Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7385
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 561

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Ahmed » 03/04/18, 12:28

Une pression trop importante sur la ressource ne ferait pas que renchérir les coûts, in fine, elle la supprimerait. L'amélioration du bâti est une des clés de la maîtrise énergétique, malheureusement, elle sera très lente (si toutefois elle est possible) au regard de l'urgence de la situation.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 233

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar chatelot16 » 03/04/18, 13:13

les petit ruisseau font les grandes rivières

si on refuse tous les petits progrès en disant qu'il sont marginaux et ne sont pas la solution générale on n'avancera jamais !

une multitude de petits progrès a un résultat utile
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7385
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 561

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Ahmed » 03/04/18, 14:50

...et les petites destructions font les grands déserts! :wink:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar moinsdewatt » 03/04/18, 22:08

Ahmed a écrit :...et les petites destructions font les grands déserts! :wink:


On vous l'a déjà dit, l'expansion de la forét française est suffisant pour permetter l' augmentation du prélevement de biomasse.
Mais vous préferez rester sur vos prétendues certitudes.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7385
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 561

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Ahmed » 03/04/18, 22:46

Simplement, je ne confonds pas le stock et le flux... Plusieurs déboisements successifs sont attestés historiquement et la forêt n'a pu se reconstituer que grâce à l'usage du charbon, puis ultérieurement, du pétrole; aujourd'hui, on prétend faire l'inverse alors que la consommation énergétique est devenue sans commune mesure avec ces causes antérieures... :roll:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar moinsdewatt » 03/04/18, 23:03

Ahmed a écrit :Simplement, je ne confonds pas le stock et le flux... Plusieurs déboisements successifs sont attestés historiquement et la forêt n'a pu se reconstituer que grâce à l'usage du charbon, puis ultérieurement, du pétrole; aujourd'hui, on prétend faire l'inverse alors que la consommation énergétique est devenue sans commune mesure avec ces causes antérieures... :roll:


Sauf qu'il n'est nullement prétendu en France de remplacer les fossiles par la biomasse.

Il est juste dit d'en employer ce qu' il faut pour pas entamer le stock.

Si début 19ieme siecle on a autant déboisé c'est justement qu' il n' y avait pas encore de charbon pétrole gaz et nucléaire, donc tout y passait pour les industries du fer, du bronze, de la chaux, du verre et céramiques, des briquetteries, et du combustible pour les fourneaux et le chauffage.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7385
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 561

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Ahmed » 03/04/18, 23:13

Effectivement, c'est ce qui est dit et bien évidemment le rôle de la biomasse ne peut être que très partiel. Cependant, le risque est grand que la part de la biomasse soit largement majorée au-delà de ses capacités, ce dont personne ne semble se soucier réellement, au vu de certains projets délirants, comme celui de Gardanne. Je doute que quiconque soit capable ou même désireux d'avoir une vue d'ensemble des éventuels conséquences de ces prélèvements tant "l'énergie bois" scintille de promesse de miraculeuse solution dans la com' verdâtre...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar moinsdewatt » 03/04/18, 23:34

Les chiffres-clés de la filière bois énergie

Par Article partenaire Enedis 15/03/2018, La Tribune

Première source d’énergie renouvelable en France, le bois énergie connaît un fort développement, notamment dans le secteur industriel. Voici quelques chiffres pour mieux comprendre ce phénomène.

Le bois énergie désigne l'utilisation du potentiel énergétique du bois afin de produire de la chaleur (chauffage, eau chaude sanitaire), de l'électricité voire des biocarburants de seconde génération. Cette bioénergie, disponible sous différentes formes (granulés, bûches, etc.), présente un avantage essentiel en terme écologique : son bilan carbone est totalement neutre, puisqu'un arbre consomme autant de CO² durant sa croissance qu'il en produit lors de sa combustion.


15,5
Les forêts françaises couvrent 15,5 millions d'hectares, ce qui équivaut à près du tiers de la surface du territoire. Le prélèvement annuel de bois (environ 50 millions de mètres cube) représente à peine plus de la moitié de l'accroissement naturel de la forêt. De quoi offrir à la filière bois énergie un important gisement énergétique potentiel.

Source : Office National des Forêts (ONF).


40
En 2015, la production primaire d'énergies renouvelables en France s'élevait à 23 MTep*. Le bois énergie représente près de 40% de ce total, loin devant l'hydraulique (20,5 %) ou l'éolien (8%). Si cette part a légèrement diminué en 20 ans, la filière reste le leader incontestable du secteur.

Source : Ministère Environnement de l'Énergie et de la Mer (2016)


6,9
En un an, les bioénergies ont produit 6,9 TWh** d'électricité. Ce chiffre monte à 9 TWh si l'on prend en compte la part non renouvelable de la production. Si le segment reste minoritaire sur le marché de l'électrique (seulement 1,4% de la consommation couverte), il enregistre une progression constante (+7,6% au 3e trimestre 2017).


Source : Panorama électricité renouvelable (2017).


110
La Programmation Pluriannuelle de l'Énergie (PPE) est un document stratégique qui fixe, depuis 2016, les objectifs en termes de mix énergétique. Avec près de 600 MW de puissance installée fin 2017, le bois énergie a d'ores et déjà atteint plus de 110% des objectifs nationaux de la filière pour 2018 et 76% (dans un scénario bas) pour 2023.

Source : Panorama électricité renouvelable (2017).


5 972
En dehors du chauffage domestique, le bois énergie s'étend progressivement au chauffage collectif et industriel depuis les années 2010. Ainsi, en 2017, 5 972 installations de bois énergie d'une puissance supérieure à 50 KW ont été répertoriées en France. Leur puissance cumulée représente 8,1 GW, soit une hausse de 12% par rapport à 2016.

Source : Comité Interprofessionnel du Bois Énergie (CIBE).


3,5
En 2014, le marché du bois énergie représentait 3,5 milliards d'euros. De la collecte, au conditionnement en passant par le transport ou l'exploitation, la filière regroupe pas moins de 10 000 emplois directs ou indirects et pourrait bien en générer 15 000 à 20 000 de plus d'ici 2020.

Source : Ademe et Direction Générale Énergie et Climat.


* Millions de tonnes équivalent pétrole.
** Terawattheure

https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 71950.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar moinsdewatt » 03/04/18, 23:38

Ahmed a écrit :Effectivement, c'est ce qui est dit et bien évidemment le rôle de la biomasse ne peut être que très partiel. Cependant, le risque est grand que la part de la biomasse soit largement majorée au-delà de ses capacités, ce dont personne ne semble se soucier réellement, au vu de certains projets délirants, comme celui de Gardanne. Je doute que quiconque soit capable ou même désireux d'avoir une vue d'ensemble des éventuels conséquences de ces prélèvements tant "l'énergie bois" scintille de promesse de miraculeuse solution dans la com' verdâtre...


Gardanne est effectivement un mauvais exemple. Il a été fait pour remplacer une unité de centrale à charbon.

ça m' étonnerait qu' on refasse un projet aussi puissant, je ne le souhaite pas non plus.
Et je n'ai pas entendu parler d'un tel autre projet ailleurs en France.
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 345
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 123

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar bardal » 04/04/18, 01:27

Bof, Gardanne est sans aucun doute un projet délirant, mais rien ne nous garantit d'un nouveau Gardanne... Certains élus, ou responsables de haut niveau, sont friands de tels projets et généreux avec les deniers publics dès l'instant où ces projets leur garantissent quelques apparitions dans les medias. Il y a même des spécialistes de la chose, rappelons nous certaine route photovoltaïqye, ou les véhicules électriques des Deux-Sèvres...

Méfions nous aussi d'un optimisme un peu trop vaillant devant les déclarations mal étayées des divers intervenants, sans doute largement surdéterminés, et limités, par les fonctions qu'ils exercent ; contrairement à ce qui est dit ici ou là, le produit de la forêt française serait exploité à plus de 75%, et non 50, et il n'est pas certain que les 25% restant soient un jour exploités en totalité; peut-être n'est-ce d'ailleurs pas souhaitable. Il ne faut pas confondre non plus le bois commercialisé, et le bois réellement utilisé comme biomasse combustible...

Lire ici sur ces questions http://www.lutopik.com/Lutopik_8web.pdf

Peut-être serait-il sage de réserver cette utilisation du bois énergie à des emplois de proximité -consommation domestique, réseau de chaleur de taille modeste...- plutôt qu'à être systématiquement incluse dans un circuit commercial et industriel centralisé; tout en préservant la "part du sol" indispensable à la régération des sols forestiers. Certes cela ne ferait pas l'affaire des commerçants et industriels sus-cités, cela aurait aussi comme second avantage de diluer les inconvénients connus de l'incinération de biomasse (le chauffage "bois" est, et de loin, le premier émetteur de micro-particules et de NOX, bien avant le diesel si décrié) et les contraintes de son transport...

Ce serait sans doute moins médiatique, et d'ailleurs moins visible, mais sans doute plus efficace (il y a près de 20 millions de bâtiments chauffés aux hydrocarbures, qui ne demandent qu'à être "substitués"; y en aura d'ailleurs pas pour tout le monde, du bois) que de produire -mal- de l'électricité avec du bois venu du Canada ou du Brésil...
1 x


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités