Jardin: aménagement, plantes, potager, bassins et piscinesLe Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Organiser et aménager votre jardin et votre potager: ornement, paysagiste, jardin sauvage, matériaux, fruits et légumes, potager, engrais naturels, abris, bassins ou piscine naturelle. Plantes viagères et cultures dans votre jardin.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar janic » 10/02/19, 18:44

ben tu dis que ce n'est pas la faute du producteur mais celle du consommateur

C’est déjà plus clair !
Je n’ai pas dit que c’était « la faute » du consommateur, mais de sa responsabilité de laver les aliments crus avant de les manger, à cause des conseils d’hygiène indiqués au dessus.
janic a écrit :
il ne reste que des précautions d’hygiène qui incombent au consommateur, pas au producteur.

où trouves-tu une quelconque notion de faute venant de ma part,
et après tu dénonces le fait qu'on dédouane les producteurs de médicaments de toute responsabilité
je ne dénonce pas, j'informe! ce n'est pas moi qui fais les lois américaines que je sache.
les agriculteurs sont, au yeux de la loi, responsables des produits dangereux qu’ils utilisent et qui risquent d’intoxiquer les consommateurs, en en connaissant les dangers indiqués sur les produits. Mais en Amérique les industriels du médicament ont réussi à faire voter une loi qui les innocente de tout effet secondaires pourtant connus pour obtenir une AMM., mais pas les agriculteurs et probablement (le l’ignore) les fabricants de phytosanitaire; donc Monsanto peut être mis en cause et condamné,( ce qui fait l'actualité) mais pas Bayer ,( qui l'a racheté et qui paiera l'amende si Monsanto est condamné) pour ses médicaments.
donc quand tu es producteur bio tu n'es pas responsable c'est la faute du consommateur et quand tu es producteur de médicament là il faudrait que tu sois responsable et que le consommateur ne le soit plus
Un producteur bio ou conventionnel n’est pas responsable, sauf intention de nuire, car personne ne peut, à priori, savoir si tel ou tel aliment peut être infecté par des bactéries particulières.( l'analyse de chaque végétal produit ruinerait tous les agriculteurs du monde)
Pour les médicaments, les produits dont la toxicité provoque des effets secondaires dont certains graves, est connue encore une fois et indiqués pour obtenir leur AMM, ce sont donc les organismes d’Etat qui, en fonction de ces infos, décideront d’accorder ou non celle-ci.
Mais, en Amérique BP ne pourra plus être tenu pour responsable et donc condamnable, et donc à devoir indemniser les victimes. Est-ce plus clair?
donc faut savoir, un coup l'un un coup l'autre, bref ça varie en fonction du sens qui t'arrange, comment veux-tu être crédible 5 min quand tu changes d'avis comme de chemise
Comment veux-tu être crédible si tu ignores ces éléments de base concernant les responsabilités de chaque situation sur le plan légal.
(mais ça nous fait de la culture générale)
Comme ça tu augmenteras celle-ci, au moins sur le plan juridique, ce qui t'évitera de tout mélanger! :x
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar Moindreffor » 11/02/19, 11:56

janic a écrit :
ben tu dis que ce n'est pas la faute du producteur mais celle du consommateur

C’est déjà plus clair !
Je n’ai pas dit que c’était « la faute » du consommateur, mais de sa responsabilité de laver les aliments crus avant de les manger, à cause des conseils d’hygiène indiqués au dessus.
janic a écrit :
il ne reste que des précautions d’hygiène qui incombent au consommateur, pas au producteur.

où trouves-tu une quelconque notion de faute venant de ma part,
et après tu dénonces le fait qu'on dédouane les producteurs de médicaments de toute responsabilité
je ne dénonce pas, j'informe! ce n'est pas moi qui fais les lois américaines que je sache.
les agriculteurs sont, au yeux de la loi, responsables des produits dangereux qu’ils utilisent et qui risquent d’intoxiquer les consommateurs, en en connaissant les dangers indiqués sur les produits. Mais en Amérique les industriels du médicament ont réussi à faire voter une loi qui les innocente de tout effet secondaires pourtant connus pour obtenir une AMM., mais pas les agriculteurs et probablement (le l’ignore) les fabricants de phytosanitaire; donc Monsanto peut être mis en cause et condamné,( ce qui fait l'actualité) mais pas Bayer ,( qui l'a racheté et qui paiera l'amende si Monsanto est condamné) pour ses médicaments.
donc quand tu es producteur bio tu n'es pas responsable c'est la faute du consommateur et quand tu es producteur de médicament là il faudrait que tu sois responsable et que le consommateur ne le soit plus
Un producteur bio ou conventionnel n’est pas responsable, sauf intention de nuire, car personne ne peut, à priori, savoir si tel ou tel aliment peut être infecté par des bactéries particulières.( l'analyse de chaque végétal produit ruinerait tous les agriculteurs du monde)
Pour les médicaments, les produits dont la toxicité provoque des effets secondaires dont certains graves, est connue encore une fois et indiqués pour obtenir leur AMM, ce sont donc les organismes d’Etat qui, en fonction de ces infos, décideront d’accorder ou non celle-ci.
Mais, en Amérique BP ne pourra plus être tenu pour responsable et donc condamnable, et donc à devoir indemniser les victimes. Est-ce plus clair?
donc faut savoir, un coup l'un un coup l'autre, bref ça varie en fonction du sens qui t'arrange, comment veux-tu être crédible 5 min quand tu changes d'avis comme de chemise
Comment veux-tu être crédible si tu ignores ces éléments de base concernant les responsabilités de chaque situation sur le plan légal.
(mais ça nous fait de la culture générale)
Comme ça tu augmenteras celle-ci, au moins sur le plan juridique, ce qui t'évitera de tout mélanger! :x

je n'ai pas attendu après toi pour connaître tout cela, mais comme d'habitude il faut que tu étales ta science pour nous faire passer pour des ignorants, (la culture ou la science c'est comme la confiture, moins t'en as plus tu l'étales), moi j'estime que beaucoup ici, en ont suffisamment pour comprendre s'en devoir étaler des pages de bla bla que tout le monde connaît
et donc tu dis bien qu'en fonction du cas on peut être responsable ou non, donc ça dépend bien du point de vu que tu te fixes, bizarre comme raisonnement
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar janic » 11/02/19, 14:21

je n'ai pas attendu après toi pour connaître tout cela, mais comme d'habitude il faut que tu étales ta science pour nous faire passer pour des ignorants, (la culture ou la science c'est comme la confiture, moins t'en as plus tu l'étales), moi j'estime que beaucoup ici, en ont suffisamment pour comprendre s'en devoir étaler des pages de bla bla que tout le monde connaît
le fait que tu poses alors des questions dont tu as la réponse par avance t'aurais évité de les poser.
et donc tu dis bien qu'en fonction du cas on peut être responsable ou non, donc ça dépend bien du point de vu que tu te fixes, bizarre comme raisonnement
le seul point de vue acceptable c'est celui de la loi. Or celle-ci n'a pas mis en accusation qui que ce soit, dans aucun cas cité sur les agriculteurs bio ou pas. Par contre les industries du médicament qui passent en jugement et sont condamnées, ne sont pas seulement responsables mais aussi coupables, c'est LA loi! pas MA loi! :D :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar Moindreffor » 11/02/19, 20:19

janic a écrit :
je n'ai pas attendu après toi pour connaître tout cela, mais comme d'habitude il faut que tu étales ta science pour nous faire passer pour des ignorants, (la culture ou la science c'est comme la confiture, moins t'en as plus tu l'étales), moi j'estime que beaucoup ici, en ont suffisamment pour comprendre s'en devoir étaler des pages de bla bla que tout le monde connaît
le fait que tu poses alors des questions dont tu as la réponse par avance t'aurais évité de les poser.

où t'as vu que je posais une question? c'est toi qui précise des choses inutiles, justement je ne me posais pas la question, mais tu t'es senti devoir faire ton Maître es "on ne sait pas quoi" pour donner moins d'importance à mes propos
tiens tu ne relèves pas celle de la confiture, qui ne nie pas admet, merci :mrgreen:
janic a écrit :le seul point de vue acceptable c'est celui de la loi. Or celle-ci n'a pas mis en accusation qui que ce soit, dans aucun cas cité sur les agriculteurs bio ou pas. Par contre les industries du médicament qui passent en jugement et sont condamnées, ne sont pas seulement responsables mais aussi coupables, c'est LA loi! pas MA loi! :D :evil:

donc pour toi du moment que la loi dit telle ou telle chose c'est bien, ça respecte la loi, mais est-ce moral, là est la vrai question, non?
pour toi il faudrait condamner les fabricants de médicaments parce qu'ils empoisonnent pas mal de gens, mais que fais-tu de ceux qu'ils sauvent, ah oui s'ils sont sauvés ce n'est pas à cause du médicaments j'avais oublié, car tout médicament est inutile il est juste là pour faire du fric
et un petit producteur lui qui a du mal à joindre les eux bouts ne doit pas être inquiété
donc je pense que ton problème tourne au final autour de l'argent tout simplement, tu as écris des livres qui ne se vendent pas, tu n'es pas devenu célèbre et riche comme tu l'espérais, ben c'est dommage, mais la jalousie est mauvaise conseillère
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar janic » 12/02/19, 09:20

janic a écrit :
le fait que tu poses alors des questions dont tu as la réponse par avance t'aurais évité de les poser.
où t'as vu que je posais une question? c'est toi qui précise des choses inutiles, justement je ne me posais pas la question, mais tu t'es senti devoir faire ton Maître es "on ne sait pas quoi" pour donner moins d'importance à mes propos
C'est bien pire tu mets en accusation, sans en connaitre les tenants et aboutissants, et ce ne sont pas des canards à sensation qui peuvent y répondre?
Sinon cela s’appelle une figure de style, que l’on retrouve dans cette expression « cela pose question » Un sujet qui ne fait pas se poser question, n’a aucune nécessité d’être examiné puisque tous sont d’accord ! Et n'étant pas de ton avis, cela pose effectivement question sur qui a raison ou qui a tort!
tiens tu ne relèves pas celle de la confiture, qui ne nie pas admet, merci
au contraire je n’ai pas voulu t’enfoncer encore un peu plus en t’attribuant cette judicieuse réflexion, car non seulement tu crois avoir de la science pour croire avoir raison, mais celle-ci ne se trouve soutenue que par des apriori, des supposition, journalistiques entre autres. Ouahhh, la référence indiscutable
donc pour toi du moment que la loi dit telle ou telle chose c'est bien, ça respecte la loi, mais est-ce moral, là est la vrai question, non?
Sauf à changer des lois existantes, ce qui arrive fréquemment, c’est celle-ci qui fait foi, qu’elle ait raison ou tort , comme cela a eut lieu pour la peine de mort ou l’IVG. Et en l'occurrence la loi n'a pas condamné l'agriculteur PARCE QU IL ETAIT BIO, ni autre chose d'ailleurs! Alors arrête de fantasmer pour des prunes!
Quant au terme moral, l’humanité n’est pas prête de trouver la bonne réponse
La morale est une notion qui désigne l'ensemble des règles ou préceptes, obligations ou interdictions relatifs à la conformation de l'action humaine aux mœurs et aux usages d'une société donnée
.Wikipédia

avec ça, on n'est pas sortis de l'auberge! et comme, traditionnellement, la morale était l'affaire des religions et des philosophes (souvent les mêmes), on n'est pas plus avancés.
pour toi il faudrait condamner les fabricants de médicaments parce qu'ils empoisonnent pas mal de gens, mais que fais-tu de ceux qu'ils sauvent, ah oui s'ils sont sauvés ce n'est pas à cause du médicaments j'avais oublié, car tout médicament est inutile il est juste là pour faire du fric
Mon avis, en terme de législation, n’est demandé par aucun juriste concernant les responsabilités des uns ou des autres. Si les lois sont si complexes, c’est bien qu’à chaque situation répond un jugement particulier. Donc si des médicaments empoisonnent c’est la loi, encore une fois, qui détermine si effectivement il y a volonté ou non de nuire directement ou indirectement. Servier, par exemple, n’a pas été mis en cause pour avoir conseillé son produit pour son usage initial, mais pour ne avoir réagit dès que ce produit a été mis en cause dans de nombreux cas. Et ce sont les tribunaux qui ont seuls le pouvoir de décider entre responsabilité et intention de nuire, par intérêt financier, par exemple...alors mon avis!!!! :? on s'en fout!
Maintenant il faut distinguer, effectivement, (cas du lévotyrox) entre améliorer des pathologies (bénéfice comparé au risque) et risque constaté qui dégrade la santé avec augmentation de celui-ci par rapport au bénéfice et ça ce sont les tribunaux qui sont seuls habilités à en juger, pas les fabricants qui jusque là étaient juges et partie.
et un petit producteur lui qui a du mal à joindre les eux bouts ne doit pas être inquiété
donc je pense que ton problème tourne au final autour de l'argent tout simplement,
Eh,Oui tout tourne autour de l’argent effectivement et ce sont les plus puissants, les plus riches, qui tirent le mieux leur épingle du jeu, comme d’habitude.
tu as écris des livres qui ne se vendent pas, tu n'es pas devenu célèbre et riche comme tu l'espérais, ben c'est dommage, mais la jalousie est mauvaise conseillère
Pour juger de la valeur ou non d’un sujet, il faut déjà le connaitre et, me semble-t-il, tu n’as pas lu ma prose ce qui te rend difficile d’en savoir la moindre pensée.
Ensuite si j’avais voulu faire du fric, j’aurais fait éditer ceux-ci par des professionnels, pour autant que ceux-ci puissent être intéressés par ces sujets. Or les éditions à compte d’auteur sont plus des façons de se faire plaisir en s’exprimant sur tel ou tel sujet et pour servir de mémoire, que d’intérêt national ou mondial. Mes livres ne se vendent pas, parce que je n'en vend aucun, je les donne à ceux qui sont intéressés par les sujets que j'aborde et ce n'est pas comme ça que je risque de me faire du fric!
Maintenant peut être es-tu jaloux de ne pas savoir ou pouvoir en faire autant ! Tu vois l’imbécilité d’un tel discours ! Enfin non tu ne vois rien évidemment, sinon tu ne l'aurais pas tenu! :cheesy: :cheesy:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar Moindreffor » 12/02/19, 09:47

janic a écrit :Pour juger de la valeur ou non d’un sujet, il faut déjà le connaitre et, me semble-t-il, tu n’as pas lu ma prose ce qui te rend difficile d’en savoir la moindre pensée.
Ensuite si j’avais voulu faire du fric, j’aurais fait éditer ceux-ci par des professionnels, pour autant que ceux-ci puissent être intéressés par ces sujets. Or les éditions à compte d’auteur sont plus des façons de se faire plaisir en s’exprimant sur tel ou tel sujet et pour servir de mémoire, que d’intérêt national ou mondial. Mes livres ne se vendent pas, parce que je n'en vend aucun, je les donne à ceux qui sont intéressés par les sujets que j'aborde et ce n'est pas comme ça que je risque de me faire du fric!
Maintenant peut être es-tu jaloux de ne pas savoir ou pouvoir en faire autant ! Tu vois l’imbécilité d’un tel discours ! Enfin non tu ne vois rien évidemment, sinon tu ne l'aurais pas tenu! :cheesy: :cheesy:

un livre se juge surtout si on peut le lire effectivement, en le donnant qu'à des gens proche de toi, tu ne risque pas d'être mal jugé, sauf si certains on le courage d'être objectifs,
écrire un livre juste pour me faire plaisir, pour pouvoir le mettre dans ma bibliothèque effectivement je n'en trouve pas l'intérêt, c'est avoir une très haute estime de soi que d'écrire un livre pour soi, je pensais qu'on écrivait des livres pour partager, pas pour se faire mousser dans son cercle d'amis, ce n'est pas de l'imbécilité, c'est rester humble, ou modeste

comment peux-tu juger de la valeur de tes écrits si tu ne les confrontes jamais à la réalité du monde extérieur?

comme me dit un ami, quand tu régates tout seul ton bateau va toujours très vite, ben quand tu écris pour toi tu te trouves toujours bon, donc effectivement ton objectivité est très limitée si tu pars du principe que tu n'as pas besoin d'affronter le regard (ou la lecture) des autres pour apporter de la contradiction

donc pour moi tu n'as pas écris des livres, tu t'es payé des livres écris par toi, se dire auteur c'est quand on se fait publié et diffusé, je peux me payer un recueil de poésie à compte d'auteur ça ne fera pas de moi un poète, mais toi apparemment tu penses le contraire
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar janic » 12/02/19, 11:14

un livre se juge surtout si on peut le lire effectivement, en le donnant qu'à des gens proche de toi, tu ne risque pas d'être mal jugé, sauf si certains on le courage d'être objectifs,

Ecrire un livre, quel qu’il soit, c’est exprimer des idées, pas des dogmes. Et dans l’immense littérature présente et passée, une multitude spécialisée, ne concerne que peu de personnes. Donc pas toi !
écrire un livre juste pour me faire plaisir, pour pouvoir le mettre dans ma bibliothèque effectivement je n'en trouve pas l'intérêt,

L’intérêt de toute littérature consiste à se faire plaisir, d’abord
Et éventuellement intéresser autrui.
c'est avoir une très haute estime de soi que d'écrire un livre pour soi, je pensais qu'on écrivait des livres pour partager,

Tu fantasmes encore. Bien sur que tout ouvrage peut faire l’objet d’un partage, mais pas exclusivement. Bien des auteurs, inconnus, ont écrit leur mémoire, leur vécu sans autre objet que de le faire perdurer auprès de ceux qui y sont intéressés. La possibilité actuelle de produire à peu de frais des copies à l’usage de qui sera intéressé, n’est pas forcement accompagné de volonté d’être diffusé à l’échelle mondiale.
pas pour se faire mousser dans son cercle d'amis, ce n'est pas de l'imbécilité, c'est rester humble, ou modeste

ne parles pas de choses que tu ignores ! Car pour ce qu'il en est de se faire mousser, tu es champion!
comment peux-tu juger de la valeur de tes écrits si tu ne les confrontes jamais à la réalité du monde extérieur?

Encore une absurdité de plus. Il ne s’agit pas de juger de la valeur de quoi que ce soit ! Lorsque tu envoies un courrier à une personne quelconque, est-ce pour en juger de la valeur à la loupe ! Il ne s’agit pas d’une thèse pour doctorat. Par exemple les lettres de madame de Sévigné à sa fille n’avait pas pour objectif de se faire du fric, mais d’évoquer un quotidien, sans plus, et ce n’est devenu un best seller que par déviance de son objectif initial et donc intime.
comme me dit un ami, quand tu régates tout seul ton bateau va toujours très vite, ben quand tu écris pour toi tu te trouves toujours bon, donc effectivement ton objectivité est très limitée si tu pars du principe que tu n'as pas besoin d'affronter le regard (ou la lecture) des autres pour apporter de la contradiction
Alors change d'ami, s'il ne connais rien à la littérature.
Une absurdité de plus ! Tu vois l’édition d’un ouvrage comme un désir de changer le monde, ce qui n’est pas le cas. J’ai écrit pour témoigner de mon vécu, pas celui de la société, et dans celui-ci certaines parties concernent ce monde extérieur, entre autres, et n’a ni vocation d’être contesté ou approuvé. Certains s’y reconnaitront d’autres pas et c’est sans importance.
donc pour moi tu n'as pas écris des livres, tu t'es payé des livres écris par toi, se dire auteur c'est quand on se fait publié et diffusé, je peux me payer un recueil de poésie à compte d'auteur ça ne fera pas de moi un poète, mais toi apparemment tu penses le contraire

Oh, le fin analyste ! :cheesy: Un livre c’est un ensemble d’écrits, pas plus
1. Assemblage (broché ou relié) d'un nombre assez grand de pages, à l'exclusion des périodiques.
Des livres et des revues.
synonymes : écrit, ouvrage, volume, bouquin
o
2. 2.
Texte imprimé reproduit dans un certain nombre d'exemplaires.
Livre de classe ; livres scolaires.

tu t'es payé des livres écris par toi
élémentaire mon cher Watson, ta faculté d’analyse est époustouflante.
se dire auteur c'est quand on se fait publié et diffusé,

eh bien non, la notion d’auteur n’est pas lié à une diffusion, mais à la réalisation d’une œuvre, d’un ouvrage.
auteur
Personne qui écrit un livre, qui fait une œuvre d'art.
L'auteur d'un livre, d'un tableau, d'un film.
, je peux me payer un recueil de poésie à compte d'auteur ça ne fera pas de moi un poète, mais toi apparemment tu penses le contraire
Toujours à coté de la plaque. Si tu écris un recueil de poésie…C’est que ce sont des poésies dont le sens est bien clair
Art du langage, visant à exprimer ou à suggérer par le rythme (vers ou prose), l'harmonie et l'image
Qu’ensuite cela plaise et soit apprécié ou pas, n’est pas lié au sujet, mais à la subjectivité du lecteur comme peut l'être de la peinture par exemple qui v du figuratif à l'abstrait.
mais toi apparemment tu penses le contraire

Donc ce que je pense est sans importance ! Les mots ont un sens et tu ne peux en même temps t’en servir pour exprimer une idée et vouloir en même temps leur faire dire le contraire.
Essaies toi à la linguistique ça t’aidera à ne pas dire n’importe quoi…de préférence. :cheesy:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar Moindreffor » 12/02/19, 20:34

janic a écrit :
un livre se juge surtout si on peut le lire effectivement, en le donnant qu'à des gens proche de toi, tu ne risque pas d'être mal jugé, sauf si certains on le courage d'être objectifs,

Ecrire un livre, quel qu’il soit, c’est exprimer des idées, pas des dogmes. Et dans l’immense littérature présente et passée, une multitude spécialisée, ne concerne que peu de personnes. Donc pas toi !
écrire un livre juste pour me faire plaisir, pour pouvoir le mettre dans ma bibliothèque effectivement je n'en trouve pas l'intérêt,

L’intérêt de toute littérature consiste à se faire plaisir, d’abord
Et éventuellement intéresser autrui.
c'est avoir une très haute estime de soi que d'écrire un livre pour soi, je pensais qu'on écrivait des livres pour partager,

Tu fantasmes encore. Bien sur que tout ouvrage peut faire l’objet d’un partage, mais pas exclusivement. Bien des auteurs, inconnus, ont écrit leur mémoire, leur vécu sans autre objet que de le faire perdurer auprès de ceux qui y sont intéressés. La possibilité actuelle de produire à peu de frais des copies à l’usage de qui sera intéressé, n’est pas forcement accompagné de volonté d’être diffusé à l’échelle mondiale.
pas pour se faire mousser dans son cercle d'amis, ce n'est pas de l'imbécilité, c'est rester humble, ou modeste

ne parles pas de choses que tu ignores ! Car pour ce qu'il en est de se faire mousser, tu es champion!
comment peux-tu juger de la valeur de tes écrits si tu ne les confrontes jamais à la réalité du monde extérieur?

Encore une absurdité de plus. Il ne s’agit pas de juger de la valeur de quoi que ce soit ! Lorsque tu envoies un courrier à une personne quelconque, est-ce pour en juger de la valeur à la loupe ! Il ne s’agit pas d’une thèse pour doctorat. Par exemple les lettres de madame de Sévigné à sa fille n’avait pas pour objectif de se faire du fric, mais d’évoquer un quotidien, sans plus, et ce n’est devenu un best seller que par déviance de son objectif initial et donc intime.
comme me dit un ami, quand tu régates tout seul ton bateau va toujours très vite, ben quand tu écris pour toi tu te trouves toujours bon, donc effectivement ton objectivité est très limitée si tu pars du principe que tu n'as pas besoin d'affronter le regard (ou la lecture) des autres pour apporter de la contradiction
Alors change d'ami, s'il ne connais rien à la littérature.
Une absurdité de plus ! Tu vois l’édition d’un ouvrage comme un désir de changer le monde, ce qui n’est pas le cas. J’ai écrit pour témoigner de mon vécu, pas celui de la société, et dans celui-ci certaines parties concernent ce monde extérieur, entre autres, et n’a ni vocation d’être contesté ou approuvé. Certains s’y reconnaitront d’autres pas et c’est sans importance.
donc pour moi tu n'as pas écris des livres, tu t'es payé des livres écris par toi, se dire auteur c'est quand on se fait publié et diffusé, je peux me payer un recueil de poésie à compte d'auteur ça ne fera pas de moi un poète, mais toi apparemment tu penses le contraire

Oh, le fin analyste ! :cheesy: Un livre c’est un ensemble d’écrits, pas plus
1. Assemblage (broché ou relié) d'un nombre assez grand de pages, à l'exclusion des périodiques.
Des livres et des revues.
synonymes : écrit, ouvrage, volume, bouquin
o
2. 2.
Texte imprimé reproduit dans un certain nombre d'exemplaires.
Livre de classe ; livres scolaires.

tu t'es payé des livres écris par toi
élémentaire mon cher Watson, ta faculté d’analyse est époustouflante.
se dire auteur c'est quand on se fait publié et diffusé,

eh bien non, la notion d’auteur n’est pas lié à une diffusion, mais à la réalisation d’une œuvre, d’un ouvrage.
auteur
Personne qui écrit un livre, qui fait une œuvre d'art.
L'auteur d'un livre, d'un tableau, d'un film.
, je peux me payer un recueil de poésie à compte d'auteur ça ne fera pas de moi un poète, mais toi apparemment tu penses le contraire
Toujours à coté de la plaque. Si tu écris un recueil de poésie…C’est que ce sont des poésies dont le sens est bien clair
Art du langage, visant à exprimer ou à suggérer par le rythme (vers ou prose), l'harmonie et l'image
Qu’ensuite cela plaise et soit apprécié ou pas, n’est pas lié au sujet, mais à la subjectivité du lecteur comme peut l'être de la peinture par exemple qui v du figuratif à l'abstrait.
mais toi apparemment tu penses le contraire

Donc ce que je pense est sans importance ! Les mots ont un sens et tu ne peux en même temps t’en servir pour exprimer une idée et vouloir en même temps leur faire dire le contraire.
Essaies toi à la linguistique ça t’aidera à ne pas dire n’importe quoi…de préférence. :cheesy:

bref ne mets pas jamais de chaussures montantes tu aurais trop souvent du mal à les enlever...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar janic » 12/02/19, 20:54

bref ne mets pas jamais de chaussures montantes tu aurais trop souvent du mal à les enlever...
l'avantage qu'ont mes chevilles gonflées sur ta grosse tête, c'est qu'elles n'enflent que de temps en temps tandis que ta grosse tête ne diminuera jamais . Tu veux encore d'autres fleurs avec des épines? :x
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3954
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 261
Contact :

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar izentrop » 13/02/19, 11:37

Encore un article qui remet les idées en place, sauf pour les complotistes :mrgreen:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Jardin: aménagement, plantes, potager, bassins et piscines »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités