Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Le système Poutine: documentaire ce soir sur France2

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13895
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 571

Message non lupar Flytox » 01/12/07, 12:49

Bonjour à tous

Christophe a écrit :Et les gisements de Pau et Lacq ? Ils ne sont pas (encore) épuisés...


Pour le gisement de Lacq celà fait 20 ans qu'ils annoncent sa fermeture prochaine pour cause d'épuisement. Avec le renchérissement du prix du Gaz et de nouvelles techniques d'extraction , ils lui prolongent la vie mais pour combien de temps encore ? De toutes les façons sa production est faible par rapport à la consommation Française.

http://www.insee.fr/fr/ffc/chifcle_fiche.asp?tab_id=510

A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

Message non lupar jean63 » 01/12/07, 14:17

..........Poutine (suite) ====>
MOSCOU (AFP) - 01/12/07 11:55
La Russie s'apprête à élire ses députés

La Russie, pays qui s'étale sur onze fuseaux horaires, s'apprête à élire dimanche ses députés, des législatives présentées par le pouvoir comme un plébiscite pour le président Vladimir Poutine, à trois mois de son départ annoncé du Kremlin.

Lorsque le scrutin débutera dans l'Extrême-Orient russe, à plus de 6.000 km à l'est de Moscou, il sera 20H00 GMT, samedi.

Jusqu'à la dernière minute, les autorités ont redoublé d'effort pour exhorter les 109 millions d'électeurs à aller voter. Car le risque d'une très forte abstention est l'objet de toutes les craintes du parti au pouvoir, Russie unie, donné largement favori avec plus de 60% des intentions de vote dans les sondages.

Des SMS ont ainsi été envoyés par les opérateurs téléphoniques, à la demande expresse du Kremlin, afin de rappeler à leur abonnés que leur suffrage est "important pour le pays", selon Kommersant.

Les services chargés de la sécurité intérieure (FSB, issus de l'ex-KGB) sont déjà à pied d'oeuvre pour coordonner les activités des 450.000 policiers et militaires mobilisés pour assurer la sécurité dans les bureaux de vote, a par ailleurs écrit le quotidien.

Depuis samedi, "jour du silence", les partis politiques ont interdiction de faire des déclarations liées à l'élection. Les journaux télévisés ont néanmoins passé en boucle des images de Vladimir Poutine assistant la veille, dans une salle remplie de drapeaux russes, à un festival d'arts martiaux à Moscou.

Vendredi soir, la campagne électorale s'est achevée sur un message triomphaliste du principal mouvement de jeunesse pro-Kremlin, Nachi, qui a proclamé avec 48 heures d'avance la victoire du parti Russie unie de Vladimir Poutine. "Le 2 décembre, les Russes ont choisi le président Poutine comme leader national de la Russie", ont anticipé les Nachi ("Les Nôtres") dans un communiqué se félicitant du "score écrasant" de Russie unie.

"Ils ont vaincu le désir ardent de certains pays d'imposer leur opinion, ils ont vaincu les voleurs et les traîtres", s'est réjoui l'organisation, dans des déclarations antioccidentales au diapason des accusations du maître du Kremlin contre les "chacals" de l'opposition subventionnés selon lui par l'Occident.

Washington a de nouveau exprimé son inquiétude sur la régularité des législatives. "Nous gardons évidemment un oeil dessus", a déclaré la porte-parole de la Maison blanche Dana Perino. "Mais nous sommes inquiets que les gens puissent ne pas avoir des élections libres et justes", a-t-elle dit, réitérant la préoccupation déjà exprimée par le président George W. Bush.

Seul un groupe restreint d'observateurs étrangers surveillera ce scrutin. La principale instance de surveillance électorale de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH), a décidé de boycotter les élections, en invoquant les entraves mises par Moscou.

De son côté, l'ancien champion du monde d'échecs Garry Kasparov, qui est un des chefs de file de l'opposition, a dénoncé l'existence de "fraudes". "Le volume des fraudes (...) rend d'ores et déjà le régime illégitime", a proclamé vendredi le leader du mouvement L'Autre Russie, au lendemain de sa libération après cinq jours de prison pour "manifestation non autorisée".

"Un nombre significatif de forces politiques, tant à droite qu'à gauche, sont exclues" du jeu politique, a ajouté M. Kasparov dont le mouvement n'a pas réuni les nombreuses conditions désormais requises pour s'enregistrer comme parti et ne participe donc pas aux législatives.Son mouvement, qui avait par le passé évoqué l'organisation d'une manifestation dimanche, ne parle plus que d'un "rassemblement-éclair" lundi soir à Moscou.

Après le scrutin de dimanche, les Russes seront appelés aux urnes le 2 mars pour une présidentielle à laquelle M. Poutine ne peut pas se présenter. Le président continue à rester flou sur son avenir, entretenant les rumeurs d'un retour rapide au Kremlin ou d'une nomination à un poste à définir qui lui permettrait de continuer à diriger le pays.


Celà confirme ce qui est dit dans le reportage sur Poutine : les occidentaux qui veulent se mêler des SES affaires (Tchétchénie, presse "muselée" et assassinée, opposants éliminés....etc...selon les bonnes vieilles méthodes du KGB) sont des "chacals morveux".

Poutine rêve d'une Russie très puissante comme au temps de l'URSS (mais avec les moyens modernes de l'énergie + les armes)et n'a pas supporté le démantèlement de l'URSS notamment l'occidentalisation de l'Ukraine. Il veut asservir les pays ex-satellites pour pouvoir y prélever ou y faire transiter les pipe-lines du pétrole et du gaz (c'est déjà fait pour la Tchétchénie).......par tous les moyens. Après ça il pourra montrer les crocs aux USA et faire du chantage énergétique à une grande partie du monde ( La Russie détient 30% des réserves mondiales de gaz ).
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

Message non lupar jean63 » 01/12/07, 15:50

Christophe a écrit :
jean63 a écrit :Faut que je rgarde si c'est du gaz Russe qui alimente ma chaudière !!


Bonne réaction :) Sans pétrole et gaz le monde serait bien moins pouri...(pas au sens pollution)...et c'est notre faute à tous...alors vite remplace moi cette chaudière par une chaudière à bois! 8)

Le bois c'est pas QUE de l'écologie et des économies c'est aussi ne pas cautionner LE système mondial...et surtout ses dérives...

On y pense...mais je viens juste de remplacer ma chaudière et pour plein d'autres raisons c'est beaucoup plus pratique que le bois même en pellets :
- pas de réappro
- pas de rechargement du foyer
- pas d'installation pour alim auto des pellets
- petit emplacement pour la chaudière murale (maxi : 1m X 1m X 0,40 m )
- sortie murale diam 15 cms ; entrée air + évac "fumées", on ne voit rien sortir, ça ressemble à de la vapeur d'eau (pas de cheminée à ramoner)
- combustion "propre" sauf CO2 (ça c'est le problème)
- aucun bruit (la chaudière est dans la buanderie à côté de la cuisine, on entend presque rien).

Dommage que la planète se réchauffe et que le gaz ne sera pas éternel car c'est très pratique. Il faut oublier les risques d'explosion mais très rare sur une installation moderne.

Ce qui serait écolo c'est d'alimenter en biogaz produit à partir de végétaux (branchages d'arbres abattus broyés, alors qu'ils pourrissent en forêt habituellement) comme ils font dans un village Autrichien; le village est totalement autonome et c'est écolo. J'avais mis un post la-dessus mais je ne sais plus où.

Tiens du nouveau sur le gaz =>

Algérie: cinq milliards de dollars de contrats prévus pendant la visite de Sarkozy

Laurence Parisot le 23 novembre 2007 à Grenoble
© AFP/Archives Jean-Pierre Clatot
Les entreprises françaises doivent signer des contrats pour un montant de cinq milliards de dollars lors de la visite en Algérie du président français Nicolas Sarkozy du 3 au 5 décembre, a-t-on indiqué de sources françaises à Alger.

M. Sarkozy sera accompagné par la présidente du Medef Laurence Parisot et d'une centaine de chefs d'entreprises, qui tiendront avec le patronat algérien un forum sur d'éventuels partenariats industriels entre les deux pays. Les deux organisations patronales, le MEDEF (France) et le Forum des chefs d'entreprise (FCE - Algérie), se concertent régulièrement.

Selon des sources françaises, alors que le stock d'investissements français en Algérie est de 2,1 milliards de dollars, 5 milliards supplémentaires à court et moyen terme sont en projet, dont la moitié dans le secteur énergétique.

Total, en association avec la Sonatrach, doit investir 1,5 milliard de dollars pour la construction d'un vapocraqueur, dont le coût global est estimé à 3 milliards. Ce groupe pétrolier conforte sa place en Algérie, après plusieurs années de vaches maigres. Total a d'autres projets dans l'exploration et la production, de même que Gaz de France (GDF), à hauteur d'un milliard de dollars. GDF doit à cette occasion reconduire ses contrats d'approvisionnement en gaz algérien.
En outre, 2,5 milliards de dollars doivent être consacrés au programme de privatisation algérien et à d'autres investissements prévus par des grands groupes comme Lafarge, Air Liquide et Saint-Gobain. Ces derniers ont été autorisés à racheter respectivement les entreprises publiques Alver, Sovest et Sidal.

Une vingtaine de sociétés françaises sont candidates au rachat d'entreprises publiques algériennes. Le Crédit populaire d'Algérie, 5e banque nationale, est convoité par quatre banques françaises concurrentes (BNP, Société générale, Crédit Agricole, Banques Populaires). La vente a été suspendue en raison de la crise des "subprimes" aux Etats-Unis.

Hors hydrocarbures, les investissements directs français ont progressé plus vite que la moyenne, atteignant 294 millions de dollars en 2006. La France se situe derrière les Etats-Unis, mais devant les autres partenaires de l'Algérie, soulignent les sources françaises, en réponse aux critiques algériennes sur la faiblesse des investissements français.

Les 250 filiales d'entreprises françaises implantées en Algérie représentent 22.0O0 emplois directs et 100.000 emplois indirects.

L'Algérie est le 3e fournisseur de gaz de la France derrière la Norvège et les Pays-Bas, mais devant la Russie. Les hydrocarbures représentent 95% des importations françaises, soit plus de 4 milliards d'euros en 2006. La flambée des prix a alourdi cette facture d'1 milliard d'euros en deux ans (2005 et 2006).

La France est le premier fournisseur de l'Algérie, qui est son premier débouché en Afrique devant le Maroc, la Tunisie et l'Afrique du Sud. Mais le marché algérien devient de plus en plus concurrentiel avec l'entrée de nouveaux concurrents, notamment la Chine et les Etats-Unis.

Les échanges franco-algériens ont représenté 8,1 milliards euros en 2006. Ils sont à l'équilibre. Durant les 9 premiers mois de 2007, la France est devenue excédentaire de 698 millions d'euros grâce à une forte contraction de ses importations et malgré l'appréciation de l'euro.

La part française du marché algérien s'est cependant effritée, passant pour la première fois, sous la barre des 20%, à 18,7% en juin 2007.

Alger et Paris souhaitent enfin faciliter les déplacements entre les deux pays pour les cadres, les hommes d'affaires et les journalistes. La "question des visas" sera à l'ordre du jour des discussions, indique-t-on à Alger.

Norvège, Pays-bas, Algérie, Russie c'est l'ordre décroissant d'approvisionnement de la France en gaz.
A priori, chez nous en Auvergne, de part la position géographique, on doit être approvisionnés par l'Algérie.

Bon là je sors du sujet, mais on voit qu'en France on est pas dépendants des Russes........ouf, bonne nouvelle pour moi !! :D
Dernière édition par jean63 le 01/12/07, 16:06, édité 1 fois.
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

Message non lupar jean63 » 01/12/07, 16:03

Flytox a écrit :Bonjour à tous

Christophe a écrit :Et les gisements de Pau et Lacq ? Ils ne sont pas (encore) épuisés...


Pour le gisement de Lacq celà fait 20 ans qu'ils annoncent sa fermeture prochaine pour cause d'épuisement. Avec le renchérissement du prix du Gaz et de nouvelles techniques d'extraction , ils lui prolongent la vie mais pour combien de temps encore ? De toutes les façons sa production est faible par rapport à la consommation Française.

http://www.insee.fr/fr/ffc/chifcle_fiche.asp?tab_id=510

A+

Merci pour le lien. ça confirme ce qui est dit dans l'article sur l'Algérie.

La Norvège est largement devant, mais la durée de vie des gisements conditionnera la suite........et là les Russes ont d'énormes réserves.
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3720
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 132

Message non lupar gegyx » 01/12/07, 16:08

jean63 a écrit : Norvège, Pays-bas, Algérie, Russie c'est l'ordre décroissant d'approvisionnement de la France en gaz.
A priori, chez nous en Auvergne, de part la position géographique, on doit être approvisionnés par l'Algérie.

Bon là je sors du sujet, mais on voit qu'en France on est pas dépendants des Russes........ouf, bonne nouvelle pour moi !! :D
Ouf, on a eu chaud ! te voilà rassuré ? :D

Le gaz algérien est plus cher à l'achat qu'ailleurs.
Si Poutine coupe le robinet de la Pologne, de l'Allemagne...
Il y a une entraide de partage, au niveau Européen, et le résultat sera le même.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Gregconstruct
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1781
Inscription : 07/11/07, 19:55
Localisation : Amay Belgique

Message non lupar Gregconstruct » 20/12/07, 20:20

Personnellement, je préfère la poutine québécoise!!!
0 x
Chaque geste compte pour notre planète!!!


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités