Ce circuit en graphène produit de l’énergie indéfiniment

Innovations, idées ou brevets pour le développement durable. Diminution de a consommation d'énergie, réduction de la pollution, amélioration des rendements ou des process...Mythes ou réalité sur les inventions du passé ou du futur : les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5824
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 271

Re: Ce circuit en graphène produit de l’énergie indéfiniment




par ABC2019 » 23/02/21, 13:39

ABC2019 a écrit : j'ai eu aucune autre réponse, ni de lui, ni de toi, ni de personne d'autre sur ce forum, et j'en n'ai lu nulle part une autre valeur. Donc en l'attente d'une vraie réponse (c'est à dire pas de bla-bla-écran-de-fumée-oups-regardez-le-lapin-s'est-transformé-en-colombe) , je reste sur cette valeur ∆S = -W/T <0 donc impossible.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14901
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 948

Re: Ce circuit en graphène produit de l’énergie indéfiniment




par Obamot » 24/02/21, 05:59

Non sequitur ^^
0 x
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5824
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 271

Re: Ce circuit en graphène produit de l’énergie indéfiniment




par ABC2019 » 24/02/21, 06:54

Obamot a écrit :Non sequitur ^^

Bon Obamot, comme tu as reconnu toi même être incapable de faire le moindre calcul de thermodynamique, il y a probablement d'autres choses que tu n'as pas non plus comprises.

La seule chose que le second principe dit, c'est que l'entropie de l'Univers ne peut pas décroitre. C'est à dire que si tu prends une transformation qui va de A en B, la seule contrainte qu'impose le second principe, c'est que S(B) ≥ S(A), et la seule chose qu'il interdit, c'est S(B) < S(A), et c'est tout.

Il n'y a pas d'autre moyen de démontrer que ça viole le second principe qu'en démontrant que S(B) < S(A). Il n'y a pas d'autre moyen de démontrer que ça ne le viole pas que de démontrer que S(B) ≥ S(A). Tu ne trouveras aucune discussion nulle part sur un truc "interdit par le second principe" (genre que la chaleur ne peut pas aller spontanément du corps froid au corps chaud, ou que le rendement d'une machine thermique ne peut pas excéder 1-T1/T2) qui ne passe pas par la démonstration que ça ferait diminuer l'entropie de l'univers. Pas une seule.

Donc pour savoir si le passage de A à B est conforme au second principe, la seule façon de le savoir, c'est de calculer S(B) - S(A) et de voir si il est positif ou nul , ou négatif. Si c'est positif ou nul, ce n'est pas interdit par le second principe, et si c'est négatif, c'est interdit par le second principe. Si tous les jugements des tribunaux étaient aussi simples à faire, ce serait super !

C'est ce que je fais pour la transformation d'une partie de la chaleur d'un bain thermique en travail, et j'ai démontré que c'était négatif, donc que ça viole le second principe. Toi tu ne sais sans doute pas que c'est nécessaire et suffisant, mais Thibado lui il doit au moins le savoir, car il n'a pas cherché à discuter une fois que je lui ai envoyé la démonstration.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14901
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 948

Re: Ce circuit en graphène produit de l’énergie indéfiniment




par Obamot » 24/02/21, 10:29

Oui.

J’ai pas dit que je n’étais pas qualifié, j’ai dit qu’en matière de graphène, elle l’était plus que moi (et par conséquent que toi, puisque tu as reconnu que toi non-plus, tu n’étais pas un spécialiste du graphène). Tu m’excuseras si je ne me prête pas à tes petites compètes qui sont ton terrain de jeu favori du moment... 8)

Je n’ai rien contre le second principe, c’est pas demain qu’il sera remis en question (ou alors avec une théorie qui sera “très” compatible avec lui, et le premier et tout ce qui sous tend, mais qui forcément bouleversera toute la science de fond en comble, et même, je ne vois pas comment cela serait possible compte tenu de tout ce à quoi ça s’applique...) je ne pense pas que Thibado et son équipe le violent! Pas en tant que Pr. d’Uni. (il serait la risée du Campus)... Il se ferait renvoyer, etc. Les Universités américaines sont connues pour être très strictes et réputées mondialement pour ça... Imagine à l’UC Davis, ou Stanford aussi en Californie, qu’un prof. oserait suggérer ça?

Et dans ce contexte, je suis d’avis qu’il y a probablement d'autres choses que tu n'as pas non plus comprises dans ce qu’il a dit...
(ou omis de dire)
1 x
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5824
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 271

Re: Ce circuit en graphène produit de l’énergie indéfiniment




par ABC2019 » 24/02/21, 11:00

Obamot a écrit : je ne pense pas que Thibado et son équipe le violent!

le second principe n'a certainement jamais été violé par une expérience réelle, sinon ça se saurait !

donc bien sûr pas plus Thibado que personne d'autre n'a violé le second principe en réalité, et donc ce qu'il décrit dans son papier pas plus.

La question n'est pas si il le viole, c'est si ce qu'il propose le violerait ou pas si c'était réalisé. Et ce que je dis c'est que ça le violerait parce que ∆S = -W/T et serait< 0.
Pas en tant que Pr. d’Uni. (il serait la risée du Campus)... Il se ferait renvoyer, etc. Les Universités américaines sont connues pour être très strictes et réputées mondialement pour ça... Imagine à l’UC Davis, ou Stanford aussi en Californie, qu’un prof. oserait suggérer ça?

Et dans ce contexte, je suis d’avis qu’il y a probablement d'autres choses que tu n'as pas non plus comprises dans ce qu’il a dit...
(ou omis de dire)

c'est amusant quand meme de voir ceux qui trainent dans la boue la plupart des profs de médecine déclarer que c'est impossible de dire qu'un Pr puisse dire des conneries.

Pour moi, soit mon résultat est juste, soit il est faux.

Si il est juste , ça violerait le second principe.

Si il est faux, merci de me donner le bon résultat.

Toute autre considération quant à la violation ou non du second principe est non pertinente et n'a aucun interêt. La seule chose qui a de l'importance est le signe de ∆S, c'est tout.
0 x


Revenir vers « Innovations, inventions, brevets et idées pour le développement durable »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités