Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Retour d'experience thermovar

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
philbona
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 11/07/08, 15:53

Retour d'experience thermovar

Message non lupar philbona » 07/12/13, 22:57

bonjour,

Pour situer mon installation:
Je dispose d'une chaudière à bois basique, donc sans réglage de l'arrivée d'air primaire.
Le circuit primaire permet d'alimenter un ballon tampon 1000l.
J'avais installé une vanne thermovar 61° pour un retour chaudière dans les règles.
Le problème que j'ai rencontré, c'est que dès que la température était atteinte, le thermovar continuait inlassablement à alimenter la chaudière avec l'eau 'trop' chaude, et s'en suivait un phénomène de vaporisation.

J'ai tenté de remédier en augmentant la pression du circuit, ce qui augmentait la température de vaporisation à 113° (2 bar) ou + encore à 2,5bar.
Mais rien à faire, cela vaporisait joyeusement.
J'ai donc 'inventé' un système qui permettait de dévier la vapeur vers un ballon haut ( ancien vase d'expension emplit d'eau qui récupère la vapeur et renvoit l'eau contenue.
Cela fonctionnait mais ne permettait d'utiliser ma chaudière au mieux.
J'ai donc remplacé ce thermovar par une vanne 3V avec réglage de celle-ci pour renvoyer de l'eau chaude mais pas trop vers la chaudière.
Depuis plus aucun problème.
Sur le circuit secondaire, pareil, j'avais une vanne thermovar 72°, puis remplacée par une 61°, et là effet inverse, dès la température atteinte, elle ne laissait plus passer que l'eau du retour circuit, donc 'froid'.
Remplacée également par une vanne 3V avec quelques petits réglages et tip-top, tout fonctionne bien.
Il ne me reste plus qu'à motoriser ces 2 vannes 3V et ma femme sera aux anges.

bien à vous,

Philippe
0 x

dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 08/12/13, 07:55

sans un schema de ton installation et de la position de montage des différents elements, difficile de commenter.
0 x
Image
cliquez ma signature
philbona
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 11/07/08, 15:53

Message non lupar philbona » 08/12/13, 09:11

bonjour Dirk,

je comptais en effet ajouter un schema, mais pas trop le temps de le faire.
Donc petite description en format texte:
En gros, le schema est hyper classique dans ce genre de montage,
un ballon-tampon sans serpentins (1000l)
un vase d'expension (100l) monté en retour du circuit primaire
un circuit primaire chaudière -- ballon-tampon en acier 1"
un circuit secondaire ballon-tampon -- radiateurs en acier 1" puis répartiteur classique.
chaque circuit à son circulateur monté pour le primaire en retour eau froide,
le secondaire en départ eau chaude.
Dans les 2 cas, un by-pass (qui était )contrôlé par un thermovar monté dans les règles de l'art. soit en aval des circulateurs,
je n'ai pas mis de liaison directe chaudière -- radiateur, trop de risque d'avoir des radiateurs surchauffés.

Ma seule contrainte: la chaudière n'est PAS modulée/automatisée, il y a du feu et faut faire avec ce qui est produit et le distribuer de manière sécurisée.

Prochaine étape, l'excédent de température produite sera redirigé vers un ballon ECS 500L qui me coûte un max en électricité ( même en tarif nuit )
c'est pratiquement prêt, mais j'attends LE plombier avec LA sertisseuse qui convienne. Il n'y en a qu'un seul dans ma région et pour faire 5 sertissages, on ne va pas faire le détour.

philippe
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité