Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4193
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 414

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar moinsdewatt » 29/01/17, 13:49

Aux USA on voit grand !

Prodesa équipe un producteur de 460 000 tonnes de granulés de bois par an

Posté par Frédéric DOUARD le 11 janvier 2017

Image
Quelques unes des 15 presses à Greenwood, photo Prodesa

PRODESA est un constructeur-ensemblier espagnol basé à Saragosse en Espagne et dont la spécialité est de fournir des solutions clés en mains pour la production de granulés et pour la cogénération biomasse. L’entreprise vient de réaliser une impressionnante opération sur le marché international en équipant l’une des plus grandes usines de granulés de bois aux États-Unis. Ce marché a été conclu avec l´entreprise papetière portugaise Portucel, pour son usine Colombo Energy basée à Greenwood en Caroline du Sud, entre les villes d’Atlanta et Charlotte. La capacité de production de cette usine qui emploie 70 salariés est de 460 000 tonnes par an.
.......................


https://www.bioenergie-promotion.fr/490 ... is-par-an/

460 000 tonnes c'était la consommation de granulés de toute la France il y a de ça quelques années.
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4193
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 414

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar moinsdewatt » 22/02/17, 17:50

Le programme national de la forêt et du bois 2016-2026 est adopté

10 février 2017 Rachida Boughriet actu-environnement.com

Le programme, qui définit la politique forestière française à l'horizon 2026, est adopté par décret. Il vise à augmenter la récolte de bois et ses usages dans la construction et le mix énergétique, tout en assurant une gestion durable des forêts.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a publié ce vendredi 10 février, au Journal officiel, le décret qui approuve le programme national de la forêt et du bois (PNFB) 2016-2026. Son élaboration est prévue par la loi d'avenir agricole d'octobre 2014. Il a été soumis à la consultation du public du 17 octobre 2016 au 7 novembre 2016.

Le PNFB a été co-construit avec les acteurs de la filière. Il définit la politique forestière française publique et privée, en métropole et en outre-mer, des dix prochaines années. Il vise ainsi à augmenter la récolte de bois tout en assurant le renouvellement de la forêt et à préparer les forêts françaises aux changements climatiques.

Le programme prévoit d'augmenter les prélèvements de bois en France tout en "assurant une gestion durable des forêts" : 12 millions de m3 supplémentaires devront être prélevés à l'horizon 2026. Cette mobilisation supplémentaire devra porter principalement sur des parcelles en déficit de gestion et sa valorisation "devra se faire dans le respect de l'articulation des usages", indique le document du programme. L'indicateur de suivi est la récolte commercialisée.

Adaptation au changement climatique et biodiversité préservée

Le PNFB vise aussi à "intensifier" la recherche et l'expérimentation sur les processus entrant en jeu dans la vulnérabilité /résilience et l'adaptation au changement climatique des forêts françaises. Objectif : "être en capacité de conseiller efficacement les propriétaires forestiers sur la préservation des équilibres biologiques, la gestion des dépérissements et l'adaptation des peuplements". Des systèmes de suivi, de veille et d'alerte "doivent être mis en place".

Un réseau de parcelles de référence diversement gérées en forêt publique et en forêt privée (représentatives des habitats forestiers français) sera lancé afin de mieux appréhender les pratiques de gestion favorisant la plus grande résilience.

Le programme prévoit aussi de renforcer l'effet d'atténuation du changement climatique "en dynamisant l'absorption et la séquestration du dioxyde de carbone" par les peuplements et les sols, par le choix d'essences et de sylvicultures adaptées et différenciées selon les cas. La filière forêt-bois permet de compenser environ 20% des émissions françaises de CO2 grâce au stockage de carbone en forêt (sols et biomasse aérienne), dans les produits bois "et à la substitution d'énergies fossiles et de matériaux plus énergivores", souligne le document.

La biodiversité forestière, qu'elle soit ordinaire ou patrimoniale, devra également être préservée et valorisée. Elle "est un atout majeur pour une sylviculture durable et efficace". Pour ce faire, le PNFB prévoit de développer les actions d'inventaires et de suivis continus de la biodiversité à l'échelle nationale ainsi que les atlas de la biodiversité communale. Il prévoit aussi d'évaluer l'impact et l'efficacité des politiques publiques forestières et des pratiques sylvicoles sur la biodiversité.

Encourager l'utilisation du bois construction et du bois énergie

Le PNFB entend aussi "stimuler le renouveau industriel", en lien avec le comité stratégique regroupant les acteurs du bois (CSF).

L'Etat réaffirme son soutien au bois construction. "En particulier, l'Etat peut, au moyen du levier de la commande publique, favoriser le réflexe de prescription du bois". La Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) prévoit également un développement "maîtrisé" du bois énergie d'ici 2023. Le potentiel est estimé, à l'horizon 2026, à 2,3 Mtep (millions de tonnes équivalent pétrole).

Afin d'accompagner le déploiement du PNFB, et notamment le repeuplement et l'adaptation des essences au changement climatique, Stéphane Le Foll a fixé l'objectif de doter le fonds stratégique de la forêt et du bois d'au minimum 100 M€ en mobilisant les financements régionaux, nationaux, européens et privés. Ce fonds s'élève à 28 millions d'euros en 2017.

https://www.actu-environnement.com/ae/n ... 28438.php4
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 470
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 36

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar lilian07 » 22/02/17, 19:37

Bonjour,
A mon humble avis En Europe et en France en particulier l'avenir peut passer par la biomasse, pour moi c'est clairement une voie pertinante,avec le bois déchiqueté on s'assure d'une filière qui bien rodée (ce qui n'est pas le cas) peut produire toute la demande hivernale et ainsi contribuer à réduire de manière très significative aux énergies carbonnées.
Le bois pour faire du thermique c'est toujours mieux que de l’électrique nucléaire.
Je vais sortir encore une évidence mais si on isole un peu en associant la biomasse et le solaire thermique on atteins pour moi l'idéal en terme de simplicité et d'efficacité 40% de couverture solaire par le SSC + 60% biomasse (cycle solaire sur 30 ans).
En France la consommation dans l'habitat c'est en moyenne 180 Kwh/m2 dans les pays du Nord de l'Europe (Allemagne,Danemark...) c'est plutôt 50 Kwh/m2,la marge de progrès est donc énorme.

Pour le collectif, les pays du nord de l'Europe commencent sérieusement à étudier les réseaux de chaleur pour associer les grosses unité de biomasse avec le stockage intersaison (bassin d'eau ou forage ATES/BTES....).
En effet, la maîtrise du stockage thermique suite au différent succès de petite communauté pilotes permet d'entrevoir des couvertures solaire de plus de 75% toujours associé à un système de secours.
La biomasse et les PAC sont pour l'heure l'association idéal pour atteindre à moindre frais les 100% de couverture.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4193
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 414

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar moinsdewatt » 25/03/17, 20:07

Appel d'offres biomasse: Ségolène Royal désigne les premiers lauréats

AFP parue le 21 mars 2017

La ministre de l'Environnement et de l'Energie, Ségolène Royal, a désigné mardi les 14 premiers lauréats d'un appel d'offres pour le développement de sources de production d'électricité et de chaleur à partir de biomasse, et annoncé l'ouverture d'une deuxième période de candidature.


L'appel d'offres portant sur un volume total 180 mégawatts (MW) sur trois ans avait été lancé en février 2016. Il concerne les filières bois-énergie (50 MW par an) et méthanisation (10 MW par an), avec un cahier des charges contenant des mesures visant à éviter les conflits d'usages des forêts et des terres agricoles pour les matières premières utilisées (bois, effluents d'élevage, déchets de cultures, etc.).

Au terme de la première période de candidature, 14 projets lauréats (12 dans le bois-énergie, deux en méthanisation) ont été désignés, selon un communiqué de Mme Royal. Ils représentant un investissement de plus de 170 millions d'euros et 480 mégawattheures par an de production d'électricité renouvelable. Ces installations, dont le tarif moyen pondéré par leur puissance est de 122 euros le mégawattheure, bénéficient d'un complément de rémunération garanti pendant 20 ans, l'une d'elles se voyant aussi octroyer un bonus en raison d'un recours à l'investissement participatif, a précisé la ministre.

Pour la deuxième période de candidature, les candidats devront déposer leur offre avant le 1er septembre prochain.

http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ats-170321
0 x
Meszigues3
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 55
Inscription : 06/02/17, 19:12
x 8

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Meszigues3 » 25/03/17, 22:26

moinsdewatt a écrit :
[...]
Ils représentant un investissement de plus de 170 millions d'euros et 480 mégawattheures par an de production d'électricité renouvelable. Ces installations, dont le tarif moyen pondéré par leur puissance est de 122 euros le mégawattheure, bénéficient d'un complément de rémunération garanti pendant 20 ans, l'une d'elles se voyant aussi octroyer un bonus en raison d'un recours à l'investissement participatif, a précisé la ministre.
Les chiffres ne collent pas en ordre de grandeur.
170 millions d’euros c’est un investissement beaucoup trop élevé pour ne produire que 480 MWh par an.
Sûr qu'ils ont besoin d'un complément de rémunération et de bonus.
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4193
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 414

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar moinsdewatt » 26/03/17, 14:07

Meszigues3 a écrit :
moinsdewatt a écrit :
[...]
Ils représentant un investissement de plus de 170 millions d'euros et 480 mégawattheures par an de production d'électricité renouvelable. Ces installations, dont le tarif moyen pondéré par leur puissance est de 122 euros le mégawattheure, bénéficient d'un complément de rémunération garanti pendant 20 ans, l'une d'elles se voyant aussi octroyer un bonus en raison d'un recours à l'investissement participatif, a précisé la ministre.
Les chiffres ne collent pas en ordre de grandeur.
170 millions d’euros c’est un investissement beaucoup trop élevé pour ne produire que 480 MWh par an.
Sûr qu'ils ont besoin d'un complément de rémunération et de bonus.


Oui vous avez raison le chiffre de 480 MWh est fantaisiste. Une seule éolienne de 0.5 MW qui tournerait 1000h nominalement donnerait ça.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4853
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 371
Contact :

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar izentrop » 26/03/17, 18:00

Une éolienne terrestre ne fourni que 24 % de sa puissance nominale (2015)

Si on fait le calcul de la production théorique sur 20 ans avec le tarif de rachat pondéré, ils sont dedans 480 X 122 X 20 = 117 millions d'euro.

Sans compter le stock de CO2 gaspillé et qu'il faudra attendre 50 ans pour que ce stock se renouvelle ... On accélère le réchauffement impunément.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
enerc
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 216
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 49

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar enerc » 26/03/17, 19:07

On est déjà en train de voir ce que cela donne avec la centrale de Gardanne (PACA). Défoncer des routes de montagne jusqu'à 250 km de la centrale, des hordes de camion, des tonnes de cendre dont on ne sait que faire, etc ... etc....
On n'apprend jamais? A Marseilles, il y a ni vent ni soleil?

Et 122 € du MWh, c'est .... le double du dernier appel d'offre CRE centrale photovoltaïque au sol.

La biomasse c'est pour se chauffer directement. Pas pour faire de l'électricité. :mrgreen:
1 x
Meszigues3
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 55
Inscription : 06/02/17, 19:12
x 8

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar Meszigues3 » 26/03/17, 23:13

izentrop a écrit :Si on fait le calcul de la production théorique sur 20 ans avec le tarif de rachat pondéré, ils sont dedans 480 X 122 X 20 = 117 millions d'euro.
480 x 122 x 20 = 1,17 million d'euros.

De toute façon en calcul économique on ne peut pas additionner les euros sur 20 ans ; un euro de 2037 vaut environ le tiers d'un euro de 2017 (selon le taux d'actualisation retenu).
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4853
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 371
Contact :

Re: L'avenir passera-t'il par la biomasse?

Message non lupar izentrop » 27/03/17, 01:21

Meszigues3 a écrit :De toute façon en calcul économique on ne peut pas additionner les euros sur 20 ans ; un euro de 2037 vaut environ le tiers d'un euro de 2017 (selon le taux d'actualisation retenu).
C'est vrai que la croissance favorable est l'option envisagée d'office ...
Ils n'en savent pas plus que nous, mais ils ont le pouvoir de décision, même pour de mauvaises raisons.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités