Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...L'Autriche bientôt en autarcie aux énergies renouvelables?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 54333
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1575

L'Autriche bientôt en autarcie aux énergies renouvelables?

Message non lupar Christophe » 28/02/12, 13:53

L'Autriche vise l'indépendance énergétique grâce aux énergies renouvelables

Depuis le référendum de 1978, qui a vu une majorité d'autrichiens dire «non» au nucléaire, le pays importe son énergie de pays qui, à l'instar de la République Tchèque ou de la Slovénie, misent sur l'énergie atomique. Une contradiction à laquelle Vienne veut mettre fin en assurant son l'indépendance énergétique grâce aux renouvelables.

Si l’annonce faite par l’Allemagne de sortir du nucléaire a fait l’effet d’une bombe, l’objectif annoncé par l’Autriche, visant à l’autonomie énergétique grâce aux seules énergies renouvelables, est passé largement inaperçu. A tort semble-t-il. Vienne vient en effet de publier son bilan énergétique pour l’année 2010, bilan qui montre combien les énergies renouvelables se sont développées en Autriche : elles représentent 30,8% de la consommation totale d’énergie du pays, en hausse de 5% par rapport à 2009, et couvrent 65,3% de la consommation d’électricité. Une politique qui lui a permis de réduire ses émissions de CO2 à hauteur de 30,27 millions de tonnes. Le bois et l’hydraulique sont les principaux fournisseurs d’énergies renouvelables, ce qui n’étonne guère dans un pays couvert aux deux tiers par les massifs alpins. L’Autriche dispose, après la Norvège et la Suisse, de la plus grande fourniture en énergie d’origine hydraulique en Europe.

Contradiction atomique autrichienne

Ces chiffres n’offrent cependant qu’un éclairage partiel sur le tableau d’ensemble offert par l’Autriche. Si Vienne mise véritablement sur les nouvelles énergies, ce parti pris est récent comparé à la politique anti-nucléaire officielle du pays. Un retour en arrière s’impose : le référendum tenu le 5 novembre 1978 vit 50,4% des Autrichiens refuser la mise en opération de l’unique centrale nucléaire du pays, Zwentendorf. Une majorité extrêmement mince donc, mais suffisante pour contraindre le gouvernement autrichien à se tourner vers ses pays voisins et leurs centrales pour importer l’énergie. Car la législation mise alors en place ne prévoit pas l’interdiction d’importer de l’énergie nucléaire et aucune déclaration sur l’origine de l’énergie importée n’est nécessaire. Pour les organisations environnementales Greenpeace et Global 2000, maillon autrichien du réseau Friends of the Earth, ce flou juridique mine d’une part la crédibilité de la politique anti-nucléaire officielle de l’Autriche et conduit d’autre part à des pratiques frauduleuses. Reinhard Urig, de Global 2000, cite un exemple : « Des fournisseurs d’énergie pompent de l’eau pendant la nuit grâce à l’énergie nucléaire venant des pays voisins et utilisent l’eau ainsi pompée pour fournir une électricité estampillée ensuite énergie renouvelable. C’est du greenwashing pur et dur. (...)



Suite et fin : http://www.novethic.fr/novethic/ecologi ... 136689.jsp
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités