Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar chatelot16 » 11/06/17, 21:56

quand on brule des combustible fossile on remet du carbone dans l'atmosphere alors qu'il serait resté dans le sol pour l'eternité si on ne l'avais pas extrait

quand on brule du bois on ne fait que mettre dans l'atmosphere ce que ce bois mettrait aussi en pourrissant quand il sera mort : quand on brule du bois a la place d'un fossile on economise du C02 !

vous pouvez toujours penser que le mieux serait de ne rien consommer ni fossile ni biomasse ... mais tant que vous ne pouvez pas arreter completement la consomation il faut bien constater que la consomation de biomasse est moins pire que de fossile

il faut voir aussi que beaucoup de biomasse pourit bêtement depuis toujours : donc la valoriser est mieux que de bruler du fossile

pire : quand la biomasse des broussaille n'est pas valorisé ça permet les incendie de forêt ... donc valoriser a biomasse n'est pas que faire de l'energie c'est aussi sauver les forêt de la destruction

et avec le rechauffement le probleme d'incendie ne sera pas que dans les region chaude : il va se poser partout

exploiter la biomasse ce n'est pas détruire la foret ! ça peut aussi etre entretenir la forêt !
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8274
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 705

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Ahmed » 11/06/17, 22:30

exploiter la biomasse ce n'est pas détruire la foret ! ça peut aussi être entretenir la forêt !

Ce n'est vrai que tant qu'un ratio raisonnable est prélevé, ce qui n'est plus le cas avec de telles centrales. Le dérèglement climatique va réduire la production forestière dans d'importantes proportions, pas seulement à cause des incendies.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 930
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 116

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar dede2002 » 12/06/17, 15:01

ça fait quand même 80 camions de 30 tonnes par jour pour alimenter cette centrale, avec du bois qui vient de loin, ce n'est pas prévu pour fonctionner avec des broussailles.

Un des arguments des opposants, c'est que cette centrale ne valorise pas la chaleur, la majorité de cette énergie s'en va chauffer l'air, avec ou sans co2...
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8274
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 705

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Ahmed » 12/06/17, 15:34

La très faible densité énergétique des broussailles rendrait le bilan du transport désastreux.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 930
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 116

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar dede2002 » 13/06/17, 13:18

A comparer avec le bilan du transport de bois qui vient du Canada?
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8274
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 705

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Ahmed » 13/06/17, 13:46

Très juste! Mais, comme on dit dans mon pays: "un chien mouillé ne sèche point l'autre". :wink:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar chatelot16 » 18/06/17, 12:22

Ahmed a écrit :La très faible densité énergétique des broussailles rendrait le bilan du transport désastreux.

faible pouvoir calorifique si on transporte bêtement du vert ... si on laisse sécher et qu'on broie bien , le transport devient aussi rentable que n'importe quel combustible

la saison des feux de foret commence ... crois tu que c'est mieux de laisser les foret bruler que de les exploiter correctement ?

le probleme c'est qu'on ne fait rien pour organiser le sechage des dechet de debrousaillage : si on laisse chacun se debrouiller comme il peut ce qui devrait être un revenu devient une dépense
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8274
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 705

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Ahmed » 19/06/17, 16:33

Le débroussaillage des sous-bois des forêts du sud est coûteux, mais rien ne permet d'affirmer que le coût supplémentaire de récolte permettrait de rendre cette opération neutre financièrement parlant, voire bénéficiaire. Ceci du fait, non seulement du transport, mais aussi de la complication des opérations dans des zones aux accès souvent malcommodes.
Quelques chèvres un peu subventionnées, avec un baba cool barbu ferait probablement tout aussi bien l'affaire qu'un déploiement d'engins peu adaptés et dispendieux... mais c'est moins moderne!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16303
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6771

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Did67 » 19/06/17, 18:20

chatelot16 a écrit :
vous pouvez toujours penser que le mieux serait de ne rien consommer ni fossile ni biomasse ... mais tant que vous ne pouvez pas arreter completement la consomation il faut bien constater que la consomation de biomasse est moins pire que de fossile



Biologiquement, c'est même beaucoup plus radical : les "autotrophes" (communément dit "plantes vertes") forment la biomasse à partir du CO², de l'eau, de quelques minéraux et de l'énergie solaire. Ils rejettent de l'oxygène, comme déchet de leur activité.

La vie est née il a 3,7 milliards d'années dans une atmosphère renferment environ 25 % de CO² et pas d'oxygène. Donc contrairement à ce qu'on pense, la vie n'a pas besoin d'oxygène. Elle le fabrique. Elle a besoin de CO² ! Nuance.

Les autotrophes se seraient arrêtés il y a fort longtemps, faute de CO², s'il n'y avait eu les "hétérotrophes" : les animaux, les champignons, les hommes, qui détruisent la biomasse (que ce soit de la nourriture, des "déchets" qui "pourrissent", du fourrage ou de la biomasse-énergie qui est brulée). Grâce à l'oxygène, cette destruction aréobie libère le CO², qui permet aux "autotrophes" de continuer.

Il est remarquable que ce système fonctionne avec un "flux plus que tendu" : environ 0,04 % de CO² seulement dans l'air !!!! C'est archi-ténu !!!

Donc il faut d'une façon ou d'une autre que la biomasse soit "oxydée" (mangée, brulée, décomposée, peu importe) pour que la vie, sous sa forme dominante, continue...

Même s'il reste qu'il faut que le processus ne soit pas destructif, donc une gestion "raisonnée" de la forêt, qui sans cela, disparait et là, les cailloux ne feront plus de photosynthèse.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar chatelot16 » 19/06/17, 23:05

Ahmed a écrit :Le débroussaillage des sous-bois des forêts du sud est coûteux, mais rien ne permet d'affirmer que le coût supplémentaire de récolte permettrait de rendre cette opération neutre financièrement parlant, voire bénéficiaire. Ceci du fait, non seulement du transport, mais aussi de la complication des opérations dans des zones aux accès souvent malcommodes.
Quelques chèvres un peu subventionnées, avec un baba cool barbu ferait probablement tout aussi bien l'affaire qu'un déploiement d'engins peu adaptés et dispendieux... mais c'est moins moderne!


chevre ou ramassage industriel de biomasse , tous les moyen sont bon ... mais le pire est de ne rien faire , de laisser n'importe quel orage mettre le feu ... non seulement de voir de grande surface de foret bruler , mais aussi des maison , et des hommes ... voir les pompier prendre des risque et depenser des fortunes pour arroser le feu

le même argent permettrait d'arroser des culture productive ! moins pire que d'arroser le feu ... des zone cultivé et irrigué intercallé entre les foret eviteraient les incendie generalisé

quand je dit zone cultivé et irrigué ça peut etre aussi zone de paturage de chevre ou de mouton , bon moyen aussi d'eviter le feu generalisé ... il y a une multitude de moyen possible , le seul mauvais moyen c'est de ne rien faire ... comme sur la cote d'azur ou l'on laisse d'enorme surface completement sans entretient ... ou sous pretexte de defense de l'environement on interdit toute solution productive
0 x


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités