Intégration d'un système Gillier Pantone dans un véhicule

L'injection d'eau dans les moteurs thermiques et le fameux "moteur pantone". Informations générales. Coupures de presse et vidéos. Compréhension et explications scientifiques sur l'injection d'eau dans les moteurs : idées de montages, études, analyses physico-chimiques.
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 987
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 135

par dede2002 » 04/01/14, 09:57

Bonjour André,

Et si c'était un moteur à carburateur, contact coupé l'essence arrive encore, et sans eau la surchauffe provoque de l'auto-allumage.

Et un ralenti accélérè à 2000 t/min ( dopé à l'eau?) ça fait du bruit qui peut être interprété comme "acéléré à fond" par un non initié...?
:?:

A+ :D
0 x

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13935
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 586

par Flytox » 04/01/14, 14:39

dede2002 a écrit :Et si c'était un moteur à carburateur, contact coupé l'essence arrive encore, et sans eau la surchauffe provoque de l'auto-allumage.

Avec un contact coupé, l'autoallumage fait un mauvais ralenti chaotique au mieux, et juste quelques secondes.

Dans mon Gillier Pantone, l'essai d'antigel ajouté à l'eau n'a pas modifié la musique / régime etc...d'une manière ou d'une autre. Par contre un renniflar d'huile d'un moteur (surchauffé et à l'agonie ?) balance un max d'huile qui peut entretenir le régime moteur d'un diesel....quelque secondes.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs thermiques : informations et explications »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités