Etude des technologies clés 2015: 17 dans l'énergie

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79681
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11225

Etude des technologies clés 2015: 17 dans l'énergie




par Christophe » 16/03/11, 11:09

Marrant le gouvernement vient de mettre un coup de frein au PV (voir : https://www.econologie.com/forums/touche-pas ... 10274.html ) et voilà qu'ils veulent relancer un plan de recherche sur le solaire...

A mais faut bien lire: nucléaire et photovoltaïque sont sur la même ligne... :cheesy: :cheesy:

Technologies clés 2015 : 17 sont liées à l'énergie

Réalisée tous les 5 ans depuis 1995, l'étude des Technologies clés permet de fournir aux entreprises, aux acteurs économiques et aux pouvoirs publics un cadre de référence sur les technologies d'avenir.


Présentée par le Ministère de l'Industrie le 15 mars 2011, l'étude des Technologies clés 2015 a permis d'identifier 85 technologies clés réparties en sept secteurs d'activités parmi lesquels celui de l'Energie. A l'instar des autres domaines d'activités, le secteur de l'énergie a fait l'objet d'une monographie stratégique qui d'une part, analyse les enjeux et les tendances d'évolution, et d'autre part formule des recommandations de politiques publiques de soutien.

C'est Erdyn, le cabinet spécialisé dans le conseil en innovation et maître d'œuvre de cette étude, qui s'est vu confier l'analyse des Technologies clés dans le secteur de l'Energie. Il revient aujourd'hui sur les grandes lignes de cette enquête.

Une étude menée à partir d'un double constat

Les réflexions menées dans le cadre de l'étude Technologies Clés 2015 dans le domaine de l'énergie sont parties d'un double constat : d'une part, les ressources fossiles, et plus particulièrement les hydrocarbures, ont encore un rôle clé à jouer, indépendamment de la question de la date du « pic pétrolier mondial », qui n'est pas encore tranchée à ce jour. Dans ces conditions, maintenir les investissements dans l'amont pétrolier et exploiter au mieux les ressources existantes est essentiel. D'autre part, il existe un relatif consensus quant à la nécessité de lutter contre le changement climatique, qui n'est certes pas toujours accompagné d'engagements concrets.

Concernant ce dernier point, les leviers d'action sont connus : développer la part des énergies renouvelables, augmenter les capacités de stockage d'énergie de façon à pouvoir mieux gérer les flux, conforter la place du nucléaire, réduire les émissions issues de la combustion d'énergies fossiles. Sans oublier les marges de manœuvre liées aux usages : l'efficacité énergétique dans les secteurs du bâtiment, des transports et de l'industrie reste un levier majeur s'agissant de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

17 Technologies clés retenues pour répondre aux enjeux énergétiques

Partant de ce constat, le groupe de travail Technologies Clés 2015 consacré à l'énergie, a proposé au comité stratégique de l'étude de retenir les technologies suivantes comme étant clés pour les entreprises industrielles et de services françaises :

1. Carburants de synthèse issus de la biomasse,
2. Solaire thermodynamique,
3. Energies marines,
4. Piles à combustible,
5. Technologies de l'hydrogène,
6. Captage et stockage du CO2,
7. Energie nucléaire, Solaire photovoltaïque,
8. Energie éolienne en mer,
9. Géothermie,
10. Stockage stationnaire d'électricité,
11. Réseaux électriques intelligents,
12. Technologies d'exploration et de production d'hydrocarbures,
13. Technologies de raffinage des hydrocarbures,
14. Technologies pour l'exploration,
15. l'extraction et les traitements des ressources minérales,
16. Carburants de synthèse issus de ressources fossiles,
17. Biomasse et déchets : valorisation énergétique.


(...)


Suite source: http://www.enerzine.com/14/11587+les-te ... rgie+.html

Image
Image

Voici la partie sur l'énergie en flash: http://www.industrie.gouv.fr/tc2015/feu ... index.html

C'est beau la théorie, seulement moi ce que je vois sur le terrain c'est ca: 99% des jeunes ingés (j'en fais/ais partie) qui veulent (voulaient?) bosser dans ces technologies (hors hydrocarbures et nucléaire) galèrent à fond et finissent par se marginaliser...

L'Etat ne finance vraiment (hors "représentation") que ce qui rapporte du fric aux puissants...et par la même, à lui même...


Voir ce message: https://www.econologie.com/forums/post197124.html#197124
0 x
Avatar de l’utilisateur
sherkanner
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 386
Inscription : 18/02/10, 15:47
Localisation : Autriche
x 1

Re: Etude des technologies clés 2015: 17 dans l'énergie




par sherkanner » 16/03/11, 12:32

Christophe a écrit : 1. Carburants de synthèse issus de la biomasse,
2. Solaire thermodynamique,
3. Energies marines,
4. Piles à combustible,
5. Technologies de l'hydrogène,
6. Captage et stockage du CO2,
7. Energie nucléaire, Solaire photovoltaïque,
8. Energie éolienne en mer,
9. Géothermie,
10. Stockage stationnaire d'électricité,
11. Réseaux électriques intelligents,
12. Technologies d'exploration et de production d'hydrocarbures,
13. Technologies de raffinage des hydrocarbures,
14. Technologies pour l'exploration,
15. l'extraction et les traitements des ressources minérales,
16. Carburants de synthèse issus de ressources fossiles,
17. Biomasse et déchets : valorisation énergétique.


(...)


1. Carburants de synthèse issus de la biomasse,
17. Biomasse et déchets : valorisation énergétique
Il serait temps qu'ils s'y mette, y'a un sacré retards en France sur ce point. Systèmes époruvés a l'étranger pour la production de gaz par biomasse (Allemagne/Autriche, bioerdgas)

2. Solaire thermodynamique,
Sans doute le plus simple a mettre en oeuvre et pourras répondre a 5% voir 30% des besoins en chauffage (100% en inter-saison et 0% par mauvaises conditions). Grosses économies pour un système qui arrive a maturité.

4. Piles à combustible,
5. Technologies de l'hydrogène,
On leur dit que la production d'hydrogène est un problème ou vous croyez qu'ils vont s'en rendre compte? (comment ca cynique...)

7. Energie nucléaire, Solaire photovoltaïque,
On n'osait pas l'imaginer, ils l'ont fait....
Conforter le nucléaire vu qu'il n'y a malheureusement pas (a ma connaissance) d'alternative viable. Production 24h/24, 7j/7, indépendante des conditions extérieures.
Heureusement ils voient le PV comme remplacement a très long terme du nucléaire (du moins c'est comme ca que je l'interprète).

10. Stockage stationnaire d'électricité,
Supra-conducteurs? ou batteries? Si batteries, problème possible de polution.

11. Réseaux électriques intelligents,
A ca je dis oui, mais pas n'importe comment (cf le boitier "intelligent" d'edf, installé avant la fin des tests)

15. l'extraction et les traitements des ressources minérales,
*miam* le gaz de schiste...



C'est beau la théorie, seulement moi ce que je vois sur le terrain c'est ca: 99% des jeunes ingés (j'en fais/ais partie) qui veulent (voulaient?) bosser dans ces technologies (hors hydrocarbures et nucléaire) galèrent à fond et finissent par se marginaliser...

Aucune volonté politique. Et c'est bien dommage, c'est tout ce qu'il manque pour trouver/implémenter des solutions viables. Les connaissances sont la, les gens motivés également (y'a qu'a voire sur ce forum). Mais financement quasi-impossible du fait de la politique actuelle. Et dès qu'ils y'a une bonne idée, vite lui couper les ailes parce que ca plait pas a nos amis les lobbys aux poches profondes...
0 x
Quand on travail, il faut toujours se donner à 100%: 12% le lundi; 25% le mardi; 32% le mercredi; 23% le jeudi; et 8% le vendredi
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 2




par netshaman » 16/03/11, 13:42

Si on attend que la politique ait une quelconque volonte , on peut attendre longtemps....
N' oubliez pas ce principe Machiavelique : les puissants ne cautionnent que ce qui les maintient au pouvoir !
Le reste , ils s'en foutent royalement !
Meme si le monde va droit a la catastrophe , tant qu' ils restent au pouvoir et que ca leur rapporte du fric, c'est bon pour eux !
Il n' ya rien a attendre d' un quelconque dirigeant a l' heure actuelle.
Il ne tient qu' a nous de faire changer les choses !
Et ca ne sera pas du tout facile !
Mais qui a dit que la vie etait facile ?
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79681
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11225




par Christophe » 16/03/11, 15:09

Tiens maintenant que j'y pense: il manque un point cher à dedeleco:

18) Stockage thermique inertiel

Puis on pourrait aussi ajouter, bien qu'on sache déjà faire mais si peu appliqué:

19) Bio-eco-matériaux et bioclimatisme pour l'habitat
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 16/03/11, 15:26

Stockage thermique inertiel

Terme pas clair qui coule ce sujet qui supprime tout CO2, pollution et nucléaire de chauffage à perpétuité !!

C'est chauffer l'hiver avec la chaleur d'été stockée sous terre !!

Chauffage intersaison l'hiver avec l'été !!


Même sur econologie ce n'est pas du tout rentré dans le cerveau !!


Raz le bol !!

C'est effarant à quel point cette méthode simple efficace est supprimée, étouffée !!

On est bien parti ainsi pour d'autres catastrophes nucléaires cette fois çi en France, avec cette mentalité même sur econologie !!

lisez et relisez :
http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf
http://www.dlsc.ca
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 3




par Alain G » 16/03/11, 15:56

dedeleco a écrit :
Stockage thermique inertiel

Terme pas clair qui coule ce sujet qui supprime tout CO2, pollution et nucléaire de chauffage à perpétuité !!

C'est chauffer l'hiver avec la chaleur d'été stockée sous terre !!

Chauffage intersaison l'hiver avec l'été !!


Même sur econologie ce n'est pas du tout rentré dans le cerveau !!


Raz le bol !!

C'est effarant à quel point cette méthode simple efficace est supprimée, étouffée !!

On est bien parti ainsi pour d'autres catastrophes nucléaires cette fois çi en France, avec cette mentalité même sur econologie !!

lisez et relisez :
http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf
http://www.dlsc.ca



Dédé


Il faut tout de même faire tourner une thermo-pompe!


Avec quoi tu la fait tourner?
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79681
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11225




par Christophe » 16/03/11, 15:58

Roh dédé t'excite pas comme ca c'est pas bon pour ton coeur!

Ce terme tout le monde le comprends, c'était pour faire un peu "pompeux" :)

Ok j'aurais pu dire "intersaisonnier" (difficile à obtenir à mon avis) ou plutot pour "pour déphasage hebdomaire" (c'est à dire sur plusieurs semaines)...
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 16/03/11, 19:34

Roh dédé t'excite pas comme ca c'est pas bon pour ton coeur!

Je parie que tu ne me suis pas dans une côte à 20% à vélo sans moteur électrique sur 200m de dénivelé (1km de longueur !)

En tout cas j'en ai vu sportifs, de 35 ans de moins que moi, qui calaient derrière!!

C'est pas bon pour la planète, qui va chauffer et se remplir de cochonneries radioactives, charbonneuses et pétrolières un peu plus, bien plus que pour mon coeur.

On peut supprimer tout CO2, pollution nucléaire, catastrophes nucléaires, pour le chauffage l'hiver avec le solaire d'été stocké sous terre!! avec même pas 1/1000 des crédits de recherche mis pour le EPR nucléaire et sa sureté !!

Il faut tout de même faire tourner une thermo-pompe!
Avec quoi tu la fait tourner?


C'est simple, sur, perpétuel, et le circulateur solaire (pas thermo-pompe ou PAC et Alain G, pourtant Canadien ne semble pas avoir lu :
http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf
http://www.dlsc.ca
) et accus marche, car sa puissance est très faible par rapport à la puissance de chauffage nécessaire.
Le thermosiphon marche en hiver et un peu de solaire photovoltaïque est suffisant en été pour circuler en sens inverse.
Mais l'énergie électrique nécessaire n'est que celle du circulateur d'une chaudière à bois.

Ce qui me sidère est que on trouve toujours un argument fallacieux pour couler cette solution et favoriser des folies nucléaires ou pétrolières, même à éconologie !!!!
!!
La CSDL se chauffe à l’aide d’un réseau d’énergie de
quartier conçu pour emmagasiner dans le sous-sol l’énergie
solaire en abondance dans les mois d’été, laquelle est
ensuite répartie dans chaque maison l’hiver pour le
chauffage des espaces.

Ce genre de communauté est sans précédent
dans le monde :
* elle constitue la plus grande subdivision de Maisons
R-2000 au Canada, chacune d’entre elles présentant
une efficacité énergétique de 30 p. 100 supérieure
à une habitation courante ;
* elle répond à 90 p. 100 des besoins en chauffage de
chaque maison grâce à l’énergie solaire, ce qui diminue
la dépendance envers les combustibles fossiles ;
* elle permet de réduire chaque année de 5 tonnes les
émissions de gaz à effet de serre de chaque maison
.
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 179 invités