Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...L'indépendance énergétique de l'UE grâce à la Mer du Nord

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 24/03/12, 13:08

moinsdewatt est un adepte du max de watts, éolien !!!

éoliennes de 126m de diamètre et quelle hauteur 200m, 300m ???

On va finir par en mettre une au sommet de la tout Eiffel ???

Sinon, on devrait rechercher à faire des arbres OGM, de façon à faire de l'électricité par le mouvement des feuilles dans le vent !!!
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 24/03/12, 16:49

dedeleco a écrit :moinsdewatt est un adepte du max de watts, éolien !!!

éoliennes de 126m de diamètre et quelle hauteur 200m, 300m ???



Hauteur du mat du modèle E-126 de ENERCON:135 mètres!
Cela fait une hauteur hors tout de près de 200m soit les 2/3 de la tour Eiffel!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4065
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 386

Message non lupar moinsdewatt » 31/03/12, 11:40

Eolien : l'espagnol Gamesa va construire une usine en Ecosse

29 Mars 2012 Enerzine

Le fabricant espagnol d'éoliennes Gamesa a annoncé mercredi que sa nouvelle usine britannique serait implantée au port de Leith, à Edimbourg en Ecosse.
"Je suis très heureux que Gamesa ait choisi l'Ecosse et le très dynamique port de Leith pour la fabrication de son nouveau modèle d'éoliennes offshore" a aussitôt souligné le Premier Ministre écossais, Alex Salmond, informé de cette décision par le président International de Gamesa, Jorge Calvet, lors d'une conversation téléphonique.

"Cette nouvelle est de très bon augure car ce choix représente la création d'environ 800 postes et un investissement de 150 millions d'euros en Ecosse" a également estimé A. Salmond. "La décision de Gamesa, intervenant moins d'un an après l'ouverture de son centre de technologie éolienne offshore près de Glasgow, fait suite à de nombreuses discussions détaillées avec le gouvernement écossais, le Scottish Development International et le Scottish Enterprise, et à la réalisation d'une étude par Gamesa portant sur la recherche du site offrant les meilleures conditions pour ses produits."

"J'espère que les différentes parties concluront rapidement le protocole d'entente, car cette annonce est un coup de pouce bienvenu pour le port de Leith et l'économie écossaise en général,- grâce à la création de centaines d'emplois techniques qualifiés dans la capitale écossaise" a t-il ajouté.

Et de conclure : "La décision de Gamesa est la dernière d'une série d'annonces d'investissements de multinationales en Ecosse témoignant de la position dominante de l'Ecosse dans la révolution des énergies renouvelables en Europe et dans le reste du monde."

Image
Le port de Leith



http://www.enerzine.com/3/13733+eolien- ... osse+.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4065
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 386

Message non lupar moinsdewatt » 07/04/12, 12:44

Les premiers champs éoliens offshores français attribués


06/04/2012 meretmarine.com

Le ministère de l'Industrie a annoncé ce vendredi le résultat de l'appel d'offres portant sur la réalisation des premiers parcs éoliens offshores en France. Cinq zones étaient concernées. Le consortium emmené par EDF Energies Nouvelles se taille la part du lion, en décrochant trois des quatre sites sur lesquels il était en lice : Guérande, Courseulles-sur-Mer et Fécamp. En revanche, c'est sont concurrent Iberdrola qui a été retenu pour le futur champ de Saint-Brieuc. Enfin, le site du Tréport a été déclaré infructueux, ce qui était attendu.

............................


en entier : http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=119346

et le site du Tréport sans suite.
LE SITE DU TRÉPORT INFRUCTUEUX

Le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet, s’était pourtant rendu en personne au Havre le 26 mars, aux côtés des PDG de Vinci et d’Areva, pour une ultime opération séduction. Il avait rappelé son engagement de créer 6000 emplois directs et indirects en France… En vain. Non seulement, il ne gagne rien mais le groupe est mis à l’index. Le champ au large du Tréport (Seine-Maritime), pour lequel GDF Suez était seul concurrent, est déclaré infructueux. Le gouvernement a considéré que celui-ci ferait peser un poids trop important sur la facture d’électricité des foyers français.
"Le Tréport seul aurait fait peser un surcoût de 500 millions d’euros sur la Contribution au service public de l’électricité [Ndlr : qui finance, entre autres, le développement des énergies renouvelables]", a explique Éric Besson. L’éolien offshore augmentera cette contribution à hauteur de 1,1 milliard d’euros à partir de 2018. "Le prix qu’on a proposé correspond à nos critères d’investissements et de rentabilité", se contente de signifie d’indiquer GDF Suez. En interne, on traduit plus simplement : "On n’est pas près et on n’a pas besoin de payer ou surpayer n’importe quoi !".

http://www.usinenouvelle.com/article/ed ... er.N172391
0 x
Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1

Message non lupar minguinhirigue » 07/04/12, 17:49

Hauteur, hauteur... reste plus qu'à attendre les éoliennes de très grandes hauteur du style kytegen.

Puisant sur les courants aériens à plus d'un km de haut, elle sont encore moins dépendantes de variations du vent à faibles hauteurs...

Mais bon, à mon avis, ça reste dingue de faire appel à une seule source d'énergie...
0 x

tmicola
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 14
Inscription : 17/04/12, 19:17

Message non lupar tmicola » 23/04/12, 15:01

Projet intéressant. en espérant qu'il ne soit pas avorté par les écolos ou les "amoureux des paysages"
0 x
HSanders
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 01/02/12, 19:16
Localisation : Montpellier

Message non lupar HSanders » 25/04/12, 17:04

L'éolien offshore décolle en Europe. Comme d'habitude, c'est les Allemands et les Danois qui ont été les premiers .... suivi par une poussée fulgurante en Grande-Bretagne. La France souhaite aussi être de la partie, mais avec un train de retard qu'il sera difficile à combler. On se réveille encore un peu tard !!!

On en est encore qu'au premier appel d'offres, même pas tout à fait complet puisque toutes les zones n'ont pas été attribuées. A quand les premières éoliennes sur nos côtes ? Au mieux 2015 ? 2016 ? En plus Alstom va devoir construire les usines de production pour une éolienne qui ne tourne pour le moment nulle part, seul un prototype vient d'être installé.

Les dimensions des éoliennes offshore sont plus importante que les éoliennes terrestres. Actuellement les tours font de 100 à 140 m, soit jusqu'à 200 m en bout de pale.
0 x
Aqualogia
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 21
Inscription : 03/05/11, 16:10

Message non lupar Aqualogia » 27/04/12, 16:30

tmicola a écrit :Projet intéressant. en espérant qu'il ne soit pas avorté par les écolos ou les "amoureux des paysages"


Il y a la beauté du paysage, mais surtout la migration des oiseaux à protéger.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4065
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 386

Message non lupar moinsdewatt » 03/07/12, 20:26

Le parc éolien offshore de Northwind trouve un financement de 333 ME

02 Juillet 2012 Enerzine

La Banque Européenne d'Investissement (BEI) a annoncé le 28 juin dernier l'octroi de 333 millions d'euros pour financer le parc éolien en mer de Northwind situé sur un banc de sable, à 37 km du port d'Ostende en Belgique.

Ce financement portera sur la construction et l'exploitation d'un parc éolien offshore d'une capacité de 216 MW. Cette nouvelle installation de 72 éoliennes V112-3.0 permettra de générer l'équivalent de la consommation d'énergie électrique de 230.000 ménages.

Le projet d'un coût total de 830 millions d'euros devrait être achevé au deuxième semestre 2014.

Le projet en énergie renouvelable de grande taille Northwind (anciennement appelé Eldepasco) est un projet prioritaire qui devrait avoir un impact significatif dans le calendrier de l'Union Européenne pour son action sur le climat. Il aidera la Belgique à répondre à ses objectifs nationaux et européens sur la production d'énergie renouvelable et contribuera également aux objectifs de sécurité d'approvisionnement en énergie.

Northwind est le troisième (après Belwind et C-Power) prêt de la BEI sans recours (un financement qui est fait sur la seule base d'un projet ou d'un actif) dans le secteur éolien offshore belge. Globalement, un montant de plus d'1 milliard d'euros aura été octroyé dans l'objectif de conduire la Belgique vers une auto-suffisance énergétique en accord avec la politique menée par l'UE.

"La BEI se réjouit de jouer un rôle dans ces projets ambitieux contribuant à l'action sur le climat et à la croissance économique. En finançant le projet Northwind, la BEI fait à nouveau la démonstration de sa capacité et de sa faculté à soutenir des projets éoliens offshore matures, prêts pour une implémentation immédiate" a déclaré Pim Van Ballekom, vice-président de la BEI en charge des opérations de financement en Belgique.


http://www.enerzine.com/3/14167+le-parc ... 3-me+.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4065
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 386

Message non lupar moinsdewatt » 13/07/12, 19:23

La construction du parc eolien offshore de BARD en Allemagne avance bien.

80 turbines de 5.0 MW.
profondeur d' eau entre 40 et 44m.
structure de pieds tripodes , 239 tonne de fondations et chacun des trois pieds pése 72 tonnes ! Plus le mat principal de 23 tonnes.

16 turbines fonctionnent déjà

BARD Offshore I Wind Farm, North Sea, Germany

The offshore wind farm will be installed with a total of 80 Bard 5.0 wind turbines, capable of serving the energy needs of up to 400,000 households. It will result in annual cut down of 452,061t of CO2 emissions. The project is expected to be complete by 2013.

...........

The turbines have a rated capacity of five megawatts each and are being installed at water depths ranging from 40m to 44m.

The foundation of each turbine weighs 239t and is a tri-pile structure, consisting of three pylons and one transition piece. Each pylons weighs 72t. The ancillary structures weigh 23t.

The piles are 90m high and are laid 40m underwater, with a further 30m inserted into the seabed. The hub height of the turbines above water is about 90m. The rotor blades measure 122m in diameter.

The turbines are being installed using several jack-up barges, such as the Barges Windlift, JB 115, JB 117 and Thor. The crews at the project site are transported and provided offshore access by Amplemann system, which is a self-stabilising platform attached to the VOS Sympathy vessel.

As of January 2012, 30 of the 80 turbines have been installed. By March 2012, the foundation work on 50 turbines was complete. A total of 16 turbines are currently operational and are generating electricity.

Image



http://www.power-technology.com/project ... ea-german/
0 x


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités