Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Faire moins d'enfants : le nouveau geste écolo?

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8381
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 125

Re: Faire moins d'enfants : le nouveau geste écolo?

Message non lupar Remundo » 24/10/18, 22:41

janic a écrit :
Remundo : donc l'homme qui est omnivore est en droit de manger de la viande, semble-t-il selon ton dernier message.
Ahmed y a parfaitement répondu

Par une pirouette dialectique, oui,
Les animaux suivent principalement leurs instincts et les hommes leurs cultures...
La consommation de viande est effectivement de type culturel puisque pour pouvoir en manger, il doit utiliser des artifices dont dame nature ne l'a pas pourvu contrairement au reste du monde vivant. Donc ça lui est possible évidemment, mais au détriment d'autres aspects écologiques comme de santé des populations.

l'homme peut manger de la viande, non pas par des artifices, mais par des capacités cognitives et de réalisations techniques bien supérieures aux autres animaux.

Manger de la viande sans excès est bon pour la santé, et c'est d'ailleurs l'apport en protéines qui a permis l'accroissement de la masse cérébrale, et donc des facultés d'adaptation accrues, dans un cercle vertueux.

l'élevage des animaux n'est pas forcément anti-écologique. Les élevages industriels gavés d'aliments le sont.

qu'il faille veiller au bien être des animaux, durant leur vie et à l'abattoir, je suis tout à fait d'accord.

ça n'est pas spécialement lié à toi, Janic, mais tout ça pour dire, que j'en ai vraiment plein le dos de lire des délires anti-natalistes ou autres pensées de hautes volées totalement loufoques.

Les occidentaux semblent de plus en plus malades d'eux-mêmes et se livrent à un nihilisme bien inquiétant, qu'il soit assumé ou inconscient.
1 x
ImageImageImage

AD 44
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 147
Inscription : 15/04/15, 15:32
Localisation : limite 44 et 49
x 6

Re: Faire moins d'enfants : le nouveau geste écolo?

Message non lupar AD 44 » 24/10/18, 23:11

Faire moins d enfants pour ne pas envahir la planète ,ni la dénaturer ... L élevage pour se nourrir pose problème... Faut malgré tout trouver une source d alimentation...

Mais la solution à tous ces problèmes se trouvent dans ces mêmes problèmes !!! Y a donc aucun problème... Il n y a qu une solution !!!

Mangeons nos enfants !!! Mais oui pardi.!
1 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2665
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 282

Re: Faire moins d'enfants : le nouveau geste écolo?

Message non lupar nico239 » 25/10/18, 02:16

janic a écrit :Malheureusement l'infertilité est un des nouveaux fléaux du XXI ème siècle et de plus en plus de couples sont touchés chaque année.


L'auto régulation peut se faire par le biais de prises de consciences mais........

Supposition ouverte...

À ce propos pourrait-on supposer que l'espèce humaine n'étant qu'une espèce animale comme les autres, «quelque chose» pourrait faire en sorte que, malgré toute sa «science» elle serait soumise à une «fonction de survie» qui, quoi qu'elle puisse faire ou inventer, se chargera de réguler son expansion à la seule fin que l'espèce puisse survivre dans le territoire qui lui est imparti à savoir la planète terre?
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7284
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 539

Re: Faire moins d'enfants : le nouveau geste écolo?

Message non lupar Ahmed » 25/10/18, 10:37

Remundo, tu écris:
l'homme peut manger de la viande, non pas par des artifices, mais par des capacités cognitives et de réalisations techniques bien supérieures aux autres animaux.

...c'est exactement ce que l'on entend par culture! Elle est artifice, en tant qu'elle s'oppose à la nature...

Plus loin:
...c'est d'ailleurs l'apport en protéines qui a permis l'accroissement de la masse cérébrale, et donc des facultés d'adaptation accrues, dans un cercle vertueux.

Sans doute un des premiers méfaits de la consommation de viande? :wink: Sérieusement, qu'a-t-il fait de ces nouvelles capacités intellectuelles? Connais-tu une espèce qui soit parvenue à un tel degré d'auto-destruction?
Des adaptations accrues au niveau de l'espèce, certes, alors que la règle est plutôt une adaptation universelle par la diversification des espèces et leur spécialisation...

Et encore:
qu'il faille veiller au bien être des animaux, durant leur vie et à l'abattoir, je suis tout à fait d'accord.

Qui ne le serait, et qu'est-ce que ça change? L'industrialisation agricole et l'instrumentalisation du vivant est incompatible avec un quelconque respect. Les soi-disant "excès" commis par les employés des abattoirs ne sont que la résultante logique de contraintes économiques et de ce qu'elles supposent comme indifférence à l'encontre de ceux qui les subissent (y compris ces employés). Les industriels de la filière en sont bien conscients et c'est la raison qui les a poussé à s'opposer à l'installation de caméras dans les abattoirs, contre la proposition de Nicolas Hulot.

AD 44, tu écris:
Mangeons nos enfants !!! Mais oui pardi.!

"Tu l'aime ta petite sœur?"
"...oui"
"Alors, finis ton assiette". :wink:

Nico239, tu écris:
À ce propos, pourrait-on supposer que l'espèce humaine n'étant qu'une espèce animale comme les autres, «quelque chose» pourrait faire en sorte que, malgré toute sa «science» elle serait soumise à une «fonction de survie» qui, quoi qu'elle puisse faire ou inventer, se chargera de réguler son expansion à la seule fin que l'espèce puisse survivre dans le territoire qui lui est imparti à savoir la planète terre?

Du fait de l'expansion de la technosphére qui se fait au détriment du vivant, y compris de son géniteur, la survie de ce dernier est exclue du "plan"! :cheesy: Seule une décision volontaire, ainsi que tu l'évoquais, serait de nature à contrecarrer les déterminismes en jeu: on ne peut impunément faire l'économie du peu de liberté qui nous est imparti.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6620
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 98

Re: Faire moins d'enfants : le nouveau geste écolo?

Message non lupar janic » 25/10/18, 11:19

janic a écrit :
Remundo : donc l'homme qui est omnivore est en droit de manger de la viande, semble-t-il selon ton dernier message.
Ahmed y a parfaitement répondu
Par une pirouette dialectique, oui,
Les animaux suivent principalement leurs instincts et les hommes leurs cultures...
C’est une pirouette qui exprime la réalité de notre monde.
La consommation de viande est effectivement de type culturel puisque pour pouvoir en manger, il doit utiliser des artifices dont dame nature ne l'a pas pourvu contrairement au reste du monde vivant. Donc ça lui est possible évidemment, mais au détriment d'autres aspects écologiques comme de santé des populations.
l'homme peut manger de la viande, non pas par des artifices, mais par des capacités cognitives et de réalisations techniques bien supérieures aux autres animaux.
Utiliser des armes, des couteaux. C'est technique mais bien aussi des artifices. Essaies, comme les vrais carnivores, de tuer une proie avec tes seuls outils naturels et tu risques de mourir de faim avant d'y arriver, ce qui fut le cas de nos lointains ancêtres...supposés.
Mais c’est prendre le problème sous le mauvais angle. L’homme a inventé la bombe atomique grâce à ses capacités cognitives et réalisations techniques aussi. Est-ce que cela le justifie pour autant ? Il a inventé l’esclavage, les camps de concentration et tout le reste grâce à ses capacités cognitives aussi. Il a même nourri ses vaches avec de la farine animale et on en a vu le résultat !
En biologie et en anatomie comparée ces critères cognitifs et techniques n’entrent pas en ligne de compte. La physiologie détermine les critères adaptés à un mode alimentaire et pas à un autre. Ensuite que pour des raisons, compréhensibles, de circonstances comme le manque de nourriture adaptée, l’humain se soit tourné vers d’autres sources, cela peut se comprendre, mais nous ne sommes plus dans ces situations là à notre époque dans les situations d’abondance alimentaire que nous connaissons dans nos régions.
Par contre les habitudes culturelles de consommation carnée restent au détriment de la santé des humains.
Manger de la viande sans excès est bon pour la santé,
encore un lieu commun qui perdure ! La notion d’excès est vague selon chacun et scientifiquement impossible à définir. Tous les addictologues sont unanimes pour affirmer que ce n’est pas la dose qui fait le poison, mais sa seule présence quelque soit le produit en question. Si la bidoche n’est pas un produit adapté que ce soit en petite ou grosse quantité il n’est pas adapté à… ! Tu raisonnes comme un producteur de picrate qui défend son business et qui s’appuie sur le même raisonnement » un ça va, trois bonjour les dégâts » "un petit verre n’a jamais fait de mal à personne", etc…et les gouvernants(qui picolent eux-mêmes…ou qui chassent) ne vont pas aller contre eux-mêmes et une profession qui représente un secteur économique important…comme l’élevage. Même cause, mêmes effets !
et c'est d'ailleurs l'apport en protéines qui a permis l'accroissement de la masse cérébrale, et donc des facultés d'adaptation accrues, dans un cercle vertueux
Là c’est le genre de truc débile inventé par les lobbies de la bidoche. S’il en était bien ainsi, tous les carnivores qui consomment exclusivement de la bidoche auraient vu un accroissement énorme de leur masse cérébrale, bien plus que chez nous, quand au vertueux ce terme est plutôt mal adapté. Quand à l'apport en protéines (ou plus exactement en acides aminés) ceux ci se trouvent en abondance dans les produits végétaux et s'il en était autrement les animaux les plus gros et grands de cette planète comme les éléphants, les rhinocéros, les hippopotames, les girafes, les bovins,etc.. auraient disparu de dessus cette terre, car où trouvent-ils leurs protéines?. Ce sont le lobbies de la bidoche qui sortent de pareilles âneries et tout le monde les croit.
l'élevage des animaux n'est pas forcément anti-écologique. Les élevages industriels gavés d'aliments le sont.
Tu as tendance à voir l’élevage comme celui du petit fermier du coin qui fait quelques vaches et quelques poules. Ce mode ne pourrait répondre à la demande en poulets, en œufs, par exemple, pas plus qu’en bidoche d’ailleurs. Non le problème est mondial avec une demande de plus en plus forte des pays dits en voie de développement comme le montre la Chine avec son niveau de vie en progression et tous les pays qui accèdent à un meilleur niveau de vie veulent en faire autant et là ça devient une urgence écologique autant concernant les déforestations pour augmenter les surfaces agricoles à fin de nourriture animale, d’ arrosage des cultures, des transports de ces produits vers les pays nantis, etc.. et bien entendu des GAS. Même si la France diminuait se production et consommation (on peut rêver) la machine est lancée sur le plan mondial et sans possibilité de freiner cet élan.
qu'il faille veiller au bien être des animaux, durant leur vie et à l'abattoir, je suis tout à fait d'accord.
Re-argument largement usé. Certains colons veillaient aussi au bien être de leurs esclaves, par intérêt uniquement, cela ne se justifiait nullement sur le plan éthique pour autant. Quand la mort attend au bout du couloir, le bien être passé ne compte plus guère.

NB: l'esprit humain est bizarre, il navigue entre raison et sentiment. Tu sais, avec habileté, te servir de tes neurones pour analyser la technique en mécanique, mais plus en ce qui concerne un autre secteur comme celui qui te touche affectivement.
je suis aussi un technicien et c'est cette forme de raisonnement qui m'a permis de décortiquer toute cette fausse argumentation des lobbies en tous genres, mais si j'avais été éleveur... qui sait?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5865
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 291

Re: Faire moins d'enfants : le nouveau geste écolo?

Message non lupar sen-no-sen » 25/10/18, 11:57

AD 44 a écrit : Il n y a qu une solution !!!

Mangeons nos enfants !!! Mais oui pardi.!


Lors du "grand bond en avant"(19581962) en Chine,l'hyper exploitation agricole couplé à de désastreuses mesures à entrainer une famine gigantesque qui forçat nombre de paysans à se nourrir de cadavre puis d'enfants...
On estime que cet épisode tragique emporta entre 30 à 50 millions de personnes...

Du passé? Au vu de notre ultra-dépendance aux énergies fossiles il est fort à parier que dans le cadre d'un effondrement systémique résultant d'une baisse d'approvisionnement subit(causé par une guerre,une pandémie par ex) nombre de personnes n'est d'autre choix que de recourir au cannibalisme...l'essentiel (+99%) de notre approvisionnement étant réalisé par le biais de machinerie(tracteur,camion,frigos),idem pour notre agriculture.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7284
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 539

Re: Faire moins d'enfants : le nouveau geste écolo?

Message non lupar Ahmed » 25/10/18, 12:42

C'est effectivement la seule nourriture qui court les rues... :wink: ...mais ça va être dur sans légumes pour accompagner... :(
Et il va falloir changer le proverbe latin en: "L'homme est un mouton pour l'homme".
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités