Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5505
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 201

L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar sen-no-sen » 22/05/18, 14:10

Feu vert à Total sur l'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Tant pis pour la planète : pour faire plaisir à Total, mais aussi à la Malaisie et l'Indonésie, le ministre autorise l'importation de 300.000 tonnes par an de ce produit décrié.


Il est certes devenu un peu trop facile d’ironiser sur le chapelet de couleuvres qu’avale depuis un an Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique. Mais celle-ci est trop grosse pour la laisser passer, c’est un boa. Mercredi, avec le feu vert du ministre, la préfecture des Bouches-du-Rhône a autorisé le groupe Total à exploiter une bioraffinerie sur son site de Mède, près de l’étang de Berre. Dès cet été, Total importera au moins 300.000 tonnes d’huile de palme par an, ce qui représente une augmentation des importations françaises de ce produit de 36%.

En juillet 2017, en présentant son plan climat, Nicolas Hulot proposait de "fermer la fenêtre d’opportunité qui permet d’incorporer de l’huile de palme dans les carburants". Mais dès sa nomination, le ministre a vite dû faire machine arrière.

Une déforestation monstrueuse

L’huile de palme a beaucoup de qualités : elle est facile à cultiver, et donc peu coûteuse ; c’est un produit très stable, qui résiste à la chaleur et à l’oxydation ; elle est facile à "travailler" dans un processus industriel. Mais comme on le sait, c’est une horreur. Pas tant pour la santé, bien que ses graisses saturées ne soient pas la panacée. Pour l’extraire, on se livre en Indonésie et en Malaisie (90% de la production) à une déforestation monstrueuse, afin de planter des palmiers à huile.

Or, qui dit déforestation dit massacre des derniers orang-outans et des gibbons, destruction de la biodiversité, brûlis extrêmement polluants, expropriations de villages… Mais aussi aggravation du réchauffement climatique. Car, comme le rappelait Nicolas Hulot avant qu’il ne soit ministre, "la déforestation est responsable de 10% des émissions de gaz à effet de serre mondiales". Selon une étude commandée en 2016 par la Commission européenne, l'huile de palme est trois fois plus néfaste, en terme d'effets de serre, que les énergies fossiles.

Les proportions de cette industrie de l’huile de palme sont gigantesques. Il ne s’agit pas seulement d’ajouter quelques grammes au Nutella : l’huile de palme représente un quart de toute l’huile produite dans le monde. Des chips à la mayonnaise, cette graisse végétale est présente dans 80% des produits alimentaires industrialisés et 20% des produits de beauté. Elle sert principalement à l’industrie du carburant : en France, 75% de l’huile de palme importée termine dans les réservoirs de véhicules.

La décision de Nicolas Hulot apparaît donc comme incompréhensible. Elle est contraire aux intérêts des producteurs français de colza. Elle est contraire aux intérêts de la planète - et il n’y a pas de "planète B", pour paraphraser Emmanuel Macron qui jure avoir fait de la lutte contre le réchauffement climatique sa priorité. Elle est contraire à l’avis du Parlement européen qui, en janvier, a voté la suppression de l’utilisation d’huile de palme dans les carburants d’ici 2021. Enfin elle est contraire à ce que le ministre lui-même pense au plus profond de lui-même. Interrogé sur BFMTV-RMC, il a tenté de se justifier en expliquant que c’était transitoire, qu’il avait négocié avec Patrick Pouyané, le patron de Total, pour que la part d’huile de palme soit limitée et réduite chaque année au profit des huiles usagées… Mais pas de quoi calmer les organisations écologiques.
Faire plaisir à Total, à l'Indonésie et à la Malaisie

Pourquoi cette décision ? Deux explications. La première est un lobbying efficace de Total, qui cherche à sauver le site de Mède. Patrick Pouyané, le patron, est est un fan d’Emmanuel Macron : il a beau avoir été directeur du cabinet de François Fillon, il a soutenu l’adversaire de ce dernier pendant sa campagne et il ne tarit pas d’éloges pour ce président qui, dit-il, fait faire à la France "un saut vers la modernité". Macron, de son côté, considère Total comme un des groupes les plus stratégiques de la France.

Seconde explication, plus cynique encore : la France vend des armes et des avions vers l’Indonésie et la Malaisie. Et ces pays menacent de ne plus acheter ces engins si Paris nuisait à leurs exportations. Pour torpiller un projet français de taxe sur les huiles de palme, l’Indonésie, en 2016, avait menacé de ne pas commander des Airbus A400M de transport militaire. Et selon l’"Usine nouvelle", la Malaisie fait aujourd’hui de même : elle menace de ne plus acheter 18 Rafale en discussion.

Après le vote du Parlement européen en faveur de l’interdiction de l’huile de palme dans les carburants, en janvier, la France avait déjà fait savoir qu’elle s’y opposerait. Elle confirme aujourd’hui son orientation très peu "Make the Planet Great again", pour reprendre le slogan ambitieux d’Emmanuel Macron. La "fenêtre d’opportunité" qu’évoquait en 2017 Nicolas Hulot reste, hélas, grande ouverte et ses gonds bien huilés.

Pascal Riché


https://www.nouvelobs.com/edito/20180517.OBS6826/feu-vert-a-total-sur-l-huile-de-palme-le-triste-renoncement-de-hulot.html


Cela confirme bien la méthode Macron,la mise en place de N.Hulot a servi de paravent écologique,et moyennant du lâché de lest sur des questions secondaires(abandon du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes,fermeture de Fessenheim)le principe reste toujours le même:continuer dans le pire...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6471
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 420

Re: l'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar Ahmed » 22/05/18, 14:46

Nihil novi sub sole... C'est ce qui était Totalement (sic!) prévisible.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5712
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: l'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar janic » 23/05/18, 09:25

Nihil novi sub sole... C'est ce qui était Totalement (sic!) prévisible.
comment ça total...euh-...ment? On ne peut plus faire confiance à personne alors!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6471
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 420

Re: l'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar Ahmed » 23/05/18, 10:42

On ne peut plus faire confiance à personne alors!

Justement si! Ces gens fonctionnent selon une logique très claire, simplement il faut être sacrément naïf pour croire leurs déclarations lorsqu'ils soutiennent des thèses qui vont à l'encontre de cette même logique. C'est en effet sous le couvert de bonnes intentions affichées que ces déterminismes peuvent s'exprimer: rassurer d'une main et détruire de l'autre...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5712
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: l'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar janic » 23/05/18, 12:21

C'est en effet sous le couvert de bonnes intentions affichées que ces déterminismes peuvent s'exprimer: rassurer d'une main et détruire de l'autre...
l'habituel carotte bâton pour faire avancer les ânes que nous sommes trop souvent! :roll:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5505
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 201

Re: l'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar sen-no-sen » 23/05/18, 13:15

Il ne faut pas omettre le fait que la politique est un nid de crabes...et même de vipères.
L'abandon du projet d'aéroport de Notre Dame des Landes sous l'impulsion de Nicolas Hulot* a couté relativement cher à ce dernier,notamment sous la forme d'une rumeur pour harcèlement sexuel sur la personne de Pascale Miterrand accessoirement petite fille de l'ancien président du même nom.
Si j'étais parano je dirais qu'il s'agit d'une vengeance ou d'un "message"envoyé à ce dernier pour calmer ses très éventuelles poussées d'écologie.



*Sous sont impulsion mais en réalité c'est principalement à la cour des comptes que l'on doit l'abandon de ce projet,en effet il y a en France près de 155 aéroports contre...45 en Allemagne(!) alors que cette dernière compte 82 millions d'habitants(contre 66 en France) pour un revenu moyen à peu près égale.
Autant dire que la plupart des aéroports Français ne servent à rien sinon à garantir la réélection de quelques élus...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2732
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 146
Contact :

Re: l'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar izentrop » 23/05/18, 13:48

On n'en voulait pas dans le nutella, pas grave on l'aura dans nos réservoirs.
On n'arrête pas le progrès et on ne va pas empêcher les pays émergents de sortir leur tête de l'eau non plus. :mrgreen: :cheesy:

D'ailleurs cette histoire de déforestation https://theconversation.com/non-lhuile- ... tion-76955
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6471
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 420

Re: L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar Ahmed » 23/05/18, 14:44

On n'en voulait pas dans le nutella, pas grave on l'aura dans nos réservoirs.

Tu veux dire qu'au lieu que ce soit par devant... :mrgreen:
L'article cité admet l'importance de l'impact de cette culture en Indonésie: il est normal qu'il y ait plus de dégâts là où sévit l'expansion maximale de cette culture (et donc moins ailleurs*)...

* Mais pour des raisons analogues.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5505
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 201

Re: l'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar sen-no-sen » 23/05/18, 14:45

izentrop a écrit :On n'en voulait pas dans le nutella, pas grave on l'aura dans nos réservoirs.
On n'arrête pas le progrès et on ne va pas empêcher les pays émergents de sortir leur tête de l'eau non plus. :mrgreen: :cheesy:

D'ailleurs cette histoire de déforestation https://theconversation.com/non-lhuile- ... tion-76955


C'est un raisonnement de lobbyiste que tu tiens là...
Si il est vrai que l'huile de palme peu difficilement être tenu responsable de 40% de la déforestations mondiale cela ne change en rien que celle ci représente une catastrophe écologique.
La déforestation est liée à l'extension agricole,notamment des pâturage pour la production de viande(direct ou indirect),l'urbanisation,la vente de bois et l'exploitation des hydrocarbures.
Dans tout cela les plantations de palmiers à huile représente environ 2,5% ( croissance en hausse de 8,5% par an) de la déforestation mondiale,au premiers abords cela peut paraitre négligeable(et c'est un arguments bon pour les lobbys).
Oui sauf que 2,5% de la déforestation mondiale cela représente des surfaces absolument gigantesques,près de 350 000 hectares rien que cela.. soit la moitié de la Corse!

Image
Et tout cela dans des zones à très haut niveau de biodiversité,ci dessus l'ile de Bornéo...
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5712
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar janic » 23/05/18, 15:18

On n'arrête pas le progrès et on ne va pas empêcher les pays émergents de sortir leur tête de l'eau non plus.
ces progrès là c'est du suicide collectif. La principale source de production d'oxygène, après la mer, ce sont les forêts, puits à piéger le carbone dont tout le monde à peur.
mais tu as partiellement raison. On ne peut faire la morale aux autres que lorsque l’on est sans reproche soit même et là la France, n’est certes pas un modèle de vertu.
Malgré tout, cette production n’est pas faite à l’usage des populations elles-mêmes, mais pour faire du business au seul avantage des pays étrangers qui se moquent entièrement du devenir de ces populations et de leur terres.
D'ailleurs cette histoire de déforestation https://theconversation.com/non-lhuile- ... tion-76955

Ah, voilà enfin un document réellement intéressant et relativement honnête, c’est rarissime.
Le palmier n’est plus ici responsable de 40 % de la déforestation mondiale mais « seulement » de 40 % de la déforestation due à l’agriculture intensive
selon les données de la FAO.
On y apprend que bien que les surfaces forestières soient en augmentation nette dans l’Union européenne, celle-ci a « consommé » 10 % de la déforestation mondiale entre 1990 et 2008, soit 732 000 hectares par an via ses importations. Cette déforestation « importée » est à 60 % due aux denrées alimentaires que les pays membres importent des zones tropicales : 18 % pour le bétail et les produits carnés et 42 % pour les cultures destinées à l’alimentation humaine et animale. Parmi ces cultures, on retrouve le soja (60 %), l’huile de palme (12 %), le cacao (8 %), le café (4 %) et le caoutchouc naturel (3 %). En 2004, la déforestation « importée » par l’UE provenait à 48 % du Brésil, 9 % d’Indonésie, 5 % du Cameroun, 5 % d’Argentine et 4 % de Malaisie.
Le rapport technique aborde ensuite un bilan global, par pays et par cause de la déforestation. On y apprend que 239 millions d’hectares de forêts ont ainsi été coupés sur la période étudiée, majoritairement dans les zones tropicales ou subtropicales : 91 millions d’hectares en Amérique Latine, 73 millions en Afrique subsaharienne, 44 millions en Asie du Sud-Est.
L’agriculture est donc la première cause de déforestation mondiale, à hauteur de 24 % pour l’élevage et 29 % pour les cultures. Le rapport donne ensuite le détail de ces 29 % de déforestation dus aux cultures, en mettant en avant les productions qui participent le plus à la déforestation : le soja (19 %), le maïs (11 %), le palmier à huile (8 %), le riz (6 %) et la canne à sucre (5 %).

Un regard attentif montre qu’effectivement cette déforestation est due essentiellement à l’élevage (destiné à l’exportation, essentiellement, pour nourrir les viandeux d’Europe et d’Asie et bien entendu les USA) et la culture du soja (même chose, n'est pas à vocation de nourrir les populations de ces pays, mais est à vocation de nourriture animale destinée à nourrir les viandeux d’Europe, etc…)
La consommation de soja en France est à 90% destinée à nourrir le bétail et représente au total plus près de 4,7 millions de tonnes par an ou 146 kilos par seconde (compteur) La production française de soja représente une toute petite partie de cette consommation, soit 139 959 tonnes par an environ, alors que les importations représentent 4,6 millions de tonnes. 4 Français sur 10 achetaient des produits au soja en 2015.
https://www.planetoscope.com/cereales/1 ... rance.html

Eh, oui ! la plus grande partie de la déforestation dans le monde sert à remplir les estomac des habitants des pays riches. :cry:
Malheureusement ce n'est pas immoral, mais amoral ce qui est bien pire!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires