Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Nature, le nouvel eldorado de la finance

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8605
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 786

Nature, le nouvel eldorado de la finance

Message non lupar Ahmed » 09/02/15, 22:35

Pas commenté à ma connaissance, ce documentaire mérite de l'être.

Je ne vous raconte pas le scénario en détail, il est encore temps de le visionner en replay.
Le parti pris formel du réalisateur est de jouer la naïveté et de se poser la question: et si l'attribution d'une valeur vénale à la nature était susceptible de fournir les moyens de la protéger?
L'ensemble est un montage des réponses de différents acteurs de ce secteur ainsi que d'opposants qui viennent décrypter les réalités qui se cachent derrière le discours des premiers.
Ce que je regrette, malgré un traitement plutôt adroit, c'est un certain manque de rigueur logique ainsi que certaine approximations qui sont, hélas, le lot de ce mode d'expression.


Ainsi, lorsqu'un fervent partisan de la marchandisation de la nature récuse ses détracteurs en les accusant de faire preuve "d'idéologie", il aurait été souhaitable de souligner le côté idéologique de la soi-disant rationalité économique (le TINA de M. Thatcher).
Il est assez facile de montrer que l'économie étant la cause de l'altération de la nature au dépend de laquelle elle se développe, il est absurde d'en espérer un secours*.
Une autre forme d'argumentation** serait, en supposant que les deux hypothèses contradictoires soient indécidables (ce qui n'est pas vrai, mais reste intéressant sur un plan logique), alors, l'hypothèse la plus pessimiste doit être privilégiée sur l'autre, car il ne peut être question de se tromper devant un tel enjeu et son caractère irrémédiable. Le pessimiste ne peut, en toute rigueur logique, que se tromper par excès de précaution, là où l'optimiste brulera ses vaisseaux irrémédiablement.

La conclusion comme le titre s'attaquent à la finance, les auteurs adoptant le lieu-commun qui, à la lueur d'une analyse tronquée***, distingue faussement entre une économie foncièrement "saine" et une finance "spéculative" et donc condamnable.
C'est simplement ignorer le simple fait que la finance a toujours été présente dans une économie dont la "réalité" ne doit pas faire illusion: la valorisation de la valeur est bien son but ultime, tout autant que la finance stigmatisée à tort, puisque son seul péché est d'apparaître sans fard: condamner la finance, c'est réhabiliter l'économie.


*Et c'est vrai que cela constitue la contradiction des organisations traditionnelles de protection de la nature: pour financer leurs programmes, elles ont besoin de l'appui de sociétés dont la prospérité va, d'un autre point de vue, à l'encontre de leurs buts...
**Développée par B. Méheust, qu'il est urgent de lire "La nostalgie de l'occupation" ouvrage magnifique, salubre et nécessaire!
***Il serait assez curieux de voir justifier comment la "saine" économie a pu devenir le terreau de la finance!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9308
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 177

Message non lupar janic » 10/02/15, 09:41

Ahmed bonjour
Dans l'absolu tu as raison pour une société idéale "paradisiaque". Dans la réalité, il en va autrement et entre deux maux il faut choisir le moindre; donc mieux vaut une marchandisation de "la nature" qui la préserve, aussi peu que ce soi, que sa destruction aveugle. L'écologie, elle même, n'est aussi qu'une béquille qui vaut mieux que d'être totalement immobilisé.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Message non lupar sen-no-sen » 10/02/15, 10:13

janic a écrit : Dans la réalité, il en va autrement et entre deux maux il faut choisir le moindre; donc mieux vaut une marchandisation de "la nature" qui la préserve, aussi peu que ce soi, que sa destruction aveugle. L'écologie, elle même, n'est aussi qu'une béquille qui vaut mieux que d'être totalement immobilisé.


Dès lors que l'on considère la nature comme une marchandise on la condamne à l'instant même!
Préserver la nature par sa marchandisation relève de l'oxymore!
C'est comme si l'on disait que l'on défendait les droits des femmes en les prostituant!
D'ailleurs comment vendre un "produit" de la sorte?
Vendre la nature signifie d'une façon ou d'une autre d'en extraire un travail,par le biais de l'exploitation raisonné,du tourisme vert ou que sais je...
L'économie étant soumise aux cycles de boom et de crash il est indéniable qu'en phase de "vache maigre" les marchandises seront sacrifié sur l'autel de l'austérité....

D'un point de vue méta-analytique maintenant,il faut comprendre que l'économie,en tant que domaine totalisant,n'est que l'instrument d'une force qui nous dépasse,et cette force -dans sa configuration actuelle-ne tend absolument pas vers une préservation des biotopes,mais au contraire vers une restructuration de celui ci,il n'y a donc rien a attendre d'une telle mesure.

C'est paradoxalement depuis que l'on s'occupe de la préservation de l'environnement que celui ci ne cesse d'être détérioré,il faut donc réduire notre champ d'influence technologique et laisser le temps au temps pour que la nature récupère,mais cela ne fait bien évidemment pas partie des plans de nos économistes puisqu'il n'y à rien à vendre dans un tel projet.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51728
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1067

Message non lupar Christophe » 10/02/15, 11:13

et si l'attribution d'une valeur vénale à la nature était susceptible de fournir les moyens de la protéger?


Très bonne question!! Merci de l'avoir posée!

Je n'ai pas vu le documentaire...mais je m'interroge sur le titre "Nouvel eldorado?" Sachant que les plus grosses fortunes financières de l'humanité se sont bâtis (et continuent de se bâtir...même si c'est un peu moins en proportion moins) été sur l'extraction minière et l'exploitation massive des ressources naturelles! Le pétrole étant le numéro un de tous les temps!

Pour la petite histoire: j'ai appris récemment qu'il y avait eu une guerre pour le guano !! Hé oui, l'homme dans sa splendeur sait faire une guerre...même pour de la merde !!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guano :cry:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 10/02/15, 13:10

Le titre traduit de l'Allemand ne signifie pas pareil:

La nature, objet de spéculation à l'avenir (natur spekulationobjekt mit zukunft), dit comme ça c'est déjà le cas depuis longtemps.

Comment un tel monde peut-il encore exister? Mébon.

C'est toujours bon de réveiller les consciences, d'autant que ça s'accélère forcément avec les besoins grandissants des pays émergents (ambition toute relative au vu de la fréquentation du site qui a recommencé à baisser, comme il fallait s'y attendre).
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51728
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1067

Message non lupar Christophe » 10/02/15, 13:44

Ce monde n'aura existé pas bien longtemps...à l'échelle de la nature justement...

Pour la fréquentation en baisse c'est lié au changement d'url des forums du 27 janvier: il y a un temps de transition de ré indexation mais cela traine a remonter là j'ai pourtant tout fait bien comme il faut (301) ...et ça commence à m’inquiéter...

Évidement comme je l'avais dit dans le sujet "re-boostons les forums" l'intérêt pour l'énergie propre, les économies...a bien baissé...avec la conjoncture!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8605
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 786

Message non lupar Ahmed » 10/02/15, 15:07

Sen-no-sen, je ne trouve rien à redire à la formulation de ta réponse qui est en tous points parfaite.
Ton dernier paragraphe est d'une remarquable pertinence: l'activisme destructeur génère un autre activisme vaguement réparateur, mais les deux participent de la même volonté interventionniste et sont donc irrémédiablement liés, là où le "laisser faire" s'imposerait, puisque c'est l'essence de la nature de ne nécessiter aucune intervention...

L'économie n'a pu se développer qu'au dépend de la nature parce qu'elle constituait et constitue encore une externalité gratuite; si, ce que je ne souhaite pas car je connais les dangers de cette méthodologie, une estimation des coûts d'usage de la nature était introduite dans les bilans économiques, alors le profit aurait disparu depuis longtemps.


Ce qui est nouveau et qui est partiellement mis en lumière dans ce documentaire, c'est que l'extractivisme classique ne génère plus des profits suffisants, ni de possibilités d'investissement correspondant au niveau d'accumulation de la Valeur.
Dès lors, il n'est pas étonnant que ce déploie cette recherche mirobolante de pigeons, car il faut bien le dire nettement: tout cela n'est qu'une vaste arnaque qui s'écroulera dès que son caractère fictif apparaîtra un peu plus clairement. Dans l'intervalle, les promoteurs et peut-être les premiers investisseurs auront tiré leurs épingles du jeu...
Une seconde conséquence de ce phénomène est de contribuer à brouiller les cartes et à rendre toujours plus inintelligible ce qui sépare l'économie et la nature. En ce sens, c'est un puissant outil de promotion du système tel qu'il va mal.

@ Christophe: dès que "la pression de confort", selon la belle expression de B. Méheust apparaît moins menacée, alors le souci de cette écologie ambiguë qui se distille partout se fait moins pressant. Cela, hélas, ne laisse guère de doutes sur l'authenticité de ce souci.
Cette dernière phrase ne se veut pas moralisante, que l'on ne s'y méprenne pas, car tout pousse à ce narcissisme très réducteur. Comment échapper à l'économisme ambiant qui fausse toute analyse puisqu'il en dénature les prémisses?
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 11/02/15, 10:50

Christophe a écrit :[...] Pour la fréquentation en baisse c'est lié au changement d'url des forums du 27 janvier: il y a un temps de transition de ré indexation mais cela traine a remonter là j'ai pourtant tout fait bien comme il faut (301) ...et ça commence à m’inquiéter...

T'inquiéter ??? ( :mrgreen: ) Sans vouloir t'offenser je vais être cash:

1) J'ai pas franchement besoin que tu NOUS dises «pourquoi la fréquentation du forum aurait baissé», tu vois... J'ai étudié ça en long, en large, et en travers... C'est un problème ENDÉMIQUE, dont tu connais très très bien la source, lest tenants et les aboutissants: ont pourrait détailler ici des MP, certains comportements curieux, peut-être?

2) Tu sais également (tout au moins en grande partie) ce qu'il faudrait faire pour y remédier, mais depuis, on assiste a une sorte de succession d'actes manqués ou quelque chose (en tout cas ça y ressemble et quoi qu'il en soit, développer le forum n'est pas dans tes priorités depuis plusieurs années, même si ça et là tu râle un peu sur la fréquentation, procède à quelques changements cosmétiques (mais sans couper le cordon...) au fond, telle qu'elle est, cela te convient très bien, et tu n'en voudrais guère plus pour différents motifs, dont certains probablement obscurs, alors pourquoi râler... ou le nier, puisque tout le monde le voit: c'est ambigu et paradoxal).

3) Et bien non, donc t'inquiètes pas, la baisse n'a STRICTEMENT RIEN à voir avec le changement d'URL (ou si peu que ça n'en est absolument pas significatif, le simple fait que tu évoques cette cause démontre a quel point la confusion règne dans ton esprit, pour être gentleman et ne pas en dire plus), puisque cela a peut-être affecté vingt à quarante messages, tout au plus! Au final peanut! Quid de la masse critique là-dessus: peanut encore! Sur 2 jours, ça aurait dû être rétabli depuis longtemps... Bref, encore un beau nuage de fumée pour fantasmer, sur le méchant Gogol qui a tout fait foiré (lol). Les vrais responsables eux (y'en n'a pas des masses, un ou deux, plutôt un?) ressor(tent)s à chaque fois blanc/s comme neige... C'est beau la neige, mais ça fond vite au soleil..!

4) :arrowd:

Christophe a écrit :[...] Évidement comme je l'avais dit dans le sujet "re-boostons les forums" l'intérêt pour l'énergie propre, les économies...a bien baissé...avec la conjoncture!

pffff, je note ton point de vue et je le respecte. MAIS: au lieu de regarder d'abord les VRAIES causes ayant MENÉ à ça (c'est tout le contraire, l'intérêt est grandissant, dans tous les domaines, même jusqu'à la spéculation financière sur les "gisements naturels", ce qui prouve le contraire), donc voir tout ça fondé sur des preuves, des chiffres, du savoir-faire, des statistiques, etc... bien, bien avant que de supputer d'éventuelles conclusions sans diagnostique complet, supputer d'éventuels effets co-latéraux très hypothétiques, donc commencer par faire une revue générale de la situation sans état d'âme et de façon impartiale et honnête — et surtout d'accepter de la voir telle qu'elle est et non pas telle qu'on voudrait la voir parce que cela arrangerait de ne pas se considérer comme en étant éventuellement à l'origine — comme le suggère si bien Ahmed du haut de sa belle métaphore: quand "la pression d'inconfort" disparaît ou s'éloigne, finies les réformes, adieux les promesses, bye bye les remises en question, disparu le sentiment de loyauté: retour à la case départ... Ça a fait le coup à chaque fois (et c'est une composante humaine qui a ses racines jusque dans le paradigme argent-dette, A. Masslow appelle ça «le besoin de contrainte» auquel on pourrait ajouter «la recherche de la diminution ou de l'absence» de ce dernier...).

Bref, tu n'es pas un monstre, c'est humain :mrgreen:
même si... °_O
m'enfin bref c'est plus mon job...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51728
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1067

Message non lupar Christophe » 11/02/15, 12:46

Message complètement HS Obamot...

Tu as bien contribué à la destruction de la participation il me semble, aux dégouts des autres participants, à la déstabilisation générale...mais ton égo est bien trop élevé pour l'avouer! A moins que cela soit autre chose...

Et un forum ce n'est pas que l'administrateur qui le fait !!!

Encore une fois tu cherche à me déstabiliser!

Obamot a écrit :m'enfin bref c'est plus mon job...


Ton job?? CQFD?

ps: que faire (quand on est seul en plus) contre des "concurrents" véreux qui font du negativ SEO, payent des trolls, des spammeur, se font des faux avis positifs, l'inverse pour les autres, achètent des faux like sur les réseaux sociaux...Bref bref des méthodes quasi mafieuses!

Et je suis (malheureusement?) trop honnête pour pratiquer ce genre de méthodes...

Cet Internet "de merde", en place depuis quelques années, me dégoute...L'intelligence c'est aussi de savoir dire stop...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 757
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 4

Message non lupar highfly-addict » 11/02/15, 13:12

Rien à ajouter, je partage ton point de vue Christophe !

Quant à la fréquentation... on se demande bien ce qui motive un "simple" (?) membre de ce forum à "s'impliquer" de la sorte pour cette cause ?
Pur humanisme désintéressé ? ( MDR !)
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS


Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités