Libéralisation de l'énergie: électricité et gazAugmentation des tarifs par la libéralisation

Libéralisation des marchés des énergies gaz et électricité.

Electricité verte, comparatifs des fournisseurs, retour d'expérience de client, fiabilité...

Concerne principalement les offres en France et en Belgique.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50137
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 904

Augmentation des tarifs par la libéralisation

Message non lupar Christophe » 07/11/06, 12:39

Lu sur :
http://alain.kerherve.free.fr/breve1406edf.htm

C) La libéralisation des tarifs pour les professionnels et l’ouverture du capital d’EDF/GDF ont des effets désastreux :

1 Les tarifs ont explosé :

- Les tarifs pratiqués par EDF sur le marché libre ont bondi de 75% entre 2001 et 2006.

- EDF, ayant abandonné son ancien « Tarif »*, aligne ses prix libres sur le Powernex et s’approprie ainsi une rente de situation dont bénéficie son premier actionnaire, l’État, au détriment des entreprises et des consommateurs français.

- La Commission de Bruxelles interdit toute vente d’électricité sur le marché libre sous le tarif Powernex, au nom de la lutte contre le dumping, privant ainsi la France d’un avantage comparatif parfaitement loyal !

- Pendant ce temps, GDF tente d’imposer des augmentations de tarif très importantes, même si le gouvernement a pu les contenir. Pour l’heure seulement.

- La France, dans un marché européen en pénurie, abandonne l’un des avantages comparatifs qui fondent son attractivité et importe les prix de ses partenaires !

2 La qualité du service public en pâtit :

- Les prestations d’EDF et GDF se sont renchéries ou sont dégradées par rapport à la situation antérieure : coupures immédiates de courant même en cas d’erreur de l’entreprise sur les délais de paiement, difficulté à joindre des conseillers, renchérissement du coût de déplacement d’un compteur gaz dans un coffret (+23,53%), de branchement aérien (+15%), de contrôle des appareils de comptage et le remplacement d’appareils (+35%).

- Menace sur le partage des coûts d’entretien entre entreprises et collectivités locales.

- Destruction des synergies existantes dans les services communs de GDF et EDF, alors que pendant ce temps l’évolution de la rémunération des salaires des dirigeants des deux entreprises a accompagné la flambée du cours des hydrocarbures !

3 Les intérêts privés, plutôt que l’intérêt national :

- la course aux dividendes au profit des actionnaires l’emporte sur la compétitivité et la qualité de vie de la France, ainsi que sur la préparation de l’avenir à long terme.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Rulian
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 686
Inscription : 02/02/04, 19:46
Localisation : Caen

Message non lupar Rulian » 07/11/06, 14:26

Tu sembles oublier, mon cher Christophe, que le tarif régulé existe toujours avec la libéralisation. Un client qui "sort du marché régulé" ne peut pas faire machine arrière, mais rien ne l'oblige à sortir (d'ailleurs peu le font vu les prix du marché)

Par ailleurs, les cours du powernext corespondent beaucoup mieux au coût réel de l'énergie, contrairement au marché régulé. Hors nous sommes nombreux ici à être d'accord sur la nécessité de faire payer l'énergie à son prix véritable, c'est à dire plus cher la plupart du temps.

Quand à la pérénnité des infrastructures de transport, elles ne sont pas remises en cause puisque leur gestion n'est PAS soumise à concurrence, mais au contraire controlés par des organismes en monopole (GRT pour le gaz, RTE pour l'elec) qui louent le droits de passage aux differents opérateurs "libres".

Je ne suis pas nécessairement en train de défendre les privatisations, mais il serait bon de ne pas dire trop de c....ries. Quand à l'augmentation des prix, alors là je dis "EN-FIN !!". Si on veux faire muter la production est surtout la consommation d'énergie, il n'y a pas 36 solutions. Donc de ce point de vue, e suis archi pour la privatisation.

Allez, je me sens motivé pour un petit troll :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50137
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 904

Message non lupar Christophe » 07/11/06, 14:33

Euh c'était un copié collé (largement pro edf...normal c'est un politique...faut etre oportuniste) destiné à lancer le débat justement...C'est pô de moua ! Le pb c'est que bcp de choses sont dites à propos de la dérégulation et bcp de gens (moi compris) n'ont pas encore tout compris...

D'ou l'interet justement d'un bon petit dossier de synthèse à ce propos (merci la région wallonne)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
RealWheel
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 205
Inscription : 04/07/09, 23:44
Localisation : Région parisienne

Message non lupar RealWheel » 16/06/12, 21:05

Rulian a écrit :Tu sembles oublier, mon cher Christophe, que le tarif régulé existe toujours avec la libéralisation. Un client qui "sort du marché régulé" ne peut pas faire machine arrière, mais rien ne l'oblige à sortir (d'ailleurs peu le font vu les prix du marché)

Par ailleurs, les cours du powernext corespondent beaucoup mieux au coût réel de l'énergie, contrairement au marché régulé. Hors nous sommes nombreux ici à être d'accord sur la nécessité de faire payer l'énergie à son prix véritable, c'est à dire plus cher la plupart du temps.

Quand à la pérénnité des infrastructures de transport, elles ne sont pas remises en cause puisque leur gestion n'est PAS soumise à concurrence, mais au contraire controlés par des organismes en monopole (GRT pour le gaz, RTE pour l'elec) qui louent le droits de passage aux differents opérateurs "libres".

Je ne suis pas nécessairement en train de défendre les privatisations, mais il serait bon de ne pas dire trop de c....ries. Quand à l'augmentation des prix, alors là je dis "EN-FIN !!". Si on veux faire muter la production est surtout la consommation d'énergie, il n'y a pas 36 solutions. Donc de ce point de vue, e suis archi pour la privatisation.

Allez, je me sens motivé pour un petit troll :mrgreen:


La privatisation va nous faire revenir en arrière à la situation d'après guerre. Ceux qui ont connu l'avant et l'après pourront vous dire qu'il n'y a aucune comparaison possible. L'énergie est un enjeu clé de notre développement. La privatisation a eu pour conséquences directes en France de voir fermer un certain nombre de nos usines de production d'aluminium.

Il n'existe plus qu'une solution pour combattre des monopoles capitalistiques, c'est d'introduire prochainement l'énergie libre: http://www.energythic.com/view.php?node=264
0 x
When we will be able to build engines in accordance with the real wheel of the Nature, we will produce energy in unlimited quantities. Nikola TESLA
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 16/06/12, 21:40

RealWheel=DreamWheel , un négationiste des réalités de la conservation de l'énergie, juste pour faire connaître son site de rêves purs et imaginaires, qui ne marcheront jamais.
0 x

RealWheel
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 205
Inscription : 04/07/09, 23:44
Localisation : Région parisienne

Message non lupar RealWheel » 16/06/12, 22:55

dedeleco a écrit :RealWheel=DreamWheel , un négationiste des réalités de la conservation de l'énergie, juste pour faire connaître son site de rêves purs et imaginaires, qui ne marcheront jamais.


Les abrutis, embués dans leur certitude, j'ai cessé de leur donner la moindre explication sur mes travaux. Dans quelque temps, j'aurai plusieurs machines en fonctionnement, c'est une certitude.
0 x
When we will be able to build engines in accordance with the real wheel of the Nature, we will produce energy in unlimited quantities. Nikola TESLA
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50137
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 904

Message non lupar Christophe » 16/06/12, 23:07

RealWheel a écrit :Dans quelque temps, j'aurai plusieurs machines en fonctionnement, c'est une certitude.


Dans quelques temps en fonctionnement, certes mais pendant combien de temps?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 16/06/12, 23:45

Le temps que les frottements stoppent l'engin !!!

Sinon, il avait promis de manger son diplôme d'ingénieur, il y a bien longtemps !!!!
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 17/06/12, 01:04

Encore du bashing! Mais quand est-ce que ça va cesser?

Remarquez que si Dedeleco devait manger les siens, ça ne devrait pas être trop indigeste ...> :cheesy:
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
RealWheel
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 205
Inscription : 04/07/09, 23:44
Localisation : Région parisienne

Message non lupar RealWheel » 17/06/12, 01:38

Christophe a écrit :
RealWheel a écrit :Dans quelque temps, j'aurai plusieurs machines en fonctionnement, c'est une certitude.


Dans quelques temps en fonctionnement, certes mais pendant combien de temps?


Une roue à gravité déséquilibrée qui fournit 4400 W avec 300 W de pertes, çà devrait tourner ! Les forces centrifuge et de Coriolis s'annulent symétriquement durant la phase de rotation des masses.
0 x
When we will be able to build engines in accordance with the real wheel of the Nature, we will produce energy in unlimited quantities. Nikola TESLA


Revenir vers « Libéralisation de l'énergie: électricité et gaz »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité