Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5423
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 415
Contact :

Le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar izentrop » 25/01/17, 13:47

Il est possible de couvrir la totalité des besoins énergétiques de la France par des sources renouvelables à l’horizon 2050. La biomasse solide reste la première source de production d’énergie renouvelable, suivie de très près par l’éolien puis le photovoltaïque, lui-même suivi de très près par le biogaz. Les énergies fossiles importées ne servent plus qu’à des usages non énergétiques. Le fonctionnement des 58 réacteurs nucléaires actuels n’étant pas prolongé au-delà de la quatrième visite décennale (environ 40 ans), le dernier d’entre eux est arrêté en 2035. Basée sur l’exploitation partout sur son territoire de ses ressources diversifiées, la France assure pleinement sa sécurité énergétique. https://negawatt.org/Points-cles-scenar ... -2017-2050

C'est difficilement croyable au rythme ou les forêts sont exploitées actuellement et encore moins pour le nucléaire.
Peut-être même que les particuliers auront pris les devant en s'équipant en solaire :wink:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Re: le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar sen-no-sen » 25/01/17, 16:45

C'est tout à fait possible,mais cela va nécessiter une mutation dans les habitude alimentaires.
Il suffirait de diminuer de moitié notre consommation de produit carné pour augmenter considérablement les surfaces alloués à la sylviculture.
En France la S.A.U (surface agricole utile) représente près de 29 millions d'hectares dont près de 70% sont destiné à la production et/ou le pâturage du bétail....contre 16,5 millions d'hectare de forêts, chercher l'erreur!
Rappelons que le mode de production actuel est totalement aberrant,en effet c'est près de 2/3 des surface agricole de la planète qui servent à produire de la nourriture pour alimenter du bétail que nous(sans moi...) consommons ensuite...

Plus de 4500 000 de bovins sont sacrifiés chaque année en France pour satisfaire les papilles des "viandards"...

Dans le cadre d'un politique de sobriété efficace ont pourrait utilisé à bonne escient ses surfaces pour produire l'énergie strictement nécessaire via des unités de productions locales au sein d'un vaste territoire qui rappellerais la "Gaulle chevelue" que fut la France avant le moyen age....on aurait des paysages de forets à perte du vue comme au Canada*! 8)



*Et accessoirement beaucoup d'emplois à la clé...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
lilian07
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 511
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 39

Re: le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar lilian07 » 25/01/17, 18:26

Voilà une belle approche de ce que pourrait être un futur proche mais les mutations semblent trop profondes et je n'aurai pas parié sur la vision de l'exploitation de la biomasse. Cependant c'est certainement avant une transition totale le passage obligé car c'est un stock solaire que nous avons du mal à dompter pour rendre les EnR plus performante que le fossile.
Sobriété dans l'alimentation,isolation des maisons et transition vers la biomasse avant le tout solaire, c'est la voie simple et crédible qui paraît être une approche relativement réalisable sans "révolution".
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5423
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 415
Contact :

Re: le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar izentrop » 25/01/17, 21:15

Bonsoir,
sen-no-sen a écrit : 16,5 millions d'hectare de forêts
Je ne sait pas d'ou viennent tes sources ou les bois ne sont pas comptés. Image

Aux dernières nouvelles ( données 2015) : 24,5 Mha, soit 38.5% du territoire http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/ ... 1bspca.pdf
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Re: le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar sen-no-sen » 25/01/17, 21:31

Image

http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique11


Après avoir connu un creux au milieu du XIXe siècle, la superficie forestière française a depuis regagné son niveau de la fin du Moyen Age, soit 15,5 millions d’hectares.
400.000 km2 à son maximum aux environs de 6500 ans avant notre ère ; 75.000 km2 à son minimum au milieu du XIXe siècle ; 155.000 km2 aujourd'hui : on se rend compte, en trois repères, à quel point la surface forestière française a connu d'importantes fluctuations au fil du temps.

A la fin de la dernière période glaciaire, il y a 18.000 ans, la forêt, de succession en succession de la végétation, a reconquis très progressivement de vastes espaces jusqu'à couvrir les trois-quarts du territoire national actuel.

Sous l'effet de la croissance démographique, les besoins de la population en surface agricole, bois de chauffage et bois d'œuvre, ont conduit à des défrichements et des extractions de bois considérables. Si bien que la surface forestière fut réduite à 13,6% du territoire, avant de remonter à 28% aujourd'hui, soit le niveau qu'elle occupait à la fin du Moyen Age.


http://www.onf.fr/gestion_durable/sommaire/milieu_vivant/patrimoine/forets_francaises/20071001-133331-958050/@@index.html
Source ONF.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9263
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 175

Re: le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar janic » 26/01/17, 11:23

la différence vient probablement du fait que l'ONF ne comptabilise que les forêt,s alors que la surface totale en arbres (les haies de jardin ou de champ, les parcs, etc...) le sont. Par contre le défrichage, pour transformer en terre cultivable, concerne essentiellement les forêts. Or l'élevage (de plus en plus industriel) ne se contente pas d'herbage mais utilise des surfaces agricoles pour produire soja, maïs, colza, etc... . L'erreur que beaucoup font c'est de croire que si notre consommation française peut diminuer par personne, la question sera améliorée. Or les éleveurs visent l'exportation et donc le maintien, voire l'augmentation de production fourragère.
D'où une vision nécessairement mondiale du problème (l'Afrique va doubler sa population dans les années à venir et les africains seront des demandeurs comme l'est l'Asie actuellement) et donc où va-t-on trouver de quoi produire pour satisfaire ces populations croissantes en nombre comme en pouvoir d'achat?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Re: le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar sen-no-sen » 26/01/17, 11:44

janic a écrit : L'erreur que beaucoup font c'est de croire que si notre consommation française peut diminuer par personne, la question sera améliorée. Or les éleveurs visent l'exportation et donc le maintien, voire l'augmentation de production fourragère.
D'où une vision nécessairement mondiale du problème (l'Afrique va doubler sa population dans les années à venir et les africains seront des demandeurs comme l'est l'Asie actuellement) et donc où va-t-on trouver de quoi produire pour satisfaire ces populations croissantes en nombre comme en pouvoir d'achat?


Oui c'est une bonne remarque,mais notre mode alimentaire influence directement celui des autres.
Nous constatons par exemple le succès des "fast food" chez nous pays de l'art culinaire,pourquoi?
Car les fast food représente le modèle le plus dissipatif en énergie,il est donc immédiatement copié puis réitéré à grande échelle,il est donc impératif de transformer nos habitudes alimentaires ici pour quelles se répercutent la bas.

L'exportation de viande ou de produit céréalier ne fait qu'augmenter les problèmes écologique par un effet type "reine rouge".
Pour ce qui est de la natalité des pays africains nous sommes face à l'une problématique les plus terrifiante de l'histoire.
En effet le seul moyen d'enrayer la natalité et d'avoir recours à l'éducation afin de transformer les familles d'un mode r(beaucoup d'enfant avec un faible niveau d'éducation) à un mode K(peu d'enfant avec un niveau d'éducation élevé).
Problème, ce type de modification ne surviennent que dans des pays industrialisés,hors l’hystérésis des natalités fait qu'il faudrait plusieurs décennies--que nous n'avons plus-- pour limiter le nombre de naissances.
De même l'industrialisation de ses pays ne ferait qu'amplifier l'écocide et accroitre les problématiques alimentaires,favorisant de fait les mouvements migratoire,les conflits et les famines...le constat est accablant.
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5423
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 415
Contact :

Re: le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar izentrop » 26/01/17, 13:33

J'ai crié au loup à cause de toutes ces usines à faire de l'électricité qui se sont engouffrées dans la brèche de la filière bois, avec une consommation à un rythme effréné.
C'est pour ça que je doute du schéma de Negawatt qui compte principalement sur cette filière pour la transition énergétique.

Ce que je voulais dire est que ça n'est pas rentable, ce bois la doit être destiné au chauffage collectif ou individuel, avec récupération des petites branches(BRF) et des cendres pour l'agriculture.
janic a écrit : l'élevage (de plus en plus industriel) ne se contente pas d'herbage mais utilise des surfaces agricoles pour produire soja, maïs, colza, etc... .
Le soja pour l'alimentation animale est surtout importé. Il faut un climat particulier pour le cultiver
Image
Et le soja bio est principalement cultivé pour la consommation humaine
Image
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Re: le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar sen-no-sen » 26/01/17, 13:46

izentrop a écrit :
C'est pour ça que je doute du schéma de Negawatt qui compte principalement sur cette filière pour la transition énergétique.


Ce projet est intéressant dans la mesure ou il évite les écueils du nucléaire ou des projets monopolistique type desertec (qui de toute façon ne sera pas viable dans un futur instable géopolitiquement).
Pour ce qui est de la rentabilité,tout est une question d'adaptation de l'économie.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5423
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 415
Contact :

Re: le “100 % renouvelables” est possible dès 2050 pour Negawatt

Message non lupar izentrop » 26/01/17, 14:07

Même si les politiques se désintéressent du nucléaire, sujet boule puante, ça ne sera pas abandonné pour autant, vu qu'on sait faire du nucléaire qui ne s'emballe pas et pratiquement sans déchet, les multinationales s'en empareront et les états n'auront plus qu'à se charger du démantèlement des REPs. Les déchets restants sont nocifs moins de 300 ans si on ne trouve pas de filière pour les recycler.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités