Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités..."Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6268
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 404

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar Ahmed » 07/07/16, 11:34

Il est une autre cause à ce "sabotage": c'est l'affinité extraordinaire des caméras pour se focaliser sur l'excentrique du coin qui devient ainsi le symbole de la manifestation... Si ce n'est pas possible, il reste la possibilité de "saucissonner" adroitement les propos cohérents d'un manifestant pour le rendre contradictoire ou simplement anodin.
C'est là le grand point faible de ces contestations: obligées de passer par l'image pour faire connaître leur cause, elles se transforment en spectacle dont elles ne maîtrisent pas l'utilisation. Je connais de nombreux exemples de ces manipulations...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5398
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 189

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar sen-no-sen » 07/07/16, 11:46

phil53 a écrit :Encore une fois les zadistes ne sont pas un groupe homogène.
Au moins catégories selon moi
Le pacifistes constructeurs, ils ont un, des buts
Les violents, type anarchiste. Je suis allé sur certains des sites et forums, curieusement il y a des intellos qui ont des discours cohérents du type Jacovici.
Les parasites, flemmards, squatteurs en tout genre et qualificatifs dérivés.

Ces groupes ayant des sous groupes.


Effectivement, comme dans tout les groupes humains il y a du bon et du mauvais...c'est d'ailleurs sur la base de ce constat que la plupart des communautés post 68 ont échouées dans leurs désirs d'émancipation(exemple d'Auroville en Inde).
Toutefois, il ne s'agit pas ici d'opérer une critique de forme sur la mouvance zadiste,mais de la comprendre à travers la vision que partage la population française.
La France reste un pays relativement conservateur,et les mouvements d’extrême gauche ne sont généralement pas perçus d'un très bon œil.
Le "zadisme" s'inscrit dans un processus de contestation tel que occupy wall street,les indignés ou nuit debout,mouvances, qui bien que partant d'un constat correcte, ne font que relayés des idéologies largement dépassés par les événements.
Ses mouvements sont tous morts dans l’œuf,car il ne sont qu'une résurgence d'un mécontentement qui résulte plus du déterminisme que d'une profonde réflexion sur la nature de notre monde.
En somme un mouvement de type cathartique mettant en scène des individus pour la plupart écarté du système(pour des raison multiples...)tel que l'on en retrouve dans un grand nombre de partis politique de "l’extrême gauche" qui de fait ne peut attirer à lui l'approbation des populations en générale...
L'échec sera donc le seul résultat probable de ce genre de contestation.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6268
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 404

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar Ahmed » 07/07/16, 12:46

Je trouve le zadisme au-dessus des mouvements "d'indignés" ou du même genre, puisqu'il s'agit d'une contestation assez frontale sur un point précis, à l'inverse des autres qui se contentent de mendier des aménités auprès de gouvernements présumés soucieux du bien commun et détachés des grands intérêts économiques, ce qui est un non-sens absolu.
Quant au conservatisme français, il s'agit plus d'un phénomène de colonisation par l'idéologie économiste et cela n'a évidemment rien d'étonnant étant donné le ralliement de tous les partis à celle-ci... Comme tu le suggères, il n'est même pas sûr que tous les zadistes aient opéré une décolonisation de leurs imaginaire vis-à-vis de cette idéologie ou d'autres visions sociétales aujourd'hui obsolètes.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5398
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 189

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar sen-no-sen » 07/07/16, 20:36

Ahmed a écrit :Je trouve le zadisme au-dessus des mouvements "d'indignés" ou du même genre, puisqu'il s'agit d'une contestation assez frontale sur un point précis, à l'inverse des autres qui se contentent de mendier des aménités auprès de gouvernements présumés soucieux du bien commun et détachés des grands intérêts économiques, ce qui est un non-sens absolu.


Certes le zadisme est caractérisé par un aspect opérationnel que ne possède pas d'autre mouvances,toutefois l'idéologie qui y est défendu relève de l'anticapitalisme romantique et d'un très idéaliste retour aux sources,en se sens ses mouvements ne sont pas viables dans la durée.
Notre-Dame des landes est un point de cristallisation qui symbolise un affrontement ou l'écologie me semble être une excuse plutôt qu'un souhait.
Ainsi nombreuses sont les problématiques sociétale qui mobilisent un certains types d'individus (black bloc,no border's,zadistes etc...)aux profils particuliers(déterminismes sociale oblige),les causes à défendre(sans papiers,réfugiés,barrage) sont généralement des excuses pour permettre un affrontements entre une autorité à la solde des monopoles économiques et des individus perdus dans le système.
En ce sens tout ses mouvements me semble bien relever d'un processus inter-groupes visant à noyé l'essentiel des problématiques dans un spectacle que plus grand monde ne comprends.

On remarquera --toute proportion gardé entre les acteurs bien évidemment--,que les casseurs, ainsi que les différents types de contestataires(nuit debout zadiste and co) se font indirectement alliés du système en neutralisant par leurs actions souvent violentes (ou trop démonstrative) la position que devrait occupé les masses populaires,par phénomène de rejet.
Le cas de "nuit debout" est un modèle du genre,car le mouvement --certes naïf-- présentait un certain nombre d'idées intéressantes,malheureusement,et très rapidement celui ci fut entièrement phagocyté par des marginaux de tout poils,des anarcho-troskystes et moyennant quelques dégradations de véhicules,vols,agressions, et un viol fut très vite anéantit.
Hors ce processus est désormais systématique dans quasiment tout les mouvements sociaux ou sociétaux,et ceux pour le plus grand bonheur des tenants du pouvoirs...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6268
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 404

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar Ahmed » 07/07/16, 21:55

Or ce processus est désormais systématique dans quasiment tous les mouvements sociaux ou sociétaux, et ce pour le plus grand bonheur des tenants du pouvoir...

...qui n'hésitent pas à provoquer l'affrontement ou à déléguer des casseurs le cas échéant: c'est la grande faille de ce style d'opposition.
En même temps, il faut convenir qu'il est bien difficile de sortir d'un spectacle, à l'instar du reste de la politique, et de mettre en avant des idées...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5398
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 189

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar sen-no-sen » 07/07/16, 22:47

Ahmed a écrit :
Or ce processus est désormais systématique dans quasiment tous les mouvements sociaux ou sociétaux, et ce pour le plus grand bonheur des tenants du pouvoir...

...qui n'hésitent pas à provoquer l'affrontement ou à déléguer des casseurs le cas échéant: c'est la grande faille de ce style d'opposition.
En même temps, il faut convenir qu'il est bien difficile de sortir d'un spectacle, à l'instar du reste de la politique, et de mettre en avant des idées...


Si il est manifeste que pendant plusieurs décennies le gouvernement avait recours à des "casseurs de gréves",il ne me semble pas,malgré ce que croient encore beaucoup de personnes,qu'il existe des individus qui seraient encore mandatés pour discréditer directement et de façon intentionnelles des mouvements sociaux.
Et c'est d'ailleurs ce point qui me parait le plus inquiétant!
En effet, les "casseurs de grève" intervenaient à une époque ou les masses populaires étaient encore susceptibles de faire bouger les choses,et les gouvernements encore capables d'action.
A l'heure d'aujourd'hui,époque de la cybernétique,les rapports sociaux sont en réalité parfaitement déterminés,plus encore que jamais.
La seule chose intentionnelle que l'on peut imputer aux autorité étant le choix de l’itinéraire et sa ribambelle de journalistes...,la loupe médiatique et les réseaux sociaux font le reste...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1773
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 58

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar Gaston » 08/07/16, 10:25

sen-no-sen a écrit :Si il est manifeste que pendant plusieurs décennies le gouvernement avait recours à des "casseurs de gréves",il ne me semble pas,malgré ce que croient encore beaucoup de personnes,qu'il existe des individus qui seraient encore mandatés pour discréditer directement et de façon intentionnelles des mouvements sociaux.
Effectivement, il n'est pas nécessaire "d'envoyer" des casseurs.

Étant donné que les individus violents sont déjà présents sur place, il suffit de donner quelques consignes "innocentes" aux forces de l'ordre (par exemple de n'intervenir qu'après les violences pour appréhender les personnes en flagrant délit) pour obtenir les images souhaitées.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6268
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 404

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar Ahmed » 08/07/16, 11:17

Effectivement, l'époque a changé et si "les masses populaires" étaient capables, jadis, d'impulser un véritable changement*, c'est d'une part parce qu'il existait des conditions objectives et d'autre part que les objectifs de ces masses étaient favorables à la classe dirigeante** (quoique ni les uns, ni les autres n'en aient conscience).
Il n'y a guère de raisons de penser, concernant les casseurs téléguidés, que les vieilles recettes soient abandonnées; le durcissement répressif lors des manifestations contre la loi "travail" le montre clairement. Les revendications des opposants sont clairement sur la défensive et se situent dans un contexte où les gouvernements ont choisi l'austérité et ne sont pas disposés à renoncer au "grignotage" de tout ce qui avait été conquis précédemment. Là encore, une question cybernétique (je parlerais plus volontiers de dialectique, mais cela se rejoint).
Nous vivons une période passionnante pour les observateurs lucides (autant que faire se peut), mais pleine de déconvenues pour tous ceux qui les subissent sans rien comprendre... et quand je parle de déconvenues, je suis modeste... :frown:

*Un changement dans la répartition des richesses sociales et des conditions de vie, mais en avalisant la forme sociopolitique qui détermine la situation actuelle... :roll:
**En ce sens, justement, qu'elles coïncidaient avec ces conditions objectives.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5398
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 189

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar sen-no-sen » 08/07/16, 17:26

Gaston a écrit :Effectivement, il n'est pas nécessaire "d'envoyer" des casseurs.
Étant donné que les individus violents sont déjà présents sur place, il suffit de donner quelques consignes "innocentes" aux forces de l'ordre (par exemple de n'intervenir qu'après les violences pour appréhender les personnes en flagrant délit) pour obtenir les images souhaitées.


Les méthodes utilisés de nos jours sont particulièrement pernicieuses.
Il n'y a pas emploi de casseurs directement,cela est réalisé de façon beaucoup plus subtile via des réseaux(notamment de groupe antifasciste,anarchiste et autres en fonction de la déclinaison politique des manifestations).
La solution adopté est donc la plus simple(since 11/09/2001):laisser faire...puis crier au scandale(stratégie du choc).
Au lieu de tronçonner les manifestations en séparant les manifestants des casseurs,les autorités laissent les individus violents dans le cortège...il n'est pas rare que l'itinéraire choisis passe à proximité d'une zone de chantier,là ou les casseurs auront tout loisirs de récupérer un attirail nécessaire à leurs "boulot",cela à été particulièrement le cas lors des dernières manifestations contre la loi travail.
A cela il suffit d'ajouter les phénomènes d'imitations sociale,et ont a très vite des manifestants de la CGT qui s'en prenne au force de l'ordre,une caméra et hop l'affaire et dans le sac!
Ne reste plus qu'a diffuser les images au JT de 20heures et la manifestation est discrédité...
Si à cela ont rajoute l'aspect toujours plus corporatiste des manifestants(SNCF,EDF,raffinerie) et à leurs interminable grèves qui ne font qu'impacter les classes les plus vulnérables,on a très vite par phénomène de bipolarisation des citoyens qui malgré eux se rangent du coté d'un gouvernement qu'ils détestent...c'est de l'ingénierie sociale dans toute sa splendeur.... :x
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6268
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 404

Re: "Notre-Dame-des-Landes", ou le grand silence écolo

Message non lupar Ahmed » 11/07/16, 12:28

Quel que soit le moyen employer pour une contestation, il sera parfaitement inefficace s'il ne suscite aucun écho suffisant dans la population, or le consensus actuel de toutes les organisations politiques sur l'essentiel (l'accumulation de la valeur abstraite), fait que tout changement ne peut s'imaginer qu'à la marge, dans les modalités d'accommodement et sur un mode concurrentiel, c'est-à dire selon les catégories qui avantagent l'oligarchie régnante...
Je veux dire par là que, à partir du moment où l'on admet que la richesse soit ce qui doit prévaloir, alors la classe des riches est certainement plus crédible que celle qui désire l'être et les critiques de cette dernière peu légitimes... :roll:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires