Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Géothermie, pas convaincu par la pac air/eau

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
nmujdzic
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 15/02/08, 15:49

Géothermie, pas convaincu par la pac air/eau

Message non lupar nmujdzic » 15/02/08, 16:23

Bonjour, je souhaite installer une pompe à chaleur chez moi (120 m²). C'est une vieille maison en pierre dont les murs sont épais d'au moins 40 cm. Je suis actuellement au fioul (1 300 litres depuis le 1er novembre) avec des radiateurs en espèce d'acier ou alu (?). Certaines personnes (dont des pros) conseillent d'installer une PAC air/eau, donc pour chauffer l'eau des radiateurs (environ 60°C). Quelqu' un peut-il m'expliquer comment une PAC air/eau, devant chauffer de l'eau à 60°C, peut-elle être plus rentable qu'une PAC air/air, qui elle doit chauffer de l'air, grosso-modo à 20-30°C. Ca ne passe pas dans mon esprit scientifique !
Je précise que j'habite en basse Normandie et que les températures, lorsqu'elles sont négatives, descendent rarement en dessous de -1/-4°C. Je précise aussi que je suis en train de mettre du double vitrage partout (avec un coef. de 1.4).
Alors ? PAC air/air ou air/eau dans mon cas ?
Merci
0 x

Avatar de l’utilisateur
looping
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 816
Inscription : 03/10/07, 06:33
Localisation : Picardie

Message non lupar looping » 15/02/08, 19:34

salut nmujdic ( pas facile à retenir !) :shock:

La PAC air-eau a l'avantage de pouvoir remplacer une chaudière dans une habitation déjà équipée d'un chauffage central
Le mois dernier , je suis allé rendre visite à un ami qui vient de se faire installer ce type matériel , un groupe air-eau Mitsubishi , en remplacement de son ancienne chaudière fioul .

En ce qui concerne le chauffage , théoriquement , chauffer de l'air ou des radiateurs revient au même , c'est la quantité de chaleur totale qui compte . On parle de KiloWattHeures pour chiffrer cette quantité de chaleur , ou alors KiloWatt pour la puissance instantanée .
Sur le plan du confort , il est clair que chauffer avec les radiateurs à inertie est mieux car il y a un peu de rayonnement en plus de la convection et surtout , pas de circulation d'air chaud pulsé .
En ce qui concerne le rendement de l'installation , il faut se méfier des promesses car chauffer de l'eau à 60° dégrade le rendement de la pompe . Mieux vaut chauffer en permanence à 40° qu'à 60° par intermittence .
Il faut également savoir qu'en cas de forte baisse de la température extérieure , c'est une résistance qui va chauffer l'eau en direct , et là la conso électrique s'envole .
Penser au puit canadien devant l'échangeur extérieur , c'est prévoir intelligement ce cas de figure .

Dernière chose , penses-tu faire une isolation complémentaire ?

A+
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51871
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1090

Message non lupar Christophe » 15/02/08, 19:37

Tu as raison de douter!

Beaucoup de PRO ne savent même pas ce qu'il te vendent car pour chauffer à 60°C avec une PAC air, une resistance risque de mieux faire...

Voici donc deux liens à lire en détail avant "d'investir" (surtout dans un investissement qui peut ne pas en être un):

https://www.econologie.com/pompes-a-chal ... -3534.html

Et surtout ce doc technique avec plein de courbe de rendement: https://www.econologie.com/la-technologi ... -3389.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 15/02/08, 20:29

Bonjour
Quelqu' un peut-il m'expliquer comment une PAC air/eau, devant chauffer de l'eau à 60°C, peut-elle être plus rentable qu'une PAC air/air, qui elle doit chauffer de l'air, grosso-modo à 20-30°C. Ca ne passe pas dans mon esprit scientifique !


Entierement d'accord chauffer de l'eau a 60 c avec un PAC est une absurdité , le rendement se degrade suvant le type de fréon vers 40 c a 45c et a 60c ce n'est même plus 1,5 autand prendre une resistance éléctrique pur que faire marcher une usine a gaz..
j'ai chauffé mon eau domestique (Ballon) en hiver pendand plusieurs années de cette facon a 45c j'arrette et les éléments éléctrique prennet la releve (c'est rentable quand l'eau en hiver est a 8c elle monte rapidement a 30c le rendement est de l'ordre de 3)

Pour vos climat une thermopompe air air c'est le plus simple ,en plus en été elle sont reversible pour faire la climatisation
En hiver cela sort a 32 voir 36c dans les bouche de ventilation mais le volume d'air est important , cela donne rien de faire des restrictions et de monter la sortie d'air a 40c cela nuis au rendement de la machine
Dans mons cas l'été je fait la climatisation et de l'autre coté je fait mon eau chaude domestique, un simple échangeur fréon eau a la sortie du compresseur pour le ballon et une pompe de circulation que j'active seulement en climatisation ,
l'été quand je climatise je fais deux reservoir d'eau de 60 gallons d'eau chaude par jour en fait quand il fait chaud je n'arrive pas a consomer mon eau chaude.


André
0 x
nmujdzic
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 15/02/08, 15:49

Message non lupar nmujdzic » 15/02/08, 23:18

Sur le plan du confort , il est clair que chauffer avec les radiateurs à inertie est mieux car il y a un peu de rayonnement en plus de la convection et surtout , pas de circulation d'air chaud pulsé


Pourquoi "surtout pas de circulation d'air chaud pulsé"? C'est agréable de resentir de l'air chaud, non?
0 x

Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 16/02/08, 00:26

Bonjour
nmujdzic a écrit :Pourquoi "surtout pas de circulation d'air chaud pulsé"? C'est agréable de resentir de l'air chaud, non?


Comment on fait un air climatise avec un sytéme a l'eau ?
Au début je raisonais comme cela, juste un un bon sytéem de chauffage , comme le syteme est renversible une simple elctrovalve
il fait les deux , aprés y avoir gouté par les chaudes journées humide d'été, je pense que je garderais le systéme plus pour la climatistion ..

La premiere chose a faire dans vos maisons c'est investir dans l'isolation quelle consomation de mazout cela donnerais avec des -20 comme en a régulierement? l'hiver commence en mi novembre et fini début avril ..

André
0 x
Avatar de l’utilisateur
looping
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 816
Inscription : 03/10/07, 06:33
Localisation : Picardie

Message non lupar looping » 16/02/08, 08:09

Bonjour

Réponse à nmujdzic

Si tu lis le sujet de ce forum sur les pompes à chaleur , tu pourras trouver le témoignage d'une personne équipée de splits alors qu'il avait une installation de chauffage central classique
Voici ce qu'il a écrit ( COU )

je suis tres deçu par la pompe a chaleur que je viens d'installer:ça ne chauffe pas bien,ça fais du bruit du vent dans la maison;ça brasse l'air toute la journée pour si peu de resultat!J'ai rallumé ma chaudière a fuel cause froid.
En un mois j'ai consommé pour 250 eur d'electr avec la PAC
contre 450 de fuel.200 eur fois 4 mois d'hiver=800 eur d'economie par an.pour 14000 eur d'investissment.A ce ritme la PAC est amortie dans 10 ans(credit d'impot 4000).C'est EDF qui est gagnante maintenant!Et mon banquier qui ma accordé le pret a 6 %.Et moi je n'ai que mes yuex pour pleurer avec des larmes(meme pas chaudes!)



A+
0 x
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

Message non lupar jean63 » 16/02/08, 11:48

looping a écrit :Bonjour

Réponse à nmujdzic

Si tu lis le sujet de ce forum sur les pompes à chaleur , tu pourras trouver le témoignage d'une personne équipée de splits alors qu'il avait une installation de chauffage central classique
Voici ce qu'il a écrit ( COU )

je suis tres deçu par la pompe a chaleur que je viens d'installer:ça ne chauffe pas bien,ça fais du bruit du vent dans la maison;ça brasse l'air toute la journée pour si peu de resultat!J'ai rallumé ma chaudière a fuel cause froid.
En un mois j'ai consommé pour 250 eur d'electr avec la PAC
contre 450 de fuel.200 eur fois 4 mois d'hiver=800 eur d'economie par an.pour 14000 eur d'investissment.A ce ritme la PAC est amortie dans 10 ans(credit d'impot 4000).C'est EDF qui est gagnante maintenant!Et mon banquier qui ma accordé le pret a 6 %.Et moi je n'ai que mes yuex pour pleurer avec des larmes(meme pas chaudes!)



A+

L'idéal c'est le chauffage basse température par le sol avec une chaudière (à condensation si possible) ...... en fait on met ce qu'on veut : chaudière à bois, à pellets, à gaz, au fuel, capteurs solaires (en complément).....PAC eau-eau (si on a de l'eau en sous-sol en quantité suffisante et un bon débit).....

PAC air-air à éliminer : on a déjà eu plusieurs témoignages qui confirment.
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
Avatar de l’utilisateur
looping
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 816
Inscription : 03/10/07, 06:33
Localisation : Picardie

Message non lupar looping » 16/02/08, 23:42

Le plancher chauffant l'idéal ?
On peut trouver des arguments qui lui sont défavorables

Le premier , c'est en rénovation , pas évident de casser l'existant pour refaire sol et cloisons intérieures

Le deuxième , c'est l'énergie grise dépensée pour couler une dalle de béton de 20 cm d'épaisseur . D'ailleurs , le béton , je suis contre . Ce n'est pas démontable , ni recyclable , difficile à modifier

Le troisième c'est la difficulté de gérer des variations de température rapidement dans l'habitation

Concernant l'énergie électrique nécessaire au fonctionnement d'une PAC , c'est vrai qu'il y a une polémique tout à fait justifiée car en France , elle est majoritairement produite par le nucléaire . Dans d'autres pays , c'est à partir d'autres énergies fossiles , ce qui n'est guère mieux .

Il n'en rest pas moins vrai que la pompe a chaleur est un principe génial qui permet de transformer de l'énergie mécanique ( compresseur ) en chaleur , par captage de calories dans une source "froide" .
Si l'on disposait de centrales hydroélectriques ou d'éoliennes en nombre suffisant , la discussion s'arrêterait là .

Reste le prix du matériel , très largement surfacturé par les installateurs qui savent très bien exploiter l'image véhiculée par cette technologie et qui plus est , défendue par l'Etat à grand coups de subventions .

Pour moi , en rénovation , le moins mauvais choix pour une installation de chauffage central existant , et après avoir fait le maximum en isolation ( extérieure quand c'est possible ) c'est d'investir dans des capteurs solaires avec un gros tampon thermique haute température et de conserver la chaudière ( fioul , gaz , ou bois ) pour faire le complément de chaleur quand c'est nécessaire.
J'y réfléchi sérieusement pour mon habitation mais il me faut résoudre le problème des hautes températures ( 50 à 60° ) pour mes radiateurs classiques .
J'ai lancé un sujet à ce propos mais malheureusement , sans avoir ressenti un grand enthousiasme de la part des experts de ce forum .

https://www.econologie.com/forums/tampon-the ... 10-10.html

A+
0 x
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

Message non lupar jean63 » 17/02/08, 23:46

Pour moi , en rénovation , le moins mauvais choix pour une installation de chauffage central existant , et après avoir fait le maximum en isolation ( extérieure quand c'est possible ) c'est d'investir dans des capteurs solaires avec un gros tampon thermique haute température et de conserver la chaudière ( fioul , gaz , ou bois ) pour faire le complément de chaleur quand c'est nécessaire.
J'y réfléchi sérieusement pour mon habitation mais il me faut résoudre le problème des hautes températures ( 50 à 60° ) pour mes radiateurs classiques .
J'ai lancé un sujet à ce propos mais malheureusement , sans avoir ressenti un grand enthousiasme de la part des experts de ce forum .

Tu veux dire plutôt :

En 1er : utilisation de la chaudière

En 2ième : complément par les capteurs solaires......quand il y a suffisamment de soleil......et un bon tampon thermique.

Tu as d'ailleurs un très bon exemple avec l'installation de Christophe => demandes-lui s'il arrive à chauffer sa maison avec son tampon thermique de 70 m3 d'eau et 70 m2 de capteurs solaires ?

Son tampon varie entre 21 et 30°C env (maxi atteint exceptionnelllement suite à 2 semaines de soleil sur l'Europe ! merci l'anticyclone).

Je crois que tu rêves un peu.

En ce qui concerne le plancher chauffant, on peut en discuter : l'inconvénient c'est l'inertie, mais ça peut être un avantage pour y stocker des calories avec des capteurs solaires dans la journée et conserver le sol assez chaud jusqu'au lendemain matin et repartir avec du soleil s'il est présent.

Pour celà, on peut faire du solaire direct : capteur vers plancher chauffant.....c'est une solution proposée par installateur situé dans lee Alpes.

Regardes ça si c'est pas une bonne idée aussi :
https://www.econologie.com/forums/une-superb ... t4809.html
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités