Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3505
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 215
Contact :

Re: L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar izentrop » 19/06/18, 12:31

dede2002 a écrit :Le Congo c'est le pays africain le plus riche en ressources minières, plus que l'Afrique du Sud, c'est d'ailleurs la raison de ces guerres fratricides!
C'est aussi une des plus grande forêt primaire qui reste, la détruire pour faire du carburant ne va pas "enrichir" le pays, puisqu'il n'y arrive même pas avec ses mines de métaux précieux...
Sauf que là il s'agit de remplacer des palmiers moribonds par des nouveaux beaucoup plus productifs.
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.

enerc
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 116
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 27

Re: L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar enerc » 19/06/18, 19:45

Si il n'y avait pas l'espoir de signer pour 1,9 MDs d'€ pour l'achat de Rafale par l'Indonésie, toute cette ineptie ne serait pas la.
Hulot a cédé au lobby de l'industrie de l'armement et espère que l'Europe interdira ce projet: c'est pas moi, c'est lui!

Pour les palmiers, si on mettait un peu d'argent pour trouver des solutions aux parasites qui déciment les palmeraies, on aurait au moins fait quelque chose d'utile. On ne va quand même pas remplacer les palmiers datiers par des palmiers mazout quand même.
A ben si, on me dit que c'est bien le plan. :frown:
0 x
Mike12721
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 12
Inscription : 10/10/13, 14:35

Re: L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar Mike12721 » 20/06/18, 09:39

Planter des palmiers sur un terrain vague.


Apparemment je me suis mal exprimé.
La vrai question serait plus tôt dans le sens suivant :

Si je devais posséder un terrain vague dans un pays tropical, quel serait l'impact sur l'environnement d'y planter des palmiers vis à vis d'y planter par exemple des cocotiers?

Est-ce que les palmiers ont besoin des soins spécifiques (par exemple contre la fusariose, la pourriture du Coeur et la dormance de la graine) nécessitant des produits chimiques néfastes pour l'environnement?

Merci pour toute réponse,

Michel
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7086
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 511

Re: L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar Ahmed » 20/06/18, 11:54

Izentrop, tu écris:
Il est important que les démocraties africaines se renforcent pour enfin être capable de s'accaparer une part du gâteau.

L'expression démocratique n'est pas compatible avec les pays soumis aux économies de rente que sont les extractions minières (au sens large): ce sont plus les clans qui expriment leur domination de façon brutale, sous un arrière-plan de pressions externes. Une démocratisation de la vie publique, au sens qu'elle revêt en occident, suppose d'accéder à une forme d'économie sensiblement plus distributive, ce qui permet et nécessite un consensus publique passant essentiellement par un contrôle des opinions via la presse et les médias, mais comment penser que l'huile de palme sorte du schéma extractiviste?

Comme le note pertinemment Enerc : tout ça pour faire tourner des bagnoles! :roll:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3658
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 323

Re: L'huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Message non lupar moinsdewatt » 20/09/18, 22:26

Huile de palme : l'Indonésie signe un moratoire de trois ans

Le Parisien 20/09/2018

Image
L’huile de palme fait vivre des millions de personnes dans le monde, dont 4,5 millions rien qu’en Indonésie et Malaisie. Reuters

Le premier producteur mondial de cette huile végétale controversée suspend toute mise à disposition de nouvelle terre pour la plantation de palmiers à huile dans le pays. Non sans arrière-pensée.

C’est une victoire en trompe l’œil pour les associations qui luttent contre l’exploitation de l’huile de palme, réputée destructrice des forêts. Ce jeudi, le président indonésien Joko Widodo a en effet signé un moratoire de trois ans sur le développement de toute nouvelle plantation de palmiers à huile tandis que l’Union européenne planche actuellement sur une interdiction de son utilisation dans les agrocarburants à partir de 2030.

Ce moratoire suspend toute mise à disposition de nouvelle terre pour la plantation de palmiers à huile dans le pays, premier producteur mondial de cette huile végétale controversée abondamment utilisée par les industries agroalimentaire et cosmétique, en plus de faire office de carburant.

« Assurer le développement durable »

Selon le vice-ministre au ministère de la Coordination des affaires économiques, Prabianto Mukti Wibowo, cette suspension « vise à améliorer la gestion des plantations durables de palmiers à huile, garantir la sécurité juridique, accroître la productivité des plantations de petits propriétaires, assurer le développement durable et contribuer à la réduction des gaz à effets de serre.

En effet, face à l’explosion de la demande mondiale, les plantations se sont multipliées ces dernières années à Sumatra, en Papouasie et dans la partie indonésienne de l’île de Borneo, générant d’énormes bénéfices pour les sociétés exploitantes et garantissant de confortables recettes fiscales au gouvernement. Mais cette croissance s’est souvent faite au détriment de la forêt primaire, rasée pour laisser la place aux plantations, et des nombreuses espèces en voie de disparition qu’elle abrite, sans oublier la multiplication des incendies pendant la saison sèche en raison du défrichement illégal.

Un timing pas anodin ?

L’idée d’un tel moratoire avait été avancée en 2015, après que des incendies avaient placé toute une partie de l’Asie du Sud-Est sous un épais brouillard toxique. Le Forum indonésien pour l’environnement (Walhi) a salué dans un communiqué la décision du président Widodo comme « un premier pas positif pour une nouvelle gestion des ressources naturelles, particulièrement dans le secteur de l’huile de palme », ajoutant toutefois qu’idéalement, il faudrait que le moratoire soit de 25 ans.

Par ailleurs, le timing semble très choisi. La décision indonésienne survient alors que le pays bataille aux côtés de la Malaisie contre le souhait du Parlement européen d’interdire l’utilisation de l’huile de palme dans les agrocarburants à partir de 2030. Il faut dire que l’huile de palme fait vivre des millions de personnes dans le monde, dont 4,5 millions rien qu’en Indonésie et Malaisie.



http://www.leparisien.fr/societe/huile- ... D-32280599
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité