Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...BALI : Les USA ne veulent pas signer....et pour cause

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

BALI : Les USA ne veulent pas signer....et pour cause

Message non lupar jean63 » 06/12/07, 15:42

Ils sont les derniers pays développés (La Chine et l'Inde ne comptent pas encore) à ne pas avoir signé le protocole de Kyoto et refusent toujours de signer un accord sur la réduction de leurs émissions. C'est à croire qu'ils veulent détruire la planète !!!

En fait tout le pays s'est construit sur l'utilisation de l'énergie pas chère; tout est surdimensionné là-bas.

Quant on voit un 4X4 Hummer ou leurs énormes camions qui sont par ailleurs superbes (je les vois souvent car il y a un importateur de véhicules US dans la ville proche de chez moi), on comprend bien qu'ils vivent dans un autre "monde", malheureusement pour nous ils sont sur la même planète.

Mais que va dire Al Gore qui lui aussi consomme des quantités phénoménales d'énergie dans sa maison (son chateau plutôt). J'en ai déjà parlé ici dans éconologie........à chercher.

à la une NUSA DUA (AFP) - 06/12/07 13:41

Climat: les USA sous pression croissante à Bali

Les Etats-Unis étaient encore plus isolés jeudi à la conférence sur le climat de Bali, après que des responsables australiens eurent affiché leur soutien à des réductions ambitieuses des émissions de gaz à effet de serre (GES).
Le premier contributeur mondial au réchauffement climatique est resté ancré dans son opposition à tout accord multilatéral contraignant sur les émissions.

"Notre position reste inchangée", a déclaré Harlan Watson, chef de la délégation américaine aux discussions qui se déroulent dans l'île indonésienne pour tracer les contours d'une politique climatique globale post-2012.

Il a ajouté ne pas être influencé par la proposition mercredi d'une commission du Sénat américain de mesures accrues pour limiter les émissions de GES.

Le seul outil international pour limiter la surchauffe de la planète est le protocole de Kyoto et les Etats-Unis demeurent l'unique pays développé à ne pas avoir ratifié ce texte depuis que l'Australie l'a fait lundi dernier.
Emportés dans une dynamique vertueuse, des responsables australiens ont annoncé jeudi "soutenir" les préconisations des experts internationaux sur l'évolution du climat (Giec) de réductions de 25 à 40% des émissions de GES d'ici 2020 pour les pays développés.

Nous "soutenons totalement" ces objectifs, a ainsi indiqué à l'AFP un membre de la délégation australienne à Bali. D'autres responsables australiens ont fait mercredi des déclarations similaires à des journaux australiens.

Ces chiffres sont proches des engagements de l'Union européenne, qui fait figure de "bonne élève" au sein des nations riches. L'UE s'est engagée à réduire ses émissions de GES de 20% d'ici 2020, voire de 30% si les autres pays industrialisés s'engagent.

Mais le nouveau Premier ministre australien Kevin Rudd a donné l'impression de faire ensuite machine arrière.

"(Des pays) ont indiqué qu'ils n'acceptaient pas forcément ces objectifs, pas plus qu'ils n'acceptaient d'objectifs contraignants les concernant", a dit à Brisbane M. Rudd. "C'est également la position du gouvernement australien".

Le secrétaire exécutif de la Convention climat de l'ONU, Yvo de Boer, a de son côté constaté l'écart des positions entre des parlementaires américains et leur gouvernement.

"Il y a évidemment des différences significatives entre les positions prises par un certain nombre de sénateurs et de membres du Congrès (américain) et celles de la Maison Blanche", a-t-il dit aux journalistes.

Une ONG américaine a présenté jeudi un rapport faisant état d'émissions vertigineuses des Etats américains.

Selon le National Environment Trust (NET), le Texas à lui seul (23,7 millions d'habitants) pollue plus que 116 pays en développement totalisant plus d'un milliard d'individus.

Le Wyoming, l'Etat américain le moins densément peuplé avec 510.000 habitants, émet plus de CO2 que 69 pays en développement réunis, totalisant 357 millions de personnes, selon cette étude.

"Au sujet des objectifs d'émissions, il est clair pour tout le monde que les pays industrialisés devront continuer à conserver la tête (dans les efforts)", a poursuivi M. de Boer.

"Tous les gouvernements (ayant ratifié Kyoto) ont réalisé que les pays industrialisés doivent réduire leurs émissions de 25 à 40% d'ici 2020".


Mais pourquoi les Australiens ont signé : c'est que le peuple a pris conscience des risques d'un réchauffement suite à une sécheresse qui a provoqué une chute vertigneuse de la production de céréales et même une pénurie d'eau potable en certains endroits......et ils l'ont fait savoir aux dernières élections.

Ils ont beaucoup de minerais et produisent leur électricité principalement au charbon (j'ai appris ça récemment dans un reportage TV), les lobbies des matières premières sont très puissants là-bas et ils ont un mode de vie "à l'Américaine".
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités