fr/societe/en-direct-notre-dame-des-landes-manifestation-a-nantes-affrontements-avec-la-police-crs-les-dernieres-informations-2084001.html
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13457
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 432

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar Flytox » 14/04/18, 23:31

zad.jpg
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5622
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 222

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar sen-no-sen » 16/04/18, 13:12

Notre-Dame-des-Landes : l’ultimatum du 23 avril, nouveau « compte à rebours infernal »

Les personnes expulsées peuvent prétendre à s’installer sur d’autres terres. Mais que se passera-t-il si certains ne saisissent pas cette opportunité ?


Une nouvelle pièce dans la machine et le bras de fer continue. L’Etat exige désormais que les zadistes de Notre-Dame-des-Landes remplissent un formulaire simplifié visant à déclarer leur projet d’activités sur la zone à titre individuel. Un petit pas vers la légalité qui exige de décliner un nom, une note d’intention pour leur future activité et les parcelles nécessaires à leur projet.

Emmanuel Macron a rappelé, dimanche 15 avril, le « cadre républicain » et « l’ordre » qui sera rétabli parce que « la République a besoin d’ordre ». La date butoir du 23 avril est fixée pour accomplir cette démarche, « amorce indispensable au processus de régularisation », selon la préfète de Loire-Atlantique, Nicole Klein.

Les personnes expulsées au cours de la semaine écoulée peuvent prétendre à s’installer sur d’autres terres. Que se passera-t-il si les zadistes ne saisissent pas cette main tendue ? « Je ne veux même pas l’envisager », dit Mme Klein, qui rappelle : « On peut avoir un projet individuel et se regrouper. Cela s’est toujours fait dans l’agriculture. Mais il n’y a pas de coopération sans déclaration individuelle, ça n’existe pas. »
Dénonciation d’un « ultimatum »

Dominique Fresneau, coprésident de l’Acipa, principale association ayant lutté contrer l’ex-projet d’aéroport, appelle l’Etat « au dialogue et à l’apaisement », et refuse le nouveau « compte à rebours infernal imposé. Moi, je n’ai jamais travaillé avec un pistolet sur la tempe, on n’a jamais demandé à un agriculteur de monter un projet en six ou deux mois, il faut du temps. »

Sarah, 29 ans, dénonce cet « ultimatum. Ce n’est pas possible de pondre un projet agricole durant un siège militaire comme celui-là. Et puis nous, habitants de [la ferme des] “100 noms”, on déclare quoi comme parcelle ? Les forces de l’ordre nous ont virés, elles ont tout détruit. » Elle insiste sur la nécessité de négocier : « On n’a pas envie de faire un truc bidon, on a envie d’être vrai, de ne pas se cacher. On va essayer de trouver une manière de se régulariser, mais il faut aussi que les autorités fassent avec qui on est. »

Un autre camarade, installé depuis 2012, souffle : « L’Etat nous met le couteau sous la gorge, avec son formulaire de régularisation à déposer avant le 23 avril. Après la semaine qu’on a vécue, les habitats démolis, il faut entendre qu’on a besoin de temps. On a besoin de temps pour digérer l’intervention, pour se poser et pour se parler. »

http://www.lemonde.fr/planete/article/2018/04/16/notre-dame-des-landes-l-ultimatum-du-23-avril-nouveau-compte-a-rebours-infernal_5285975_3244.html

LA question qui tue maintenant:Notre Dame des landes, lutte pour la protection de la nature ou moyen détourné pour exprimer un conflit contre l'autorité?

Dans la mesure ou le projet est abandonné,et qu'il est désormais possible via une demande de formulaire de pouvoir occupé un terrain dans le but de développer un activité agricole,pourquoi constate t-on un telle débauche de violence?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité