Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Jardin: aménagement, plantes, potager, bassins et piscinesLe Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Organiser et aménager votre jardin et votre potager: ornement, paysagiste, jardin sauvage, matériaux, fruits et légumes, potager, engrais naturels, abris, bassins ou piscine naturelle. Plantes viagères et cultures dans votre jardin.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6153
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 76

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar janic » 04/04/18, 18:34

janic a écrit :Par contre l’IVG « de confort social » n’existe pas dans ce même livre de la bible, parce toute vie étant une bénédiction aucun enfant ne peut être assassiné sans être soi même sous le même coup de jugement. L’enfant à naitre sera donc pris en charge par la communauté comme nos institutions le font dans notre pays : Donc pas besoin d’IVG !
Ce genre de raisonnement, c'est l'intégrisme religieux comme mentionné précédemment.
Ca c’est de l’intégrisme antireligieux ! Lâche-nous les baskets avec ton antireligionisme intégriste !!!!
Même dans le cas d'un handicap détecté avant naissance, faut laisser vivre ?
Si tu étais attentif à ce qui est écrit au lieu de te précipiter ! La vie de la mère est toujours prioritaire lors d’une grossesse et c’est d’ailleurs la législation en France. Ensuite, en cas de handicap, ce sont les géniteurs avec les médecins qui décident ou non de sacrifier l’enfant. Mais ces cas ne sont pas légion sur les 200.000 IVG et plus faites en France.
Par ailleurs, du fait du nombre croissant de demandes d’adoption en France, cette situation est contradictoire que de devoir tuer des enfants lors même que des couples sont en demande d’en avoir.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3372
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 200
Contact :

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar izentrop » 05/04/18, 11:16

janic a écrit :... du fait du nombre croissant de demandes d’adoption en France, cette situation est contradictoire que de devoir tuer des enfants lors même que des couples sont en demande d’en avoir.
Tu sous-entends que l'IVG de complaisance est la règle alors que c'est faux
Aucune femme ne fait d'IVG par «complaisance». Les femmes confrontées à cette situation de devoir faire une IVG éprouvent le plus souvent une grande culpabilité vis-à-vis d'elle même, se reprochant de se retrouver dans cette situation irréversible. https://www.veroniquecayol-gyneco.paris ... ossesse-gt
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
gébé
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 227
Inscription : 08/08/09, 20:02
x 14

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar gébé » 05/04/18, 14:02

Mille excuses de revenir au sujet du fil :wink:
gébé a écrit :....à moins de trouver une alternative au glyphosate ? ? S'il s'agit d'une autre molécule, avant qu'elle soit aussi efficace, peu chère et peu toxique, je crois qu'il va couler de l'eau sous les ponts; pour que ce soit d'ici 3 ans, il faudra qu'on ait un sacré coup de pot.


CQFD:

http://www.letelegramme.fr/economie/gly ... 914195.php
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3372
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 200
Contact :

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar izentrop » 05/04/18, 23:18

gébé a écrit :CQFD: http://www.letelegramme.fr/economie/gly ... 914195.php
les rapporteurs jugent nécessaire d'accélérer les travaux de recherche et de développement pour trouver des « alternatives crédibles », estimant implicitement qu'il n'y en a pas.
Pas d'alternative crédible pour le moment, c'est aussi ce qui ressort de ce reportage (lire à compter de 11 mn) https://www.france.tv/france-5/le-magaz ... -2018.html
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6153
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 76

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar janic » 09/04/18, 19:56

je répond et j'arrête ici puisque ce n'est pas sur le sujet
janic a écrit :... du fait du nombre croissant de demandes d’adoption en France, cette situation est contradictoire que de devoir tuer des enfants lors même que des couples sont en demande d’en avoir.

Tu sous-entends que l'IVG de complaisance est la règle alors que c'est faux
Aucune femme ne fait d'IVG par «complaisance». Les femmes confrontées à cette situation de devoir faire une IVG éprouvent le plus souvent une grande culpabilité vis-à-vis d'elle même, se reprochant de se retrouver dans cette situation irréversible.

Je n’ai pas parlé de complaisance, mais de confort social. En clair, la culture, à forte consonance religieuse, a décrété que la grossesse et donc l’enfantement hors de liens sacrés du mariage était un péché, ce qui a permis à certaines religions de dominer sur les corps et les esprits de certaines femmes. De fait pour éviter les scandales et donc le rejet social, il y avait les fameuses tricoteuses qui officiaient dans des conditions d’hygiène déplorables et mettaient en danger la vie de la mère. Aujourd’hui ce ne sont pas les moyens d’information, de contraception qui manquent (pilules en tous genres qui favorisent les problèmes cardio vasculaires du futur des mères et autres moyens plus mécaniques) et malgré cela le nombre d’IVG n’a pas diminué alors que c’était l’objectif fixé et à atteindre.
De fait un grand nombre de femmes enceintes pourraient porter leur enfant à fin d’adoption future sans recourir à une intervention médicale traumatisante. Mais la « morale sociale » en a décidé autrement par « intégrisme partiellement religieux » autant que civil.
Donc pourquoi tant d’IVG ? De façon évidente par la multiplication des relations sexuelles, souvent précoces, croyant à l’infaillibilité des moyens disponibles. Donc de façon crue : si tous les mecs qui ne pensent qu’à baiser devaient, eux, devoir avorter, ils prendraient bien plus de précautions que ces dames sur les épaules desquelles pèse et, sur elles seules, le risque de grossesse.

Pour ceci :
les rapporteurs jugent nécessaire d'accélérer les travaux de recherche et de développement pour trouver des « alternatives crédibles », estimant implicitement qu'il n'y en a pas.

Pas d'alternative crédible pour le moment, c'est aussi ce qui ressort de ce reportage (lire à compter de 11 mn)

C’est inexact puisque l’AB se dispense de ce type de poisons et pourtant cultive et récolte sans problème.
L’AB a le vent en poupe et de plus en plus d’industriels de l’alimentation se mettent au bio, il suffit d’écouter et lire les pub qui caractérisent ce changement de cap et donc à moyen terme, les agriculteurs(s'ils ne veulent pas mettre la clé sous le paillasson )devront s'y mettre aussi pour le plus grand bien de la santé globale des populations. :D
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3372
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 200
Contact :

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar izentrop » 09/04/18, 23:51

janic a écrit :C’est inexact puisque l’AB se dispense de ce type de poisons et pourtant cultive et récolte sans problème.
Leurs lobbis sont plus efficaces, la preuve est que tu ne t'en rends même pas compte.
Par exemple un qui a pignon sur rue http://www.forumphyto.fr/2016/09/23/bio ... nigrement/
... la communication tapageuse, mensongère, pseudoscientifique et idéologiquement orientée faite sur ce mode de production. Souvent par des groupuscules ou des associations qui n’ont rien de professionnels, mais aussi parfois par des dérapages internes au système. Une communication qui n’est pas faite comme il se devrait pour vanter les avantages et l’intérêt du bio, mais pour détruire l’agriculture conventionnelle qui jusqu’à preuve du contraire nourrit aujourd’hui à moindre coût une grosse majorité de la population de la planète....
ce marketing agressif est révélateur d’une idéologie envahissante qui veut imposer son modèle par la force et le mensonge.
Tiens, ça me rappelle quelqu'un Image
L’agriculture biologique n’utilise pas de produits chimiques de synthèse. On peut donc légitimement penser que l’impact de l’AB sur l’environnement devrait être plus faible que celui de l’AC. Pas de produit de synthèse dans l’eau ou dans l’air, pas de consommation d’énergie pour produire des engrais et des produits phytosanitaires. Mais il faut savoir qu’en pratique l’AB utilise le Cuivre (sulfate de cuivre de la bouillie bordelaise) en grandes quantités – c’est un des rares fongicide utilisable – alors que le cuivre est un puissant stérilisateur de la vie biologique des sols. De la même façon elle utilise des biocides non issus de la synthèse chimique et souvent non autorisés comme l’huile de neem qui ont des conséquences similaires à l’agriculture conventionnelle sur la faune et la flore....
https://bebop762653.wordpress.com/2017/ ... s-chemins/
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6153
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 76

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar janic » 10/04/18, 11:31

janic a écrit :C’est inexact puisque l’AB se dispense de ce type de poisons et pourtant cultive et récolte sans problème.

Leurs lobbis sont plus efficaces, la preuve est que tu ne t'en rends même pas compte.
C'est mal venu de parler de lobbies vu la différence d'importance entre les deux: bio vs chimie.

Par exemple un qui a pignon sur rue http://www.forumphyto.fr/2016/09/23/bio ... nigrement/

Forum pro produits chimiques dont les membres sont :
AOP (Association d’Organisation de Producteurs) :
• AIM (Association Interprofessionnelle du Melon)
• ANPP (Association Nationale Pommes Poires)
• AOP Abricots
• AOP Carottes
• AOP Endives
• AOP Fraises
• AOP Mâche
• AOP Pêche-nectarine
• AOP Poireaux
• AOP Radis
• AOP Tomates-concombre
• APFEL SO (ex-BGSO)
• BIK (Bureau Interprofessionnel du Kiwi)
• BIP (Bureau Interprofessionnel du Pruneau)
• Cerafel Bretagne : AOP régionale Bretagne incluant artichaut, chou-fleur, échalote, ail, iceberg, 4° gamme, pomme de terre primeur, tomates
• Fruits rouges
• UGPBAN (Union des groupements de producteurs de banane)
• Id Fel Val de Loire
• Jardins de Normandie

Les Organisations Professionnelles :
• Fedecom : Fédération des Comités Economiques, représentant les producteurs de fruits et légumes organisés en Organisations de Producteurs
• Felcoop : Fédération des Coopératives de production de fruits et légumes

Les partenaires :
• AREFLH (Assemblée des régions Européennes productrices de fruits et légumes et de l’horticulture)
• CDFO (Coop de France Ouest)
• CNIPT (Centre Interprofessionnel de la Pomme de Terre)
• SF3P (Syndicat des producteurs de plants potagers)
• SFPAE (Syndicat des fabricants de produits prêts à l’emploi)
• UIPP (Union des Industries de Protection des Plantes)
Et bien évidemment point d’AB, on s’en serait douté

... la communication tapageuse, mensongère, pseudoscientifique et idéologiquement orientée faite sur ce mode de production. Souvent par des groupuscules ou des associations qui n’ont rien de professionnels, mais aussi parfois par des dérapages internes au système. Une communication qui n’est pas faite comme il se devrait pour vanter les avantages et l’intérêt du bio, mais pour détruire l’agriculture conventionnelle qui jusqu’à preuve du contraire nourrit aujourd’hui à moindre coût une grosse majorité de la population de la planète....
ce marketing agressif est révélateur d’une idéologie envahissante qui veut imposer son modèle par la force et le mensonge.

Ce passage est intéressant en ce sens que ce discours était justement tenu à l’égard de l’agriculture conventionnelle qui n’hésitait aucunement à de la communication tapageuse, mensongère, à du dénigrement, etc… et « par un marketing agressif révélateur d’une idéologie envahissante qui a imposé son modèle par la force et le mensonge » depuis l’après guerre, les gens ont la mémoire courte !

Tiens, ça me rappelle quelqu'un

Toi ? :roll:

L’agriculture biologique n’utilise pas de produits chimiques de synthèse. On peut donc légitimement penser que l’impact de l’AB sur l’environnement devrait être plus faible que celui de l’AC. Pas de produit de synthèse dans l’eau ou dans l’air, pas de consommation d’énergie pour produire des engrais et des produits phytosanitaires. Mais il faut savoir qu’en pratique l’AB utilise le Cuivre (sulfate de cuivre de la bouillie bordelaise) en grandes quantités – c’est un des rares fongicide utilisable – alors que le cuivre est un puissant stérilisateur de la vie biologique des sols. De la même façon elle utilise des biocides non issus de la synthèse chimique et souvent non autorisés comme l’huile de neem qui ont des conséquences similaires à l’agriculture conventionnelle sur la faune et la flore....
https://bebop762653.wordpress.com/2017/ ... s-chemins/


Heureusement pour les empoisonneurs de l’industrie chimique que ce cuivre et cette huile existent et que cela devient ainsi l’arbre qui cache la forêt de la multitude de produits chimiques toxiques de l’agriculture dite conventionnelle, c'est-à-dire deux contre… ?
D’une part l’utilisation de cuivre a été largement contestée par les pionniers de l’AB qui considéraient AUSSI que ce produit n’entrait pas dans les idées que ceux-ci se faisaient de l’AB. C’est l’Etat qui en officiant une AB, amoindrie, en a facilité l’utilisation par démagogie et pour s’ouvrir à des pratiquants moins convaincus que les pionniers.

https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... ise_120005
Des solutions multiples pour remplacer un seul produit
Depuis 2000, plus de 3.000 articles scientifiques se sont penchés sur les solutions techniques permettant de réduire les usages. L'éventail est assez fourni.
Le biocontrôle consiste à introduire dans le milieu des microorganismes qui se nourrissent des pathogènes ou prennent leur place dans l'écosystème. Ces substances ou produits naturels peuvent aussi renforcer la résistance des plantes en stimulant leurs défenses naturelles.
L'action directe sur le pathogène est possible grâce à des extraits de plantes dont l'efficacité est souvent reconnue : décoction d'orties, essence de prêle, huiles essentielles d'ail ou de clous de girofle.
La prophylaxie regroupe toutes les méthodes permettant de détruire les pathogènes pendant l'hiver. Cela consiste par exemple à récupérer et détruire les feuilles mortes où les champignons ont déposé leurs spores. La méthode –efficace- se répand dans l'arboriculture, mais reste marginale en viticulture.
La conduite de la culture consiste à tailler les plantes de façon à ce que les fruits soient toujours bien aérés et ne baignent pas dans une humidité favorable au développement des champignons microscopiques.
La résistance variétale fait appel à la génétique. Les gènes de résistance aux maladies présents dans des variétés anciennes ou archaïques sont insérés dans des variétés agricoles. La technique se déploie dans la pomme de terre (plusieurs variétés sont déjà commercialisées) et est en test pour la vigne avec le réseau Oscar de l'Inra.
L'Esco a épluché de très nombreux articles sur l'effet de chacune de ces techniques. "Aucune à elle seule n'a l'effet global du cuivre et leur efficacité est aléatoire selon les conditions d'épandage ou la météo ", reconnaît Didier Andrivon. La plus prometteuse est celle de la résistance variétale mais celle-ci se heurte à plusieurs difficultés. Ces hybrides peuvent se révéler moins productifs ou modifier le goût du produit fini, ce qui est rédhibitoire pour le vin. Et beaucoup d'agriculteurs –surtout en bio- se méfient de ces cépages issus de ces nouvelles techniques d'hybridation.
La substitution n'est donc pas possible. Mais pourquoi ne pas essayer de panacher toutes ses solutions ? "Nous n'avons retrouvé que très peu de publications scientifiques montrant les résultats d'une conduite des cultures utilisant toutes ces techniques à la fois ", regrette le chercheur. Aussi, l'Inra a décidé d'investir cette voie de recherche toute nouvelle. Dès 2018, la ferme expérimentale d'Epoisses (Côte d'or) va ainsi explorer les synergies possibles entre toutes les solutions de

Pour le reste cet article est un tissus de « mensonges » ou pour le moins d’ignorance. Par exemple ceci :
Le maintien du labour, principale technique permettant de lutter contre les mauvaises herbes en bio, est source d’une consommation accrue d’énergie fossile et de production de GES (sauf dans le cas des prairies pour l’élevage).
La vrai AB est opposée au labour qui détruit les diverses couches aérobies et anaérobies (Did peut en parler et l’a fait mieux que moi) et donc flore et faune. Moins un sol est touché, mieux il produit.
L’agriculture biologique est une grande consommatrice de terres. Du fait de rendements moindres en AB, il faut plus de surfaces cultivables pour produire la même quantité d’aliments. Cela implique le défrichement de nouvelles surfaces (souvent en forêts) et une perte de biodiversité au niveau de la planète.
Autre contre vérité ! L’AB produit autant que le non bio, à part celle des cultures intensives qui épuisent les sols et réclament toujours plus de fertilisants artificiels, et des traitements couteux.
Sur le plan des engrais de ferme, une augmentation des surfaces consacrées à l’AB conduirait inévitablement à un problème de disponibilité de ces engrais notamment dans les régions de grandes cultures.
La fertilisation du sol s’est faite pendant de milliers sans attendre l’agrochimie. Par contre le cas de la grande culture, essentiellement céréalière, reste un problème important, mais non insoluble comme le montrent les agriculteurs bio.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3372
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 200
Contact :

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar izentrop » 10/04/18, 13:19

Tu essaies de faire divergence avec les remèdes de grand-mères ou en contestant les sources, mais chacun emploie les mêmes méthodes quand il s'agit de vendre son bout de gras. Image :mrgreen: :mrgreen:
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6153
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 76

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar janic » 10/04/18, 18:33

Tu essaies de faire divergence avec les remèdes de grand-mères ou en contestant les sources.
, la divergence vient des populations qui refusent de plus en plus ces produits chimiques toxiques qui bousillent la santé des populations humaines, animales et végétales (à moins que ça ne soit volontaire ?), ces mêmes populations qui recherchent de plus en plus ces « remèdes de grand-mère » au travers de traitements non toxiques et la contestation c’est cette population, de plus en plus informée, mise en garde, qui doute de plus en plus des sources en conflit d’intérêt direct ou indirect, de ces lobbies si puissants.
A toutes fins utiles, tu sembles oublier que la majorité de la pharmacopée vient de ces remèdes qui ont été progressivement remplacés par des produits de synthèse, bousillant un peu plus la santé des populations, mais rapportant une montagne de fric aux labos.
mais chacun emploie les mêmes méthodes quand il s'agit de vendre son bout de gras
tu as raison! Chacun défend son bout de gras comme tu dis, mais avec cette différence que d'un coté ce sont des lobbies extrêmement riches et puissants confrontés, depuis plus de 50 ans, à des minorités sans aucun moyen, discréditées et moquées par ces lobbies par ses médias aux ordres, n'hésitant pas d'utiliser ce qui est reproché à BIOCOOP, (il suffit de relire la littérature des années 50/80).C'est le combat de David contre le géant Goliath (que tu dois ignorer?!) or l'avenir, la survivance, de notre société en dépendra. :cry:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3372
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 200
Contact :

Re: Le Monsanto Roundup mortel pour l'homme - Glyphosate

Message non lupar izentrop » 12/04/18, 09:01

:wink: :mrgreen: :mrgreen:
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Jardin: aménagement, plantes, potager, bassins et piscines »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité